SlideShare uma empresa Scribd logo
1 de 31
Baixar para ler offline
IN T R O D U C T IO N



               Certains pensaient que le community management ne serait qu’un effet de mode. Un an après
               notre première enquête et trois ans après la popularisation de ce métier, il semblerait qu’il n’en
               est rien. L’animation sur les médias sociaux et la gestion des marques en ligne sont toujours au
               cœur des problématiques du webmarketing. Le secteur ne s’est pas pour autant structuré, et
               les réalités restent très différentes d’une entreprise à une autre. Le community manager n’est
               définitivement pas une fonction homogène. Certains annoncent déjà une bulle liée aux médias
               sociaux dans les mois à venir, ce qui pourrait changer la donne et précipiter une meilleure
               organisation interne des services.
               Pour comprendre ce métier et mieux cerner ses évolutions futures, nous avons réalisé
               une nouvelle édition de notre enquête de référence du 12 avril au 8 mai 2012 auprès de 577
               professionnels. Elle aide à définir un profil-type, à rétablir la vérité sur les salaires pratiqués
               ou encore à comprendre comment le community manager s’intègre dans son environnement
               professionnel. Ces constats dessinent en pointillé l’avenir de la présence en ligne des
               entreprises, leur forme et leur but. Les conséquences sont nombreuses et transversales pour
               les organisations, du marketing à la communication, en passant par les RH.
               Community managers, RH, décideurs ou simples observateurs, nous espérons que les résultats
               de notre enquête vous intéresseront. Bonne lecture !




               Cette enquête a été réalisée en ligne du 12 avril au 8 mai 2012 auprès d’un panel de 577
               personnes exerçant ou ayant déjà exercé le métier de community manager.




Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY
S O M M A IR E




                                                                4
                             unity manager		
        Profil-type du comm

                                                            	   8
                            essio    nnel et recrutement	
         Environnement prof

                                           gers	
                                                            	 12
                               ity mana
         Le salaire des commun

                                                                16
         Travail au quotidien		

                                                                23
                               e		
         Importance stratégiqu

                                                                27
                                     clés		
          L’enquête en 10 chiffres
P R O F IL-T Y P E D U
    CO M M U N IT Y M A N AG E R

  Les jeunes femmes parisiennes
  toujours majoritaires
  Le constat réalisé l’année dernière n’a que peu changé.
  Les community managers restent en majorité des femmes
  (à 52%) même si l’écart se resserre (55% - 45% en 2011).
  Le poste est occupé principalement par des jeunes de
  moins de 25 ans (43%) ou de 26 à 35 ans (45%). Malgré un                           48%                        52%
  léger glissement, seuls 12% dépassent les 36 ans. Depuis
  l’an passé, la province a pris le pouvoir avec 50,4% des
  profils en poste contre 49,6% en Ile-de-France. La région                       Base : tous

  Rhône-Alpes (7,6%), le Nord-Pas-de-Calais (5,7%) et la
  Bretagne (5,2%) sont les zones qui concentrent le plus de
  community managers.




    L'ÂGE DES      ERS
   COMMUNITY MANAG
                                                                                   IS/PROVINCE
                                                                   RÉPARTITION PAR
            43,2%      44,9%




                                                                              49,6 %
                                                                                                                        50,4 %
                                 10,2%

                                             1,7%
             ns


                        ns



                                   ns



                                               u+
           5a


                      5a



                                 9a



                                             so
         -2


                    -3



                               -4



                                           an
                  26



                             36


                                        50




            Base : tous
                                                                    Base : tous

                                                                                                                                  49,6%




 LIEU DE TRAVAIL
                                                                                                           Base : tous




                                                                              3,6% 3,6% 4% 4,5% 5%           5,7% 7,6%
0,2% 0,2% 0,4% 0,5% 0,5% 0,5% 0,7% 0,7% 0,9% 1% 1,2% 1,2% 1,6% 1,7% 1,7% 3%
                          e

                          e

                       sin

                       ine

                       ion


                          e

                         ie


                          é

                        ne

           No itou

                       die




                                                                                                                  ca




                                                                                                                    s
                          e

                         re

                       die


                          c

                        ire


                          e

                        ce


                          s




                                                                                                                  ne




                                                                                                                    s




                                                                                                                                    ce
                      ée




                                                                                                                 lai

                                                                                                                pe
                       rs

                     iqu




                      gn




                      mt




                      nn




                      do




                     ain
                      rd




                      nt
                    rg




                                                                                                               Pa
                    sa




                                                                                                               ag




                                                                                                                                  an
                   Lo
                   ou

                  rra

                   un




                   an




                   an
                  Co




                                                                                                              Ca
                  én




                                                                                                              Al
                  Po
                  go




                  Co




                  de




                  ue
                  ca




                 Ce
                 tin




                 uit
                 ve




                 Al




                                                                                                             et




                                                                                                                                Fr
              Lim




                la
               Ré




               rm




               rm




                                                                                                            e-
               Lo




                                                                                                           e-
               yr
               ur




              Ar




              ng
               Pi


               e-
              ar




             Aq
             Au




                                                                                                                              e-
                                                                                                          Br




                                                                                                        ôn
            de




            -P




                                                                                                         -d
           No
           Bo




           ch




            e-




           La
           M




                                                                                                                            -d
                                                                                                      as
         idi




                                                                                                      Rh
        gn




         ys
        an




                                                                                                                         Ile
        e-




        e-




      M




                                                                                                    -P
     Pa
      ut

     pa




     ss
     Fr




                                                                                                  rd
   Ha




   Ba
  am




                                                                                                No
Ch




  Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                                   3
Des Bac+5 aux cursus divers
 Les community managers ont dans leur grande majorité fait des études. 52,7% possèdent un Bac+5, 87% au moins un
 Bac+3. Un chiffre en augmentation par rapport à l’an passé, où ils étaient 80% dans ce cas. A contrario, ils ne sont que
 2,6% à ne pas avoir dépassé le niveau Baccalauréat. Si les 2/3 d’entre eux ont validé un cursus en communication (39,5%)
 ou en marketing (25,3%), de nombreux autres domaines sont concernés : lettres, informatique, commercial ou artistique.
 Le peu de formations spécialisées ressort. Ils ne sont ainsi que 2,3% à posséder un diplôme en web ou en multimédia.


      NIVEAU                                                  CURSUS
          D’ÉTUDES                                                SCOLAIRE
                                                               39,5%
        52,5%


                                                                       25,3%
                34,5%



                                                                                8,2%                                                             8,8%
                         10,4%                                                              5,9%
                                                                                                   2,8% 2,6% 2,6%             2,3%     2,1%
                                 2,1%      0,5%
                                                                                            n


                                                                                            g


                                                                                          es


                                                                                            e


                                                                                            e


                                                                                           ie




                                                                                                                                eb


                                                                                                                                   l


                                                                                                                                                   s
                                                                                                                                  t




                                                                                                                               cia
                                                                                                                                Ar
        lus



                          4


                          2


                          s


                          e




                                                                                                                                                tre
                                                                                        tio


                                                                                        tin




                                                                                       iqu


                                                                                        qu

                                                                                      om
                       3/+


                        c+


                       oin


                      lôm




                                                                                       èr




                                                                                                                             /W


                                                                                                                             er
                                                                                   ica


                                                                                    ke




                                                                                    liti
      up




                                                                                                                                              Au
                                                                                    at
                                                                                  ng
                     Ba




                                                                                  on
                    c+




                   um




                                                                                                                         mm
                   dip




                                                                                 po
                                                                                 ar




                                                                                rm




                                                                                                                          ia
                                                                               un
    5o




                                                                                ra




                                                                              Ec
                  Ba


                 cà




                                                                              M




                                                                                                                        éd
                co




                                                                             fo
                                                                             ét




                                                                             et
                                                                           mm




                                                                                                                       Co
                ns
  c+




                                                                                                                      im
                                                                           In
               Ba




                                                                          es




                                                                         es
              Ba


              Sa
Ba




                                                                        Co




                                                                                                                   ult
                                                                       gu




                                                                      ain




                                                                                                                  M
                                                                     an




                                                                    um
                                                                   /L




                                                                 sh
                                                                es




                                                              ce
                                                             ttr




                                     Base : tous                                                                                           Base : tous
                                                           ien
                                                           Le




                                                         Sc




 Peu d’expérience mais de nombreuses reconversions
 Le métier est jeune, il est donc logique de voir que les professionnels en poste ont peu d’expérience. Ils sont ainsi 49%
 à exercer depuis moins d’un an, 84% depuis deux ans ou moins. Il faut toutefois relativiser ce constat, puisque 65% des
 community managers en poste exerçaient une autre profession auparavant. La majorité dans la communication (25%)
 ou dans un autre métier du web (22%), mais de nombreux autres métiers sont concernés, de peintre en bâtiment à
 commercial en passant par barman. On peut noter que la part de ceux qui débutent leur carrière en tant que community
 manager est en nette augmentation depuis l’année dernière (de 25 à 35%), preuve de l’engouement des étudiants pour
 ce métier. Près de la majorité des personnes sondées sont en CDI (47%) même si ce chiffre est en baisse par rapport à
 notre enquête 2011 (50%).



                  URS                                            POSTE ANTÉRIEUR
   DÉBUT DE PARCOE CM
       EN TANT QU                                               25%
                                                                                                                                 Chargé de
                                                                                                                                 Communication
                                                                24%                                                                Autre
                                                                                                                             Autres métiers
                                                                22%                                                          du Web


                           35    %
                                                   OUI
                                                                9%
                                                                6%
                                                                                              Journaliste / Rédacteur
                                                                                      Directeur de la Communication

                65
                                                                                      ou du Marketing
                     %                             NON          4%               Webmaster

                                                                3%             Consultant

                                                                2%         Attaché de presse

                                                                2%         Commercial                                   Base : ceux qui n’ont pas
                Base : tous
                                                                2%         Entrepreneur                                 débuté en tant que CM (374)




 Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                                                   4
NCE
    ANNÉES D’EXPÉRIE                                                   STATUT
                                                                        47,3%
      49,2%
                                                                                                                      Base : tous
                                                      Base : tous

                  33,8%


                                                                                  17,1%
                                                                                              13%   12,8%
                              8,7%
                                            4,7%          3,6%                                              5%
                                                                                                                    3%     1,5%




                                                                                                           mp che
                                                                         I


                                                                                   D


                                                                                               re


                                                                                              ce



                                                                                                                  t




                                                                                                                le
                                                                       CD




                                                                                                             ian
         s



                  ns




                               ns



                                            ns




                                                             s




                                                                                                              loi
                                                                                 CD




                                                                                                             vo
      oin




                                                          plu




                                                                                            iai

                                                                                           lan




                                                                                                       d’e er
                2a




                             3a



                                          4a




                                                                                                           ud




                                                                                                          né
                                                                                          ag
    um




                                                                                                         ch
                                                       ou




                                                                                         ee


                                                                                                         Et




                                                                                                        Bé
                                                                                        St




                                                                                                       Re
                                                                                       Fr
                                                    ns
  no




                                                  5a
1a




 Des freelances peu expérimentés
 De nombreux community managers freelances se sont lancés sur le marché, la demande étant forte pour ce type de
 prestations. 13% des community managers que nous avons interrogés sont ainsi à leur compte. Il est étonnant de voir
 que plus de la moitié d’entre eux (52%) n’a jamais exercé auparavant dans une entreprise ou dans une agence… Et pour
 ceux qui ont connu une première expérience, elle a été généralement courte : moins d’un an dans 41% des cas, moins
 de deux ans pour 80% des personnes interrogées. De quoi ajouter au flou entourant ce métier.




                                                                                        S?
                          ÉDENTE
     EXPÉRIENENE PRÉCOU AGENCE
               C                                                        COMBIEN DE TEMP
            EN   TREPRISE
                                                                                                            Base :
                                                                                          7   %
                                                                                                            CM freelance (74)
                                                                                          5 ans et +

                                                                          13      %



      52 48
                                            Oui            Non
              %              %                                        2 à 4 ans
                                         Base : CM freelance (74)
                                                                                                                 41   %

                                                                                                                 moins de 1 an

                                                                       39    %


                                                                       1 à 2 ans



                   CDI
                       Bac
                       +5

                                     PROFIL-TYPE DU COMMUNITY MANAGER FRANÇAIS :
                          26-35      Notre enquête indique que le community manager français type est une jeune femme
         CM                          parisienne de 26 à 35 ans. Diplômée d’un Bac+5, elle a exercé auparavant un métier dans
                                     la communication avant de devenir community manager en CDI il y a moins d’un an.




 Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                              5
AVIS D’EXPERT


                                  LE DIPLÔME, UN FACTEUR CLÉ
                                  POUR DEVENIR CM ?
                                  Christophe Ramel est passionné de nouvelles technologies et de web communautaire.
                                  Il est Social Media Manager au sein de l’agence digitale acti, et blogueur sur Kriisiis.fr,
                                  sur lequel il traite d’outils, de conseils et d’actualité liés aux médias sociaux.


                                  « Aujourd’hui, de nombreux community managers sont des professionnels de la
                                  communication ou du marketing dont le métier a évolué au fil des années, or ces
                                  métiers nécessitent traditionnellement un niveau d’étude de Bac+3 à Bac+5. Les
                                  entreprises font généralement plus confiance aux profils ayant ce niveau d’étude car
                                  ils jouent le rôle de porte-parole de la marque, avec tous les risques que cela implique,
                                  notamment sur le web communautaire. Le niveau d’étude permet donc de rassurer
                                  les entreprises, mais ne garantit pourtant pas les qualités d’un community manager :
                                  savoir être un bon communicant, transparent et réactif, humain et accessible. »




Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                           6
E N V IR O N N E M E N T                     MENT
    PROFE    S S IO N N E L E T R EC R U T E


 Les jobboards, principaux fournisseurs de postes
 Etant donné la nature du travail du community manager, on aurait pu penser que les réseaux sociaux représenteraient la
 principale source de recherche d’emploi et de recrutement. La réalité est assez éloignée de cette idée reçue ! Lorsque
 l’on demande aux community managers par quel moyen ils ont trouvé leur dernier emploi, leurs réponses se tournent
 d’abord vers les jobboards, ces sites Internet spécialisés dans la recherche d’emploi (23%). Vient ensuite la cooptation
 (19,5%), ce qui est plutôt logique pour cette profession tournée vers les réseaux !


 La troisième place au palmarès est occupée par les réseaux sociaux. 12% des community managers ont trouvé leur
 dernier emploi grâce à eux. Ce résultat est bien supérieur aux autres secteurs d’activité en général : lors de notre
 dernière enquête sur le recrutement et les médias sociaux1, seules 3% des personnes interrogées avaient trouvé leur
 emploi sur les réseaux sociaux. De façon assez surprenante, ce nombre est en baisse par rapport à notre précédente
 enquête sur les community managers. L’an passé, 19% d’entre eux avaient été recrutés grâce à un réseau social.


                      CRUTÉS LES CM ?
      COMMENT SONT RE

              23 %
                                                                                                                                                              Base : tous
                          19,5 %



                                             12 %             12 %
                                                                               11 %
                                                                                                   10 %
                                                                                                                         8%

                                                                                                                                           3,5 %
                                                                                                                                                                     2%
                              n




                                                x




                                                               ge




                                                                                     e




                                                                                                       te




                                                                                                                            e




                                                                                                                                               i
                 i




                                                                                                                                                                       t
                                                                                                                                            plo
              plo




                                                                                                                                                                     en
                                             iau
                           tio




                                                                                   rn




                                                                                                                          né
                                                                                                     ec
                                                            sta




                                                                                                                                                                   em
                                                                                 te




                                                                                                                                          em
            em




                         ta




                                                                                                                        ta
                                           oc




                                                                                                  dir
                                                                               In
                       op




                                                                                                                      on
                                                         un




                                                                                                                                                                 ut
                                         xs




                                                                                                                                       le
         te




                                                                                               he
                                                                           ion
                     Co




                                                                                                                    sp




                                                                                                                                                               cr
                                                                                                                                     Pô
                                                          à
       Si




                                       au




                                                                                             oc




                                                                                                                                                             re
                                                                         ot
                                                      ite




                                                                                                                 re
                                     se




                                                                                           pr
                                                                       om




                                                                                                                                                          de
                                                                                                               tu
                                                    Su
                                   Ré




                                                                                         Ap




                                                                                                            ida
                                                                     Pr




                                                                                                                                                        et
                                                                                                                                                     bin
                                                                                                          nd
                                                                                                        Ca




                                                                                                                                                   Ca




                                                                                                             SO CI A L ?
 Des opportunités sur Twitter                                                            PA R Q U EL M ÉD IA
 De quels réseaux sociaux parle-t-on ? Là encore, la
 profession de community manager se différencie.                                                       13     %                 13   %

                                                                                                                                                                Base : 70
 Parmi les personnes que nous avons interrogées,                                                                                               6    %

 la grande majorité des CM ayant trouvé leur emploi
 via les réseaux sociaux ont été recrutés par Twitter.
 La moitié d’entre eux a ainsi été embauchée grâce
 au site de microblogging ! C’est largement plus que
 pour les autres professions, pour lesquelles Twitter
                                                                                           20    %


 est très minoritaire lorsqu’il s’agit de recherche
 d’emploi.
                                                                                                                                              48      %




 1
     Enquête RegionsJob Réseaux Sociaux et Recrutement, menée du 23 novembre 2010 au 9 janvier 2011 auprès de 2 526 candidats et 379 recruteurs


 Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                                                                      7
Les PME devant les agences
27% des community managers travaillent pour des PME, contre seulement 8% dans les grandes entreprises. Contrairement
à ce que l’on aurait pu penser, les agences, qu’elles soient purement digitales ou plus traditionnelles, ne réunissent que
22% des CM interrogés. 10,2% des personnes que nous avons interrogées sont freelances. Sans surprise, le secteur le
plus représenté reste celui de la communication et des médias (20,5%), suivi de l’informatique et des télécommunications
(15,3%) puis des services (10,1%). L’industrie est sous-représentée : seuls 3,1% des community managers exercent dans
ce domaine d’activité.


                URE
TYPES DE STRUCT

     27,4 %
                                                                                                                                                                         Base : tous



                       15,3 %
                                         11,6 %
                                                         10,2 %
                                                                           8,5 %
                                                                                           7,3 %         7,1 %          6,4 %
                                                                                                                                         2,4 %          2,4 %
                                                                                                                                                                         1,4 %
                                          dia de
      E




                        le




                                                           ce




                                                                           ise




                                                                                           le




                                                                                                          lic




                                                                                                                           n




                                                                                                                                         ole




                                                                                                                                                        en il




                                                                                                                                                                           se
    PM




                                                                                                                                                      em va
                                                                                                                        tio
                     ita




                                                                                         ba
                                             ire




                                                                                                        ub




                                                                                                                                                                         es
                                                                                                                                                          t
                                                        lan
                                        mé se




                                                                         pr




                                                                                                                                       Éc




                                                                                                                                                   ell a
                                                                                                                     cia
                  dig




                                                                                      glo




                                                                                                                                                 tu tr




                                                                                                                                                                       Pr
                                                                                                      rp
                                      er pri




                                                                      tre
                                                      ee




                                                                                                                                               ac s de
                                                                                                                   so
                                                                                                    eu
                                   int tre
                  ce




                                                                    en




                                                                                     ce
                                                    Fr




                                                                                                                 As
                                                                                                  ct
                en



                               ille En




                                                                                   en
                                                                    de




                                                                                                                                                 Pa
                                                                                                Se
              Ag




                                                                                 Ag
                                                                  an
                                                                Gr
                             ta




                                                                                                            É
                                                                                          SECTEUR D’ACTIVIT
Concernant le service de rattachement,                                                                                                                  Base :
là encore, pas de surprise ni de                                                                                                                        CM en entreprise (403)
bouleversement par rapport à l’édition                                                                                                                                          22,4 %
2011 de l’enquête. La moitié des                                                                                     20,5 %
community managers sont intégrés au
                                                                                                                                               15,3 %
service communication de leur entreprise,
et 30% au département marketing.                                                                                                                        10,1 % 9,9 %
                                                                                                                8%
                                                                                                                               5,2 %
                                                                                             4,2 %
                                                                                                                                        3%
                                                                                                     1,6 %


  TYPE DE SERVICE
                                                                                                                    ie
                                                                                                                   ce



                                                                                                                     r

                                                                                                                  ion


                                                                                                             er s




                                                                                                       im n e



                                                                                                                     s


                                                                                                                                                                   e



                                                                                                                                                                              tre
                                                                                                              eil t
                                                                                                                 ilie




                                                                                                          im ia




                                                                                                                ice
                                                                                                   ult tio iqu




                                                                                                                                                                ism
                                                                                                           ns e


                                                                                                                str
                                                                                                                 ie




                                                                                                          éd et
                                                                                                                  s
                                                                                                               an




                                                                                                                                                                            Au
                                                                                                       pr éd
                                                                                                               ut




                                                                                                       co tion
                                                                                                             ob




                                                                                                              ia
                                                                                                             rv
                                                                                                 M nicamat
                                                                                                            du




                                                                                                                                                              ur
                                                                                                           rib
                                                                                                            ur




                                                                                                    im M




                                                                                                          Se
                                                                                                        mm




                                                                                                                                                            To
                                                                                                         In
                                                                                                        ma
                                                                                                         ss




                                                                                                        ist

                                                                                                 et ion -




                                                                                                         r
                                                                                                mu nfo
                                                                                                     -A


                                                                                                     -I

                                                                                                   -D




                                                                                                     or




     49,7 %
                                                                                            om I
                                                                                                 -F
                                                                                                  P




                                                                                                   t
                                                                                     ue




                                                                                               ica
                                                                                                ce
                                                                                              BT




                                                                                             es
                                                                                   nq




                                                                                             er

                                                                                            un


                                                                                           ud
                                                                                 Ba




                                                                                        mm




                                                                                         léc
                                                                                       mm



                                                                                        Ét




                                                                                      Té
                                                                                      Co

                                                                                     Co




              30,2 %



                                                                   6,5 %
                       4,8 % 2,8 %
                                   1,97 % 1,1 %          0,9 %
                                                                                      Base : CM en entreprise (403)
                                               RH
                 n


                 g

               ion


                 e




                                              ion



                                                            l



                                                                      s
                                                         cia



                                                                   tre
              tio


              tin




             iqu
            ct




                                            ct


                                                       er
          ica


           ke




                                                                 Au
           at
         re




                                          da


                                                     mm
        ar




       rm
       un




       Di




                                        Ré
      M




     fo
  mm




                                                   Co
   In
Co




Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                                                                                    8
UN POSTE, RAREMENT PLUS
                                        Si le community management commence à se populariser, cela ne veut pas dire que

 70        %
                       1                les services dédiés sont très étoffés. La grande majorité des personnes interrogées
                                        (70%) exercent ainsi leur profession seules dans leur entreprise.




                       NOMBRE DE CM ENTREPRISE
                             DANS L’
                           70 %




                                                    Base : CM en entreprise (403)




                                           17,9 %

                                                          8,4 %
                                                                       3,7 %

                              1               2           3à4          5 ou +




Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                         9
AVIS D’EXPERT


                                  POURQUOI UN TEL SUCCÈS
                                  DES JOBBOARDS ?
                                  Gwenaëlle Quénaon-Hervé, Directrice Générale Adjointe et cofondatrice de
                                  RegionsJob, milite pour toujours plus de sens dans la communication. C’est donc
                                  naturellement que les médias sociaux ont trouvé une place de choix dans la stratégie
                                  globale de communication de RegionsJob : entre contenus brandés, animation de
                                  communautés et retour d’expérience avec les utilisateurs, ils permettent d’exprimer
                                  les valeurs de la marque, la vision de son métier et de porter une histoire. Un travail
                                  amorcé depuis 5 ans, avec succès, grâce à l’implication de deux Community Managers
                                  de grand talent !

                                  « Quel que soit le profil recherché, les Jobboards restent le moyen le plus efficace pour
                                  recruter. Facilité de publication des annonces, rapidité de réception des candidatures,
                                  nombre de candidats, certitude de leur disponibilité et de leur intérêt pour l’entreprise...
                                  Le cumul de ces avantages sont connus et reconnus des recruteurs !
                                  Quant aux candidats, les sites emploi sont absolument incontournables pour trouver
                                  un nouvel emploi. Etre présent sur les médias sociaux ne suffit pas pour une recherche
                                  active, même pour un Community Manager… »




Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                            10
L E S A L A IR E                AG E R S
    D E S CO M M U N IT Y M A N
 Une grande hétérogénéité des rémunérations
 Il est difficile de donner une grille de salaires pour les community managers. Les rémunérations dépendent de différents
 paramètres : région, niveau d’expérience, type de structure… Retenons que 29% des CM interrogés ont un salaire
 annuel brut inférieur à 20 000 euros, et 4% supérieur à 50 000 euros. Entre deux extrémités, les rémunérations sont
 extrêmement variables ! Fort logiquement, le salaire augmente en fonction du nombre d’années d’expérience, un peu
 moins en fonction du diplôme obtenu.




                  EXPÉRIENCE
 SALAIRES SELON L’ T ANNUEL)
                                                                                                                                                    1 an au -               4 ans
              (BRU                                                                                                                                  2 ans                   5 ans
                                                                                                                                                    3 ans

                                                                                                                                            Base : CM en entreprise (403)
                                                                                                           54,8%

 43,2%

                                                                                    33,3%                                                                                        33,3%
                                                                        27%                                           28,6%
                                   24,4% 25,7%                                                      23,6%
                      20%                                       19,8%                                           20%
     15,7%                                                                    16%
          13%                               13% 13,3%                                                                                         13,3% 14,3%
                                                     9,5%                               9,5%   9,1%
                            4,8%                                                                                              3,1%2,9% 3,2%                                 5%
                                                                                                                                                                 0,5%
                 -




                                              k€




                                                                              k€




                                                                                                               k€




                                                                                                                                              k€




                                                                                                                                                                             s
              ou




                                                                                                                                                                          plu
                                           25




                                                                           30




                                                                                                            40




                                                                                                                                           50
           k€




                                                                                                                                                                       ou
                                            à




                                                                           à




                                                                                                          à




                                                                                                                                         à
        20




                                         20




                                                                        25




                                                                                                       30




                                                                                                                                      40




                                                                                                                                                                    k€
                                                                                                                                                                 50




                    NIVEAU D’ÉTUDES
 SALAIRES SELON LET ANNUEL)
                                                                                                                                    Bac ou -                    Bac +3/4
              (BRU                                                                                                                  Bac à Bac+2                 Bac +5 ou plus
                                                                                     68%
                                                                                                                              Base : CM en entreprise (403)
                             55%
                                                                                                                    51%
                      48%
                                                          44%
                                                    38%


                                                                                                             20%
                                                                           16%
           10%                                                                                                                                 9%                             10%
                                            7%                      5%                                5%
   2%                                 3%                                                                                      3%      4%                    2%       3%
                                                                                               1%
                  -




                                                   k€




                                                                           k€




                                                                                                         k€




                                                                                                                                      k€




                                                                                                                                                                        s
                                                                                                                                                                     plu
               ou




                                                25




                                                                        30




                                                                                                      40




                                                                                                                                   50
            k€




                                                                                                                                                                  ou
                                              à




                                                                       à




                                                                                                       à




                                                                                                                                  à
         20




                                           20




                                                                    25




                                                                                                    30




                                                                                                                               40




                                                                                                                                                               k€
                                                                                                                                                            50




 Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                                                                                   11
NUEL
        SALAIRE BRUT AN

     28,5 %
                                   Base : CM en entreprise (403)

                  22,8 %
                                22 %
                                         19,1 %
                                                                                     La différence de salaires entre hommes et femmes
                                                                                     est faible
                                                                                     Les variations de salaires entre les hommes et les femmes
                                                                                     ne sont pas extrêmement importantes, et peuvent
                                                                                     s’expliquer par le fait que les femmes interrogées ont
                                                                                     tendance à avoir moins d’ancienneté dans la profession
                                                      3,9 %        3,7 %             que les hommes. Plus de la moitié d’entre elles ont un an
                                                                                     d’expérience ou moins, contre 43% des hommes.
           -



                    k€


                              k€



                                           k€



                                                       k€



                                                                       +
        ou




                                                                    ou
                 25


                           30



                                        40



                                                    50
     k€




                                                                 k€
                  à


                            à



                                         à



                                                   à
  20



               20


                         25



                                      30



                                                40



                                                              50




                                           NUEL H/F
                           SALAIRE BRUT AN
                                                                                                                           Hommes
                                   28,9 %
                         27,9 %                                                                                            Femmes

                                                       23,9 %              24,9 %                                           Base :
                                                                                                             CM en entreprise (403)
                                             21,2 %                                 21,8 %

                                                                  18,6 %
                                                                                             16,7 %




                                                                                                                         6%
                                                                                                      4,4 %
                                                                                                               3,6 %
                                                                                                                                1,8 %
                                  -




                                                   k€




                                                                        k€




                                                                                         k€




                                                                                                           k€




                                                                                                                                +
                               ou




                                                                                                                             et
                                                25




                                                                     30




                                                                                      40




                                                                                                        50




                                                                                                                          k€
                            k€




                                                à




                                                                    à




                                                                                       à




                                                                                                         à




                                                                                                                       50
                         20




                                             20




                                                                 25




                                                                                    30




                                                                                                      40




Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                                            12
L’impact du type de structure sur le salaire
C’est l’un des principaux enseignements de l’enquête en termes de salaires : les disparités sont vraiment importantes
selon le type d’entreprise dans laquelle travaille le community manager. Les entreprises de plus de 250 salariés sont les
plus rémunératrices : 47% des CM y gagnent plus de 30 000 euros par an. À l’inverse, dans les agences de communication,
cette proportion tombe à 20%, et 27% dans les PME.




                   E STRUCTURES
  SALAIRES TYPES TD NUEL)
             (BRU AN
                                                                                                                                    Agences
                                                                                                                                    PME
                                                29,7%                                          30,3%                                Entreprises de
         28,9%
                                                                                                                                    + de 250 salariés
 26,7%
                          23,8% 23,4%                                                                                        Base : CM en entreprise (403)
                                                         21,1%
                 19,2%
                                                                 18,2%          17,8% 17,9%
                                        15,1%

                                                                                                                          10,1%
                                                                                                                                                        7%
                                                                                                                                                4,7%
                                                                                                                   3,9%
                                                                                                         1%                             1%
          €




                                  K€




                                                           K€




                                                                                        K€




                                                                                                                   K€




                                                                                                                                                   €
        0K




                                                                                                                                                 0K
                               25




                                                        30




                                                                                     40




                                                                                                                50
      e2




                                                                                                                                               e5
                                à




                                                       à




                                                                                      à




                                                                                                               à
    -d




                                                                                                                                             +d
                             20




                                                    25




                                                                                   30




                                                                                                            40
                          de




                                                 de




                                                                                de




                                                                                                         de




Le cas des freelances
                                                                                O FREELANCE
                                                                    RÉMUNÉRATIPAN JOUR FACTURÉ)
Pour les freelances, les chiffres sont                                    (EN €  R
similaires à ceux mis en lumière par notre
précédente enquête. L’an passé, 47% des                              - de 200                                                                   44 %
community managers facturaient moins
de 200 euros la journée de travail. Cette                                                              18 %
année, c’est le cas de 44% d’entre eux. La                       de 200 à 400                                                     33,3 %
moyenne reste plutôt basse !
                                                                                    8%
                                                                 de 400 à 600                          17,3 %


                                                                 de 600 à 800      1,3 %


                                                                     800 et +             4%                                Base : CM freelance (74)




Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                                                        13
UNE RÉMUNÉRATION BIEN PLUS ÉLEVÉE À PARIS
                  €+                    Le métier de community manager ne déroge pas à la règle. A Paris et en région
                                        parisienne, les salaires sont bien plus élevés qu’en province. 42% des community
                                        managers gagnent plus de 30 000 euros en Ile-de-France, contre seulement 10%
                                        en région…




                                        NUEL H/F
                        SALAIRE BRUT AN
                                                                                                      Paris
                                                                                                      Hommes
                               35%
                                                 32,5%                                                Province
                                                                                                      Femmes

                                                                           28,4 %                  Base :
                                                                                                   CM en entreprise (403)

                        22%                              22,5 %
                                                                  21,5 %



                                        13,2 %
                                                                                    9,5 %
                                                                                            7,4 %             6,4 %


                                                                                                     0,5 %                1%
                               -




                                             k€




                                                              k€




                                                                                k€




                                                                                                 k€




                                                                                                                      +
                            ou




                                                                                                                   et
                                          25




                                                           30




                                                                             40




                                                                                              50




                                                                                                                k€
                         k€




                                           à




                                                            à




                                                                              à




                                                                                               à




                                                                                                             50
                      20




                                        20




                                                         25




                                                                           30




                                                                                            40




Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                          14
T R AVA IL
     A U Q U O T ID IE N


 Les réseaux sociaux comme pierre angulaire                                                                     NAUTÉ
                                                                                                 TYPES DE COMMU
 Sans surprise, les réseaux sociaux sont le principal lieu
 (virtuel) de travail des community managers. Ils sont 93% à y
 officier, contre 88% l’an passé. Les communautés dispersées
 sur l’ensemble du web gagnent du terrain (66% contre 48%),                                                 84,9 %
 de même que celles hébergées par l’entreprise (38% contre
 21%) et les communautés internes (22% contre 17%). Preuve
                                                                                                 51,4 %
 que la présence en ligne des entreprises s’étoffe. Dans le
 même temps, le nombre de communautés gérées varie peu.
 Ils sont 63% à en gérer trois ou moins. Le BtoC tient le haut
 du pavé, 85% des personnes interrogées travaillant sur cette                                                         13,8 %
 problématique, contre 51% en BtoB et 14% en CtoC.                                                                                      Base : tous




                                                                                                                       oC
                                                                                                            oC
                                                                                                  oB




                                                                                                                     Ct
                                                                                                          Bt
                                                                                                Bt



   TYPES DE                                                              NOMBRE DE       ÉRÉES
     COMMUNAUTÉS G
                   ÉRÉES                                                   COMMUNAUTÉS G
                                                 Base : tous
                             93,1 %                            10 et +                           6,7 %                 Base : tous

                                                                    9      0,4 %

                                                   66,7 %
                                                                    8        1,7 %

                                                                    7              2,7 %
                  38,4 %
                                                                    6                      4%

                                        21,8 %
                                                                    5                                     9,6 %

                                                                    4                                             12 %

                                                                    3                                                          17,4 %
                 ise




                                        ise



                                                   b
                             x
                            iau




                                                   we
                 pr




                                      pr
                         oc




                                              du
             re




                                   tre
                       xs
            nt




                                                                    2                                                           13 %       21,6 %
                                  ’en



                                              le
           l’e


                       au




                                           mb
                                 àl
       ar


                      se




                                         se
                               e
     ep



                  ré


                            rn


                                        ’en




                                                                    1                                                                           23,9 %
                 les
      é




                            te


                                      rl
   rg




                           In


                                   Su
 be



             ur
           es
Hé


             é
          rg
      be
     Hé




 Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                                                15
Loisirs, commerces et communication en avance sur les autres secteurs
Contrairement à notre dernière enquête, ce ne sont pas les communautés liées à la communication/médias ou aux services
qui sont les plus représentées. C’est le tourisme, les voyages et les loisirs qui sont en tête, avec 33,5% de community
managers qui s’occupent d’entreprises de ce secteur. Suivent le commerce et la distribution (28%), la communication et
les médias (25,4%), l’informatique, les télécommunications et le multimédia (23,9%).




                                        SECTEUR DES COMMUNAUTÉS

                                        33,5 %
                                                                                                                           Base : tous




                                                 28 %


                                                        25,4 %
                                                                 23,9 %

                                                                          22%




                                                                                15,5 %



                                                                                         11,9 %
                                                                                                  10,5 %
                                                                                                                                   9,8 %
                                                                                                           8,2 %




                                                                                                                   2,7 %
                                                                                                                           2,3 %
                                                                                         s




                                                                                         s
                                                                                      on




                                                                                        e




                                                                                         s
                                                                                      ier


                                                                                        G
                                                                                       ie




                                                                                     uté
                                                                                       ia




                                                                                         s
                                                                                         s
                                                                                    sir




                                                                                    ce




                                                                                    tre
                                                                                    ier
                                                                                     eil




                                                                                     tri




                                                                                   ON
                                                                                    er

                                                                                   éd
                                                                                  uti




                                                                                  bil




                                                                                 ea
                                                                                 us
                                                                                 ns
                                                                                 loi




                                                                                rvi




                                                                                nc




                                                                               Au
                                                                                im

                                                                             ltim




                                                                             mo
                                                                              rib




                                                                              et
                                                                            Ind




                                                                             tb
                                                                             co
                                                                            Se
                                                                             pr




                                                                            na
                                                                             et


                                                                          ist




                                                                          tif
                                                                        mu




                                                                       t im




                                                                        ee
                                                                       t im




                                                                       sfi
                                                                        ge




                                                                         et




                                                                      cia
                                                                      td




                                                                    êtr
                                                                    ns
                                                                    ya




                                                                     et




                                                                   Pe
                                                                    ce
                                                                   se
                                                                  ce




                                                                   so
                                                                 tio
                                                                 vo




                                                                 n-
                                                                on




                                                                rvi
                                                              dia




                                                              BT


                                                              As
                                                               er




                                                             bie
                                                             ma
                                                             ati




                                                             se
                                                             e,

                                                          mm


                                                          mé
                                                         ism




                                                         nic




                                                         for


                                                          et




                                                          e,
                                                       Co




                                                      od
                                                       n,
                                                      ur




                                                      ce
                                                     mu




                                                      s,
                                                    tio




                                                   M
                                                   To




                                                  de

                                                  an
                                                 om
                                                ica




                                              Étu


                                               ur
                                             léc
                                             un




                                             ss
                                         , té
                                        mm




                                          ,a
                                       ue
                                      ue
                                     Co




                                    nq
                                   tiq




                                 Ba
                                ma
                              or
                           Inf




Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY                                                                                                      16
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012
Les community managers en France 2012

Mais conteúdo relacionado

Mais procurados

Mémoire Master II - Associations et médias sociaux : Relation de complémentar...
Mémoire Master II - Associations et médias sociaux : Relation de complémentar...Mémoire Master II - Associations et médias sociaux : Relation de complémentar...
Mémoire Master II - Associations et médias sociaux : Relation de complémentar...GADIOUX Jean-Luc
 
Mémoire communication digitale (extrait)
Mémoire communication digitale (extrait)Mémoire communication digitale (extrait)
Mémoire communication digitale (extrait)Adrien Tilhet-Prat
 
Etude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en France
Etude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en FranceEtude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en France
Etude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en FranceAlexi Tauzin
 
Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...
Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...
Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...Estelle Flaud
 
E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...
E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...
E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...Marlene Page
 
Le bien-être au travail des salariés : un enjeu majeur pour les entreprises
Le bien-être au travail  des salariés : un enjeu majeur pour les entreprisesLe bien-être au travail  des salariés : un enjeu majeur pour les entreprises
Le bien-être au travail des salariés : un enjeu majeur pour les entreprisesGuillaume Testa
 
Mémoire Professionnel - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
Mémoire Professionnel  - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...Mémoire Professionnel  - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
Mémoire Professionnel - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...Thibault PAILLIER
 
Mémoire E-réputation
Mémoire E-réputationMémoire E-réputation
Mémoire E-réputationSabrina Debris
 
Mémoire RH : L'intelligence émotionnelle au travail - LABRIDY Quentin
Mémoire RH : L'intelligence émotionnelle au travail - LABRIDY QuentinMémoire RH : L'intelligence émotionnelle au travail - LABRIDY Quentin
Mémoire RH : L'intelligence émotionnelle au travail - LABRIDY QuentinQuentin Labridy
 
Réseaux sociaux et recherche d’emploi
Réseaux sociaux et recherche d’emploiRéseaux sociaux et recherche d’emploi
Réseaux sociaux et recherche d’emploiAlexandra Ivacheff
 
Mémoire Marketing Digital - E-Commerce et Personnalisation
Mémoire Marketing Digital - E-Commerce et PersonnalisationMémoire Marketing Digital - E-Commerce et Personnalisation
Mémoire Marketing Digital - E-Commerce et PersonnalisationPamela Desvignes
 
Mémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2B
Mémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2BMémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2B
Mémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2BNicolas Durand
 
Mémoire sur la publicité et les médias sociaux Lisa HOCH
Mémoire sur la publicité et les médias sociaux  Lisa HOCHMémoire sur la publicité et les médias sociaux  Lisa HOCH
Mémoire sur la publicité et les médias sociaux Lisa HOCHLisa Hoch
 
Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...
Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...
Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...Matthieu de Vergezac
 
Mémoire Master I Pauline Duval - La QVT et la conduite du changement
Mémoire Master I  Pauline Duval - La QVT et la conduite du changementMémoire Master I  Pauline Duval - La QVT et la conduite du changement
Mémoire Master I Pauline Duval - La QVT et la conduite du changementPauline DUVAL
 
Séance n°7 stratégie des moyens
Séance n°7   stratégie des moyensSéance n°7   stratégie des moyens
Séance n°7 stratégie des moyensBer Wajchendler
 
Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...
Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...
Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...Carole TACHEAU
 
La conduite du changement dans un contexte de fusion - acquisition
La conduite du changement dans un contexte de fusion - acquisitionLa conduite du changement dans un contexte de fusion - acquisition
La conduite du changement dans un contexte de fusion - acquisitionChristian Auriach
 

Mais procurados (20)

Mémoire Master II - Associations et médias sociaux : Relation de complémentar...
Mémoire Master II - Associations et médias sociaux : Relation de complémentar...Mémoire Master II - Associations et médias sociaux : Relation de complémentar...
Mémoire Master II - Associations et médias sociaux : Relation de complémentar...
 
Mémoire communication digitale (extrait)
Mémoire communication digitale (extrait)Mémoire communication digitale (extrait)
Mémoire communication digitale (extrait)
 
Etude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en France
Etude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en FranceEtude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en France
Etude sur l'adoption du Community Management par les TPE et PME en France
 
Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...
Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...
Mémoire Master 2 - Community management les entreprises ont-elles besoin Les ...
 
E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...
E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...
E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...
 
Le bien-être au travail des salariés : un enjeu majeur pour les entreprises
Le bien-être au travail  des salariés : un enjeu majeur pour les entreprisesLe bien-être au travail  des salariés : un enjeu majeur pour les entreprises
Le bien-être au travail des salariés : un enjeu majeur pour les entreprises
 
Mémoire Master Marketing Digital - Sharitiz
Mémoire Master Marketing Digital - SharitizMémoire Master Marketing Digital - Sharitiz
Mémoire Master Marketing Digital - Sharitiz
 
Mémoire Professionnel - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
Mémoire Professionnel  - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...Mémoire Professionnel  - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
Mémoire Professionnel - En quoi l’utilisation du marketing digital peut perm...
 
Mémoire E-réputation
Mémoire E-réputationMémoire E-réputation
Mémoire E-réputation
 
Mémoire RH : L'intelligence émotionnelle au travail - LABRIDY Quentin
Mémoire RH : L'intelligence émotionnelle au travail - LABRIDY QuentinMémoire RH : L'intelligence émotionnelle au travail - LABRIDY Quentin
Mémoire RH : L'intelligence émotionnelle au travail - LABRIDY Quentin
 
Réseaux sociaux et recherche d’emploi
Réseaux sociaux et recherche d’emploiRéseaux sociaux et recherche d’emploi
Réseaux sociaux et recherche d’emploi
 
Mémoire Marketing Digital - E-Commerce et Personnalisation
Mémoire Marketing Digital - E-Commerce et PersonnalisationMémoire Marketing Digital - E-Commerce et Personnalisation
Mémoire Marketing Digital - E-Commerce et Personnalisation
 
Mémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2B
Mémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2BMémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2B
Mémoire de recherche - Community management et stratégie média social en B2B
 
Mémoire sur la publicité et les médias sociaux Lisa HOCH
Mémoire sur la publicité et les médias sociaux  Lisa HOCHMémoire sur la publicité et les médias sociaux  Lisa HOCH
Mémoire sur la publicité et les médias sociaux Lisa HOCH
 
Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...
Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...
Mémoire professionnel : les métiers de communicants, quand compétences et évo...
 
Soutenance mémoire master digital marketing
Soutenance mémoire master digital marketingSoutenance mémoire master digital marketing
Soutenance mémoire master digital marketing
 
Mémoire Master I Pauline Duval - La QVT et la conduite du changement
Mémoire Master I  Pauline Duval - La QVT et la conduite du changementMémoire Master I  Pauline Duval - La QVT et la conduite du changement
Mémoire Master I Pauline Duval - La QVT et la conduite du changement
 
Séance n°7 stratégie des moyens
Séance n°7   stratégie des moyensSéance n°7   stratégie des moyens
Séance n°7 stratégie des moyens
 
Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...
Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...
Mémoire de fin d'études sur la formation professionnelle continue dans les en...
 
La conduite du changement dans un contexte de fusion - acquisition
La conduite du changement dans un contexte de fusion - acquisitionLa conduite du changement dans un contexte de fusion - acquisition
La conduite du changement dans un contexte de fusion - acquisition
 

Destaque

Carnet de témoignages #2 : les community managers dans les entreprises franca...
Carnet de témoignages #2 : les community managers dans les entreprises franca...Carnet de témoignages #2 : les community managers dans les entreprises franca...
Carnet de témoignages #2 : les community managers dans les entreprises franca...HelloWork
 
Les community manager français - Étude 2012 - Carnet de témoignages
Les community manager français - Étude 2012 - Carnet de témoignagesLes community manager français - Étude 2012 - Carnet de témoignages
Les community manager français - Étude 2012 - Carnet de témoignagesANOV Agency
 
Le métier de Community Manager
Le métier de Community ManagerLe métier de Community Manager
Le métier de Community ManagerDagobert
 
The 10 Roles a Community Manager plays
The 10 Roles a Community Manager playsThe 10 Roles a Community Manager plays
The 10 Roles a Community Manager playsSimplify360
 
Quelques offres d’emploi de community manager
Quelques offres d’emploi de community managerQuelques offres d’emploi de community manager
Quelques offres d’emploi de community managerBertrand Bathelot
 
Enquête sur les community managers en France, Édition 2014
Enquête sur les community managers en France, Édition 2014Enquête sur les community managers en France, Édition 2014
Enquête sur les community managers en France, Édition 2014HelloWork
 
Les community managers en france 2013
Les community managers en france 2013Les community managers en france 2013
Les community managers en france 2013HelloWork
 
Le métier, les compétences et les outils du community management
Le métier, les compétences et les outils du community managementLe métier, les compétences et les outils du community management
Le métier, les compétences et les outils du community managementJerome Deiss
 
Calcul de dalot
Calcul de dalotCalcul de dalot
Calcul de dalotlimmoud
 
Cours de fiscalité + exercices corriges-S5
Cours de fiscalité + exercices corriges-S5Cours de fiscalité + exercices corriges-S5
Cours de fiscalité + exercices corriges-S5Cours Fsjest
 
223712877 guide-professeur-alter-ego-a2-plus
223712877 guide-professeur-alter-ego-a2-plus223712877 guide-professeur-alter-ego-a2-plus
223712877 guide-professeur-alter-ego-a2-plusRaul Taranilla
 
Gestion de chantier ct btp_def 18-10-13
Gestion de chantier   ct btp_def 18-10-13Gestion de chantier   ct btp_def 18-10-13
Gestion de chantier ct btp_def 18-10-13OURAHOU Mohamed
 
Présentation du métier de Community Manager à destination des étudiants
Présentation du métier de Community Manager à destination des étudiantsPrésentation du métier de Community Manager à destination des étudiants
Présentation du métier de Community Manager à destination des étudiantsAlexi Tauzin
 
Communication interne en entreprise
Communication  interne en entrepriseCommunication  interne en entreprise
Communication interne en entrepriseLotfi Mekouar
 
Ecriture De Mails
Ecriture De MailsEcriture De Mails
Ecriture De Mailsastrinity
 
Hand book-of-electroplating-anodizing-surface-finishing
Hand book-of-electroplating-anodizing-surface-finishingHand book-of-electroplating-anodizing-surface-finishing
Hand book-of-electroplating-anodizing-surface-finishingFany van Lopez
 

Destaque (20)

Carnet de témoignages #2 : les community managers dans les entreprises franca...
Carnet de témoignages #2 : les community managers dans les entreprises franca...Carnet de témoignages #2 : les community managers dans les entreprises franca...
Carnet de témoignages #2 : les community managers dans les entreprises franca...
 
Les community manager français - Étude 2012 - Carnet de témoignages
Les community manager français - Étude 2012 - Carnet de témoignagesLes community manager français - Étude 2012 - Carnet de témoignages
Les community manager français - Étude 2012 - Carnet de témoignages
 
Le métier de Community Manager
Le métier de Community ManagerLe métier de Community Manager
Le métier de Community Manager
 
The 10 Roles a Community Manager plays
The 10 Roles a Community Manager playsThe 10 Roles a Community Manager plays
The 10 Roles a Community Manager plays
 
Quelques offres d’emploi de community manager
Quelques offres d’emploi de community managerQuelques offres d’emploi de community manager
Quelques offres d’emploi de community manager
 
Enquête sur les community managers en France, Édition 2014
Enquête sur les community managers en France, Édition 2014Enquête sur les community managers en France, Édition 2014
Enquête sur les community managers en France, Édition 2014
 
Les community managers en france 2013
Les community managers en france 2013Les community managers en france 2013
Les community managers en france 2013
 
Le métier, les compétences et les outils du community management
Le métier, les compétences et les outils du community managementLe métier, les compétences et les outils du community management
Le métier, les compétences et les outils du community management
 
The Community Manager Report 2012
The Community Manager Report 2012The Community Manager Report 2012
The Community Manager Report 2012
 
Calcul de dalot
Calcul de dalotCalcul de dalot
Calcul de dalot
 
Startup de A à Z
Startup de A à Z Startup de A à Z
Startup de A à Z
 
Cours de fiscalité + exercices corriges-S5
Cours de fiscalité + exercices corriges-S5Cours de fiscalité + exercices corriges-S5
Cours de fiscalité + exercices corriges-S5
 
223712877 guide-professeur-alter-ego-a2-plus
223712877 guide-professeur-alter-ego-a2-plus223712877 guide-professeur-alter-ego-a2-plus
223712877 guide-professeur-alter-ego-a2-plus
 
Gestion de chantier ct btp_def 18-10-13
Gestion de chantier   ct btp_def 18-10-13Gestion de chantier   ct btp_def 18-10-13
Gestion de chantier ct btp_def 18-10-13
 
Présentation du métier de Community Manager à destination des étudiants
Présentation du métier de Community Manager à destination des étudiantsPrésentation du métier de Community Manager à destination des étudiants
Présentation du métier de Community Manager à destination des étudiants
 
Strategie
StrategieStrategie
Strategie
 
Communication interne en entreprise
Communication  interne en entrepriseCommunication  interne en entreprise
Communication interne en entreprise
 
Ecriture De Mails
Ecriture De MailsEcriture De Mails
Ecriture De Mails
 
Kangen water
Kangen waterKangen water
Kangen water
 
Hand book-of-electroplating-anodizing-surface-finishing
Hand book-of-electroplating-anodizing-surface-finishingHand book-of-electroplating-anodizing-surface-finishing
Hand book-of-electroplating-anodizing-surface-finishing
 

Semelhante a Les community managers en France 2012

Philippe GERARD - CEGOS - Usage des reseaux sociaux en entreprise - Conferenc...
Philippe GERARD - CEGOS - Usage des reseaux sociaux en entreprise - Conferenc...Philippe GERARD - CEGOS - Usage des reseaux sociaux en entreprise - Conferenc...
Philippe GERARD - CEGOS - Usage des reseaux sociaux en entreprise - Conferenc...A Mon Boss
 
Dossier mobilité et déplacement
Dossier mobilité et déplacementDossier mobilité et déplacement
Dossier mobilité et déplacementCCI Loiret
 
Parcours des dipômés du Master Management des Associations de l'IAE de Paris
Parcours des dipômés du Master Management des Associations de l'IAE de ParisParcours des dipômés du Master Management des Associations de l'IAE de Paris
Parcours des dipômés du Master Management des Associations de l'IAE de ParisIAE de Paris
 
Enquête RegionsJob : emploi et réseaux sociaux, deuxième édition
Enquête RegionsJob : emploi et réseaux sociaux, deuxième éditionEnquête RegionsJob : emploi et réseaux sociaux, deuxième édition
Enquête RegionsJob : emploi et réseaux sociaux, deuxième éditionHelloWork
 
Resultats bien etre-isp_bxl
Resultats bien etre-isp_bxlResultats bien etre-isp_bxl
Resultats bien etre-isp_bxlsectionpub
 
LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010
LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010
LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010LBMG Worklabs
 

Semelhante a Les community managers en France 2012 (6)

Philippe GERARD - CEGOS - Usage des reseaux sociaux en entreprise - Conferenc...
Philippe GERARD - CEGOS - Usage des reseaux sociaux en entreprise - Conferenc...Philippe GERARD - CEGOS - Usage des reseaux sociaux en entreprise - Conferenc...
Philippe GERARD - CEGOS - Usage des reseaux sociaux en entreprise - Conferenc...
 
Dossier mobilité et déplacement
Dossier mobilité et déplacementDossier mobilité et déplacement
Dossier mobilité et déplacement
 
Parcours des dipômés du Master Management des Associations de l'IAE de Paris
Parcours des dipômés du Master Management des Associations de l'IAE de ParisParcours des dipômés du Master Management des Associations de l'IAE de Paris
Parcours des dipômés du Master Management des Associations de l'IAE de Paris
 
Enquête RegionsJob : emploi et réseaux sociaux, deuxième édition
Enquête RegionsJob : emploi et réseaux sociaux, deuxième éditionEnquête RegionsJob : emploi et réseaux sociaux, deuxième édition
Enquête RegionsJob : emploi et réseaux sociaux, deuxième édition
 
Resultats bien etre-isp_bxl
Resultats bien etre-isp_bxlResultats bien etre-isp_bxl
Resultats bien etre-isp_bxl
 
LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010
LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010
LBMG Worklabs - Enquête e-travail 2010
 

Mais de HelloWork

Vos campagnes marketing RGPD-friendly en 12 points clés
Vos campagnes marketing RGPD-friendly en 12 points clésVos campagnes marketing RGPD-friendly en 12 points clés
Vos campagnes marketing RGPD-friendly en 12 points clésHelloWork
 
Communication innovante : comment RegionsJob fait rayonner ses marques
 Communication innovante : comment RegionsJob fait rayonner ses marques Communication innovante : comment RegionsJob fait rayonner ses marques
Communication innovante : comment RegionsJob fait rayonner ses marquesHelloWork
 
Salaire et carrière : ce qui attire les cadres
Salaire et carrière : ce qui attire les cadresSalaire et carrière : ce qui attire les cadres
Salaire et carrière : ce qui attire les cadresHelloWork
 
Enquete vie de bureau Regionsjob
Enquete vie de bureau RegionsjobEnquete vie de bureau Regionsjob
Enquete vie de bureau RegionsjobHelloWork
 
Enquête : Identité numérique et recherche d'emploi
Enquête : Identité numérique et recherche d'emploiEnquête : Identité numérique et recherche d'emploi
Enquête : Identité numérique et recherche d'emploiHelloWork
 
Recrutement innovant : Marque employeur & Réseaux sociaux
Recrutement innovant : Marque employeur & Réseaux sociauxRecrutement innovant : Marque employeur & Réseaux sociaux
Recrutement innovant : Marque employeur & Réseaux sociauxHelloWork
 
Enquête : état des lieux du recrutement sur les réseaux sociaux
Enquête : état des lieux du recrutement sur les réseaux sociauxEnquête : état des lieux du recrutement sur les réseaux sociaux
Enquête : état des lieux du recrutement sur les réseaux sociauxHelloWork
 
Baromètre emploi et réseaux sociaux : la vie de bureau
Baromètre emploi et réseaux sociaux : la vie de bureauBaromètre emploi et réseaux sociaux : la vie de bureau
Baromètre emploi et réseaux sociaux : la vie de bureauHelloWork
 
Enquete : l'entreprise ideale
Enquete : l'entreprise idealeEnquete : l'entreprise ideale
Enquete : l'entreprise idealeHelloWork
 
Recrutement innovant : les serious games
Recrutement innovant : les serious gamesRecrutement innovant : les serious games
Recrutement innovant : les serious gamesHelloWork
 
Barometre emploi et reseaux sociaux : les outils
Barometre emploi et reseaux sociaux : les outilsBarometre emploi et reseaux sociaux : les outils
Barometre emploi et reseaux sociaux : les outilsHelloWork
 
Enquête RegionsJob : le recrutement en 2013
Enquête RegionsJob : le recrutement en 2013Enquête RegionsJob : le recrutement en 2013
Enquête RegionsJob : le recrutement en 2013HelloWork
 
Bien chercher un emploi
Bien chercher un emploiBien chercher un emploi
Bien chercher un emploiHelloWork
 
Enquete regionsjob chercher un emploi en 2013
Enquete regionsjob chercher un emploi en 2013Enquete regionsjob chercher un emploi en 2013
Enquete regionsjob chercher un emploi en 2013HelloWork
 
Baromètre Emploi & Réseaux sociaux RegionsJob / Bringr - été 2013
Baromètre Emploi & Réseaux sociaux RegionsJob / Bringr - été 2013Baromètre Emploi & Réseaux sociaux RegionsJob / Bringr - été 2013
Baromètre Emploi & Réseaux sociaux RegionsJob / Bringr - été 2013HelloWork
 
Barometre RegionsJob/Bringr : Top 10 des mots-clés Emploi sur les réseaux soc...
Barometre RegionsJob/Bringr : Top 10 des mots-clés Emploi sur les réseaux soc...Barometre RegionsJob/Bringr : Top 10 des mots-clés Emploi sur les réseaux soc...
Barometre RegionsJob/Bringr : Top 10 des mots-clés Emploi sur les réseaux soc...HelloWork
 
Barometre Emploi et réseaux sociaux n°2 : la formation
Barometre Emploi et réseaux sociaux n°2 : la formationBarometre Emploi et réseaux sociaux n°2 : la formation
Barometre Emploi et réseaux sociaux n°2 : la formationHelloWork
 
Barometre RegionsJob/Bringr : les conversations "emploi" sur les réseaux sociaux
Barometre RegionsJob/Bringr : les conversations "emploi" sur les réseaux sociauxBarometre RegionsJob/Bringr : les conversations "emploi" sur les réseaux sociaux
Barometre RegionsJob/Bringr : les conversations "emploi" sur les réseaux sociauxHelloWork
 
Marque employeur et recrutement 2.0 - 2ème edition
Marque employeur et recrutement 2.0 - 2ème editionMarque employeur et recrutement 2.0 - 2ème edition
Marque employeur et recrutement 2.0 - 2ème editionHelloWork
 
Mieux utiliser Facebook : astuces, conseils et outils pour gérer son identité...
Mieux utiliser Facebook : astuces, conseils et outils pour gérer son identité...Mieux utiliser Facebook : astuces, conseils et outils pour gérer son identité...
Mieux utiliser Facebook : astuces, conseils et outils pour gérer son identité...HelloWork
 

Mais de HelloWork (20)

Vos campagnes marketing RGPD-friendly en 12 points clés
Vos campagnes marketing RGPD-friendly en 12 points clésVos campagnes marketing RGPD-friendly en 12 points clés
Vos campagnes marketing RGPD-friendly en 12 points clés
 
Communication innovante : comment RegionsJob fait rayonner ses marques
 Communication innovante : comment RegionsJob fait rayonner ses marques Communication innovante : comment RegionsJob fait rayonner ses marques
Communication innovante : comment RegionsJob fait rayonner ses marques
 
Salaire et carrière : ce qui attire les cadres
Salaire et carrière : ce qui attire les cadresSalaire et carrière : ce qui attire les cadres
Salaire et carrière : ce qui attire les cadres
 
Enquete vie de bureau Regionsjob
Enquete vie de bureau RegionsjobEnquete vie de bureau Regionsjob
Enquete vie de bureau Regionsjob
 
Enquête : Identité numérique et recherche d'emploi
Enquête : Identité numérique et recherche d'emploiEnquête : Identité numérique et recherche d'emploi
Enquête : Identité numérique et recherche d'emploi
 
Recrutement innovant : Marque employeur & Réseaux sociaux
Recrutement innovant : Marque employeur & Réseaux sociauxRecrutement innovant : Marque employeur & Réseaux sociaux
Recrutement innovant : Marque employeur & Réseaux sociaux
 
Enquête : état des lieux du recrutement sur les réseaux sociaux
Enquête : état des lieux du recrutement sur les réseaux sociauxEnquête : état des lieux du recrutement sur les réseaux sociaux
Enquête : état des lieux du recrutement sur les réseaux sociaux
 
Baromètre emploi et réseaux sociaux : la vie de bureau
Baromètre emploi et réseaux sociaux : la vie de bureauBaromètre emploi et réseaux sociaux : la vie de bureau
Baromètre emploi et réseaux sociaux : la vie de bureau
 
Enquete : l'entreprise ideale
Enquete : l'entreprise idealeEnquete : l'entreprise ideale
Enquete : l'entreprise ideale
 
Recrutement innovant : les serious games
Recrutement innovant : les serious gamesRecrutement innovant : les serious games
Recrutement innovant : les serious games
 
Barometre emploi et reseaux sociaux : les outils
Barometre emploi et reseaux sociaux : les outilsBarometre emploi et reseaux sociaux : les outils
Barometre emploi et reseaux sociaux : les outils
 
Enquête RegionsJob : le recrutement en 2013
Enquête RegionsJob : le recrutement en 2013Enquête RegionsJob : le recrutement en 2013
Enquête RegionsJob : le recrutement en 2013
 
Bien chercher un emploi
Bien chercher un emploiBien chercher un emploi
Bien chercher un emploi
 
Enquete regionsjob chercher un emploi en 2013
Enquete regionsjob chercher un emploi en 2013Enquete regionsjob chercher un emploi en 2013
Enquete regionsjob chercher un emploi en 2013
 
Baromètre Emploi & Réseaux sociaux RegionsJob / Bringr - été 2013
Baromètre Emploi & Réseaux sociaux RegionsJob / Bringr - été 2013Baromètre Emploi & Réseaux sociaux RegionsJob / Bringr - été 2013
Baromètre Emploi & Réseaux sociaux RegionsJob / Bringr - été 2013
 
Barometre RegionsJob/Bringr : Top 10 des mots-clés Emploi sur les réseaux soc...
Barometre RegionsJob/Bringr : Top 10 des mots-clés Emploi sur les réseaux soc...Barometre RegionsJob/Bringr : Top 10 des mots-clés Emploi sur les réseaux soc...
Barometre RegionsJob/Bringr : Top 10 des mots-clés Emploi sur les réseaux soc...
 
Barometre Emploi et réseaux sociaux n°2 : la formation
Barometre Emploi et réseaux sociaux n°2 : la formationBarometre Emploi et réseaux sociaux n°2 : la formation
Barometre Emploi et réseaux sociaux n°2 : la formation
 
Barometre RegionsJob/Bringr : les conversations "emploi" sur les réseaux sociaux
Barometre RegionsJob/Bringr : les conversations "emploi" sur les réseaux sociauxBarometre RegionsJob/Bringr : les conversations "emploi" sur les réseaux sociaux
Barometre RegionsJob/Bringr : les conversations "emploi" sur les réseaux sociaux
 
Marque employeur et recrutement 2.0 - 2ème edition
Marque employeur et recrutement 2.0 - 2ème editionMarque employeur et recrutement 2.0 - 2ème edition
Marque employeur et recrutement 2.0 - 2ème edition
 
Mieux utiliser Facebook : astuces, conseils et outils pour gérer son identité...
Mieux utiliser Facebook : astuces, conseils et outils pour gérer son identité...Mieux utiliser Facebook : astuces, conseils et outils pour gérer son identité...
Mieux utiliser Facebook : astuces, conseils et outils pour gérer son identité...
 

Les community managers en France 2012

  • 1.
  • 2. IN T R O D U C T IO N Certains pensaient que le community management ne serait qu’un effet de mode. Un an après notre première enquête et trois ans après la popularisation de ce métier, il semblerait qu’il n’en est rien. L’animation sur les médias sociaux et la gestion des marques en ligne sont toujours au cœur des problématiques du webmarketing. Le secteur ne s’est pas pour autant structuré, et les réalités restent très différentes d’une entreprise à une autre. Le community manager n’est définitivement pas une fonction homogène. Certains annoncent déjà une bulle liée aux médias sociaux dans les mois à venir, ce qui pourrait changer la donne et précipiter une meilleure organisation interne des services. Pour comprendre ce métier et mieux cerner ses évolutions futures, nous avons réalisé une nouvelle édition de notre enquête de référence du 12 avril au 8 mai 2012 auprès de 577 professionnels. Elle aide à définir un profil-type, à rétablir la vérité sur les salaires pratiqués ou encore à comprendre comment le community manager s’intègre dans son environnement professionnel. Ces constats dessinent en pointillé l’avenir de la présence en ligne des entreprises, leur forme et leur but. Les conséquences sont nombreuses et transversales pour les organisations, du marketing à la communication, en passant par les RH. Community managers, RH, décideurs ou simples observateurs, nous espérons que les résultats de notre enquête vous intéresseront. Bonne lecture ! Cette enquête a été réalisée en ligne du 12 avril au 8 mai 2012 auprès d’un panel de 577 personnes exerçant ou ayant déjà exercé le métier de community manager. Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY
  • 3. S O M M A IR E 4 unity manager Profil-type du comm 8 essio nnel et recrutement Environnement prof gers 12 ity mana Le salaire des commun 16 Travail au quotidien 23 e Importance stratégiqu 27 clés L’enquête en 10 chiffres
  • 4. P R O F IL-T Y P E D U CO M M U N IT Y M A N AG E R Les jeunes femmes parisiennes toujours majoritaires Le constat réalisé l’année dernière n’a que peu changé. Les community managers restent en majorité des femmes (à 52%) même si l’écart se resserre (55% - 45% en 2011). Le poste est occupé principalement par des jeunes de moins de 25 ans (43%) ou de 26 à 35 ans (45%). Malgré un 48% 52% léger glissement, seuls 12% dépassent les 36 ans. Depuis l’an passé, la province a pris le pouvoir avec 50,4% des profils en poste contre 49,6% en Ile-de-France. La région Base : tous Rhône-Alpes (7,6%), le Nord-Pas-de-Calais (5,7%) et la Bretagne (5,2%) sont les zones qui concentrent le plus de community managers. L'ÂGE DES ERS COMMUNITY MANAG IS/PROVINCE RÉPARTITION PAR 43,2% 44,9% 49,6 % 50,4 % 10,2% 1,7% ns ns ns u+ 5a 5a 9a so -2 -3 -4 an 26 36 50 Base : tous Base : tous 49,6% LIEU DE TRAVAIL Base : tous 3,6% 3,6% 4% 4,5% 5% 5,7% 7,6% 0,2% 0,2% 0,4% 0,5% 0,5% 0,5% 0,7% 0,7% 0,9% 1% 1,2% 1,2% 1,6% 1,7% 1,7% 3% e e sin ine ion e ie é ne No itou die ca s e re die c ire e ce s ne s ce ée lai pe rs iqu gn mt nn do ain rd nt rg Pa sa ag an Lo ou rra un an an Co Ca én Al Po go Co de ue ca Ce tin uit ve Al et Fr Lim la Ré rm rm e- Lo e- yr ur Ar ng Pi e- ar Aq Au e- Br ôn de -P -d No Bo ch e- La M -d as idi Rh gn ys an Ile e- e- M -P Pa ut pa ss Fr rd Ha Ba am No Ch Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 3
  • 5. Des Bac+5 aux cursus divers Les community managers ont dans leur grande majorité fait des études. 52,7% possèdent un Bac+5, 87% au moins un Bac+3. Un chiffre en augmentation par rapport à l’an passé, où ils étaient 80% dans ce cas. A contrario, ils ne sont que 2,6% à ne pas avoir dépassé le niveau Baccalauréat. Si les 2/3 d’entre eux ont validé un cursus en communication (39,5%) ou en marketing (25,3%), de nombreux autres domaines sont concernés : lettres, informatique, commercial ou artistique. Le peu de formations spécialisées ressort. Ils ne sont ainsi que 2,3% à posséder un diplôme en web ou en multimédia. NIVEAU CURSUS D’ÉTUDES SCOLAIRE 39,5% 52,5% 25,3% 34,5% 8,2% 8,8% 10,4% 5,9% 2,8% 2,6% 2,6% 2,3% 2,1% 2,1% 0,5% n g es e e ie eb l s t cia Ar lus 4 2 s e tre tio tin iqu qu om 3/+ c+ oin lôm èr /W er ica ke liti up Au at ng Ba on c+ um mm dip po ar rm ia un 5o ra Ec Ba cà M éd co fo ét et mm Co ns c+ im In Ba es es Ba Sa Ba Co ult gu ain M an um /L sh es ce ttr Base : tous Base : tous ien Le Sc Peu d’expérience mais de nombreuses reconversions Le métier est jeune, il est donc logique de voir que les professionnels en poste ont peu d’expérience. Ils sont ainsi 49% à exercer depuis moins d’un an, 84% depuis deux ans ou moins. Il faut toutefois relativiser ce constat, puisque 65% des community managers en poste exerçaient une autre profession auparavant. La majorité dans la communication (25%) ou dans un autre métier du web (22%), mais de nombreux autres métiers sont concernés, de peintre en bâtiment à commercial en passant par barman. On peut noter que la part de ceux qui débutent leur carrière en tant que community manager est en nette augmentation depuis l’année dernière (de 25 à 35%), preuve de l’engouement des étudiants pour ce métier. Près de la majorité des personnes sondées sont en CDI (47%) même si ce chiffre est en baisse par rapport à notre enquête 2011 (50%). URS POSTE ANTÉRIEUR DÉBUT DE PARCOE CM EN TANT QU 25% Chargé de Communication 24% Autre Autres métiers 22% du Web 35 % OUI 9% 6% Journaliste / Rédacteur Directeur de la Communication 65 ou du Marketing % NON 4% Webmaster 3% Consultant 2% Attaché de presse 2% Commercial Base : ceux qui n’ont pas Base : tous 2% Entrepreneur débuté en tant que CM (374) Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 4
  • 6. NCE ANNÉES D’EXPÉRIE STATUT 47,3% 49,2% Base : tous Base : tous 33,8% 17,1% 13% 12,8% 8,7% 4,7% 3,6% 5% 3% 1,5% mp che I D re ce t le CD ian s ns ns ns s loi CD vo oin plu iai lan d’e er 2a 3a 4a ud né ag um ch ou ee Et Bé St Re Fr ns no 5a 1a Des freelances peu expérimentés De nombreux community managers freelances se sont lancés sur le marché, la demande étant forte pour ce type de prestations. 13% des community managers que nous avons interrogés sont ainsi à leur compte. Il est étonnant de voir que plus de la moitié d’entre eux (52%) n’a jamais exercé auparavant dans une entreprise ou dans une agence… Et pour ceux qui ont connu une première expérience, elle a été généralement courte : moins d’un an dans 41% des cas, moins de deux ans pour 80% des personnes interrogées. De quoi ajouter au flou entourant ce métier. S? ÉDENTE EXPÉRIENENE PRÉCOU AGENCE C COMBIEN DE TEMP EN TREPRISE Base : 7 % CM freelance (74) 5 ans et + 13 % 52 48 Oui Non % % 2 à 4 ans Base : CM freelance (74) 41 % moins de 1 an 39 % 1 à 2 ans CDI Bac +5 PROFIL-TYPE DU COMMUNITY MANAGER FRANÇAIS : 26-35 Notre enquête indique que le community manager français type est une jeune femme CM parisienne de 26 à 35 ans. Diplômée d’un Bac+5, elle a exercé auparavant un métier dans la communication avant de devenir community manager en CDI il y a moins d’un an. Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 5
  • 7. AVIS D’EXPERT LE DIPLÔME, UN FACTEUR CLÉ POUR DEVENIR CM ? Christophe Ramel est passionné de nouvelles technologies et de web communautaire. Il est Social Media Manager au sein de l’agence digitale acti, et blogueur sur Kriisiis.fr, sur lequel il traite d’outils, de conseils et d’actualité liés aux médias sociaux. « Aujourd’hui, de nombreux community managers sont des professionnels de la communication ou du marketing dont le métier a évolué au fil des années, or ces métiers nécessitent traditionnellement un niveau d’étude de Bac+3 à Bac+5. Les entreprises font généralement plus confiance aux profils ayant ce niveau d’étude car ils jouent le rôle de porte-parole de la marque, avec tous les risques que cela implique, notamment sur le web communautaire. Le niveau d’étude permet donc de rassurer les entreprises, mais ne garantit pourtant pas les qualités d’un community manager : savoir être un bon communicant, transparent et réactif, humain et accessible. » Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 6
  • 8. E N V IR O N N E M E N T MENT PROFE S S IO N N E L E T R EC R U T E Les jobboards, principaux fournisseurs de postes Etant donné la nature du travail du community manager, on aurait pu penser que les réseaux sociaux représenteraient la principale source de recherche d’emploi et de recrutement. La réalité est assez éloignée de cette idée reçue ! Lorsque l’on demande aux community managers par quel moyen ils ont trouvé leur dernier emploi, leurs réponses se tournent d’abord vers les jobboards, ces sites Internet spécialisés dans la recherche d’emploi (23%). Vient ensuite la cooptation (19,5%), ce qui est plutôt logique pour cette profession tournée vers les réseaux ! La troisième place au palmarès est occupée par les réseaux sociaux. 12% des community managers ont trouvé leur dernier emploi grâce à eux. Ce résultat est bien supérieur aux autres secteurs d’activité en général : lors de notre dernière enquête sur le recrutement et les médias sociaux1, seules 3% des personnes interrogées avaient trouvé leur emploi sur les réseaux sociaux. De façon assez surprenante, ce nombre est en baisse par rapport à notre précédente enquête sur les community managers. L’an passé, 19% d’entre eux avaient été recrutés grâce à un réseau social. CRUTÉS LES CM ? COMMENT SONT RE 23 % Base : tous 19,5 % 12 % 12 % 11 % 10 % 8% 3,5 % 2% n x ge e te e i i t plo plo en iau tio rn né ec sta em te em em ta ta oc dir In op on un ut xs le te he ion Co sp cr Pô à Si au oc re ot ite re se pr om de tu Su Ré Ap ida Pr et bin nd Ca Ca SO CI A L ? Des opportunités sur Twitter PA R Q U EL M ÉD IA De quels réseaux sociaux parle-t-on ? Là encore, la profession de community manager se différencie. 13 % 13 % Base : 70 Parmi les personnes que nous avons interrogées, 6 % la grande majorité des CM ayant trouvé leur emploi via les réseaux sociaux ont été recrutés par Twitter. La moitié d’entre eux a ainsi été embauchée grâce au site de microblogging ! C’est largement plus que pour les autres professions, pour lesquelles Twitter 20 % est très minoritaire lorsqu’il s’agit de recherche d’emploi. 48 % 1 Enquête RegionsJob Réseaux Sociaux et Recrutement, menée du 23 novembre 2010 au 9 janvier 2011 auprès de 2 526 candidats et 379 recruteurs Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 7
  • 9. Les PME devant les agences 27% des community managers travaillent pour des PME, contre seulement 8% dans les grandes entreprises. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, les agences, qu’elles soient purement digitales ou plus traditionnelles, ne réunissent que 22% des CM interrogés. 10,2% des personnes que nous avons interrogées sont freelances. Sans surprise, le secteur le plus représenté reste celui de la communication et des médias (20,5%), suivi de l’informatique et des télécommunications (15,3%) puis des services (10,1%). L’industrie est sous-représentée : seuls 3,1% des community managers exercent dans ce domaine d’activité. URE TYPES DE STRUCT 27,4 % Base : tous 15,3 % 11,6 % 10,2 % 8,5 % 7,3 % 7,1 % 6,4 % 2,4 % 2,4 % 1,4 % dia de E le ce ise le lic n ole en il se PM em va tio ita ba ire ub es t lan mé se pr Éc ell a cia dig glo tu tr Pr rp er pri tre ee ac s de so eu int tre ce en ce Fr As ct en ille En en de Pa Se Ag Ag an Gr ta É SECTEUR D’ACTIVIT Concernant le service de rattachement, Base : là encore, pas de surprise ni de CM en entreprise (403) bouleversement par rapport à l’édition 22,4 % 2011 de l’enquête. La moitié des 20,5 % community managers sont intégrés au 15,3 % service communication de leur entreprise, et 30% au département marketing. 10,1 % 9,9 % 8% 5,2 % 4,2 % 3% 1,6 % TYPE DE SERVICE ie ce r ion er s im n e s e tre eil t ilie im ia ice ult tio iqu ism ns e str ie éd et s an Au pr éd ut co tion ob ia rv M nicamat du ur rib ur im M Se mm To In ma ss ist et ion - r mu nfo -A -I -D or 49,7 % om I -F P t ue ica ce BT es nq er un ud Ba mm léc mm Ét Té Co Co 30,2 % 6,5 % 4,8 % 2,8 % 1,97 % 1,1 % 0,9 % Base : CM en entreprise (403) RH n g ion e ion l s cia tre tio tin iqu ct ct er ica ke Au at re da mm ar rm un Di Ré M fo mm Co In Co Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 8
  • 10. UN POSTE, RAREMENT PLUS Si le community management commence à se populariser, cela ne veut pas dire que 70 % 1 les services dédiés sont très étoffés. La grande majorité des personnes interrogées (70%) exercent ainsi leur profession seules dans leur entreprise. NOMBRE DE CM ENTREPRISE DANS L’ 70 % Base : CM en entreprise (403) 17,9 % 8,4 % 3,7 % 1 2 3à4 5 ou + Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 9
  • 11. AVIS D’EXPERT POURQUOI UN TEL SUCCÈS DES JOBBOARDS ? Gwenaëlle Quénaon-Hervé, Directrice Générale Adjointe et cofondatrice de RegionsJob, milite pour toujours plus de sens dans la communication. C’est donc naturellement que les médias sociaux ont trouvé une place de choix dans la stratégie globale de communication de RegionsJob : entre contenus brandés, animation de communautés et retour d’expérience avec les utilisateurs, ils permettent d’exprimer les valeurs de la marque, la vision de son métier et de porter une histoire. Un travail amorcé depuis 5 ans, avec succès, grâce à l’implication de deux Community Managers de grand talent ! « Quel que soit le profil recherché, les Jobboards restent le moyen le plus efficace pour recruter. Facilité de publication des annonces, rapidité de réception des candidatures, nombre de candidats, certitude de leur disponibilité et de leur intérêt pour l’entreprise... Le cumul de ces avantages sont connus et reconnus des recruteurs ! Quant aux candidats, les sites emploi sont absolument incontournables pour trouver un nouvel emploi. Etre présent sur les médias sociaux ne suffit pas pour une recherche active, même pour un Community Manager… » Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 10
  • 12. L E S A L A IR E AG E R S D E S CO M M U N IT Y M A N Une grande hétérogénéité des rémunérations Il est difficile de donner une grille de salaires pour les community managers. Les rémunérations dépendent de différents paramètres : région, niveau d’expérience, type de structure… Retenons que 29% des CM interrogés ont un salaire annuel brut inférieur à 20 000 euros, et 4% supérieur à 50 000 euros. Entre deux extrémités, les rémunérations sont extrêmement variables ! Fort logiquement, le salaire augmente en fonction du nombre d’années d’expérience, un peu moins en fonction du diplôme obtenu. EXPÉRIENCE SALAIRES SELON L’ T ANNUEL) 1 an au - 4 ans (BRU 2 ans 5 ans 3 ans Base : CM en entreprise (403) 54,8% 43,2% 33,3% 33,3% 27% 28,6% 24,4% 25,7% 23,6% 20% 19,8% 20% 15,7% 16% 13% 13% 13,3% 13,3% 14,3% 9,5% 9,5% 9,1% 4,8% 3,1%2,9% 3,2% 5% 0,5% - k€ k€ k€ k€ s ou plu 25 30 40 50 k€ ou à à à à 20 20 25 30 40 k€ 50 NIVEAU D’ÉTUDES SALAIRES SELON LET ANNUEL) Bac ou - Bac +3/4 (BRU Bac à Bac+2 Bac +5 ou plus 68% Base : CM en entreprise (403) 55% 51% 48% 44% 38% 20% 16% 10% 9% 10% 7% 5% 5% 2% 3% 3% 4% 2% 3% 1% - k€ k€ k€ k€ s plu ou 25 30 40 50 k€ ou à à à à 20 20 25 30 40 k€ 50 Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 11
  • 13. NUEL SALAIRE BRUT AN 28,5 % Base : CM en entreprise (403) 22,8 % 22 % 19,1 % La différence de salaires entre hommes et femmes est faible Les variations de salaires entre les hommes et les femmes ne sont pas extrêmement importantes, et peuvent s’expliquer par le fait que les femmes interrogées ont tendance à avoir moins d’ancienneté dans la profession 3,9 % 3,7 % que les hommes. Plus de la moitié d’entre elles ont un an d’expérience ou moins, contre 43% des hommes. - k€ k€ k€ k€ + ou ou 25 30 40 50 k€ k€ à à à à 20 20 25 30 40 50 NUEL H/F SALAIRE BRUT AN Hommes 28,9 % 27,9 % Femmes 23,9 % 24,9 % Base : CM en entreprise (403) 21,2 % 21,8 % 18,6 % 16,7 % 6% 4,4 % 3,6 % 1,8 % - k€ k€ k€ k€ + ou et 25 30 40 50 k€ k€ à à à à 50 20 20 25 30 40 Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 12
  • 14. L’impact du type de structure sur le salaire C’est l’un des principaux enseignements de l’enquête en termes de salaires : les disparités sont vraiment importantes selon le type d’entreprise dans laquelle travaille le community manager. Les entreprises de plus de 250 salariés sont les plus rémunératrices : 47% des CM y gagnent plus de 30 000 euros par an. À l’inverse, dans les agences de communication, cette proportion tombe à 20%, et 27% dans les PME. E STRUCTURES SALAIRES TYPES TD NUEL) (BRU AN Agences PME 29,7% 30,3% Entreprises de 28,9% + de 250 salariés 26,7% 23,8% 23,4% Base : CM en entreprise (403) 21,1% 19,2% 18,2% 17,8% 17,9% 15,1% 10,1% 7% 4,7% 3,9% 1% 1% € K€ K€ K€ K€ € 0K 0K 25 30 40 50 e2 e5 à à à à -d +d 20 25 30 40 de de de de Le cas des freelances O FREELANCE RÉMUNÉRATIPAN JOUR FACTURÉ) Pour les freelances, les chiffres sont (EN € R similaires à ceux mis en lumière par notre précédente enquête. L’an passé, 47% des - de 200 44 % community managers facturaient moins de 200 euros la journée de travail. Cette 18 % année, c’est le cas de 44% d’entre eux. La de 200 à 400 33,3 % moyenne reste plutôt basse ! 8% de 400 à 600 17,3 % de 600 à 800 1,3 % 800 et + 4% Base : CM freelance (74) Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 13
  • 15. UNE RÉMUNÉRATION BIEN PLUS ÉLEVÉE À PARIS €+ Le métier de community manager ne déroge pas à la règle. A Paris et en région parisienne, les salaires sont bien plus élevés qu’en province. 42% des community managers gagnent plus de 30 000 euros en Ile-de-France, contre seulement 10% en région… NUEL H/F SALAIRE BRUT AN Paris Hommes 35% 32,5% Province Femmes 28,4 % Base : CM en entreprise (403) 22% 22,5 % 21,5 % 13,2 % 9,5 % 7,4 % 6,4 % 0,5 % 1% - k€ k€ k€ k€ + ou et 25 30 40 50 k€ k€ à à à à 50 20 20 25 30 40 Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 14
  • 16. T R AVA IL A U Q U O T ID IE N Les réseaux sociaux comme pierre angulaire NAUTÉ TYPES DE COMMU Sans surprise, les réseaux sociaux sont le principal lieu (virtuel) de travail des community managers. Ils sont 93% à y officier, contre 88% l’an passé. Les communautés dispersées sur l’ensemble du web gagnent du terrain (66% contre 48%), 84,9 % de même que celles hébergées par l’entreprise (38% contre 21%) et les communautés internes (22% contre 17%). Preuve 51,4 % que la présence en ligne des entreprises s’étoffe. Dans le même temps, le nombre de communautés gérées varie peu. Ils sont 63% à en gérer trois ou moins. Le BtoC tient le haut du pavé, 85% des personnes interrogées travaillant sur cette 13,8 % problématique, contre 51% en BtoB et 14% en CtoC. Base : tous oC oC oB Ct Bt Bt TYPES DE NOMBRE DE ÉRÉES COMMUNAUTÉS G ÉRÉES COMMUNAUTÉS G Base : tous 93,1 % 10 et + 6,7 % Base : tous 9 0,4 % 66,7 % 8 1,7 % 7 2,7 % 38,4 % 6 4% 21,8 % 5 9,6 % 4 12 % 3 17,4 % ise ise b x iau we pr pr oc du re tre xs nt 2 13 % 21,6 % ’en le l’e au mb àl ar se se e ep ré rn ’en 1 23,9 % les é te rl rg In Su be ur es Hé é rg be Hé Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 15
  • 17. Loisirs, commerces et communication en avance sur les autres secteurs Contrairement à notre dernière enquête, ce ne sont pas les communautés liées à la communication/médias ou aux services qui sont les plus représentées. C’est le tourisme, les voyages et les loisirs qui sont en tête, avec 33,5% de community managers qui s’occupent d’entreprises de ce secteur. Suivent le commerce et la distribution (28%), la communication et les médias (25,4%), l’informatique, les télécommunications et le multimédia (23,9%). SECTEUR DES COMMUNAUTÉS 33,5 % Base : tous 28 % 25,4 % 23,9 % 22% 15,5 % 11,9 % 10,5 % 9,8 % 8,2 % 2,7 % 2,3 % s s on e s ier G ie uté ia s s sir ce tre ier eil tri ON er éd uti bil ea us ns loi rvi nc Au im ltim mo rib et Ind tb co Se pr na et ist tif mu t im ee t im sfi ge et cia td êtr ns ya et Pe ce se ce so tio vo n- on rvi dia BT As er bie ma ati se e, mm mé ism nic for et e, Co od n, ur ce mu s, tio M To de an om ica Étu ur léc un ss , té mm ,a ue ue Co nq tiq Ba ma or Inf Réalisé par RegionsJob et ANOV AGENCY 16