O slideshow foi denunciado.
Seu SlideShare está sendo baixado. ×

Rapport annuel 2017 de la Banque nationale

Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Carregando em…3
×

Confira estes a seguir

1 de 26 Anúncio
Anúncio

Mais Conteúdo rRelacionado

Diapositivos para si (20)

Semelhante a Rapport annuel 2017 de la Banque nationale (20)

Anúncio

Mais de Forums financiers de Wallonie (20)

Mais recentes (20)

Anúncio

Rapport annuel 2017 de la Banque nationale

  1. 1. Convertir le redressement conjoncturel en une croissance durable et inclusive Vice-Gouverneur Pierre Wunsch Rapport BNB 2017 Charleroi – 22 mars 2018
  2. 2. 2 En 2017, la croissance économique s’est accélérée presque partout (pourcentages de variation en volume par rapport à l’année précédente, sauf mention contraire) Sources: CE, FMI. 1 Moyenne des exportations et des importations de biens et de services. 2015 2016 2017 États-Unis 2,9 1,5 2,3 Chine 6,9 6,7 6,8 Japon 1,1 0,9 1,8 Royaume-Uni 2,3 1,9 1,5 Zone euro 2,1 1,8 2,2 Monde 3,4 3,2 3,7 p.m. Commerce mondial1 2,8 2,5 4,7
  3. 3. 3 Avec une poursuite de la montée en puissance des économies émergentes (pourcentages de variation en volume par rapport à l’année précédente, sauf mention contraire) Sources: CE, FMI. 1 Selon les définitions du FMI et calculé sur la base des parités de pouvoir d’achat. 2 Moyenne des exportations et des importations de biens et de services. 2015 2016 2017 p.m. Contribution à la croissance du PIB mondial p.m. Part du PIB mondial1 2017 2017 Économies avancées 2,2 1,7 2,3 1,0 41,3 dont: États-Unis 2,9 1,5 2,3 0,4 15,3 Japon 1,1 0,9 1,8 0,1 4,3 Zone euro 2,1 1,8 2,2 0,3 11,6 Royaume-Uni 2,3 1,9 1,5 0,0 2,3 Économies émergentes 4,0 4,4 4,7 2,7 58,7 dont: Chine 6,9 6,7 6,8 1,2 18,3 Inde 8,0 7,1 6,7 0,5 7,5 Russie -2,8 -0,2 1,8 0,1 3,2 Brésil -3,8 -3,5 1,1 0,0 2,5 Monde 3,4 3,2 3,7 3,7 100,0 p.m. Commerce mondial2 2,8 2,5 4,7
  4. 4. 4 Malgré la reprise économique, l’inflation dans la zone euro est restée inférieure à l’objectif …
  5. 5. 5 -1,0 -0,5 0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 3,0 Inflation totale Inflation sous-jacente¹ Malgré la reprise économique, l’inflation dans la zone euro est restée inférieure à l’objectif Inflation (IPCH, pourcentages) Source: BCE. 1 Inflation totale, hors énergie et produits alimentaires.
  6. 6. 6 La politique monétaire est dès lors demeurée accommodante Bilan consolidé de l’Eurosystème (milliards d’euros, actif) Source: BCE. 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Obligations émises par des sociétés non financières Titres publics Titres adossés à des actifs Obligations sécurisées de banques Opérations de refinancement à plus long terme ciblées Autres postes Programme étendu d’achats d’actifs 1 000 1 500 2 000 2 500 3 000 3 500 4 000 4 500
  7. 7. 7 Achèvement de l’Union monétaire européenne Réduire et partager les risques ► Union bancaire 1. Surveillance unique 2. Résolution unique 3. Garantie des dépôts européenne ► Union des marchés des capitaux ► Pacte de stabilité et de croissance ► Union économique
  8. 8. 8 La BELGIQUE EN 2017: Le système financier est robuste, la croissance de l’économie et celle de l’emploi ont été plus vives et la situation budgétaire s’est améliorée … .... mais il reste des défis à relever!
  9. 9. 9 -40 -30 -20 -10 0 10 20 30 40 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2016 2017 Zone euro¹ Belgique Le système financier a gagné en stabilité Rendement des fonds propres des banques (pourcentages) Trois premiers trimestres, annualisés Sources: BCE, BNB. ¹ Données disponibles à partir de 2007.
  10. 10. 10 Mais l’environnement de taux bas et la numérisation restent des défis importants pour les banques Sources: BCE, BNB. 0,6 0,8 1,0 1,2 1,4 1,6 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017S1 Belgique Zone euro Résultats nets d’intérêts (en pourcentage du total de l’actif)
  11. 11. 11 Réglementation et surveillance prudentielles MICROprudentiel: surveillance des établissements financiers ►Risques de taux ►Modèles d’entreprise MACROprudentiel: garantir la stabilité financière ►Immobilier résidentiel ►Secteur bancaire parallèle Redressement et résolution des banques ►Plans de résolution Généralités ►Lutte contre le blanchiment ►FinTech ►Cyber-risques p.m. audit du FMI: résultats en mars 1 2 3 4
  12. 12. 12 -5 -4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 e Belgique Zone euro L’économie belge s’est redressée 90 95 100 105 110 115 Zone euro Belgique Allemagne France Pays-Bas Pré-crise financière Croissance du PIB (pourcentages) Profil du PIB depuis 2008 (indices 2008 T1 = 100, données en volume corrigées des variations saisonnières et des effets de calendrier) Sources : CE, Eurostat, BNB.
  13. 13. 13 La croissance économique, la réduction des coûts du travail, le soutien de l’offre de travail et l’activation ont généré beaucoup d’emplois -15 000 20 000 40 000 58 000 66 000 2013 2014 2015 2016 2017 r Emploi 25 000 14 000 -19 000 -26 000 -28 000 2013 2014 2015 2016 2017 r Chômage Sources: ICN, ONEM, BNB. e e
  14. 14. 14 Les 55-64 ans participent de plus en plus au marché du travail Sources : CE, DGS, INAMI, ONEM, SFP. ¹ Moyenne des trois premiers trimestres. En raison de la réforme de l’enquête sur les forces de travail introduisant notamment un panel rotatif, les résultats de 2017 ne peuvent pas être directement comparés à ceux des années précédentes. Pour plus d’informations, cf. https://statbel.fgov.be. 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017(1) Emploi Chômage 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Crédit-temps et interruption de carrière à temps plein Chômeurs âgés non demandeurs d'emploi Chômeurs avec complément d'entreprise, non demandeurs d'emploi Invalidité Pensions Participation au marché du travail (en pourcentage de la population âgée de 55 à 64 ans) Sorties anticipées du marché du travail (en pourcentage de la population âgée de 55 à 64 ans)
  15. 15. 15 Le déficit budgétaire s’est sensiblement réduit (pourcentages du PIB) 2013 2014 2015 2016 2017 e Solde budgétaire Nominal -3,1 -3,1 -2,5 -2,5 -1,0 Structurel1 -3,0 -2,9 -2,2 -2,1 -1,2 Dette publique 105,5 106,8 106,0 105,7 102,8 Sources : ICN, BNB. 1 Solde budgétaire corrigé de l’incidence des facteurs conjoncturels et non récurrents. La composante cyclique est calculée sur la base de la méthode et des chiffres de la CE.
  16. 16. 16 Le rythme d’évolution des dépenses demeure inférieur à la croissance économique (pourcentages de variation par rapport à l’année précédente) Sources : ICN, BNB. ¹ Dépenses primaires déflatées par le déflateur du PIB et corrigées de l’incidence des facteurs conjoncturels, non récurrents et budgétairement neutres, ainsi que de l’effet de l’indexation. Ce dernier est l’effet découlant de l’écart entre l’indexation effective (ou théorique pour les années 2015 et 2016, en raison du saut d’index) des rémunérations de la fonction publique et des prestations sociales, d’une part, et l’évolution du déflateur du PIB, d’autre part. ² Données corrigées des effets de calendrier. -3 -2 -1 0 1 2 3 4 5 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 e Dépenses primaires corrigées¹ PIB en volume²
  17. 17. 17 Dépenses de chômage, de maladie-invalidité, de soins de santé et de pensions (données déflatées par le déflateur du PIB ; pourcentages de variation par rapport à l’année précédente, sauf mention contraire) Soins de santé Pensions¹ 6,4 6,6 6,8 7,0 7,2 0 1 2 3 4 5 6 7 8 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 e Croissance annuelle Croissance moyenne 2000-2016 Croissance moyenne du PIB en volume 2000-2016 Pourcentages du PIB (échelle de droite) 9,2 9,4 9,6 9,8 10,0 10,2 10,4 0 1 2 3 4 5 6 7 8 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 e (échelle de gauche) Sources: Documents budgétaires du pouvoir fédéral, ICN, BNB. ¹ Dépenses corrigées de l’effet de l’indexation découlant de l’écart entre l’indexation effective (ou théorique pour les années 2015 et 2016, en raison du saut d’index) des prestations sociales, d’une part, et l’évolution du déflateur du PIB, d’autre part.
  18. 18. 18 La hausse des dépenses publiques depuis la crise est toujours importante (dépenses primaires, pourcentages du PIB) Sources: CE, ICN, BNB. 40 42 44 46 48 50 52 54 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017e Belgique Zone euro -2,8 +7,3
  19. 19. 19 Nous devons à présent avancer et préparer l’AVENIR: .. en mobilisant au maximum le potentiel de main-d’œuvre .. en rendant l’économie plus productive et plus dynamique .. en constituant des réserves budgétaires pour l’avenir
  20. 20. 20 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Faible Moyen Haut … en mobilisant au maximum le potentiel de main-d’œuvre inexploité … Difficultés d’appariement entre l’offre et la demande de travail (en pourcentage de la population concernée âgée de 15 à 64 ans, 2016) Source: Eurostat. Emploi selon le niveau de qualification de la profession Demandeurs d’emploi selon le niveau d’éducation
  21. 21. 21 Polarisation de l’emploi (évolution de l’emploi selon le niveau de qualification requis par la profession¹, variation en points de pourcentage entre 2006 et 2016) Source : Eurostat. ¹ Professions faiblement qualifiées (aides ménagères, manoeuvres, etc.), moyennement qualifiées (employés de type administratif, métiers qualifiés de l’industrie, etc.) ou hautement qualifiées (directeurs, cadres, professions intellectuelles et scientifiques, etc.), sur la base de la classification internationale type des professions (CITP). -20 -15 -10 -5 0 5 10 15 20 LU PT SE UK FR IE UE15 AT DE FI ES BE DK NL EL IT Professions hautement qualifiées Professions moyennement qualifiées Professions faiblement qualifiées
  22. 22. 22 … en mobilisant au maximum le potentiel de main-d’œuvre inexploité … ► Empowerment des personnes et des talents ● Enseignement ● Apprentissage tout au long de la vie ► Emplois de qualité ► Formation des salaires et des prix favorable à l’emploi Emplois Talent Salaire
  23. 23. 23 -1,0 -0,5 0,0 0,5 1,0 1,5 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 États-Unis Belgique UE ... en rendant l’économie plus productive et plus dynamique ... La productivité totale des facteurs ne s’est que faiblement redressée en Belgique au sortir de la crise financière (séries lissées, pourcentages de variation annuelle) Source: Conference Board.
  24. 24. 24 ... en rendant l’économie plus productive et plus dynamique ... ► R&D et innovation ► Environnement de marché concurrentiel ► Démographie dynamique des entreprises ► Infrastructures efficientes
  25. 25. 25 22 24 26 28 30 32 34 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 2060 Rapport 2014 Rapport 2017 ... et en constituant des réserves budgétaires pour l’avenir Source: CEV. Coûts budgétaires du vieillissement selon le Comité d’étude sur le vieillissement (prestations sociales en pourcentage du PIB) 3,2 2,3
  26. 26. 26 ... et en constituant des réserves budgétaires pour l’avenir Réponses Équilibre budgétaire structurel Coordination budgétaire Réformes structurelles Perception correcte des recettes Ajustements propices à la croissance Action des pouvoirs publics efficace et de qualité Défis Dette publique élevée Coûts du vieillissement Mobilité Transition énergétique Filet de sécurité sociale adéquat

×