O slideshow foi denunciado.

Médias sociaux pour enseignants/chercheurs

84 visualizações

Publicada em

Cette présentation encourage mes collègues enseignants/chercheurs à s'engager sur les réseaux sociaux.

Publicada em: Educação
  • Seja o primeiro a comentar

  • Seja a primeira pessoa a gostar disto

Médias sociaux pour enseignants/chercheurs

  1. 1. Médias sociaux pour chercheurs / enseignants Evren Kiefer, Université de Genève mercredi 26 octobre 2016
  2. 2. Bref historique des réseaux sociaux • World Wide Web au CERN (décembre 1990) • Premiers Blogs • Cluetrain Manifesto (1999) • LiveJournal, Blogger.com (1999) • WordPress est crée à partir de b2 (2003) • LinkedIn (2003) • TheFacebook.com (2004) • Facebook.com ouvre à tous les utilisateurs de 13+ ans (2006) • Twitter (2006)
  3. 3. Eléments théoriques • Conversations fécondes • Sans limite de géographie • Archivage des échanges
  4. 4. En quoi les médias sociaux peuvent-ils vous aider?
  5. 5. “If you are passionate about your research and about learning from and with people, then I find Twitter and Blogging to be very rewarding, both in engagement but also opportunity terms. Is it good for my serious stuff; absolutely”. — Leigh Sparks, Professor, University of Stirling in My Serious Academic Use of Blogs and Twitter posted on August 30, 2016
  6. 6. “None of my journal articles reached 500,000 readers; my blogging on the Confederate flag and the racism inherent in southern secessionism did, though. And if you believe, as I do, that scholarship must engage in wider conversations, this is a win.” — Kevin Gannon (@TheTattooedProf), Professor at Grand View University, in I’ve Got a Serious Problem with “Serious Academics” on August 5, 2016.
  7. 7. Quelques bénéfices tirés de tweets et d’articles de chercheurs / enseignants • Se motiver les uns les autres • Accès facilité à d’autres chercheurs et création de relations plus profondes menant à des collaborations. • Echanger des sources et des références utiles pour vos recherches. • Augmenter la circulation de votre travail. • Contrôler votre image en ligne et ne pas être dépendant de vos pages institutionnelles. • Participer au back-channel lors de conférences pour se faire remarquer des participants et des organisateurs. • Faire du «service à la cité» et promouvoir le champ de connaissance sans plus d’effort en ayant des conversations publiques.
  8. 8. Identité(s) et relations humaines • Intimité diffuse («ambiant intimacy») • Liens forts et liens faibles. • Equilibre entre un nombre restreint de relations profondes et un très grand nombre de relations superficielles. • Amour de l’écrit et dépassement de l’introversion • Affaissement des contextes.
  9. 9. Soyez bons citoyens «online» • Être généreux, apporter de la valeur, aider les autres. • Présenter des gens les uns aux autres. • Ne pas monopoliser l’attention. • Être honnête émotionnellement, se montrer vulnérable, avoir de l’humour. • Intégrer différents aspects de votre personnalité. Montrez les. • Avoir des limites claires pour soi-même. Diapo tirée de «Being your best offline self online» de Stephanie Booth.
  10. 10. Pour référence • Tous les tweets mentionnés et plus: https://twitter.com/evrenk/timelines/783218883 452960768 • Guide «Twitter» de Funambuline: http://funambuline.blogspot.ch/2015/04/twitter. html • Une liste de 177 chercheurs en sciences humaines sur Twitter: https://twitter.com/LSEImpactBlog/lists/arts- academic-tweeters/members

×