O slideshow foi denunciado.
Utilizamos seu perfil e dados de atividades no LinkedIn para personalizar e exibir anúncios mais relevantes. Altere suas preferências de anúncios quando desejar.

Jabes 2019 - Forum "Multiciplité des modalités d'accès à la documentation électronique"

51 visualizações

Publicada em

Forum animé par Raluca Pierrot, Abes, Thomas Porquet, Couperin et Laurent Lhuilier, SCD AMU, dans le cadre des JABES 2019.

  • Seja o primeiro a comentar

  • Seja a primeira pessoa a gostar disto

Jabes 2019 - Forum "Multiciplité des modalités d'accès à la documentation électronique"

  1. 1. Multiplicité des modalités d’accès à la documentation électronique Laurent Lhuillier (AMU), Thomas Porquet (Couperin), Raluca Pierrot (Abes) Quelles solutions pour quels usage(r)s
  2. 2. Multiplicité des modes d’accès à la documentation électronique – L. Lhuillier, Th. Porquet, R. Pierrot 2 Accéder à la doc élec : état des lieux Deux enquêtes Couperin, menées au printemps puis à l’automne 2018, autour de ces thématiques : - Shibboleth et modalités d’accès distants - Proxification complète : quels impacts sur la mesure des accès aux ressources numériques Restitutions disponibles sur le site https://www.couperin.org/services-et-prospective/acces- aux-ressources-cat/acces-distant
  3. 3. Multiplicité des modes d’accès à la documentation électronique – L. Lhuillier, Th. Porquet, R. Pierrot 3 Accéder à la doc élec : état des lieux Shibboleth et modalités d’accès distants → l’enquête émane d’une demande des éditeurs : la compatibilité Shibboleth est-elle toujours demandée par les établissements ? ● les solutions coexistent (parfois au sein d’un même établissement) ○ Shibboleth, Reverse-Proxy, VPN pour accès distant ○ déclaration des plages IP et RP pour accès local ● l’implémentation de Shibboleth par les éditeurs est jugée moins prioritaire que la fourniture de stats COUNTER ou listes KBART ● l’apparition sur le marché de l’extension LeanLibrary permet de “corriger” le problème de la réécriture des URL pour le RP (qui représente un compromis plutôt qu’une solution idéale) ● la question de la possibilité de générer des stats d’usage locales est un argument fort en faveur du RP https://www.couperin.org/services-et-prospective/acces-aux-ressources-cat/acces- distant/item/1371-resultats-de-l-enquete-couperin-sur-l-acces-distant-2018
  4. 4. Multiplicité des modes d’accès à la documentation électronique – L. Lhuillier, Th. Porquet, R. Pierrot 4 Accéder à la doc élec : état des lieux Proxification complète et stats d’usage ● proxification “complète” : l’usager transite par le reverse-proxy pour tous ses accès aux ressources numériques (qu’il soit dans l’établissement ou hors les murs) ● baisse, stabilisation, hausse des usages constatés : toutes les situations sont rencontrées ! ● Et quand il y a effectivement une baisse : ○ manque de communication au moment du passage à la proxification complète ? ○ manque de retour des usagers, qui se tourneraient vers des sources alternatives, légales (Istex, bibCNRS, OA) ou non (SciHub, LibGen) https://www.couperin.org/services-et-prospective/acces-aux-ressources-cat/acces- distant/item/1371-resultats-de-l-enquete-couperin-sur-l-acces-distant-2018 Nous avons des questions pour vous : → Qui utilise les extensions ISTEX, PANIST, lean-library ? Quels usages ? → Si une extension se mettait en place au niveau national, seriez-vous prêts à l’utiliser/participer ?
  5. 5. Se mettre à la place de l’usager Réflexe naturel : “tout est disponible sur Internet librement” • Accéder aux documents en OA • Accéder aux documents présents sur les réseaux sociaux • Éventuellement accès facilité par les extensions de navigateurs • Estimation actuelle des documents OA ⇒ 50% de la production scientifique • Mais seulement 20% des nouvelles publications sont nativement OA • de 2010 à 2016 : • moyenne de 870 nouveaux titres de revues OA / an • tendance à l’augmentation des titres, mais à la baisse du nombre d’articles : • passage de 42 à 34 articles / titre de revue (Green, 2019) • en même temps, le nombre d’articles dans des revues payantes augmente de 37% → Combien d’entre vous préconisent unpaywall ou open access button ? 5 Multiplicité des modes d’accès à la documentation électronique – L. Lhuillier, Th. Porquet, R. Pierrot
  6. 6. Se mettre à la place de l’usager Deuxième réflexe : tout est presque disponible sur Internet librement • … mais j’ai appris qu’il y avait Sci-hub • Étude récente sur les contenus de Sci-hub : 85% des articles publiés dans des journaux payants, avec couverture disciplinaire presque exhaustive en chimie, pharmacie, médecine et nettement moins bonne en LSH (Himmelstein et al, 2018) • Harbinger project : étude sur les jeunes EC de 7 pays : • Ampleur de l’utilisation ? Le quart du panel utilise Sci-hub, la plupart provenant de France (Nicholas et al, 2018) • Pourquoi ? Facilité d’usage (à la différence des outils des BU), mais aussi par nécessité • Sensation de culpabilité ? Non, sensation de participer à une démarche OA. →Quels sont les modes d’accès les plus utilisés par vos usagers ? →Est-ce que les outils de découverte correspondent aux besoins et usages des étudiants / EC ? 6 Multiplicité des modes d’accès à la documentation électronique – L. Lhuillier, Th. Porquet, R. Pierrot
  7. 7. Quelques évolutions récentes • L’accord entre ResearchGate et Springer Nature (mars 2019) : près de 6.000 articles des titres Nature, tous non disponibles en OA, seront rattachés aux profils RG et accessibles (publications depuis novembre 2017) • Avril 2019 : nouvel accord RG – Springer Nature – Cambridge University Press – Thieme sur la question du partage des articles par les 15 millions d’usagers de RG • ResearchGate = le site scientifique avec le plus de trafic (bien au- delà de Google Scholar) • RG est décidément devenu un outil mainstream → Quelle stratégie de communication autour de ces nouveaux modes d’accès ? 7 Multiplicité des modes d’accès à la documentation électronique – L. Lhuillier, Th. Porquet, R. Pierrot
  8. 8. Et les bibliothèques là-dedans ? • Comment toucher les usagers là où ils sont et garder son image de marque ? • Extension lama à l’université Aix-Marseille • Installation, proxyfication, interrogation SMASH, Dimension • Mise à jour continue : 1900 utilisateurs (2019) • Et après... • En 2015, 60% des bibliothèques universitaires américaines disposaient d’une extension de navigateur (De Sarkar, 2015) • “Le bouton Google Scholar reste de loin l’outil le plus populaire de cette catégorie.” (Tay, 2019) http://musingsaboutlibrarianship.blogspot.com/2019/05/kopernio-lean-library-anywhere- access.html → Quelle intégration des services tiers (API, PEB) dans les outils de la bibliothèque : Outil de découverte, OPAC, résolveur de liens... ? 8 Multiplicité des modes d’accès à la documentation électronique – L. Lhuillier, Th. Porquet, R. Pierrot
  9. 9. Multiplicité des modes d’accès à la documentation électronique - L. Lhuillier, Th. Porquet, R. Pierrot 9 Rappel des questions partagées → Qui utilise les extensions ISTEX, PANIST, lean-library ? et pour quels usages ? → Si une extension se mettait en place au niveau national, seriez-vous prêts à l’utiliser/participer ? → Combien d’entre vous préconisent unpaywall ou open access button ? →Quels sont les modes d’accès les plus utilisés par vos usagers ? →Est-ce que les outils de découverte correspondent aux besoins et usages des étudiants / EC ? → Quelle stratégie de communication autour de ces nouveaux modes d’accès ? Comment toucher les usagers là où ils sont et garder son image de marque ? → Quelle intégration des services tiers (API, PEB) dans les outils de la bibliothèque : Outil de découverte, OPAC, résolveur de liens... ?

×