O slideshow foi denunciado.
Seu SlideShare está sendo baixado. ×

une synthése sur le neurofeedback

Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Carregando em…3
×

Confira estes a seguir

1 de 105 Anúncio
Anúncio

Mais Conteúdo rRelacionado

Semelhante a une synthése sur le neurofeedback (20)

Mais de Jean-arthur Micoulaud-franchi (20)

Anúncio

Mais recentes (20)

une synthése sur le neurofeedback

  1. 1. Adulte EFSN, Clinique du Sommeil, CHU de Bordeaux Neurofeedback en psychiatrie Les enjeux ! Jean-Arthur MICOULAUD FRANCHI, MCU-PH
  2. 2. Chapitre 2Les praticiens
  3. 3. Il est trop tôt pour des recommandations Pourtant…
  4. 4. L’ADNF
  5. 5. De très nombreux praticiens
  6. 6. Le monopole de l’information patient
  7. 7. Mais aussi de très nombreuses start up
  8. 8. Mais aussi de très nombreuses start up
  9. 9. Mais aussi de très nombreuses start up
  10. 10. Mais aussi de très nombreuses start up
  11. 11. Le principe du neurofeedback Adulte Numérisation du signal Traitement du signal en temps réel Feedback de l’activité cérébrale (neurofeedback) Activité cérébrale % . Extraction d’un paramètre d’intérêt
  12. 12. Le principe du neurofeedback Adulte 5 - Apprentissage de stratégies cognitives 1 - Enregistrement de l’activité physiologique Boucle psycho physiologique 2 - Numérisation du signal 3 - Traitement du signal en temps réel 4 - Feedback visuel / auditif de l’activité physiologique
  13. 13. Un principe compris par les enfants !
  14. 14. Le miroir Adulte
  15. 15. « Il écoute son … », le principe du biofeedback Adulte
  16. 16. Le feedback un inducteur puissant de comportement Adulte Méthode classique Méthode avec feedback
  17. 17. Le feedback un inducteur puissant de comportement Adulte 1 Mesure de la vitesse 2 Information sur la vitesse 3 Modification du comportement 4 Observation des effets
  18. 18. Le feedback un inducteur puissant de comportement Adulte 1 Mesure d’un paramètre neurophysiologique relié à l’attention 2 Information sur le degré d’attention 3 Modification des activités cognitives et du comportement 4 Observation des effets
  19. 19. Chapitre 2 Quels critères pour comprendre les enjeux ?
  20. 20. Les critères 5 critères pour évaluer une psychothérapie 1. Filiation thérapeutique et contexte socioculturel d’émergence 2. Insertion sociale dans la communauté scientifique (de part ses appartenances institutionnelles, ses activités de formation, de recherche et de publication) 3. Théorie cohérente où sont définis des critères de santé et de pathologie mentale 4. Efficacité de la méthode 5. Facteurs curatifs du processus thérapeutique (lien entre la théorie éthiopathogénique du trouble psychique et les techniques utilisées de changement) Duruz, N. Faut il en finir avec la pluralité des orientations en psychothérapie ? Médecine & Hygiène, 26, 2, 2006, 69-77.
  21. 21. Chapitre 2Contexte culturel
  22. 22. Prawdicz-Neminski, 1913, 1925: l’électro-cérébrogramme x
  23. 23. Berger, 1924, 1929-1938: L’électro-encéphalogramme
  24. 24. Un changement de terminologie « ELECTRO CEREBRO GRAM » « ELECTRO ENCEPHALO GRAM »
  25. 25. Berger, 1924, 1929-1938: L’électro-encéphalogramme
  26. 26. En 1942, une synthèse éclairante
  27. 27. La position de départ « Il est devenu possible de détecter les variations des potentiels électriques des cellules cérébrales • à l’état vigile et à l’état de sommeil, • pendant les activités sensorielles ou intellectuelles • et sous l’influence des agents physico-chimiques les plus divers. La technique nouvelle permet d’étudier l’antique problème des rapports de la pensée et du cerveau sur l’homme vivant, de façon aussi directe que possible. »  Un outil de la psychophysiologie moderne
  28. 28. Avant l’EEG, la technique de Mosso, 1880
  29. 29. Avant l’EEG, la technique de Mosso
  30. 30. Avant l’EEG, la technique de Mosso Que se passe t il dans ma tête ?
  31. 31. La réaction d’arrêt de l’alpha YEUX OUVERTS YEUX FERMES YEUX OUVERTS Arrêt de l’alpha
  32. 32. Durup et Fessard, 1935 x
  33. 33. Durup et Fessard, 1935
  34. 34. Durup et Fessard, 1935 x
  35. 35. Le rythme alpha est conditionnable par feedback ! Attention sélective Attention sélective
  36. 36. Excitations et réactions psychiques (attentive / émotive) Durup et Fessard : « les résultats obtenus en variant les consignes et en confrontant les auto-observations du sujet avec les graphiques montrent d'ailleurs qu'à côté des conditions extérieures, l'attitude mentale du sujet intervient dans le déterminisme de la réaction d'arrêt ». Delay : « En somme l’efficacité des activités sensorielles sur l’EEG est dans une large mesure subordonnée aux réactions psychiques qu’elles entrainent » Ectors : « Il ne suffisant pas d’appliquer une stimulation sensorielle, il fallait encore que l’animal se trouvât dans un état de réceptivité indiqué par des réactions expressives. L’animal devait non seulement voir mais encore regarder, non seulement entendre, mais encore écouter, non seulement sentir mais encore flairer ». Loomis et Harvey : « the attempt to see » est l’élément fondamental de la réaction d’arrêt.
  37. 37. De plus en plus d’article sur le neurofeedback Adulte Arns et Kenemans, 2013. EEG and conditionning EEG biofeedback Neuro feedback Closed loop brain training
  38. 38. Un principe applicable à tout signal physiologique
  39. 39. Un principe applicable à tout signal physiologique
  40. 40. Un article
  41. 41. Depuis les études princeps, des débats…
  42. 42. Henri Gastaut, 1975 « The conclusion to draw from all these facts is not to condemn out of hand training by biological retroaction in man, But rather to wait until its value, even its existence, has been demonstrated before proposing that it be used »
  43. 43. Henri Gastaut, 1975 « I expressed indignation that the embleme of electroencephalography, the alpha rythm, is used to exploit people »
  44. 44. L’auto-cérébroscope d’Herbert Feigl
  45. 45. L’auto-cérébroscope d’Herbert Feigl
  46. 46. Chapitre 2Communauté scientifique
  47. 47. Internationale Psychophysiology Today
  48. 48. Nationale Dédiée à la promotion de l’évaluation et l’utilisation rigoureuse des techniques de neurofeedback en psychiatrie Par : L’élaboration et la diffusion de recommandations de bonnes pratiques La formation des professionnelles La promotion de la recherche et structuration d’un réseau de recherche En partenariat avec NExT Neurofeedback Evaluation & Training
  49. 49. Chapitre 2Théorie cohérente
  50. 50. Les premières expériences Wyrwicka, Sterman et Clemente 1960-1970
  51. 51. Les premiers effets thérapeutiques Monomethyl hydrazine Sterman et al. 1969
  52. 52. La première application chez l’Homme Adulte Sterman et Friar, 1972
  53. 53. Le mécanisme neurophysiologique (supposé) Sterman et al. 1969
  54. 54. Le mécanisme neurophysiologique (supposé) Adulte Sterman et al. 1969  Diminution de l’excitabilité neuronale et du seuil épileptogène
  55. 55. La première application chez l’enfant Adulte
  56. 56. Le neurofeedack dans le TDAH Drug + Augmentation béta Diminution théta Drug + Diminution béta Augmentation théta Drug + Augmentation béta Diminution théta
  57. 57. Les effets cliniques
  58. 58. Théorie cohérente Quelle cible psychophysiologique pertinente ?
  59. 59. Le ratio Théta/Beta est il cohérent ?
  60. 60. Le ratio Théta/Beta est il cohérent ?
  61. 61. Le ratio Théta/Beta est il cohérent ?
  62. 62. Théorie cohérente ? Vers un EEG Copia !
  63. 63. Quel paramètre neurophysiologique ? Adulte DeltaThetaAlphaBeta Bandes spectrales
  64. 64. L’EEG ? La trace du niveau d’éveil
  65. 65. Modifier l’activité EEG Adulte
  66. 66. Un enregistrement réduit Adulte Protocole alpha/théta Protocole béta/théta
  67. 67. Les protocoles principaux Protocole alpha/théta Protocole béta/théta Clinique TAG Addiction Performance Créativité (musicale) Adulte Performance Attentionnelle Visuo spatiale Clinique ADHD Epilepsie Attention diffuse Attention sélective
  68. 68. Les différents troubles psychiatriques ciblés Adulte
  69. 69. Let us learn to dream gentlemen Adulte Edison, 1847-1931 “You can add biofeedback to the list of things Edison invented.” “Creativity is one percent inspiration and ninety-nine percent perspiration”
  70. 70. Chapitre 2Efficacité et facteurs curatifs
  71. 71. Qu’en est-il de l’efficacité clinique ? Adulte 5 études randomisées (263 patients) Toutes avec contrôle semi actif ou bfk placebo Toutes avec données d’évaluation en double aveugle disponibles
  72. 72. Qu’en est-il de l’efficacité clinique ? Adulte Micoulaud-Franchi et al., Frontiers in Neuroscience, 2014
  73. 73. Qu’en est-il de l’efficacité clinique ? Adulte Micoulaud-Franchi et al., Frontiers in Neuroscience, 2014
  74. 74. Qu’en est-il de l’efficacité clinique ? 13 études randomisées (520 patients) 8 études randomisées avec contrôle semi-actif (4) ou bfk placebo (4) 7 avec données d’évaluation en double aveugle disponibles
  75. 75. Qu’en est-il de l’efficacité clinique ? Cortese et al., JAACAP, 2016
  76. 76. Qu’en est-il des études incluses ? Arnold et al., JAD, 2012
  77. 77. Work in progress : neurophysiologique et méthodologique Adulte Micoulaud-Franchi et al., JAACAP, 2016
  78. 78. Le débat dans le Lancet Psychiatry
  79. 79. Le débat dans Brain
  80. 80. RT Thibault : Efficacité neurofeedback = Effet placebo
  81. 81. Résumé du débat
  82. 82. Résumé du débat Le neurofeedback modifie l’activité cérébrale mais ce n’est pas relié à un effet spécifique clinique Le neurofeedback agit par des variables non spécifiques « psychosociales » qu’il faudrait connaître pour améliorer l’efficacité de cette thérapeutique « superplacebo »
  83. 83. Résumé du débat Le neurofeedback modifie l’activité cérébrale mais ce n’est pas relié à un effet spécifique clinique Le neurofeedback agit par des variables non spécifiques « psychosociales » qu’il faudrait connaître pour améliorer l’efficacité de cette thérapeutique « superplacebo » Dualisme Activité cérébrale Variables psycho-sociales ≠ Vision psychophysiologique de Delay
  84. 84. Chapitre 2L’apprentissage
  85. 85. Les recommandations des techniques de neurostimulation
  86. 86. Les recommandations des techniques de neurostimulation
  87. 87. Pour le neurofeedback Des recommandation tenant compte de l’apprentissage Adulte « Dans beaucoup d’essais d’utilisation du biofeedback qui ne se sont pas montrés satisfaisants, les auteurs de ces essais ont-ils pu ne pas se demander si un apprentissage convenable avait été effectué ? Devant tout nouveau patient, on doit en effet se poser la question suivante : la variable physiologique apparemment en cause est-elle sensible au biofeedback et, si oui, sa modification s’est elle effectivement produite dans la population que l’on étudie ? Douter de l’efficacité d’un traitement par biofeedback d’une variable physiologique lorsque celui-ci est effectué sans essai préalable pour modifier cette variable, revient à douter de l’efficacité d’un médicament dans une maladie, lorsqu’en fait, il n’a pas été absorbé par le patient. »
  88. 88. Courbe d’entrainement Adulte
  89. 89. Courbe d’entrainement et d’apprentissage Adulte Courbe d’entrainement Courbe d’apprentissage
  90. 90. Apprentissage et neurofeedback Batail et al. In review
  91. 91. Comment optimiser l’apprentissage Et faire des recommandations pratiques en fonction Batail et al. In review
  92. 92. Comment optimiser l’apprentissage Et faire des recommandations pratiques en fonction Fovet et al. 2017, Psychotherapy & Psychosomatics « The therapist will need to know the laws of learning as well as how to apply neurofeedback training in order to be a competent partner » Strehl 2014.
  93. 93. Modèle neuropsychologique Gaume et al. 2016
  94. 94. Modèle neurophysiologique Sitaram et al. 2016
  95. 95. Recommendation  Des standards technologiques Sitaram et al. 2016
  96. 96. Recommendation  Des standards technologiques Enriquez-Geppert et al. 2017
  97. 97. Recommendation  Des standards technologiques Enriquez-Geppert et al. 2017
  98. 98. Recommendation  Des standards cliniques Batail et al. In review
  99. 99. Recommendation  Des standards cliniques Jeunet et al. In review
  100. 100. Chapitre 2 Recommandations pour répondre aux enjeux ?
  101. 101. 3 recommandations de travail RECOMMANDATION 1 Lister et organiser les cibles psychophysiologiques (vers une EEG Copia) selon une vision cohérente du lien entre la dimension clinique ciblé et le signal neurophysiologique mesuré et traité dans la boucle RECOMMANDATION 2 Standardiser les métriques d’entrainement et d’apprentissages selon une approche cohérente avec les processus de neuroplasticité de la cible neurophysiologique entrainée RECOMMANDATION 3 Lister, organiser, contrôler et adapter les paramètres de la boucles permettant d’optimiser l’entrainement et l’apprentissage selon une approche cohérente avec la démarche clinique de remédiation cognitive centrée la guidance des stratégies cognitives et le feedback
  102. 102. Merci pour votre attention !
  103. 103. Bibliographie
  104. 104. Journée scientifique
  105. 105. Atelier de formation

×