O slideshow foi denunciado.
Utilizamos seu perfil e dados de atividades no LinkedIn para personalizar e exibir anúncios mais relevantes. Altere suas preferências de anúncios quando desejar.

Mais de qui se moque

702 visualizações

Publicada em

Mais de qui se moque

Publicada em: Esportes
  • Seja o primeiro a comentar

  • Seja a primeira pessoa a gostar disto

Mais de qui se moque

  1. 1. Mais de qui se moque-t-on ? Lorsque j’ai appris le prix des mutations, j’ai pensé que la RFCB nous prenait vraiment pour des… pigeons. 2 euros par pigeon, 80 francs belges pour les anciens, alors que le prix de la bague est à 1 euro. Je suis surpris par cette mesure et encore plus surpris par le manque de réaction du monde colombophile. Serions-nous également tous devenus des moutons ? En ce qui me concerne, j’ai acheté 35 bagues pour Les pigeons d’Ecole à Charneux. Cette année, quelques colombophiles ont été sensibilisés par ce projet et ont décidé d’offrir gracieusement un ou plusieurs pigeons. Trente pigeons au total, soit 30 bagues à muter… Avec les 35 bagues achetées à 1€/pièce, j’ai décidé de baguer mes jeunes pigeons. Grosse erreur ! J’aurais mieux fait de les jeter et d’en racheter des nouvelles car, avec la mutation à 2€, cela revient à 3€/pigeon. Alors, je me dis que j’aurais mieux fait de tuer ces jeunes bagués, mais ces pauvres bêtes doivent-elle payer le prix de cette aberration ? Si l’on fait un rapide calcul : 30 bagues des pigeons reçus + 35 bagues récupérées = 65 mutations à enregistrer soit 65 x 2€ = 130 €. Sans parler des quelques pigeons achetés lors de différentes ventes de sociétés, sociétés qui ont bien besoin de ces ventes pour survivre et qui ristournent en général une partie des bénéfices aux colombophiles (ports gratuits, ristournes,…). 2 euros par-ci, 4 euros par-là… presque 150 € pour ma part… alors que la RFCB ne m’a jamais versé la somme promise pour l’achat du pigeonnier des Pigeons d’Ecole… A la question « que se passe-t-il si je n’effectue pas ces mutations ? » On m’a répondu que les pigeons seraient déclassés… donc, si je comprends bien, un pigeon qui serait venu tôt l’année dernière aurait été un champion, alors que, cette année, avec ce nouveau système, le même pigeon serait tout simplement déclassé. Il faut également savoir que ces mutations ne peuvent se faire que via un mandataire provincial. Concrètement, soit les colombophiles doivent aller chez lui, soit il doit se rendre chez les colombophiles. Quelle perte de temps pour tout le monde ! Savez-vous comment cela se passe chez nos voisins hollandais ? Par internet… de chez soi et c’est gratuit ! Heureusement que la vente au profit de la survie des Pigeons d’Ecole a bien fonctionné (d’ailleurs, amis colombophiles qui avez acheté un pigeon lors de cette vente, n’oubliez pas de le muter…) ! Mais est-il normal d’utiliser cet argent pour le reverser à la RFCB ? Est-ce vraiment à nous, colombophiles, de renflouer les caisses vides de la Fédération ? Alors je vous le dis, je ne muterai pas mes pigeons et ils pourront s’amuser à les déclasser. Si un jour, j’ai la chance d’avoir un prix tôt à un voyage et que le pigeon est déclassé, j’aurais quand même eu la fierté de l’avoir élevé, entraîné et vu revenir de ce concours… la base de la colombophilie ! Et tant pis si je ne le vends pas bien cher, car pour moi, ce n’est pas cela la colombophilie. Philippe Hogge

×