O slideshow foi denunciado.
Utilizamos seu perfil e dados de atividades no LinkedIn para personalizar e exibir anúncios mais relevantes. Altere suas preferências de anúncios quando desejar.

Pres fiche méthode dissertation

379 visualizações

Publicada em

Méthode de la dissertation en français au bac

Publicada em: Educação
  • Seja o primeiro a comentar

  • Seja a primeira pessoa a gostar disto

Pres fiche méthode dissertation

  1. 1. FICHE METHODE : LA DISSERTATION
  2. 2. Les Principes de la dissertation L’exercice de la dissertation vient à l’origine de la philosophie, laquelle a pour objet de chercher, sur les questions essentielles que se pose l’homme, une forme de sagesse. Il invite à une réflexion rationnelle et honnête sur un problème, sur une question, avec l’ambition d’arriver à une réponse juste et mesurée. La démarche de la dissertation consiste alors dans l’examen d’arguments éventuellement contradictoires, pour arriver à une véritable solution, à une réponse qui dépasse les contradictions : c’est ce qu’on appelle la démarche dialectique. Le ton de la dissertation est toujours prudent, nuancé. L’usage de modalisateurs est conseillé.
  3. 3. Comment s’y prendre ?
  4. 4. Comprendre et poser le sujet. Il arrive que le sujet se présente sous la forme d’une question fermée clairement énoncée et qui constitue le problème posé. Mais souvent, le sujet de dissertation se présente sous la forme d’une citation suivie d’une formule du type « vous discuterez ce jugement». Dans tous les cas, il faut bien identifier le problème posé et en déceler les contours, c’est à dire formuler la problématique : la question ou la série de questions qui vont guider la réflexion et permettre de résoudre le problème.
  5. 5. Chercher des idées et des arguments Dès que la question est posée et comprise, on peut formuler très rapidement (et grossièrement pour l’instant) ce que seront les 2 grandes réponses possibles, c'est-à-dire ce que seront la thèse et l’antithèse. Comme thèse, on choisira l’opinion défendue par l’auteur de la citation, ou, s’il n’y a pas de citation, la réponse la plus évidente a priori à la question posée. Puis, au brouillon, on essaye de trouver idées, arguments, exemples, en les répartissant dans un tableau à trois colonnes : l’une pour la thèse, l’autre pour l’antithèse, la dernière pour la synthèse, c'est-à-dire pour les idées qui permettraient de dépasser la contradiction.
  6. 6. Ordonner les arguments et les exemples Quand toutes les idées sont jetées sur le brouillon et réparties, il faut les ordonner, les regrouper éventuellement, pour arriver dans chaque colonnes à deux, trois, ou quatre grands arguments classés de la manière la plus judicieuse (du plus évident au moins évident). Quand ce travail est accompli, on peut commencer à rédiger (au brouillon bien sûr)
  7. 7. Comment rédiger et présenter le travail
  8. 8. L’introduction On cherche d’abord une amorce, c'est-à-dire une phrase par laquelle on montre pourquoi le problème vaut la peine d’être posé : ce peut-être une citation (autre que celle qui sert le sujet), un constat, un lieu commun. On reproduit ensuite la citation qui sert de sujet, on l’explicite éventuellement, et on énonce la problématique (par exemple sous la forme d’une ou de plusieurs interrogatives indirectes : «la question se pose de savoir si….). On annonce enfin le plan de la manière la plus claire possible sans s’interdire les formules du type « nous nous demanderons d’abord », « nous verrons ensuite ». L’introduction constitue un paragraphe unique, après lequel on saute deux lignes.
  9. 9. Le développement Il comporte deux ou trois parties : la thèse, l’antithèse, et éventuellement la synthèse (au lycée, en français, on peut admettre un développement en deux parties ; dans ce cas, la synthèse, c'est-à-dire la solution, est intégrée dans la 2ème partie ou formulée dans la conclusion). Chacune des parties est constituée de deux à quatre paragraphes marqués par des alinéas. Une transition isolée entre deux lignes blanches marque le passage d’une partie à l’autre. Idéalement chaque paragraphe est constitué d’un argument abstrait, général, qui est ensuite illustré par un exemple particulier et/ou par une citation
  10. 10. La conclusion La conclusion est un parcours rapide des idées défendues dans chacune des deux ou trois parties, si possible avec des formules un peu nouvelles ou percutantes et une réponse à la problématique, réponse qui doit dépasser la contradiction. L’étape de la conclusion est particulièrement importante si la dissertation n’a que deux parties. La conclusion est séparée du développement par deux lignes blanches.

×