O slideshow foi denunciado.
Seu SlideShare está sendo baixado. ×

Chapitre 3 qui produit des richesses 2018

Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Carregando em…3
×

Confira estes a seguir

1 de 40 Anúncio

Mais Conteúdo rRelacionado

Mais de Lycée Français de Budapest (20)

Anúncio

Mais recentes (20)

Chapitre 3 qui produit des richesses 2018

  1. 1. Chapitre 3: Qui Produit des richesses? Introduction: Qu’est-ce que la production de richesse au sens économique?
  2. 2. • La production est une activité de création de biens et de services destinés à satisfaire des besoins. • Au sens économique, la production est une activité de création de biens et de services destinés à satisfaire des besoins individuels ou collectifs qui est le fruit d’un travail rémunéré et déclaré. • Cela exclut la production domestique et le travail au noir mais cela inclut l’activité des entreprises, des administrations publiques ou certaines organisations à but non lucratif. • On distingue la production économique marchande qui est destinée à être vendue sur un marché de la production économique non marchande qui est mise à disposition gratuitement ou presque pour les utilisateurs. • Comment peut-on quantifier la richesse créée au cours du processus de production?
  3. 3. A) La mesure de la création de richesse par les entreprises du secteur marchand Pour produire, les agents économiques utilisent:  Du travail rémunéré (c’est-à-dire de l’énergie humaine) Mais aussi :  Des BS qu’ils vont totalement transformer ou détruire. Ex= Du bois pour les chaises, des œufs pour le gâteau… Il s’agit des consommations intermédiaires (CI) I) La production de richesse marchande et non marchande(et sa mesure)  Des BS qu’ils vont utiliser sans les détruire ou les transformer. Ex= une scie pour couper du bois, le four pour faire cuire le gâteau. Les BS dont la durée d’utilisation est supérieure à 1 an sont appelés « capital fixe »
  4. 4. Travail + Capital (fixe) Création de valeur Consommations Intermédiaires Production La valeur ajoutée brute est égale à la valeur de la production moins la valeur des consommations intermédiaires. Ex= 1 mètre de tissu à 2€ Ex= Une chemise à 15€ VAB= Production- Consommations Intermédiaires= 15€-2€= 13€ VAB = + 13 € qui sera partagée entre salaires et profits Salaires= 9 € Profits= 4 € Plus utile que 1 mètre de tissu, donc que les consommateurs consentent à acheter plus cher
  5. 5. Activité 1: Distinguer si l’activité est une production marchande ou non marchande et si elle est comptabilisée dans le PIB ou non. Activité Production marchande Production non marchande Comptabilisée dans le PIB Non comptabilisée dans le PIB Un enseignant donne un cours particulier de français dans un école du soir Vendre de la drogue Soigner un patient dans un hôpital public Le soin effectué par un vétérinaire dans une clinique privée Réparer sa voiture dans son propre garage Une arrestation de la police Un garagiste répare une voiture Distribuer des repas pour une association qui n’emploie que des bénévoles X X X X X X X X X X X X X X X X
  6. 6. Activité 2 Consommations intermédiaires Investissement Rémunération du facteur travail Rémunération du facteur capital Une entreprise qui fabrique des meubles achète du bois pour 100 000€ Une entreprise qui produit et livre du bois achète un camion pour 10 000€ Une entreprise paye 3€ par action à chacun de ses actionnaires Une entreprise paye 1000€ par mois les services d’entreprise de surveillance pour faire garder ses locaux. Une entreprise paye 1000€ par mois pour qu'un de ses salariés garde ses locaux. Une entreprise achète le droit d’utiliser un logiciel de comptabilité pendant 5 ans. Une Ecole publique paye 500 € pour sa facture d’électricité. Une entreprise paye son Président Directeur Général 10 000€ par mois. Un laboratoire achète un brevet 1 million d’€ pour pouvoir produire un médicament qu’elle n’a pas inventé Un restaurant achète pour 200€ de viande à un boucher pour préparer des menus du boucher. X X X X X X X X X X
  7. 7. Activité 3 Comment quantifier la production de richesses ?
  8. 8. 1) En quoi peut-on dire que les activités économiques des deux entreprises du village sont une production de richesses ? L’activité des deux entreprises sont considérées comme une production de richesse car elles ont créé un bien servant à satisfaire un besoin (le meuble permet de ranger des affaires). Le bois est plus utile sous la forme de meuble que dans la forêt où il ne peut satisfaire aucun besoin. (Quoique, les arbres dans une forêt sont utiles à regarder, captent du CO2… et ils sont en fait très utiles!)
  9. 9. VAB de l’entreprise Bois = =Valeur de la production de Bois – Valeur des consommations intermédiaires de bois = 100 000€ - 0€ = 100 000 €. VAB de l’entreprise Meuble= =Valeur de la production de Meuble – Valeur des consommations intermédiaires de Meuble = 200 000€ - 100 000€ = 100 000 €. Donc la production de richesse s annuelles des deux entreprises ensemble est : VAB Bois+ VAB Meuble= 100 000 + 100 000= 200 000€. 2) Calculez la Valeur Ajoutée Brute (VAB) pour chacune des deux entreprises bois et meuble.
  10. 10.  Les 200 000€ correspondent à la valeur de la production disponible pour satisfaire les besoins des ménages: à l’issue du cycle de production dans ce territoire, il y a en plus des meubles dont la valeur est de 200 000€. Les 100 000 € de bois ne sont plus disponibles car ils ont été détruits pour produire.  Les 200 000 € correspondent aussi aux revenus monétaires tirés de l’activité de production des deux entreprises, c’est-à-dire ce que les salariés et les propriétaires des entreprises vont recevoir pour avoir créé des choses utiles 3) Un journaliste prétend que la production annuelle de richesses des entreprises du village est 300 000€. Êtes-vous d’accord avec lui ? Sinon, expliquez son erreur de raisonnement. Aide: La production annuelle de richesses du village est la somme des valeurs ajoutées des entreprises Le journaliste se trompe! Il a additionné la valeur des produits vendus par chaque entreprise et pas ce que chaque entreprise a créé comme valeur dans le produit. Somme des produits vendus =100 000 + 200 000= 300 000 € Or l’entreprise bois n’a pas créé à elle toute seule un produit de 200 000 €… Du reste la richesse monétaire que pourront se partager les salariés et les propriétaires n’est pas de 200 000€… mais seulement de 100 000€.
  11. 11. Chapitre 3: Qui Produit des richesses? I) La production de richesse marchande et non marchande A) La mesure de la création de richesse par les entreprises du secteur marchand B) La mesure de la création de richesses non-marchandes (Ce qui est écrit en rouge est à noter):
  12. 12. Travail + Capital (fixe) (Professeurs et bâtiments) Création de valeur Consommations Intermédiaires Production non-marchande dont la valeur est estimée par son coût total Ex: papiers= 5000 € Ex: Scolarisation des élèves d’un village pendant 1 an= 25 000 € VAB = 20 000 € Rémunération du travail: 20 000 € Rémunération du capital: 0 million Car l’Etat ne cherche pas à faire des profits. B) La mesure de la création de richesses non-marchandes VAB production non-marchande= Coût total pour la collectivité- Consommations intermédiaires Rappels:  Production non-marchande= production qui n’est pas destinée à être vendue sur un marché  VAB= Valeur de la production (mesurée par le prix de marché)– Consommations Intermédiaires.  Problème! Comment évaluer la valeur de la production qui n’est pas vendue. Ex: (Ce qui est écrit en rouge est à noter):
  13. 13. Activité 4 : Comment quantifier la production de richesses (suite et fin) Supposons que désormais notre petit village, une Ecole ouvre et qu’elle offre la possibilité de suivre une scolarité gratuite à tous les enfants du village. Son coût total de fonctionnement est de 25 000€/an et inclut 5000 € de papier et 20 000 € de dépenses pour payer les professeurs. Il est intégralement financé par des impôts sur le revenu des ménages. Pour lui permettre de fonctionner, l’entreprise Bois augmente sa production de 1000 € de bois et la vend à une nouvelle entreprise papier qui s’installe dans le village et qui transforme le bois en papier et pour le revendre à l’Ecole. L’entreprise Meubles continue à produire pour 200 000 € de meubles avec 100 000 € de bois.
  14. 14. 1) Calculez la VAB de chacune des 3 entreprises et déduisez-en la valeur ajoutée marchande (ou PIB marchand) du village. VAB Bois= 101 000 – 0= 101 000 VAB Meubles= 200 000 – 100 000= 100 000 VAB Papier= 5 000 -1000= 4 000 D’où somme des VAB des entreprises= 205 000 € PIB = somme de toutes les VAB= 205 000 € + 20 000€ = 225 000€ 2) Calculez la VAB de l’Ecole et déduise-en le PIB total du village. VAB Ecole= 25 000 – 5 000= 20 000 € PIB = somme des revenus primaires = Salaires + Profits = 173 750 + 51 250 = 225 000€ 3) On suppose que les 3/4 de la valeur ajoutée marchande sont redistribués pour rémunérer les salariés et le 1/4 restant est redistribué pour verser des dividendes aux propriétaires des entreprises. On suppose que toute la valeur ajoutée non-marchande est redistribuée payer les salaires des fonctionnaires. Calculez la somme des revenus primaires perçus par l’ensemble des ménages Salaires du secteur marchand= ¾ *205 000 = 153 750 € Dividendes = ¼ * 205 000= 51 250€ Salaires du secteur non-marchand= 20 000€
  15. 15. 4) On supposera qu’il existe des cotisations sociales prélevées sur les revenus primaires d’un montant de 30 000 € et qu’elles sont intégralement reversées aux retraités du village qui reçoivent donc prestations sociales d’un montant de 30 000 €. On rappelle que les ménages pris dans leur ensemble payent 25 000 € d’impôts. Calculez le revenu disponible de l’ensemble des ménages. Revenu disponible= Revenus primaires – (impôts et cotisations sociales) + prestations sociales= 225 000 – (25 000 +30 000) + 30 000= 205 000€ Remarque: PIB/habitant ≠ Revenu Disponible/habitant 5) Quelle est la valeur des biens et services auxquels les ménages ont eu accès en dépensant leur revenu disponible ET en bénéficiant de la gratuité des biens non marchands mis à leur disposition ? Meubles = 205 000€ Services d’éducation = 20 000 € PIB = somme de la valeur des BS disponibles à la fin du cycle de production= 205 000 + 20 000 = 225 000€
  16. 16. PIB 1ère logique Somme des VAB (101 000+ 100 000 + 4 000 + 20 000)= 225 000 PIB 2ème logique Somme de la valeur des produits disponibles à la fin du cycle de production Valeur meubles + valeur scolarisation= 200 000 + 25 000= 225 000€ PIB 3ème logique Somme des revenus primaires issus de la vente du PIB (revenus du travail + revenus du capital) (153 750+20 000)+51 250= 225 000€
  17. 17.  la somme des revenus primaires des ménages résidents. (Somme des revenus du travail, du capital et des revenus mixtes).  La somme de la valeur des BS disponibles à la fin du processus de production pour être utilisés Synthèse à noter dans le cours: La somme des VAB des producteurs sur un territoire c’est:  le Produit Intérieur Brut de ce territoire. En France aujourd’hui, qui sont les agents économiques qui produisent le PIB? Remarque: entre la situation du village dans l’activité 3 et la situation du village dans l’activité 4, le PIB pour une année est passé de 200 000€ à 225 000€. Cela représente une augmentation annuelle de 12,5%. [225 000-200 000)/200 000*100=12,5%] PIB par habitant ($ US courants) Source : Données sur les comptes nationaux de la Banque mondiale et fichiers de données sur les comptes nationaux de l'OCDE. L’ augmentation annuelle de la production de richesses mesurée par le PIB, les économistes l’appellent la croissance économique. Taux de croissance 2017= (PIB 2017 –PIB 2016)/2016*100=… %
  18. 18. II) Les différents types d’organisation de production A) Des organisations diverses par la nature de leur production, leur taille et leurs buts
  19. 19. Branches d'activité Production 2014 Valeur ajoutée 2014 Part de la valeur ajoutée de la branche dans le PIB Agriculture, sylviculture et pêche 86,6 32,0 Industrie manufacturière, industries extractives et autres 894,2 262,9 Construction 275,2 108,3 Services principalement marchands 1946,8 1 064,0 Services principalement non marchands 576,0 443,0 Total des branches 3778,8 1 910,2 100% Activité 1: Valeur ajoutée par branche d'activité en France, en 2014, en milliards d’euros courants Question 1 : Faites une phrase montrant la signification des chiffres soulignés. En France, en 2014, les entreprises de la branche de la construction avaient vendu des BS d’une valeur de 275,2 milliards d’€ et elles avaient créé 108,3 milliards d’euros de valeur ajoutée. On pourrait en déduire que la valeur des CI détruites a été de 275,2- 108,3= 166,9 milliards d’€ En France, en 2014, la valeur de l’ensemble des BS produits avait été de 3778,8 milliards d’euros mais la somme des valeurs ajoutées de l’ensemble des branches d’activités a été de 1 910,2 milliards d’€… Une partie de ce qui a été produit par certaines entreprises a été détruit par d’autres! La somme des VAB de chaque secteur, 1 910,2 milliards d’€c’était le PIB de la France en 2014!!! 1,68% 13,76% 5,67% 55,70% 23,19%
  20. 20. Question 3 : Pourquoi constate-t-on une différence entre la production et la valeur ajoutée ? Que représente cette différence ? On constate une différence entre la production et la valeur ajoutée car dans la mesure de la valeur de la production sont comptées des consommations qui sont des productions d’autres entreprises et sont ainsi comptées deux fois. La différence représente la valeur des consommations intermédiaires produites en France et détruites au cours de l’année pour produire. Question 4 : Peut-on dire que l’économie française est principalement une économie de services? Pourquoi ? On peut dire que l’économie française est une économie principalement de services car ceux-ci représentent plus de 3/4 (55,7+23,19=78,89%) de la production française.
  21. 21. Activité 2 : Valeur ajoutée brute par secteur institutionnel en euros courants, en France, en 2014 En milliards d’euros Intitulés 2014 Part en % dans l’économie nationale Entreprises (sauf entrepreneurs individuels) 1167,6 Administrations publiques 360,2 Ménages y compris entrepreneurs individuels 348,6 Institutions sans but lucratif au service des ménages 33,8 Économie nationale 1 910,2 100% 61,12% 18,86% 18,25% 1,77% Question 1 : Pourquoi les ménages sont-ils ici considérés comme producteurs de richesses ? Parce que l’Insee place les entrepreneurs individuels (entreprise avec 0 salarié) dans le groupe des ménages. De plus, lorsque les ménages louent un logement à un autre, on considère qu’ils produisent un service marchand.
  22. 22. Question 3 : Faite une phrase montrant la signification du chiffre souligné. En France, en 2014, les entreprises ayant au moins un salarié ont produit 1167,6 milliards d’euros de richesses, soit à peu près les 2/3 du PIB. Question 4 : En France en 2014, la richesse créée est-elle plutôt marchande ou non- marchande ? En France en 2014, environ 80% de la richesse créée est une production marchande, et environ 20% une production non-marchande. En effet, la production non marchande est le résultat de l’activité des administrations et d’une partie de l’activité des Institutions à but non lucratif.
  23. 23. Grandes entreprises (GE) Plus de 5000 salariés Entreprises de taille intermédiaire (ETI) Entre 250 et 5000 salariés Petites et moyennes entreprises (PME) 0 à 250 salariés Total général Nombre d'entreprises 243 4 959 3 138 863 3 144 065 Nombre d'entreprises (en % du total) Effectif salarié (ETP) 4 081 025 3 048 054 6 192 736 13 321 815 Effectif salarié en % du total Valeur ajoutée (en millions d'euros) 343 882 237 224 454 451 1 035 556 Valeur ajoutée en % du total 0.008% 30.63% 0.16% 99.83% 100% 100%46,49%22.88% 100%43,88%22.91%33.21% Activité 3 : Principales caractéristiques des entreprises par catégorie en 2011, en France (en milliards d’euros)
  24. 24. Question 2 : Comparer la contribution des entreprises dans la production de richesses marchandes en fonction du nombre de leurs salariés. Les PME (Microentreprises incluses) représentent 99.83% des entreprises, 46.49% des emplois du secteur privé marchand et 43,88% de la VAB des entreprises privées. Il s’agit donc d’acteurs majeurs dont le poids dépasse celui des grandes entreprises de plus de 5 000 salariés. Le fait que le poids dans la VAB des Grandes Entreprises soit légèrement plus grand que leur poids dans l’emploi laisse supposer que pour un emploi en moyenne, on créé un peu plus de richesses dans une grande entreprise de + de 5000 salariés que dans une PME.  Pourquoi?  Est-ce forcément signe que les salaires sont plus élevés en moyenne dans les grandes entreprises? (Raisonnement à noter au tableau)
  25. 25. Entreprise privée Entreprise publique Coopérative Mutuelle Association Fondation Administration publique Dirigée par Buts Origines principales des ressources L’actionnaire ou le groupe d’actionnaires privés qui détient la majorité du capital et qui nomme la direction Réaliser les profits les plus élevés pour distribuer des dividendes aux actionnaires Recettes tirées de la vente de BS
  26. 26. Une entreprise dirigée par des personnes privées Une entreprise qui verse des dividendes Action Total
  27. 27. Entreprise privée Entreprise publique Entreprise coopérative Mutuelle Association Fondation Administration publique Dirigée par Buts Origine principale des ressources L’actionnaire ou le groupe d’actionnaires privés qui détient la majorité du capital et qui nomme la direction Réaliser les profits les plus élevés pour distribuer des dividendes aux actionnaires Vente de BS L’Etat (ou une collectivité territoriale ) qui est l’actionnaire qui détient tout ou la majorité du capital. Accomplir une mission d’intérêt public et distribuer des dividendes aux actionnaires privés s’il y en a. Vente de BS
  28. 28. EDF: une entreprise publique qui verse des dividendes EDF: une entreprise qui a le soucis d’assurer un accès pour tous à un service essentiel. Une entreprise contrôlée par l’Etat Action EDF
  29. 29. Entreprise privée Entreprise publique Coopérative Mutuelle Association Fondation Administration publique Dirigée par Buts Origines principales des ressources L’actionnaire ou le groupe d’actionnaires privés qui détient la majorité du capital et qui nomme la direction Réaliser les profits les plus élevés pour distribuer des dividendes aux actionnaires Vente de BS L’Etat (ou une collectivité territoriale ) qui est l’actionnaire qui détient tout ou la majorité du capital. Accomplir une mission d’intérêt public et distribuer des dividendes aux actionnaires privés s’il y en a. Vente de BS Les salariés de la coopérative qui élisent la direction Assurer un emploi et des revenus aux salariés de la coopérative. Vente de BS
  30. 30. Une entreprise dont la direction est décidée par les salariés
  31. 31. Entreprise privée Entreprise publique Coopérative Mutuelle Association Fondation Administration publique Dirigée par Buts Origines principales des ressources L’actionnaire ou le groupe d’actionnaires privés qui détient la majorité du capital et qui nomme la direction Réaliser les profits les plus élevés pour distribuer des dividendes aux actionnaires (la satisfaction des clients n’est qu’un moyen) Vente de BS L’Etat (ou une collectivité territoriale ) qui est l’actionnaire qui détient tout ou la majorité du capital. Accomplir une mission d’intérêt public et distribuer des dividendes aux actionnaires privés s’il y en a. Vente de BS Les salariés de la coopérative qui élisent la direction Assurer un emploi et des revenus aux salariés de la coopérative. Vente de BS Les adhérents clients de la mutuelle qui élisent la direction. Assurer le meilleur service possible aux adhérents de la mutuelle. Cotisations des adhérents qui consomment la production
  32. 32. Une entreprise qui est dirigée par des représentants des sociétaires, c’est-à-dire de ceux qui bénéficient de la mutuelle. à ses clients
  33. 33. Entreprise privée Entreprise publique Coopérative Mutuelle Association Fondation Administration publique Dirigée par Buts Origines principales des ressources L’actionnaire ou le groupe d’actionnaires privés qui détient la majorité du capital et qui nomme la direction Réaliser les profits les plus élevés pour distribuer des dividendes aux actionnaires Vente de BS L’Etat (ou une collectivité territoriale ) qui est l’actionnaire qui détient tout ou la majorité du capital. Accomplir une mission d’intérêt public et distribuer des dividendes aux actionnaires privés s’il y en a. Vente de BS Les salariés de la coopérative qui élisent la direction Assurer un emploi et des revenus aux salariés de la coopérative. Vente de BS Les adhérents clients de la mutuelle qui élisent la direction. Assurer le meilleur service possible aux adhérents de de la mutuelle. Les membres de l’association qui élisent la direction. Ceux que se fixent les adhérents eux-mêmes, qui peuvent être reconnus d’utilité publique. Cela ne peut pas être de faire des profits Subvention, Cotisations des adhérents, vente de BS et dons Cotisations des adhérents qui consomment la production
  34. 34. Une association qui a pour but d’assurer un repas pour les plus démunis Le salariat dans les associations sportives L’importance du salariat dans le milieu associatif
  35. 35. Entreprise privée Entreprise publique Coopérative Mutuelle Association Fondation Administration publique Dirigée par Buts Origines principales des ressources L’actionnaire ou le groupe d’actionnaires privés qui détient la majorité du capital et qui nomme la direction Réaliser les profits les plus élevés pour distribuer des dividendes aux actionnaires Vente de BS L’Etat (ou une collectivité territoriale ) qui est l’actionnaire qui détient tout ou la majorité du capital. Accomplir une mission d’intérêt public et distribuer des dividendes aux actionnaires privés s’il y en a. Vente de BS Les salariés de la coopérative qui élisent la direction Assurer un emploi et des revenus aux salariés de la coopérative. Vente de BS Les adhérents clients de la mutuelle qui élisent la direction. Assurer le meilleur service possible aux adhérents de de la mutuelle. Les membres de l’association qui élisent la direction. Ceux que se fixent les adhérents eux-mêmes, qui peuvent être reconnus d’utilité publique. Les fondateurs ou les personnes désignées par les fondateurs Buts que les fondateurs ont donné à la fondation. Dons des fondateurs, ventes de BS et dons. Subvention, Cotisations des adhérents, vente de BS et dons Vente de BS
  36. 36. Une fondation financée par les dons du publics Dons et legs Une fondation qui vient en aide aux mal logés
  37. 37. Entreprise privée Entreprise publique Coopérative Mutuelle Association Fondation Administration publique Dirigée par Buts Origines principales des ressources L’actionnaire ou le groupe d’actionnaires privés qui détient la majorité du capital et qui nomme la direction Réaliser les profits les plus élevés pour distribuer des dividendes aux actionnaires Vente de BS L’Etat (ou une collectivité territoriale ) qui est l’actionnaire qui détient tout ou la majorité du capital. Accomplir une mission d’intérêt public et distribuer des dividendes aux actionnaires privés s’il y en a. Vente de BS Les salariés de la coopérative qui élisent la direction Assurer un emploi et des revenus aux salariés de la coopérative. Vente de BS Les adhérents clients de la mutuelle qui élisent la direction. Assurer le meilleur service possible aux adhérents de de la mutuelle. Les membres de l’association qui élisent la direction. Ceux que se fixent les adhérents eux-mêmes, qui peuvent être reconnus d’utilité publique. Subvention, Cotisations des adhérents, vente de BS et dons Les fondateurs ou les personnes désignées par les fondateurs Buts que les fondateurs ont donné à la fondation. Dons des fondateurs, ventes de BS et dons. L’Etat, les collectivités territoriales Défense de l’intérêt général tel que les électeurs le définissent. Prélèvements obligatoires (impôts, taxes, cotisations obligatoires) Cotisations des adhérents qui consomment la production
  38. 38. Une administration qui protège la population Une administration au service des demandeurs d’emplois et des entreprises Une organisation dirigée par les pouvoirs publics
  39. 39. 1) Quels sont les objectifs des acteurs de chacun des trois secteurs présentés par le tableau ? ESS: organisations à but non lucratif (atteindre un objectif que leurs membres se sont fixés, sans redistribution d’un éventuel profit aux financeurs). Les dirigeants sont choisis selon le principe d’une personne = une voix.  Privé hors ESS: les entreprises privées cherchent à verser les plus grands dividendes à leurs actionnaires (la satisfaction des clients ou des salariés est un moyen pour atteindre cet objectif)  Public: les administrations et les entreprises publiques cherchent à satisfaire l’intérêt général. 2) Quel est le poids de l’ESS dans la production de richesses en France ? L’ESS produit 10% du PIB, occupent 2,4 millions de salariés et devrait en recruter 600 000 d’ici 2020. Source : http://www.economie.gouv.fr/ Activité 4 : Des richesses crées par des acteurs ayant des buts différents. Note de lecture :  ESS (Economie Sociale et Solidaire) est composée essentiellement d’associations à but non lucratif.  Privé hors ESS : l’ensemble des entreprises à but lucratif Public : les administrations publiques et les entreprises publiques sont contrôlées par l’Etat
  40. 40. B) Une diversité des créateurs de richesses source de débats  Les économistes libéraux pensent qu’il est efficace de laisser des entreprises privées chercher librement à satisfaire les intérêts de leurs actionnaires:  Liberté de choisir les Biens et Services qui seront produits  Liberté de choisir le prix auquel ils seront vendus  Ces libertés permettent l’existence d’une concurrence source d’efficacité.  D’autres économistes mettent en avant les limites de cette approche pour produire des richesses qui satisferont les besoins du plus grand nombre.  Les besoins des plus pauvres ne sont pas intéressants à satisfaire pour les entreprises privées… de plus certains ne sont pas rentables à produire alors qu’ils sont utiles à tous (Police Nationale, déneigement des routes…)  Quand une société fait le choix de garantir à tous un accès à certains BS, elle facilite l’accès à tous sur les marchés ou organise leur mise à disposition hors marché:  EDF qui offre des tarifs sociaux pour les plus pauvres, qui assure une fourniture des services sur l’ensemble du territoire.  Police Nationale, Pôle Emploi, Education primaire et secondaire, déneigement des routes  Soutien aux associations (subventions, réduction d’impôts pour ceux qui font des dons)

×