O slideshow foi denunciado.
Seu SlideShare está sendo baixado. ×

Enquête Besoins en main d'oeuvre 2019 en Centre-Val de Loire

Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Directeur de la publication
Virginie Coppens Menager
Réalisation
Service Statistiques Etudes et Evaluation / Equipe Commun...
STATISTIQUES,
ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019
ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES
ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019
RÉGION CENTRE...
2_ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019
SOMMAIRE
LES INTENTIONS D’EMBAUCHE
DES EMPLOYEURS DE LA RÉGION
CENTRE-VAL DE LO...
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio

Confira estes a seguir

1 de 36 Anúncio

Enquête Besoins en main d'oeuvre 2019 en Centre-Val de Loire

Baixar para ler offline

Chaque année, Pôle emploi adresse un questionnaire à 1,7 million d’établissements afin de connaître leurs besoins en recrutement par secteur d’activité et par bassin d’emploi.

Cette enquête est un élément essentiel de connaissance du marché du travail.

Elle permet entre autres :
- d’anticiper les difficultés de recrutement;
- d’améliorer l’orientation des demandeurs d’emploi vers des formations ou des métiers en adéquation avec les besoins du marché du travail;
- d’informer les demandeurs d’emploi sur l’évolution de leur marché du travail et les métiers porteurs.

Chaque année, Pôle emploi adresse un questionnaire à 1,7 million d’établissements afin de connaître leurs besoins en recrutement par secteur d’activité et par bassin d’emploi.

Cette enquête est un élément essentiel de connaissance du marché du travail.

Elle permet entre autres :
- d’anticiper les difficultés de recrutement;
- d’améliorer l’orientation des demandeurs d’emploi vers des formations ou des métiers en adéquation avec les besoins du marché du travail;
- d’informer les demandeurs d’emploi sur l’évolution de leur marché du travail et les métiers porteurs.

Anúncio
Anúncio

Mais Conteúdo rRelacionado

Diapositivos para si (20)

Semelhante a Enquête Besoins en main d'oeuvre 2019 en Centre-Val de Loire (20)

Anúncio

Mais recentes (20)

Enquête Besoins en main d'oeuvre 2019 en Centre-Val de Loire

  1. 1. Directeur de la publication Virginie Coppens Menager Réalisation Service Statistiques Etudes et Evaluation / Equipe Communication Pôle emploi Centre-Val de Loire 3A rue Pierre-Gilles de Gennes – bât B 45035 Orléans Cedex 1 www.pole-emploi.org RÉF.146-CRÉDITSPHOTOS:ADOBESTOCK/FOTOLIA-CRÉATION:V.GUILLOUCHE Sur bmo.pole-emploi.org retrouvez les résultats de l’enquête BMO, et découvrez un outil dynamique vous permettant d’extraire vos propres données : • Accédez aux données : sur les secteurs, les métiers, les bassins d’emploi, les départements… • Créez sur-mesure des tableaux et des graphiques à l’aide des outils de data visualisation • Partagez-les sur les réseaux sociaux • Intégrez-les dans vos articles et publications • Accédez directement aux requêtes les plus fréquentes • Réalisez des extractions de données sous format Excel bmo.pole-emploi.org ! STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 79 248 PROJETS DE RECRUTEMENT EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE CENTRE-VAL DE LOIRE L’enquête Besoins en Main-d’Oeuvre (BMO) est une initiative de Pôle emploi menée avec le concours du CRÉDOC. Véritable outil d’aide à la décision, l’enquête BMO permet à Pôle emploi de mieux connaître les intentions des établissements en matière de recrutement, d’orienter les demandeurs d’emploi vers les métiers porteurs et d’adapter l’effort de financement en direction des formations préparant à des métiers en tension. L’enquête BMO 2019 a été réalisée entre octobre et décembre 2018 dans les 13 régions métropolitaines et les 5 départements d’outre-mer. Pour 2019, le champ de l’enquête est identique à celui de l’an dernier, à savoir : d’une part les établissements relevant du secteur privé et, d’autre part les établissements de 0 salarié ayant émis au moins une déclaration d’embauche au cours de la période récente, les établissements du secteur agricole, les établissements du secteur public relevant des collectivités territoriales (communes, régions…), les établissements publics administratifs (syndicats intercommunaux, hôpitaux, écoles…) et pour finir les officiers publics ou ministériels (notaires…). L’enquête ne comprend donc ni les administrations de l’État (ministères, police, justice…) ni certaines entreprises publiques (Banque de France…). Le questionnaire adressé aux employeurs couvre une liste de 200 métiers correspondant aux Familles Professionnelles (FAP). Il est décliné en six versions différentes, afin d’ajuster la liste de métiers proposée au secteur d’activité de l’établissement. Sur les 84 408 établissements de la région Centre-Val de Loire entrant dans le champ de l’enquête, 62 981 ont ainsi été interrogés, par voie postale, web ou téléphonique. Un dispositif spécifique a permis d’interroger les plus grands groupes, afin de prendre en compte leur politique de recrutement centralisée. Au global, 16 861 réponses ont été collectées et exploitées pour la région Centre-Val de Loire. Les résultats ont ensuite été redressés pour être représentatifs de l’ensemble des établissements de la région, à l’aide d’une procédure de type calage sur marges définies à partir de la structure de la population mère des établissements. Sources et méthodes
  2. 2. STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR LA RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE L es résultats 2 0 1 9 de l’enquête B esoins en M ain d’O euvre ( B M O ) restent bien orientés. Aprè s la progression du nombre d’intentions d’embauche enregistrées pour l’année 2 0 1 8 , l’édition 2 0 1 9 de l’enquête fait état d’une nouvelle augmentation de 1 6 ,4 % . Cette hausse représente prè s de 1 1 2 0 0 intentions d’embauche supplémentaires. Au total, prè s de 7 9 3 0 0 proj ets de recrutement ont été recensés dans les 2 2 bassins d’emploi de la région. L e gisement d’emploi réside touj ours dans les établissements de petites tailles puisque prè s de deux proj ets de recrutement sur trois concernent des structures de moins de 5 0 salariés. L a hausse des intentions d’embauche concerne l’ensemble des grands secteurs d’activité, particuliè rement les services mais aussi l’industrie ou encore le commerce. L ’enquête B M O révè le que 5 8 ,2 % des employ eurs estiment qu’ils pourraient rencontrer des difficultés dans leurs recrutements. Afin de réduire ces tensions, Pô le emploi reste pleinement mobilisé en 2 0 1 9 au cô té des entreprises qui recrutent. En région Centre-V al de L oire, cette mobilisation s’appuie notamment sur l’expertise des 1 6 0 conseillers Pô le emploi dédiés aux entreprises qui agissent quotidiennement sur les territoires pour proposer des solutions personnalisées aux employ eurs dans leurs proj ets de recrutement, avec une attention plus particuliè re portée aux T PE/ PM E. Avec l’approche par compétences et le conseil en évolution professionnelle, Pô le emploi continue à faire émerger des possibilités de transitions professionnelles pour les demandeurs d’emploi. L evier essentiel visant à réduire les écarts entre les compétences attendues par les entreprises et celles détenues par les demandeurs d’emploi, la formation est l’outil privilégié du développement des compétences et permet d’ouvrir l’accè s à davantage d’opportunités d’emploi. Pour accompagner cette approche et agir sur les métiers en tension, Pô le emploi a lancé un plan d’action national orienté vers la détection et la valorisation des compétences : l’opération # V ersU nM étier. Chaque semaine, en agence, est organisé un évè nement ciblé sur un métier ou un secteur en tension, avec l’obj ectif de faire se rencontrer les entreprises locales confrontées à des difficultés de recrutement et des demandeurs d’emploi intéressés par ces postes. Pour aller plus loin et obtenir davantage d’éclairages, rendez-vous sur l’espace régional de Pô le emploi : http:/ / w w w . pole-emploi. org/ regions/ centre-val-de-loire/ J e vous souhaite une bonne lecture. EditoVirginie Coppens Menager Directrice régionale de Pôle emploi Centre-Val de Loire
  3. 3. 2_ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 SOMMAIRE LES INTENTIONS D’EMBAUCHE DES EMPLOYEURS DE LA RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE EN 2019 Région Centre-Val de loire Département du Cher Département de l’Eure-et-Loir Département de l’Indre Département de l’Indre-et-Loire Département du Loir-et-Cher Département du Loiret Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux particuliers Services aux entreprises CHIFFRES CLÉS 23,2% 58,5% 62,3% 36,0% 58,2% 66,8% 79 248PROJETS DE RECRUTEMENT ENVISAGÉS PAR LES ENTREPRISES EN 2019 EN CENTRE-VAL DE LOIRE +16,4% en un an 10 50 2 693 224 au niveau national DES ENTREPRISES ENVISAGENT DE RECRUTER EN 2019 26,4 % au niveau national DES PROJETS DE RECRUTEMENT SONT ISSUS D’ENTREPRISES DE SERVICES 62,8 % au niveau national SONT EXPRIMÉS PAR DES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIÉS 66,2 % au niveau national SONT EXPRIMÉS PAR DES ENTREPRISES DE MOINS DE 10 SALARIÉS 42,4 % au niveau national DES RECRUTEMENTS SONT JUGÉS DIFFICILES PAR LES EMPLOYEURS 50,1 % au niveau national DES RECRUTEMENTS SONT NON SAISONNIERS 66,2 % au niveau national
  4. 4. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #2019 _ 3 Le nombre d’intentions d’embauche affiche de nouveau un fort dynamisme en 2019 23,2%DES ÉTABLISSEMENTS DÉCLARENT AVOIR L’INTENTION D’EMBAUCHER EN 2019 En région Centre-Val de Loire en 2019, les intentions d’embauche atteignent 79 248, soit 11 177 projets supplémentaires. C’est le plus haut niveau observé depuis 2014. La progression est de 16,4% entre 2018 et 2019. En 2019, la hausse des projets de recrutement concerne tous les secteurs. Les services, en tête, concentrent 59% des besoins en main d’oeuvre de la région. Le commerce, soit 13% des projets, progresse de 20,2% en un an. L’Industrie, soit 12% des projets, affiche la plus forte hausse des six secteurs, soit 28,1%. RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ ÉVOLUTION (2019/2018) DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) Les établissements de moins de 50 salariés concentrent 62% des projets, ceux de 50 à 199 salariés 22% et ceux de 200 salariés et plus, 16%. Les projets sont en hausse dans toutes les tailles d’établissement : les entreprises de plus de 200 salariés augmentent de 43,9% leurs projets, et celles de 50 à 199 salariés de 26,3%. +28,1% +14,1% +20,2% +23,0% +12,4% Agriculture IndustrieConstruction Commerce Service aux entreprises Service aux particuliers +0,2% 0,0% 5,0% 10,0% 15,0% 20,0% 25,0% 30,0% 53 017 53 256 53 985 58 087 68 071 79 248 0 10 000 20 000 30 000 40 000 50 000 60 000 70 000 80 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Agriculture 9% Industrie 12% Construction 7% Commerce 13% Services aux entreprises 24% Services aux particuliers 35% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC 0 à 9 salariés 36% 10 à 49 salariés 26% 50 à 199 salariés 22% Plus de 200 salariés 16% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Les intentions d’embauche progressent dans tous les secteurs et sont particulièrement dynamiques dans l’industrie, les services et le commerce Les établissements de moins de 50 salariés concentrent 2 intentions d’embauche sur 3
  5. 5. 4_ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 ENSEMBLE Contrats de moins de 6 mois Contrats de 6 mois ou plus Contrats en CDI Suite à une nouvelle activité Pour des remplacements suite à des départs définitifs de salariés Pour des remplacements suite à des absences ponctuelles de salariés Pour faire face à un surcroît d’activité ponctuel 21,3 27,0 8,4 20,5 32,3 8,7 20,6 47,4 7,4 17,3 15,1 0,6 39,0 46,9 55,9 31,5 Source : Enquête complémentaire BMO 2019, Pôle emploi - BVA et CRÉDOC LES MOTIFS DE RECRUTEMENT DANS LE CENTRE-VAL DE LOIRE SELON LA NATURE DES CONTRATS (EN %) S’il demeure très présent (39% des motifs) et plus particulièrement associé aux contrats de type CDD, le sucroît d’activité est un motif de recrutement qui est bien moins cité par les employeurs cette année. A contrario, les motifs “remplacements suite à des départs de salariés” et “recrutements suite à une nouvelle activité” sont en progression et occupent une place plus prépondérante parmi l’ensemble des motifs (respectivement 32% et 21% des motifs exprimés). Ils sont aussi plus souvent associés à des contrats durables, notamment en CDI. Les remplacements suite à des départs de salariés : un motif de recrutement en hausse La part des intentions d’embauche en emploi durable (CDI et CDD de 6 mois ou plus) progresse nettement en un an pour atteindre 68% selon les employeurs (soit +10 pts de pourcentage).Cette tendance haussière est plus particulièrement portée par les projets de recrutement en CDI qui font l’objet d’un certain dynamisme cette année. LES TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL ENVISAGÉS EN CENTRE-VAL DE LOIRE (EN %) ÉVOLUTION DE LA PROPORTION DES INTENTIONS D’EMBAUCHE EN EMPLOI DURABLE EN CENTRE-VAL DE LOIRE (EN %) Source : Enquête complémentaire BMO 2019, Pôle emploi - BVA et CRÉDOC 58% 68% 0,0% 10,0% 20,0% 30,0% 40,0% 50,0% 60,0% 70,0% 80,0% 2018 2019 10% 32% 58% Contrats en CDI Contrats de moins de 6 mois Contrats de 6 mois ou plus Les emplois durables, notamment en CDI, affichent une belle progression parmi les intentions d’embauche
  6. 6. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #2019 _ 5 Les départements du Loiret et de l’Indre-et-Loire parmi les plus recruteurs L’Indre-et-Loire compte 25,1% d’établissements recruteurs et 25,9% des projets régionaux. A contrario, l’Indre, au sud de la région, affiche 20,2% d’établissements recruteurs et 5 445 intentions d’embauche, soit 6,9% des projets. Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Les départements du Loiret et de l’Indre-et-Loire, situés sur l’axe ligérien, concentrent 52,7% des projets de recrutement, suivis du Loir-et-Cher (14,6%). Au nord de la région, l’Eure-et-Loir affiche 14,5% des intentions d’embauche. Le sud de la région, moins dynamique, est la partie la moins potentiellement recrutrice de la région. >20% de 13% à 20% < 13% 11 506 RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT (EN %) EURE-ET-LOIR LOIR ET CHER INDRE ET LOIRE INDRE CHER LOIRET 21 229 11 571 20 547 5 445 8 949 >24% de 22% à 24% <22% % D'ÉTABLISSEMENTS RECRUTEURS PAR DÉPARTEMENT LOIR ET CHER INDRE ET LOIRE INDRE CHER LOIRET 22,7% 23,5% 25,1% 20,2% 23,4% EURE-ET-LOIR 22,4% Les bassins d’emploi de Tours et d’Orléans concentrent plus d’un tiers des projets de recrutement Les bassins d’emploi de la région présentent des disparités quant à leur part d’établissements recruteurs. Des différences importantes existent, les taux allant de 31,7% àVierzon à 17,2% àVendôme. Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC 36,3% des projets sont dans les bassins d’Orléans et Tours.Viennent ensuite Blois, Chartres et Bourges ( 9,1%, 7,4% et 6,6%). Les 17 autres bassins, soit 40,6% des projets, vont de 0,9% pour Nogent-le-Rotrou à 2,5% pour Châteaudun. > 9,6% d e 5,6% à 9,6% d e 2,6% à 5,6% < 2,6% MONTARGIS PITHIVIERSPITHIVIERSPITHIVIERS NOGENT- LE-ROTROU DREUX CHÂTEAUDUN GIEN ROMORANTIN VENDÔME BOURGES AUBIGNY-AUBIGNY-AUBIGNY-AUBIGNY- SUR-NÈRESUR-NÈRESUR-NÈRESUR-NÈRE VIERZON ISSOUDUNISSOUDUNISSOUDUNISSOUDUNISSOUDUN CHÂTEAUROUX ARGENTON-SUR-CREUSE ST-AMAND-ST-AMAND-ST-AMAND- MONTRONDMONTRONDMONTROND LOCHES AMBOISE ORLÉANS CHARTRES BLOIS TOURS CHINON 2 9 9 7 5 8 3 27 0 6 1 9 7 2 1 6 8 9 2 7 8 7 1 4 5 2 92 0 5 9 7 1 8 1 2 3 3 1 2 2 2 4 1 5 7 12 0 6 91 4 2 6 8 2 5 0 9 1 7 0 0 2 9 0 8 9 7 4 1 2 9 9 5 2 3 0 8 4 9 1 5 6 3 R É P A R T I T I O N D U N O M B R E D E P R O J E T S D E R E C R U T E M E N T ( E N % ) > 28% d e 24% à 28% d e 21% à 24% < 21% MONTARGIS PITHIVIERS NOGENT- LE-ROTROU DREUX GIEN ROMORANTIN VENDÔME BOURGES AUBIGNY- SUR-NÈRE VIERZON ISSOUDUNISSOUDUNISSOUDUNISSOUDUNISSOUDUN CHÂTEAUROUX ARGENTON-SUR-CREUSE ST-AMAND- MONTRONDMONTRONDMONTROND LOCHES AMBOISE ORLÉANS CHARTRES BLOIS CHINON TOURS CHÂTEAUDUN 2 1 , 7 % 2 1 , 7 %2 1 , 6 % 2 6 , 4 % 2 0 , 2 % 2 3 , 3 % 2 2 , 9 %1 7 , 2 % 2 5 , 5 % 2 4 , 8 % 2 2 , 8 % 2 3 , 8 %2 7 , 7 %2 5 , 0 % CHINON 2 5 , 0 % 2 3 , 8 % 2 1 , 1 % 2 0 , 6 % 3 1 , 7 % 2 2 , 6 % 1 8 , 4 % 1 8 , 8 % % D ' É T A B L I SSE M E N T S R E C R U T E U R S P A R B A SSI N D ' E M P L O I RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR DÉPARTEMENT PART DES ÉTABLISSEMENTS RECRUTEURS PAR DÉPARTEMENT RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR BASSIN D’EMPLOI PART DES ÉTABLISSEMENTS RECRUTEURS PAR BASSIN D’EMPLOI
  7. 7. 6_ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 Les métiers de services aux entreprises font partie des métiers les plus recherchés : pour exemple, 4 286 projets pour les agents d’entretien des locaux , 2 623 pour les ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires. Les métiers agricoles, qui sont à dominante saisonnière, font partie des métiers les plus recherchés (2 954 projets pour les viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs et 2 585 pour les agriculteurs salariés, ouvriers agricoles). Les métiers les plus recherchés en 2019 présentent une diversité de profils LES 15 MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Nombre de projets non saisonniers % de projets non saisonniers par métier Agents d'entretien de locaux 3 184 74,3% Aides à domicile et aides ménagères 1 785 68,4% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 1 742 62,8% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 1 444 55,0% Conducteurs routiers et grands routiers 1 385 84,1% Aides-soignants 1 384 68,6% Serveurs de cafés, de restaurants 1 132 43,9% Professionnels de l'animation socioculturelle 1 089 40,8% Attachés commerciaux 957 95,6% Ouvriers qualif. magasinage et manutention 870 81,1% Agents administratifs divers 842 78,8% Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices 770 90,1% Employés de la banque et des assurances 769 89,0% Secrétaires bureautiques et assimilés 757 94,6% Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment 748 94,9% Source:EnquêteBMO2019,Pôleemploi-CRÉDOC Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets non saisonniers Agents d'entretien de locaux 4 286 70,7% 74,3% Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs 2 954 48,4% 3,7% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 2 772 51,5% 62,8% Professionnels de l'animation socioculturelle 2 669 56,7% 40,8% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 2 623 46,6% 55,0% Aides à domicile et aides ménagères 2 610 84,2% 68,4% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 2 585 53,7% 13,2% Serveurs de cafés, de restaurants 2 581 61,8% 43,9% Aides-soignants 2 017 67,8% 68,6% Employés de libre-service 1 724 44,5% 40,1% Conducteurs routiers et grands routiers 1 647 87,2% 84,1% Caissiers 1 275 26,5% 41,7% Employés de l'hôtellerie 1 267 54,3% 31,1% Cuisiniers 1 157 75,8% 46,9% Ouvriers qualif. magasinage et manutention 1 072 59,7% 81,1% Dans l’hôtellerie-restauration, sont aussi très recherchés les métiers d’aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (2 772 projets) et les serveurs de cafés et de restaurants ( 2 581 projets).Viennent ensuite les métiers de soins et d’accompagnement : les aides à domicile et aides ménagères et les aides-soignants (2 610 et 2 017 projets). Source:EnquêteBMO2019,Pôleemploi-CRÉDOC LES 15 MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 Une hausse annuelle soutenue de 15,4% des projets non saisonniers est observée, soit 52 925 projets non saisonniers (66,8% du total). Les quinze premiers métiers non saisonniers représentent 35,6% du total de projets non saisonniers. Agents d’entretien des locaux est le métier avec le nombre de projets non saisonniers le plus élevé (3 184 projets). 52 925 PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS, SOIT 66,8% DU NOMBRE TOTAL. 79 248 PROJETS DE RECRUTEMENT AU GLOBAL, DONT 58,2%SONT JUGÉS ENTENSION.
  8. 8. 39,4% 51,7% 75,3% 40,6% 48,6% 47,5% 55,2% 52,6% 74,7% 52,1% 66,2% 54,7% Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux entreprises Services aux particuliers 2018 2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #2019 _ 7 Dans les secteurs, les recrutements jugés en tension par les employeurs sont les plus élevés dans le secteur de la construction (74,7%, soit 16,5 points de plus que la moyenne régionale) bien qu’en diminution de 1,6 point par rapport à 2018 (75,3%). Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC ÉVOLUTION DE LA PART DE RECRUTEMENTS JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS La part des difficultés de recrutement envisagées par les employeurs est de 58, 2% en 2019, soit 9,7 points de plus qu’en 2018. Les difficultés perçues par les employeurs sont plus prononcées dans les structures de moins de 50 salariés et particulièrement pour les établissements de 10 à 19 salariés (68,6%). Les employeurs anticipent de façon plus marquée une hausse des tensions de recrutement 43,2% 38,2% 36,8% 43,1% 48,5% 58,2% 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Cinq secteurs sur six affichent une hausse de la part de recrutements jugés en tension. L’augmentation la plus forte se situe dans les services aux entreprises qui passent d’un taux de tension de 48,6% en 2018 à un taux de 66,2% en 2019, soit +17,6 points.Vient ensuite le secteur du commerce dont la part de recrutements perçus difficiles augmente de 11,5 points. ÉVOLUTION DE LA PART DE RECRUTEMENTS JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS SELON LE SECTEUR D’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC
  9. 9. 8_ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 >60% de 58% à 60% <58% % DE PROJETS JUGÉS EN TENSION PAR DÉPARTEMENT LOIR ET CHER INDRE ET LOIRE INDRE CHER LOIRET 56,9% 59,8% 56,2% 58,9% 60,2% EURE-ET-LOIR 60,7% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC PAR DÉPARTEMENT > 66% d e 59% à 66% d e 52% à 59% < 52% MONTARGIS PITHIVIERS NOGENT- LE-ROTROU DREUX GIEN ROMORANTIN VENDÔME BOURGES AUBIGNY- SUR-NÈRE VIERZON ISSOUDUNISSOUDUNISSOUDUNISSOUDUNISSOUDUN CHÂTEAUROUX ARGENTON-SUR-CREUSE ST-AMAND- MONTRONDMONTRONDMONTROND LOCHES AMBOISE ORLÉANS CHARTRES BLOIS CHINON TOURS CHÂTEAUDUN 6 0 , 9 % 5 5 , 0 %7 3 , 6 % 7 2 , 9 % 4 5 , 5 % 5 8 , 5 % 5 7 , 7 %5 9 , 9 % 5 8 , 4 % 6 4 , 0 % 5 8 , 3 % 5 2 , 9 %4 9 , 6 %5 7 , 3 % CHINON 5 9 , 5 % 5 0 , 9 % 6 0 , 5 % 6 2 , 3 % 4 8 , 9 % 6 5 , 3 % 5 9 , 8 % 5 3 , 6 % % D E P R O J E T S J U G É S E N T E N SI O N P A R B A SSI N D ' E M P L O I PAR BASSIN D’EMPLOI PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS SELON LE DÉPARTEMENT ET LE BASSIN D’EMPLOI Les départements de l’Eure-et-Loir (60,7%) et du Cher (60,2%) ont les taux les plus forts. Pour les bassins d’emploi, la part de projets perçus difficiles varie entre 45,5% et 73,6%. Nogent-le-Rotrou (73,6%) et Châteaudun (72,9%) ont les plus forts ratios. A l’inverse,Pithiviers (45,5%) et Vierzon (48,9%) affichent les tensions les plus faibles.Les plus grandes difficultés anticipées concernent les métiers de mécaniciens et électroniciens de véhicules (90,6%), plombiers-chauffagistes (89,4%) et conducteurs routiers et grands routiers (87,2%). Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Mécaniciens et électroniciens de véhicules 745 90,6% Plombiers-chauffagistes 393 89,4% Conducteurs routiers et grands routiers 1 647 87,2% Télévendeurs 475 86,6% Conducteurs de transport en commun sur route 743 86,5% Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal 382 84,6% Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique 491 84,3% Aides à domicile et aides ménagères 2 610 84,2% Couvreurs, couvreurs zingueurs qualifiés 392 83,6% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 743 83,1% Conducteurs et livreurs sur courte distance 645 81,2% Conducteurs d'engins agricoles ou forestiers 698 79,8% Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons qualifiés 337 78,7% Vendeurs généralistes 352 78,0% Électriciens du bâtiment 372 77,8% LES 15 MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source:EnquêteBMO2019,Pôleemploi-CRÉDOC NOTE:sontuniquementretenuslesmétiers pourlesquelssontenvisagésauminimum300projetsderecrutement.
  10. 10. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #2019 _ 9 La pénurie de candidats sur certains postes et le profil inadéquat de certains candidats sont les deux principaux motifs de tension de recrutement selon les employeurs L’enquête BMO s’intéresse aussi à la nature des tensions de recrutement envisagées par les employeurs. Le motif “pénurie de candidats” qui était le motif le plus fréquemment cité l’année dernière par les employeurs passe cette année en deuxième position derrière le motif “profil inadéquat des candidats” (manque d’expérience, de diplôme ou encore manque de motivation). Source : Enquête complémentaire BMO 2019, Pôle emploi - BVA et CRÉDOC Les principales solutions envisagées par les employeurs Les employeurs recourent à différentes solutions pour remédier aux tensions de recrutement qu’ils anticipent. Passant du troisième rang l’année dernière au premier rang cette année, la solution la plus souvent envisagée par les employeurs consiste à faire appel à Pôle emploi pour trouver les bons profils. Source:EnquêtecomplémentaireBMO2019,Pôleemploi-BVAetCRÉDOC Le recours à Pôle emploi MOTIFS DE RECOURS À PÔLE EMPLOI (SELON LES ÉTABLISSEMENTS) 82,7% 80,5% 72,0% 60,8 % 49,2% 47,6% La gratuité du service Par simplicité (proximité, implication vie locale…) L'importance de son fichier, le nombre de candidats contactés Sa compréhension de vos besoins La rapidité de la démarche Pour bénéficier des mesures d’aide à l’embauche Dans la majorité des cas (77%), les employeurs font appel à Pôle emploi dès le démarrage du processus de recrutement. Parmi ces employeurs, un quart ne compte exclusivement que sur Pôle emploi. Les autres combinent les services de Pôle emploi avec d’autres modes de recrutement (petites annonces, bouche à oreille, agences d’intérim...etc). Source : Enquête complémentaire BMO 2019, Pôle emploi - BVA et CRÉDOC Les 4 principales TENSIONS de recrutement anticipées par les employeursanticipées par les employeurs Candidats au profil inadéquat (manque d’expérience, de diplôme, de motivation) Pénurie de candidats Difficultés liées à la nature du poste proposé (distance, horaires, pénibilité, salaire…) Difficultés liées à un déficit d’image (de l’entreprise, du secteur, du métier proposé) Les 4 principales SOLUTIONS envisagées par les employeurs pour y remédier Former des candidats venant de l’extérieur Faire appel à d’autres intermédiaires spécialisés (cabinets de recrutement, missions locales, centre de formation, écoles) Rendre l’offre d’emploi plus attractive, améliorer les conditions de travail (horaires, salaires, avantages) Faire appel à Pôle emploi
  11. 11. 10_ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 Question 1 : Quelles sont les principales utilisations de l’enquête BMO ? Cette enquête s’intéresse aux opportunités du marché du travail à savoir les besoins en main-d’œuvre. Elle sert essentiellement à : - améliorer la connaissance du marché du travail local, les dynamiques d’embauche, - informer le grand public sur les secteurs et les métiers porteurs, - guider les conseillers Pôle emploi dans leurs actions, - aider à mieux cartographier les besoins de formation dans les territoires, - fournir des données aux chercheurs dans le cadre de leurs travaux de recherche. Question 2 : Les intentions d’embauche déclarées par les employeurs se concrétisent-elles dans la réalité ? Oui, en région Centre-Val de Loire, parmi les établissements ayant déclaré au moins un projet de recrutement dans la précédente enquête (BMO 2018), plus de 75% ont effectivement déposé au moins une déclaration préalable à l’embauche (DPAE). Question 3 : Quels sont les trois principaux enseignements à retenir de l’édition BMO 2019 ? Le 1er enseignement, c’est le signal positif adressé par les employeurs qui envisagent une hausse de leurs intentions d’embauche pour l’année 2019. Cette progression (+16,4%) concerne tous les départements et tous les secteurs d’activité économique. Le 2ème enseignement : bien que le potentiel des recrutements réside toujours pour l’essentiel dans les établissements de petites tailles, il y a cette année une plus forte proportion des établissements de grosses tailles qui envisagent de recruter notamment sur des emplois durables. Enfin, le 3ème enseignement c’est celui de la difficulté à recruter que les entreprises nous disent ressentir. Le taux des projets de recrutement jugés difficile par les employeurs augmente pour atteindre 58,2%. 3 QUESTIONS À CYRIL SEGUIN, responsable Statistiques Etudes et Evaluation de Pôle emploi Centre-Val de Loire DANS LES PAGES SUIVANTES les pages départementales les secteurs
  12. 12. 8 949PROJETS DE RECRUTEMENT DÉCLARÉS PAR LES ENTREPRISES DU CHER EN 2019 (SOIT +18,7% PAR RAPPORT À 2018) STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR LE DÉPARTEMENT DU CHER CENTRE-VAL DE LOIRE Les entreprises du département du Cher déclarent 8 949 intentions d’embauche pour 2019.Ce nombre est en hausse de 18,7% en un an. Près de 40% de ces projets concernent des entreprises de moins de 10 salariés, soit 3,7 points au-dessus de la moyenne régionale. Les employeurs anticipent des tensions pour six recrutements sur dix. CHER EVOLUTION ANNUELLE CENTRE-VAL DE LOIRE Projets de recrutement en 2019 8 949 79 248 Part des entreprises du département envisageant de recruter en 2019 23,4% 23,2% Part des projets de recrutement issus des entreprises de services 56,6% 58,5% Part des projets exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés 39,7% 36,0% Part des recrutements jugés en tension par les employeurs 60,2% 58,2% Part des projets de recrutement non saisonniers 65,5% 66,8% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT 5 437 5 503 4 935 6 484 7 542 8 949 0 1 000 2 000 3 000 4 000 5 000 6 000 7 000 8 000 9 000 10 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ Agriculture 17% Industrie 11% Construction 3% Commerce 12% Services aux entreprises 24% Services aux particuliers 33% RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) 0 à 9 salariés 40% 10 à 49 salariés 25% 50 à 199 salariés 19% Plus de 200 salariés 16% BOURGES VIERZON AUBIGNY- SUR-NÈRE ST-AMAND- MONTROND 10 CHIFFRES CLES 1 571 5 230 1 299 849
  13. 13. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 - CHER Les métiers les plus recherchés en 2019 Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets non saisonniers Agents d'entretien de locaux 1 155 94,7% 99,2% Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs 1 001 50,0% 5,4% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 374 36,6% 12,2% Serveurs de cafés, de restaurants 351 79,9% 45,3% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 311 51,2% 66,3% Aides à domicile et aides ménagères 302 84,5% 63,3% Conducteurs routiers et grands routiers 235 69,5% 82,7% Aides-soignants 219 77,1% 65,7% Professionnels de l'animation socioculturelle 172 7,0% 33,7% Employés de l'hôtellerie 153 52,0% 19,6% Caissiers 133 6,3% 53,1% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 129 33,5% 64,7% Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture 121 71,6% 90,8% Artistes 118 3,4% 100,0% Employés de libre-service 116 26,8% 55,5% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC LES 15 MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Agents d'entretien de locaux 1 155 94,7% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 302 84,5% Mécaniciens et électroniciens de véhicules 100 83,4% Commerciaux 111 82,4% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 351 79,9% Aides-soignants 219 77,1% Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture 121 71,6% Cuisiniers 112 71,1% Conducteurs routiers et grands routiers 235 69,5% Employés de l'hôtellerie 153 52,0% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 311 51,2% Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs 1 001 50,0% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 374 36,6% Jardiniers salariés, paysagistes 116 35,6% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 129 33,5% LES 15 MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC NOTE : sont uniquement retenus les métiers pour lesquels sont envisagés au minimum 100 projets de recrutement. 60,2%PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS EN 2019 (SOIT +14,5 POINTS PAR RAPPORT À 2018) ENSEMBLE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2019 DANS LE DEPARTEMENT DU CHER (SOIT +18,7% PAR RAPPORT À 2018) 8 949 LES 15 MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Nombre de projets non saisonniers % de projets non saisonniers par métier Agents d'entretien de locaux 1 146 99,2% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 206 66,3% Conducteurs routiers et grands routiers 194 82,7% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 191 63,3% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 159 45,3% Aides-soignants 144 65,7% Artistes, professeurs d'art 118 100,0% Commerciaux 111 100,0% Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture 110 90,8% Mécaniciens et électroniciens de véhicules 100 100,0% Surveillants d'établissements scolaires 85 88,5% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 83 64,7% Secrétaires bureautiques et assimilés 78 100,0% Caissiers 71 53,1% Ouvriers non qualifiés des industries chimiques et plastiques 70 100,0% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC 5 865PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS SONT ENVISAGÉS EN 2019 DANS LE DÉPARTEMENT DU CHER SOIT 65,5%DU NOMBRE TOTAL DES PROJETS (SOIT +1 POINT PAR RAPPORT À 2018)
  14. 14. 11 506PROJETS DE RECRUTEMENT DÉCLARÉS PAR LES ENTREPRISES DE L’EURE-ET-LOIR EN 2019 (SOIT +9,6% PAR RAPPORT À 2018) STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR LE DÉPARTEMENT DE L’EURE-ET-LOIR CENTRE-VAL DE LOIRE Dans l’Eure-et-Loir, les entreprises projettent 11 506 recrutements pour 2019, soit une hausse de 9,6%. Avec 22,4% d’établissements envisageant de recruter, ce département se place un peu en-dessous des 23,2% régionaux. Les employeurs anticipent des tensions pour plus de six projets sur dix et 72,4% des intentions d’embauche concernent des emplois non saisonniers. EURE-ET-LOIR EVOLUTION ANNUELLE CENTRE-VAL DE LOIRE Projets de recrutement en 2019 11 506 79 248 Part des entreprises du département envisageant de recruter en 2019 22,4% 23,2% Part des projets de recrutement issus des entreprises de services 54,8% 58,5% Part des projets exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés 35,7% 36,0% Part des recrutements jugés en tension par les employeurs 60,7% 58,2% Part des projets de recrutement non saisonniers 72,4% 66,8% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT 7 615 8 296 8 917 9 102 10 499 11 506 0 2 000 4 000 6 000 8 000 10 000 12 000 14 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ Agriculture 6% Industrie 15% Construction 7% Commerce 17%Services aux entreprises 22% Services aux particuliers 33% RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) 0 à 9 salariés 36% 10 à 49 salariés 29% 50 à 199 salariés 23% Plus de 200 salariés 12% NOGENT- LE-ROTROU DREUX CHARTRES CHÂTEAUDUN 10 CHIFFRES CLES 2 997 5 832 1 972 706
  15. 15. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 - EURE-ET-LOIR Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets non saisonniers Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 550 82,8% 36,6% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 484 86,1% 76,2% Employés de libre-service 462 50,9% 47,1% Agents d'entretien de locaux 442 50,0% 65,7% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 395 66,5% 13,1% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 372 39,1% 44,7% Caissiers 316 55,3% 45,4% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 306 80,6% 81,4% Professionnels de l'animation socioculturelle 302 35,5% 24,6% Conducteurs routiers et grands routiers 287 97,6% 94,0% Aides-soignants 279 46,8% 73,3% Autres ouvriers non qualif. de type industriel 232 11,7% 62,1% Ouvriers non qualifiés des industries chimiques et plastiques 229 37,6% 91,3% Jardiniers salariés, paysagistes 200 78,6% 76,1% Conducteurs et livreurs sur courte distance 199 92,2% 99,5% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC LES 15 MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Conducteurs routiers et grands routiers 287 97,6% Conducteurs et livreurs sur courte distance 199 92,2% Mécaniciens et électroniciens de véhicules 145 90,7% Employés de l'hôtellerie 101 89,3% Employés de maison et personnels de ménage 114 89,2% Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment 119 86,2% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 484 86,1% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 550 82,8% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 306 80,6% Jardiniers salariés, paysagistes 200 78,6% Agents de sécurité et de surveillance, enquêteurs privés et métiers assimilés 104 77,0% Cuisiniers 139 67,1% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 395 66,5% Électriciens du bâtiment 107 64,3% Conducteurs d'engins agricoles ou forestiers 142 62,1% LES 15 MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC NOTE : sont uniquement retenus les métiers pour lesquels sont envisagés au minimum 100 projets de recrutement. 60,7%PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS EN 2019 (SOIT +8,4 POINTS PAR RAPPORT À 2018) ENSEMBLE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2019 DANS LE DEPARTEMENT DE L’EURE-ET-LOIR (SOIT +9,6% PAR RAPPORT À 2018) 11 506 LES 15 MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Nombre de projets non saisonniers % de projets non saisonniers par métier Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 369 76,2% Agents d'entretien de locaux 290 65,7% Conducteurs routiers et grands routiers 269 94,0% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 249 81,4% Employés de libre-service 218 47,1% Ouvriers non qualifiés des industries chimiques et plastiques 209 91,3% Aides-soignants 205 73,3% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 202 36,6% Conducteurs et livreurs sur courte distance 198 99,5% Employés de la banque et des assurances 194 100,0% Commerciaux 174 89,0% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 166 44,7% Jardiniers salariés, paysagistes 152 76,1% Mécaniciens et électroniciens de véhicules 145 100,0% Autres ouvriers non qualif. de type industriel 144 62,1% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Les métiers les plus recherchés en 2019 8 335PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS SONT ENVISAGÉS EN 2019 DANS LE DÉPARTEMENT DE L’EURE-ET-LOIR SOIT 72,4%DU NOMBRE TOTAL DES PROJETS (SOIT +1 POINT PAR RAPPORT À 2018)
  16. 16. 3 530 3 809 4 061 3 493 4 500 5 445 0 1 000 2 000 3 000 4 000 5 000 6 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 5 445PROJETS DE RECRUTEMENT DÉCLARÉS PAR LES ENTREPRISES DE L’INDRE EN 2019 (SOIT +21% PAR RAPPORT À 2018) STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR LE DÉPARTEMENT DE L’INDRE CENTRE-VAL DE LOIRE Dans l’Indre, les entreprises envisagent 5 445 recrutements en 2019, soit une hausse de 21,0%. La part des recrutements jugés en tension par les employeurs est de 58,9%, en hausse de 12,5 points par rapport à 2018. Un employeur sur cinq anticipe au moins un recrutement en 2019 (20,2%, soit 3 points de moins que la moyenne régionale). Sur un an, la part des entreprises du département envisageant de recruter augmente de 1,3 point. INDRE EVOLUTION ANNUELLE CENTRE-VAL DE LOIRE Projets de recrutement en 2019 5 445 79 248 Part des entreprises du département envisageant de recruter en 2019 20,2% 23,2% Part des projets de recrutement issus des entreprises de services 54,4% 58,5% Part des projets exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés 34,0% 36,0% Part des recrutements jugés en tension par les employeurs 58,9% 58,2% Part des projets de recrutement non saisonniers 65,7% 66,8% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ Agriculture 7% Industrie 19% Construction 6% Commerce 14% Services aux entreprises 18% Services aux particuliers 36% RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) 0 à 9 salariés 34% 10 à 49 salariés 30% 50 à 199 salariés 21% Plus de 200 salariés 15% ISSOUDUN CHÂTEAUROUX ARGENTON-SUR-CREUSE 10 CHIFFRES CLES 974 2 908 1 563
  17. 17. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 - INDRE Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets non saisonniers Aides-soignants 264 55,4% 59,0% Conducteurs routiers et grands routiers 246 90,6% 84,7% Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir 236 64,3% 100,0% Agents d'entretien de locaux 228 59,4% 76,3% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 223 86,7% 51,5% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 205 60,0% 8,3% Employés de libre-service 194 45,0% 36,9% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 180 68,6% 90,7% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 142 71,5% 22,4% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 114 67,9% 68,5% Caissiers 111 38,0% 23,9% Cuisiniers 97 77,3% 48,8% Professionnels de l'animation socioculturelle 95 13,3% 9,9% Secrétaires bureautiques et assimilés 81 14,8% 100,0% Jardiniers salariés, paysagistes 71 5,6% 38,3% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC LES 15 MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Conducteurs et livreurs sur courte distance 71 92,7% Conducteurs routiers et grands routiers 246 90,6% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 223 86,7% Cuisiniers 97 77,3% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 142 71,5% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 180 68,6% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 114 67,9% Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir 236 64,3% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 205 60,0% Agents d'entretien de locaux 228 59,4% Aides-soignants 264 55,4% Employés de libre-service 194 45,0% Caissiers 111 38,0% Secrétaires bureautiques et assimilés 81 14,8% Professionnels de l'animation socioculturelle 95 13,3% LES 15 MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC NOTE : sont uniquement retenus les métiers pour lesquels sont envisagés au minimum 70 projets de recrutement. 58,9%PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS EN 2019 (SOIT +12,5 POINTS PAR RAPPORT À 2018) ENSEMBLE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2019 DANS LE DÉPARTEMENT DE L’INDRE (SOIT +21% PAR RAPPORT À 2018) 5 445 LES 15 MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Nombre de projets non saisonniers % de projets non saisonniers par métier Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir 236 100,0% Conducteurs routiers et grands routiers 209 84,7% Agents d'entretien de locaux 174 76,3% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 163 90,7% Aides-soignants 156 59,0% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 115 51,5% Secrétaires bureautiques et assimilés 81 100,0% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 78 68,5% Employés de libre-service 72 36,9% Conducteurs et livreurs sur courte distance 69 96,9% Ouvriers non qualifiés métallerie, serrurerie, montage 67 100,0% Mécaniciens et électroniciens de véhicules 64 100,0% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 63 92,7% Conducteurs de transport en commun sur route 55 100,0% Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons 55 100,0% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Les métiers les plus recherchés en 2019 3 576PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS SONT ENVISAGÉS EN 2019 DANS LE DÉPARTEMENT DE L’INDRE SOIT 65,7%DU NOMBRE TOTAL DES PROJETS (SOIT +1 POINT PAR RAPPORT À 2018)
  18. 18. 20 547PROJETS DE RECRUTEMENT DÉCLARÉS PAR LES ENTREPRISES DE L’INDRE-ET-LOIRE EN 2019 (SOIT +14,3% PAR RAPPORT À 2018) STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR LE DÉPARTEMENT DE L’INDRE-ET-LOIRE CENTRE-VAL DE LOIRE Les entreprises d’Indre-et-Loire déclarent 20 547 intentions d’embauche, nombre en hausse de 14,3%. Avec 25,1% d’établissements envisageant de recruter en 2019, le département se place 1,9 point au-dessus de la moyenne régionale. Le secteur des services, qui concentre 64,8% des projets (+6,3 points par rapport au taux régional) est le premier recruteur du département. INDRE- ET-LOIRE EVOLUTION ANNUELLE CENTRE-VAL DE LOIRE Projets de recrutement en 2019 20 547 79 248 Part des entreprises du département envisageant de recruter en 2019 25,1% 23,2% Part des projets de recrutement issus des entreprises de services 64,8% 58,5% Part des projets exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés 41,2% 36,0% Part des recrutements jugés en tension par les employeurs 56,2% 58,2% Part des projets de recrutement non saisonniers 65,3% 66,8% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT 15 937 14 941 15 527 15 990 17 971 20 547 0 5 000 10 000 15 000 20 000 25 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ Agriculture 8% Industrie 7% Construction 9% Commerce 11% Services aux entreprises 24% Services aux particuliers 41% RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) 0 à 9 salariés 41% 10 à 49 salariés 24% 50 à 199 salariés 22% Plus de 200 salariés 13% LOCHES AMBOISE CHINON TOURS 10 CHIFFRES CLES 2 069 14 268 2 509 1 700
  19. 19. Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets non saisonniers Professionnels de l'animation socioculturelle 1 255 87,3% 48,5% Agents d'entretien de locaux 833 49,4% 62,6% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 827 62,3% 34,4% Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs 790 62,1% 1,9% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 714 78,1% 64,0% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 707 30,7% 66,0% Employés de l'hôtellerie 571 50,0% 11,5% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 545 37,4% 15,1% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 485 38,9% 75,7% Artistes, professeurs d'art 451 5,0% 60,0% Assistantes maternelles 372 22,3% 94,9% Cuisiniers 361 75,2% 43,2% Agents administratifs divers 325 27,0% 78,5% Employés de libre-service 317 39,3% 26,5% Maraîchers, horticulteurs salariés 304 44,2% 30,4% ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 - INDRE-ET-LOIRE Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC LES 15 MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Conducteurs routiers et grands routiers 240 96,5% Télévendeurs 201 94,8% Professionnels de l'animation socioculturelle 1 255 87,3% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 208 84,7% Aides-soignants 279 78,7% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 714 78,1% Cuisiniers 361 75,2% Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment 241 66,0% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 827 62,3% Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs 790 62,1% Secrétaires bureautiques et assimilés 294 61,7% Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices 212 61,7% Employés de maison et personnels de ménage 224 52,4% Employés de l'hôtellerie 571 50,0% Agents d'entretien de locaux 833 49,4% LES 15 MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC NOTE : sont uniquement retenus les métiers pour lesquels sont envisagés au minimum 200 projets de recrutement. ENSEMBLE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2019 DANS LE DÉPARTEMENT DE L’INDRE-ET-LOIRE (SOIT +14,3% PAR RAPPORT À 2018) 20 547 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC LES 15 MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Nombre de projets non saisonniers % de projets non saisonniers par métier Professionnels de l'animation socioculturelle 608 48,5% Agents d'entretien de locaux 521 62,6% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 467 66,0% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 457 64,0% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 368 75,7% Assistantes maternelles 353 94,9% Commerciaux 303 100,0% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 284 34,4% Secrétaires bureautiques et assimilés 280 95,3% Artistes, professeurs d'art 270 60,0% Agents administratifs divers 255 78,5% Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment 223 92,4% Conducteurs routiers et grands routiers 207 86,2% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 198 95,2% Coiffeurs, esthéticiens, hydrothérapeutes 194 100,0% 56,2%PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS EN 2019 (SOIT +10,1 POINTS PAR RAPPORT À 2018) Les métiers les plus recherchés en 2019 13 415PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS SONT ENVISAGÉS EN 2019 DANS LE DÉPARTEMENT DE L’INDRE-ET-LOIRE SOIT 65,3%DU NOMBRE TOTAL DES PROJETS (SOIT +1 POINT PAR RAPPORT À 2018)
  20. 20. 11 571PROJETS DE RECRUTEMENT DÉCLARÉS PAR LES ENTREPRISES DU LOIR-ET-CHER EN 2019 (SOIT +16,1% PAR RAPPORT À 2018) STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR LE DÉPARTEMENT DU LOIR-ET-CHER CENTRE-VAL DE LOIRE Avec 11 571 projets de recrutement, le Loir-et-Cher présente une hausse de +16,1% par rapport à 2018. Sa part d’établissements recruteurs, bien que similaire à la moyenne régionale, est moins importante qu’en 2018 (25,3%). Les employeurs anticipent des tensions pour six recrutements sur dix et 37,8% des intentions d’embauche concernent des établissements de moins de 10 salariés. LOIR-ET-CHER EVOLUTION ANNUELLE CENTRE-VAL DE LOIRE Projets de recrutement en 2019 11 571 79 248 Part des entreprises du département envisageant de recruter en 2019 23,5% 23,2% Part des projets de recrutement issus des entreprises de services 55,7% 58,5% Part des projets exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés 37,8% 36,0% Part des recrutements jugés en tension par les employeurs 59,8% 58,2% Part des projets de recrutement non saisonniers 58,0% 66,8% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT 8 135 7 767 7 037 7 877 9 962 11 571 0 2 000 4 000 6 000 8 000 10 000 12 000 14 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ Agriculture 12% Industrie 13% Construction 6% Commerce 13% Services aux entreprises 22% Services aux particuliers 34% RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) 0 à 9 salariés 38% 10 à 49 salariés 20% 50 à 199 salariés 25% Plus de 200 salariés 17% ROMORANTIN VENDÔME BLOIS 10 CHIFFRES CLES 2 059 7 181 2 331
  21. 21. Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets non saisonniers Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs 711 45,6% 3,9% Agents d'entretien de locaux 665 80,6% 67,5% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 488 56,5% 16,4% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 409 97,5% 75,2% Employés de libre-service 382 48,0% 29,6% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 368 64,8% 27,2% Aides-soignants 345 70,3% 52,6% Monteurs, ajusteurs, contrôleurs et autres ouvriers qualifiés de la mécanique 318 37,1% 98,4% Professionnels de l'animation socioculturelle 312 37,6% 18,3% Employés de la banque et des assurances 295 13,0% 88,5% Agents d'accueil et d'information, standardistes 293 75,6% 41,3% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 281 58,7% 36,0% Conducteurs routiers et grands routiers 267 80,2% 80,9% Caissiers 251 20,1% 36,5% Autres ouvriers non qualif. de type industriel 220 11,4% 18,6% ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 - LOIR-ET-CHER Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC LES 15 MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Conducteurs de transport en commun sur route 131 100,0% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 409 97,5% Conducteurs de véhicules légers 114 92,8% Cuisiniers 205 89,5% Mécaniciens et électroniciens de véhicules 100 84,6% Employés de maison et personnels de ménage 148 83,4% Maçons 133 82,6% Agents d'entretien de locaux 665 80,6% Conducteurs routiers et grands routiers 267 80,2% Agents d'accueil et d'information, standardistes 293 75,6% Aides-soignants 345 70,3% Employés de l'hôtellerie 147 68,9% Maraîchers, horticulteurs salariés 203 66,9% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 368 64,8% Sportifs et animateurs sportifs 131 64,3% LES 15 MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC NOTE : sont uniquement retenus les métiers pour lesquels sont envisagés au minimum 100 projets de recrutement. 59,8%PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS EN 2019 (SOIT +9,0 POINTS PAR RAPPORT À 2018) ENSEMBLE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2019 DANS LE DÉPARTEMENT DU LOIR-ET-CHER (SOIT +16,1% PAR RAPPORT À 2018) 11 571 LES 15 MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Nombre de projets non saisonniers % de projets non saisonniers par métier Agents d'entretien de locaux 449 67,5% Monteurs, ajusteurs, contrôleurs et autres ouvriers qualifiés de la mécanique 313 98,4% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 308 75,2% Employés de la banque et des assurances 261 88,5% Conducteurs routiers et grands routiers 216 80,9% Aides-soignants 182 52,6% Maçons 122 91,5% Agents d'accueil et d'information, standardistes 121 41,3% Conducteurs de véhicules légers 114 100,0% Employés de libre-service 113 29,6% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 101 36,0% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 100 27,2% Mécaniciens et électroniciens de véhicules 100 100,0% Employés de maison et personnels de ménage 98 66,1% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 93 95,7% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Les métiers les plus recherchés en 2019 6 708PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS SONT ENVISAGÉS EN 2019 DANS LE DÉPARTEMENT DU LOIR-ET-CHER SOIT 58,0%DU NOMBRE TOTAL DES PROJETS (SOIT +1 POINT PAR RAPPORT À 2018)
  22. 22. 21 229PROJETS DE RECRUTEMENT DÉCLARÉS PAR LES ENTREPRISES DU LOIRET EN 2019 (SOIT +20,6% PAR RAPPORT À 2018) STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR LE DÉPARTEMENT DU LOIRET CENTRE-VAL DE LOIRE Les entreprises du département du Loiret projettent 21 229 recrutements dont près de 30% provient des entreprises de moins de dix salariés. Ce nombre de projets progresse de 20,6% par rapport à 2018. Les employeurs anticipent des tensions pour 56,9% de leurs intentions d’embauche. LOIRET EVOLUTION ANNUELLE CENTRE-VAL DE LOIRE Projets de recrutement en 2019 21 229 79 248 Part des entreprises du département envisageant de recruter en 2019 22,7% 23,2% Part des projets de recrutement issus des entreprises de services 57,8% 58,5% Part des projets exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés 29,2% 36,0% Part des recrutements jugés en tension par les employeurs 56,9% 58,2% Part des projets de recrutement non saisonniers 70,8% 66,8% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT 12 363 12 940 13 509 15 141 17 597 21 229 0 5 000 10 000 15 000 20 000 25 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ Agriculture 7% Industrie 15% Construction 7% Commerce 13% Services aux entreprises 27% Services aux particuliers 31% RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) 0 à 9 salariés 29% 10 à 49 salariés 30% 50 à 199 salariés 21% Plus de 200 salariés 20% MONTARGIS PITHIVIERS GIEN ORLÉANS 10 CHIFFRES CLES 2 787 1 689 14 529 2 224
  23. 23. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 - LOIRET Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets non saisonniers Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 1 183 32,8% 59,7% Agents d'entretien de locaux 962 65,8% 62,7% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 809 42,8% 53,9% Ouvriers qualif. manutention 707 71,3% 84,7% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 656 83,0% 70,8% Aides-soignants 630 72,9% 81,3% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 579 67,1% 11,0% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 550 61,8% 62,7% Professionnels de l'animation socioculturelle 533 31,5% 53,0% Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal 483 29,4% 36,4% Agents administratifs divers 404 45,5% 87,4% Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs 403 20,2% 0,2% Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices 373 35,3% 96,3% Conducteurs routiers et grands routiers 372 87,1% 78,0% Conducteurs d'engins agricoles ou forestiers 346 94,9% 5,8% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC LES 15 MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Vendeurs généralistes 245 95,9% Conducteurs d'engins agricoles ou forestiers 346 94,9% Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique 203 91,1% Mécaniciens et électroniciens de véhicules 210 90,4% Conducteurs routiers et grands routiers 372 87,1% Conducteurs de transport en commun sur route 250 84,6% Ingénieurs et cadres d'études, R&D informatique, chefs projets informatiques 203 83,8% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 656 83,0% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 234 80,4% Aides-soignants 630 72,9% Cuisiniers 244 71,8% Ouvriers qualif. manutention 707 71,3% Commerciaux 247 68,5% Conducteurs de véhicules légers 219 68,4% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 579 67,1% LES 15 MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC NOTE : sont uniquement retenus les métiers pour lesquels sont envisagés au minimum 200 projets de recrutement. 56,9%PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS EN 2019 (SOIT +8,0 POINTS PAR RAPPORT À 2018) ENSEMBLE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2019 DANS LE DÉPARTEMENT DU LOIRET (SOIT +20,6% PAR RAPPORT À 2018) 21 229 LES 15 MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Nombre de projets non saisonniers % de projets non saisonniers par métier Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 706 59,7% Agents d'entretien de locaux 603 62,7% Ouvriers qualif. manutention 599 84,7% Aides-soignants 513 81,3% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 465 70,8% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 436 53,9% Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices 359 96,3% Agents administratifs divers 353 87,4% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 345 62,7% Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment 332 96,2% Conducteurs routiers et grands routiers 290 78,0% Professionnels de l'animation socioculturelle 282 53,0% Commerciaux 247 100,0% Vendeurs généralistes 235 96,0% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 227 97,0% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Les métiers les plus recherchés en 2019 15 026PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS SONT ENVISAGÉS EN 2019 DANS LE DÉPARTEMENT DU LOIRET SOIT 70,8%DU NOMBRE TOTAL DES PROJETS (SOIT +1 POINT PAR RAPPORT À 2018)
  24. 24. 7 203PROJETS DE RECRUTEMENT POUR 2019 (SOIT UNE ÉVOLUTION DE +0,2% PAR RAPPORT À 2018) STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR L’AGRICULTURE CENTRE-VAL DE LOIRE Les entreprises agricoles anticipent 7 200 recrutements. Près de 80% des projets de recrutement sont exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés. 87% de ses projets concernent des emplois saisonniers. AGRICULTURE EVOLUTION ANNUELLE TOUS SECTEURS Projets de recrutement en 2019 7 203 79 248 Part des entreprises du secteur envisageant de recruter en 2019 21,1% 23,2% Part de l’ensemble des projets de recrutement 9,1% 100% Part des projets exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés 78,8% 36,0% Part des recrutements jugés en tension par les employeurs 55,2% 58,2% Part des projets de recrutement non saisonniers 13,0% 66,8% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT 7 677 8 152 6 802 7 388 7 188 7 203 0 1 000 2 000 3 000 4 000 5 000 6 000 7 000 8 000 9 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ 0 à 9 salariés 79% 10 à 49 salariés 18% 50 à 199 salariés 3% EURE-ET-LOIR LOIR ET CHER INDRE ET LOIRE INDRE CHER LOIRET 10 CHIFFRES CLES RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) Industrie 12% Construction 7% Commerce 13% Services aux entreprises 24% Services aux particuliers 35% Agriculture 9% Ind 1 tion 9% 1 579 638 1 405 1 634 373 1 574
  25. 25. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 - AGRICULTURE LES PRINCIPAUX MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Nombre de projets non saisonniers % de projets non saisonniers par métier Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 233 10,5% Maraîchers, horticulteurs salariés 100 11,7% Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs 96 3,5% Éleveurs salariés 83 41,9% Conducteurs d'engins agricoles ou forestiers 71 11,8% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 67 43,2% Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Conducteurs d'engins agricoles ou forestiers 606 80,3% Éleveurs salariés 197 61,9% Jardiniers salariés, paysagistes 65 57,7% Maraîchers, horticulteurs salariés 857 57,5% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 2 211 52,4% LES PRINCIPAUX MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC NOTE : sont uniquement retenus les métiers pour lesquels sont envisagés au minimum 50 projets de recrutement. 55,2%PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS EN 2019 (SOIT +15,8 POINTS PAR RAPPORT À 2018) Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets non saisonniers Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs 2 710 50,7% 3,5% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 2 211 52,4% 10,5% Maraîchers, horticulteurs salariés 857 57,5% 11,7% Conducteurs d'engins agricoles ou forestiers 606 80,3% 11,8% Éleveurs salariés 197 61,9% 41,9% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 155 30,3% 43,2% Bûcherons, élagueurs, sylviculteurs salariés et agents forestiers 116 44,8% 40,5% Jardiniers salariés, paysagistes 65 57,7% 41,6% LES PRINCIPAUX MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 ENSEMBLE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2019 DANS LE SECTEUR DE L’AGRICULTURE (SOIT +0,2 % PAR RAPPORT À 2018) 7 200 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Les métiers les plus recherchés en 2019 934PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS SONT ENVISAGÉS EN 2019 DANS L’AGRICULTURE SOIT 13,0%DU NOMBRE TOTAL DES PROJETS (SOIT +1 POINT PAR RAPPORT À 2018)
  26. 26. STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR LE SECTEUR DE L’INDUSTRIE CENTRE-VAL DE LOIRE Les entreprises du secteur industriel anticipent plus de 10 000 recrutements pour 2019 (dont un tiers provient des entreprises de 200 salariés ou plus). Ce nombre est en hausse de 28% par rapport à 2018. Près d’un quart des établissements de ce secteur prévoient de recruter cette année. Les employeurs anticipent des tensions sur plus d’un projet sur deux. INDUSTRIE EVOLUTION ANNUELLE TOUS SECTEURS Projets de recrutement en 2019 10 073 79 248 Part des entreprises du secteur envisageant de recruter en 2019 25,1% 23,2% Part de l’ensemble des projets de recrutement 12,7% 100% Part des projets exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés 17,1% 36,0% Part des recrutements jugés en tension par les employeurs 52,6% 58,2% Part des projets de recrutement non saisonniers 79,5% 66,8% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT 4 922 5 535 6 038 6 058 7 860 10 073 0 2 000 4 000 6 000 8 000 10 000 12 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) 0 à 9 salariés 17% 10 à 49 salariés 20% 50 à 199 salariés 30% Plus de 200 salariés 33% EURE-ET-LOIR LOIR ET CHER INDRE ET LOIRE INDRE CHER LOIRET 10 CHIFFRES CLES Agriculture 9% Construction 7% Commerce 13% Services aux entreprises 24% Services aux particuliers 35% Industrie 12% 9% In 11 3 173 1 759 1 531 1 560 1 043 1 007 10 073PROJETS DE RECRUTEMENT POUR 2019 (SOIT UNE ÉVOLUTION DE +28,1% PAR RAPPORT À 2018)
  27. 27. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 - INDUSTRIE LES 15 MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Nombre de projets non saisonniers % de projets non saisonniers par métier Monteurs, ajusteurs, contrôleurs et autres ouvriers qualifiés de la mécanique 471 91,1% Ouvriers non qualifiés des industries chimiques et plastiques 400 79,7% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 385 59,9% Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique 366 85,1% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 353 94,6% Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal 323 50,4% Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir 308 93,1% Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons 277 99,6% Ouvriers non qualifiés métallerie, serrurerie, montage 273 87,2% Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal 246 89,1% Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique 232 96,8% Autres ouvriers non qualif. de type industriel 229 67,6% Soudeurs 211 89,4% Ouvriers de l'assainissement et du traitement des déchets 205 89,4% Ouvriers qualifiés des industries chimiques et plastiques 203 92,7% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Ouvriers qualifiés de la maintenance en électricité et en électronique 101 91,4% Ouvriers qualifiés des industries chimiques et plastiques 219 85,7% Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique 239 85,3% Techniciens en mécanique et travail des métaux 109 85,3% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 373 85,1% Boulangers, pâtissiers 211 83,6% Conducteurs routiers et grands routiers 60 82,5% Techniciens des industries de process 159 79,6% Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal 276 78,7% Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons 278 78,0% Agents qualifiés de laboratoire 57 77,2% Agents de maîtrise et assimilés des industries de process 61 75,8% Ouvriers qualifiés de l'électricité et de l'électronique 165 70,6% Ingénieurs et cadres d'études, recherche et développement 131 66,8% Ingénieurs des méthodes de production, du contrôle qualité 154 64,6% LES 15 MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC NOTE : sont uniquement retenus les métiers pour lesquels sont envisagés au minimum 55 projets de recrutement. 52,6%PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS EN 2019 (SOIT +0,9 POINT PAR RAPPORT À 2018) Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets non saisonniers Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 644 42,4% 59,9% Ouvriers non qualifiés travaillant par enlèvement ou formage de métal 640 38,8% 50,4% Monteurs, ajusteurs, contrôleurs et autres ouvriers qualifiés de la mécanique 517 39,4% 91,1% Ouvriers non qualifiés des industries chimiques et plastiques 502 34,9% 79,7% Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires 493 59,7% 36,1% Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique 430 4,2% 85,1% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 373 85,1% 94,6% Autres ouvriers non qualif. de type industriel 339 30,5% 67,6% Ouvriers non qualifiés du textile et du cuir 330 54,4% 93,1% Ouvriers non qualifiés métallerie, serrurerie, montage 313 33,1% 87,2% Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons 278 78,0% 99,6% Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal 276 78,7% 89,1% Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique 239 85,3% 96,8% Soudeurs 236 48,6% 89,4% Ouvriers de l'assainissement et du traitement des déchets 229 38,8% 89,4% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC LES 15 MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 ENSEMBLE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2019 DANS LE SECTEUR DE L’INDUSTRIE (SOIT +28,1 % PAR RAPPORT À 2018) 10 100 Les métiers les plus recherchés en 2019 8 009PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS SONT ENVISAGÉS EN 2019 DANS L’INDUSTRIE SOIT 79,5%DU NOMBRE TOTAL DES PROJETS (SOIT +1 POINT PAR RAPPORT À 2018)
  28. 28. Agriculture 9% Industrie 12% Commerce 13% Services aux entreprises 24% Services aux particuliers 35% Ag Construction 7% STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION CENTRE-VAL DE LOIRE Les entreprises du secteur de la construction projettent plus de 5 400 recrutements pour 2019. Ce nombre est en hausse de 14% sur un an. Près de la moitié de ces projets concernent des établissements de moins de 10 salariés. Près d’un quart des employeurs anticipent au moins un recrutement en 2019. CONSTRUCTION EVOLUTION ANNUELLE TOUS SECTEURS Projets de recrutement en 2019 5 428 79 248 Part des entreprises du secteur envisageant de recruter en 2019 23,6% 23,2% Part de l’ensemble des projets de recrutement 6,8% 100% Part des projets exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés 48,3% 36,0% Part des recrutements jugés en tension par les employeurs 74,7% 58,2% Part des projets de recrutement non saisonniers 94,3% 66,8% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT 2 958 2 174 2 333 3 580 4 758 5 428 0 1 000 2 000 3 000 4 000 5 000 6 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) 0 à 9 salariés 48% 10 à 49 salariés 29% 50 à 199 salariés 21% Plus de 200 salariés 2% EURE-ET-LOIR LOIR ET CHER INDRE ET LOIRE INDRE CHER LOIRET 10 CHIFFRES CLES 1 504 849 671 1 826 335 242 5 428PROJETS DE RECRUTEMENT POUR 2019 (SOIT UNE ÉVOLUTION DE +14,1% PAR RAPPORT À 2018)
  29. 29. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 - CONSTRUCTION Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal 106 100,0% Charpentiers 69 100,0% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 145 99,3% Plombiers, chauffagistes 366 92,6% Chefs de chantier, conducteurs de travaux 243 88,5% Couvreurs 392 83,6% Électriciens du bâtiment 349 80,1% Conducteurs d'engins du BTP et d'engins lourds de levage 224 79,5% Techniciens et chargés d'études du bâtiment et des travaux publics 50 79,4% Secrétaires bureautiques et assimilés 51 78,0% Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment 329 77,3% Menuisiers et ouvriers de l'agencement et de l'isolation 373 76,9% Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment 225 76,1% Ingénieurs du BTP, chefs de chantier et conducteurs de travaux 107 75,4% Dessinateurs en bâtiment et en travaux publics 53 71,8% LES 15 MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC NOTE : sont uniquement retenus les métiers pour lesquels sont envisagés au minimum 50 projets de recrutement. 74,7%PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS EN 2019 (SOIT -0,5 POINT PAR RAPPORT À 2018) Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets non saisonniers Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment 673 57,2% 96,8% Maçons 518 70,6% 87,1% Couvreurs 392 83,6% 100,0% Menuisiers et ouvriers de l'agencement et de l'isolation 373 76,9% 100,0% Plombiers, chauffagistes 366 92,6% 98,1% Électriciens du bâtiment 349 80,1% 92,5% Ouvriers qualifiés des travaux publics, du béton et de l'extraction 341 65,9% 78,3% Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment 329 77,3% 80,0% Chefs de chantier, conducteurs de travaux 243 88,5% 100,0% Ouvriers non qualifiés des travaux publics, du béton et de l'extraction 239 52,5% 100,0% Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment 225 76,1% 98,5% Conducteurs d'engins du BTP et d'engins lourds de levage 224 79,5% 97,2% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 145 99,3% 100,0% Ingénieurs du BTP, chefs de chantier et conducteurs de travaux 107 75,4% 100,0% Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal 106 100,0% 94,2% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC LES 15 MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 ENSEMBLE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2019 DANS LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION (SOIT +14,1 % PAR RAPPORT À 2018) 5 400 LES 15 MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Nombre de projets non saisonniers % de projets non saisonniers par métier Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment 651 96,8% Maçons 451 87,1% Couvreurs 392 100,0% Menuisiers et ouvriers de l'agencement et de l'isolation 373 100,0% Plombiers, chauffagistes 359 98,1% Électriciens du bâtiment 323 92,5% Ouvriers qualifiés des travaux publics, du béton et de l'extraction 267 78,3% Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment 264 80,0% Chefs de chantier, conducteurs de travaux 243 100,0% Ouvriers non qualifiés des travaux publics, du béton et de l'extraction 239 100,0% Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition du bâtiment 222 98,5% Conducteurs d'engins du BTP et d'engins lourds de levage 218 97,2% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 145 100,0% Ingénieurs du BTP, chefs de chantier et conducteurs de travaux 107 100,0% Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal 100 94,2% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Les métiers les plus recherchés en 2019 5 117PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS SONT ENVISAGÉS EN 2019 DANS LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION SOIT 94,3%DU NOMBRE TOTAL DES PROJETS (SOIT +1 POINT PAR RAPPORT À 2018)
  30. 30. STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR LE SECTEUR DU COMMERCE CENTRE-VAL DE LOIRE Les établissements du secteur commercial anticipent plus de 10 000 recrutements pour 2019, un nombre en hausse de plus de 20% par rapport à l’année précédente. 64% de ces projets ne sont pas saisonniers. Pour plus de la moitié des recrutements les entreprises anticipent des tensions sur le marché du travail. COMMERCE EVOLUTION ANNUELLE TOUS SECTEURS Projets de recrutement en 2019 10 170 79 248 Part des entreprises du secteur envisageant de recruter en 2019 21,1% 23,2% Part de l’ensemble des projets de recrutement 12,8% 100% Part des projets exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés 32,2% 36,0% Part des recrutements jugés en tension par les employeurs 52,1% 58,2% Part des projets de recrutement non saisonniers 64,3% 66,8% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT 6 207 5 737 5 760 5 648 8 463 10 170 0 2 000 4 000 6 000 8 000 10 000 12 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) 0 à 9 salariés 32% 10 à 49 salariés 32% 50 à 199 salariés 25% Plus de 200 salariés 11% EURE-ET-LOIR LOIR ET CHER INDRE ET LOIRE INDRE CHER LOIRET 10 CHIFFRES CLES Agriculture 9% Industrie 12% Construction 7% Services aux entreprises 24% Services aux particuliers 35% Commerce 13% Co 2 711 1 950 1 516 2 203 729 1 061 10 170PROJETS DE RECRUTEMENT POUR 2019 (SOIT UNE ÉVOLUTION DE +20,2% PAR RAPPORT À 2018)
  31. 31. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 - COMMERCE Les métiers les plus recherchés en 2019 52,1%PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS EN 2019 (SOIT +11,4 POINTS PAR RAPPORT À 2018) Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Conducteurs routiers et grands routiers 69 98,5% Conducteurs d'engins agricoles ou forestiers 58 94,2% Mécaniciens et électroniciens de véhicules 586 89,8% Carrossiers automobiles 166 89,6% Conducteurs et livreurs sur courte distance 100 89,2% Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique 208 86,8% Vendeurs généralistes 293 85,7% Bouchers 149 85,2% Pharmaciens 115 81,7% Représentants auprès des particuliers 108 79,5% Techniciens médicaux et préparateurs 190 74,2% Cadres commerciaux, acheteurs et cadres de la mercatique 96 70,2% Ouvriers qualif. manutention 624 68,3% Commerciaux 528 68,1% Techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l'environnement 64 67,5% LES 15 MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC NOTE : sont uniquement retenus les métiers pour lesquels sont envisagés au minimum 50 projets de recrutement. ENSEMBLE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2019 DANS LE SECTEUR DU COMMERCE (SOIT +20,2 % PAR RAPPORT À 2018) 10 200 Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets non saisonniers Employés de libre-service 1 708 44,4% 39,8% Caissiers 1 223 25,3% 42,3% Ouvriers qualif. manutention 624 68,3% 84,4% Mécaniciens et électroniciens de véhicules 586 89,8% 92,5% Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture 562 42,8% 54,3% Commerciaux 528 68,1% 95,9% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 514 36,3% 59,4% Vendeurs en produits alimentaires 399 44,8% 58,3% Autres ouvriers non qualif. de type industriel 341 0,9% 0,9% Vendeurs généralistes 293 85,7% 91,8% Ouvriers non qualifiés métallerie, serrurerie, montage 227 54,6% 96,4% Vendeurs en ameublement, équipement du foyer, bricolage 215 57,1% 54,3% Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique 208 86,8% 88,3% Techniciens médicaux et préparateurs 190 74,2% 83,4% Secrétaires bureautiques et assimilés 182 51,7% 92,7% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC LES 15 MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 LES 15 MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Nombre de projets non saisonniers % de projets non saisonniers par métier Employés de libre-service 680 39,8% Mécaniciens et électroniciens de véhicules 542 92,5% Ouvriers qualif. manutention 526 84,4% Caissiers 517 42,3% Commerciaux 507 95,9% Vendeurs en habillement, accessoires et articles de luxe, sport, loisirs et culture 306 54,3% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 305 59,4% Vendeurs généralistes 270 91,8% Vendeurs en produits alimentaires 232 58,3% Ouvriers non qualifiés métallerie, serrurerie, montage 219 96,4% Ouvriers qualifiés de la maintenance en mécanique 184 88,3% Secrétaires bureautiques et assimilés 168 92,7% Carrossiers automobiles 159 95,8% Techniciens médicaux et préparateurs 158 83,4% Bouchers 122 81,6% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC 6 539PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS SONT ENVISAGÉS EN 2019 DANS SECTEUR DU COMMERCE SOIT 64,3%DU NOMBRE TOTAL DES PROJETS (SOIT +1 POINT PAR RAPPORT À 2018)
  32. 32. EURE-ET-LOIR LOIR ET CHER INDRE ET LOIRE INDRE CHER LOIRET 27 576 STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR LE SECTEUR DES SERVICES AUX PARTICULIERS CENTRE-VAL DE LOIRE Les entreprises de services aux particuliers projettent plus de 27 500 recrutements pour 2019. Ce nombre est en hausse de plus de 12% par rapport à 2018. Cela représente plus d’un tiers de l’ensemble des projets de recrutement de la région. SERVICES AUX PARTICULIERS EVOLUTION ANNUELLE TOUS SECTEURS Projets de recrutement en 2019 27 576 79 248 Part des entreprises du secteur envisageant de recruter en 2019 24,6% 23,2% Part de l’ensemble des projets de recrutement 34,8% 100% Part des projets exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés 36,1% 36,0% Part des recrutements jugés en tension par les employeurs 54,7% 58,2% Part des projets de recrutement non saisonniers 63,9% 66,8% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT 20 876 21 485 20 849 20 821 24 523 27 576 0 5 000 10 000 15 000 20 000 25 000 30 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) 0 à 9 salariés 36% 10 à 49 salariés 29% 50 à 199 salariés 20% Plus de 200 salariés 15% 10 CHIFFRES CLES Agriculture 9% Industrie 12% Construction 7% Commerce 13% Services aux entreprises 24% Services aux particuliers 35% 7s aux liers 5% 6 572 3 753 3 898 8 438 1 969 2 946 PROJETS DE RECRUTEMENT POUR 2019 (SOIT UNE ÉVOLUTION DE +12,4% PAR RAPPORT À 2018)
  33. 33. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 - SERVICE AUX PARTICULIERS Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 1 614 66,3% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 1 541 61,4% Aides-soignants 1 296 67,2% Professionnels de l'animation socioculturelle (animateurs et directeurs) 1 066 41,1% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 1 054 43,6% Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices 759 90,0% Artistes, professeurs d'art 620 65,7% Assistantes maternelles 594 96,7% Agents d'entretien de locaux 578 64,7% Cuisiniers 495 45,3% Agents administratifs divers 452 76,7% Surveillants d'établissements scolaires 431 97,1% Conducteurs de véhicules légers 411 100,0% Coiffeurs, esthéticiens, hydrothérapeutes 397 91,3% Agents de services hospitaliers 392 56,8% Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 2 433 83,7% Employés de maison et personnels de ménage 423 81,6% Cuisiniers 1 091 75,6% Coiffeurs, esthéticiens, hydrothérapeutes 435 74,2% Conducteurs de véhicules légers 411 73,4% Aides-soignants 1 927 68,3% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 2 421 60,9% Sportifs et animateurs sportifs 568 55,7% Professionnels de l'animation socioculturelle 2 596 55,6% Employés de l'hôtellerie 1 096 55,4% Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices 843 54,5% Educateurs spécialisés 505 54,4% Formateurs 463 53,0% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 2 510 52,1% Assistantes maternelles 614 49,3% LES 15 MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC NOTE : sont uniquement retenus les métiers pour lesquels sont envisagés au minimum 400 projets de recrutement. 54,7%PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS EN 2019 (SOIT +7,2 POINTS PAR RAPPORT À 2018) Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets saisonniers Professionnels de l'animation socioculturelle 2 596 55,6% 41,1% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 2 510 52,1% 61,4% Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales 2 433 83,7% 66,3% Serveurs de cafés, de restaurants et commis 2 421 60,9% 43,6% Aides-soignants 1 927 68,3% 67,2% Employés de l'hôtellerie 1 096 55,4% 29,5% Cuisiniers 1 091 75,6% 45,3% Artistes, professeurs d'art 943 3,2% 65,7% Agents d'entretien de locaux 893 25,0% 64,7% Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices 843 54,5% 90,0% Agents de services hospitaliers 690 31,9% 56,8% Assistantes maternelles 614 49,3% 96,7% Agents administratifs divers 590 30,5% 76,7% Jardiniers salariés, paysagistes 579 33,6% 54,8% Sportifs et animateurs sportifs 568 55,7% 38,5% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC LES 15 MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 ENSEMBLE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2019 DANS LE SECTEUR DES SERVICES AUX PARTICULIERS (SOIT +12,4 % PAR RAPPORT À 2018) 27 600 LES 15 MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Les métiers les plus recherchés en 2019 17 610PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS SONT ENVISAGÉS EN 2019 DANS SECTEUR DES SERVICES AUX PARTICULIERS SOIT 63,9%DU NOMBRE TOTAL DES PROJETS (SOIT +1 POINT PAR RAPPORT À 2018)
  34. 34. STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ZOOM SUR LE SECTEUR DES SERVICES AUX ENTREPRISES CENTRE-VAL DE LOIRE Les entreprises de services aux entreprises anticipent près de 19 000 recrutements en 2019, c’est près du quart des projets de recrutement de la région. Près de la moitié de ces projets de recrutement (48%) concernent des entreprises de 50 salariés ou plus. SERVICES AUX ENTREPRISES EVOLUTION ANNUELLE TOUS SECTEURS Projets de recrutement en 2019 18 798 79 248 Part des entreprises du secteur envisageant de recruter en 2019 22,8% 23,2% Part de l’ensemble des projets de recrutement 23,7% 100% Part des projets exprimés par des entreprises de moins de 10 salariés 28,2% 36,0% Part des recrutements jugés en tension par les employeurs 66,2% 58,2% Part des projets de recrutement non saisonniers 78,3% 66,8% ÉVOLUTION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT 10 376 10 172 12 203 14 592 15 279 18 798 0 2 000 4 000 6 000 8 000 10 000 12 000 14 000 16 000 18 000 20 000 2014 2015 2016 2017 2018 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ RÉPARTITION DU NOMBRE DE PROJETS DE RECRUTEMENT SELON LA TAILLE DE L’ÉTABLISSEMENT (en %) 0 à 9 salariés 28% 10 à 49 salariés 24% 50 à 199 salariés 26% Plus de 200 salariés 22% EURE-ET-LOIR LOIR ET CHER INDRE ET LOIRE INDRE CHER LOIRET 10 CHIFFRES CLES Agriculture 9% Industrie 12% Construction 7% Commerce 13% Services aux Services aux entreprises 24% particuliers 35% Co Servrvr ices aux 5 690 2 557 2 549 4 886 996 2 120 18 798PROJETS DE RECRUTEMENT POUR 2019 (SOIT UNE ÉVOLUTION DE +23,0% PAR RAPPORT À 2018)
  35. 35. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÉSES AVRIL #BMO 2019 - SERVICE AUX ENTREPRISES LES 15 MÉTIERS PRÉSENTANT LE PLUS GRAND NOMBRE D’INTENTIONS D’EMBAUCHE NON SAISONNIÈRE EN 2019 Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Agents d'entretien de locaux 2 581 76,8% Conducteurs routiers et grands routiers 1 263 84,9% Employés de la banque et des assurances 657 88,0% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 616 49,8% Conducteurs de transport en commun sur route 607 84,1% Agents de sécurité et de surveillance, enquêteurs privés et métiers assimilés 476 83,4% Ingénieurs et cadres d'études, R&D informatique, chefs projets informatiques 453 99,5% Conducteurs et livreurs sur courte distance 371 96,6% Agents d'accueil et d'information, standardistes 353 64,7% Commerciaux 330 95,8% Télévendeurs 283 64,2% Agents administratifs divers 266 76,6% Jardiniers salariés, paysagistes 264 68,4% Employés de la comptabilité 243 96,8% Ouvriers qualif. manutention 240 74,9% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement Télévendeurs 440 91,1% Conducteurs routiers et grands routiers 1 488 87,2% Conducteurs de transport en commun sur route 722 86,1% Conducteurs et livreurs sur courte distance 384 83,6% Agents d'entretien de locaux 3 359 83,3% Ingénieurs et cadres d'études, R&D informatique, chefs projets informatiques 455 78,9% Employés de la comptabilité 251 75,9% Agents d'accueil et d'information, standardistes 546 68,6% Conducteurs de véhicules légers 248 66,6% Agents de sécurité et de surveillance, enquêteurs privés et métiers assimilés 571 63,1% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 356 63,1% Techniciens des assurances 206 56,1% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 1 236 55,5% Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 214 55,2% Jardiniers salariés, paysagistes 386 54,8% LES 15 MÉTIERS POUR LESQUELS LES EMPLOYEURS RESSENTENT LE PLUS DE TENSION DE RECRUTEMENT EN 2019 Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC NOTE : sont uniquement retenus les métiers pour lesquels sont envisagés au minimum 200 projets de recrutement. 66,2%PART DE PROJETS DE RECRUTEMENT JUGÉS EN TENSION PAR LES EMPLOYEURS EN 2019 (SOIT +17,6 POINTS PAR RAPPORT À 2018) Ensemble des projets de recrutement % de projets avec tension de recrutement % de projets saisonniers Agents d'entretien de locaux 3 359 83,3% 76,8% Conducteurs routiers et grands routiers 1 488 87,2% 84,9% Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 1 236 55,5% 49,8% Employés de la banque et des assurances 747 34,8% 88,0% Conducteurs de transport en commun sur route 722 86,1% 84,1% Agents de sécurité et de surveillance, enquêteurs privés et métiers assimilés 571 63,1% 83,4% Agents d'accueil et d'information, standardistes 546 68,6% 64,7% Ingénieurs et cadres d'études, R&D informatique, chefs projets informatiques 455 78,9% 99,5% Télévendeurs 440 91,1% 64,2% Jardiniers salariés, paysagistes 386 54,8% 68,4% Conducteurs et livreurs sur courte distance 384 83,6% 96,6% Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 356 63,1% 27,5% Agents administratifs divers 347 47,5% 76,6% Commerciaux 344 30,7% 95,8% Ouvriers qualif. manutention 320 52,7% 74,9% Source : Enquête BMO 2019, Pôle emploi - CRÉDOC LES 15 MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2019 ENSEMBLE DES PROJETS DE RECRUTEMENT EN 2019 DANS LE SECTEUR DES SERVICES AUX ENTREPRISES (SOIT +23 % PAR RAPPORT À 2018) 18 800 Les métiers les plus recherchés en 2019 14 716PROJETS DE RECRUTEMENT NON SAISONNIERS SONT ENVISAGÉS EN 2019 DANS SECTEUR DES SERVICES AUX ENTREPRISES SOIT 78,3%DU NOMBRE TOTAL DES PROJETS (SOIT +1 POINT PAR RAPPORT À 2018)
  36. 36. Directeur de la publication Virginie Coppens Menager Réalisation Service Statistiques Etudes et Evaluation / Equipe Communication Pôle emploi Centre-Val de Loire 3A rue Pierre-Gilles de Gennes – bât B 45035 Orléans Cedex 1 www.pole-emploi.org RÉF.146-CRÉDITSPHOTOS:ADOBESTOCK/FOTOLIA-CRÉATION:V.GUILLOUCHE Sur bmo.pole-emploi.org retrouvez les résultats de l’enquête BMO, et découvrez un outil dynamique vous permettant d’extraire vos propres données : • Accédez aux données : sur les secteurs, les métiers, les bassins d’emploi, les départements… • Créez sur-mesure des tableaux et des graphiques à l’aide des outils de data visualisation • Partagez-les sur les réseaux sociaux • Intégrez-les dans vos articles et publications • Accédez directement aux requêtes les plus fréquentes • Réalisez des extractions de données sous format Excel bmo.pole-emploi.org ! STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION AVRIL #2019 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE BESOINS EN MAIN D’OEUVRE 2019 79 248 PROJETS DE RECRUTEMENT EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE CENTRE-VAL DE LOIRE L’enquête Besoins en Main-d’Oeuvre (BMO) est une initiative de Pôle emploi menée avec le concours du CRÉDOC. Véritable outil d’aide à la décision, l’enquête BMO permet à Pôle emploi de mieux connaître les intentions des établissements en matière de recrutement, d’orienter les demandeurs d’emploi vers les métiers porteurs et d’adapter l’effort de financement en direction des formations préparant à des métiers en tension. L’enquête BMO 2019 a été réalisée entre octobre et décembre 2018 dans les 13 régions métropolitaines et les 5 départements d’outre-mer. Pour 2019, le champ de l’enquête est identique à celui de l’an dernier, à savoir : d’une part les établissements relevant du secteur privé et, d’autre part les établissements de 0 salarié ayant émis au moins une déclaration d’embauche au cours de la période récente, les établissements du secteur agricole, les établissements du secteur public relevant des collectivités territoriales (communes, régions…), les établissements publics administratifs (syndicats intercommunaux, hôpitaux, écoles…) et pour finir les officiers publics ou ministériels (notaires…). L’enquête ne comprend donc ni les administrations de l’État (ministères, police, justice…) ni certaines entreprises publiques (Banque de France…). Le questionnaire adressé aux employeurs couvre une liste de 200 métiers correspondant aux Familles Professionnelles (FAP). Il est décliné en six versions différentes, afin d’ajuster la liste de métiers proposée au secteur d’activité de l’établissement. Sur les 84 408 établissements de la région Centre-Val de Loire entrant dans le champ de l’enquête, 62 981 ont ainsi été interrogés, par voie postale, web ou téléphonique. Un dispositif spécifique a permis d’interroger les plus grands groupes, afin de prendre en compte leur politique de recrutement centralisée. Au global, 16 861 réponses ont été collectées et exploitées pour la région Centre-Val de Loire. Les résultats ont ensuite été redressés pour être représentatifs de l’ensemble des établissements de la région, à l’aide d’une procédure de type calage sur marges définies à partir de la structure de la population mère des établissements. Sources et méthodes

×