O slideshow foi denunciado.
Utilizamos seu perfil e dados de atividades no LinkedIn para personalizar e exibir anúncios mais relevantes. Altere suas preferências de anúncios quando desejar.

Ima'telematic platform feed back & roadmap towards e call 2018

Abstract
Its more than 15 years of experience in geolocation-based road assistance and emergency call processing allowed IMA group to develop a solution for the « seamless » processing of emergency calls (eCall) allowing interoperability between the technical platforms of IMA and of the PSAP. As a reference actor in the eCall and in the world of connected services, IMA offers to manage the reception and screening of emergency calls, ahead of the mandatory deployment of « eCall 112 » in 2017. Beyond the eCall, IMA positions itself as a leader for a shared and secure mobility.

  • Entre para ver os comentários

Ima'telematic platform feed back & roadmap towards e call 2018

  1. 1. 92 [TEC 227]  juillet-septembre 2015 IMA interoperability solution between Assistance Company and Public Safety Answering Point Abstract Its more than 15 years of experience in geolocation-based road assistance and emergency call processing allowed IMA group to develop a solution for the « seamless » processing of emergency calls (eCall) allowing interoper- ability between the technical platforms of IMA and of the PSAP.As a reference actor in the eCall and in the world of connected services, IMA offers to manage the reception and screening of emergency calls,ahead of the mandatory deployment of « eCall 112 » in 2017.Beyond the eCall,IMA positions itself as a leader for a shared and secure mobility. Stakes & Objectives Road safety being a major subject in Europe, the Parlia- ment and the Council integrated this concern into the ITS Directive 2010/40/UE of 7 July 2010 Art 3 c) & d). The deployment of a European emergency calling ser- vice (eCall) and the real-time information of the users about safety roadside events were thus included into its priority actions. Actions resumed in the national (French) ITS plan. Moreover,interoperability between actors is a fundamental concern on both an organizational and a technical level,for the implementation of a national (French) eCall service. With more than 15 years of experience in car-related con- nected services, IMA wishes to offer the first architecture authorizing a full interoperability between all actors of the ecosystem for an « end to end » solution dedicated to road users. Description of the eCall The eCall service encompasses two standards: ◼◼ The « 112 eCall », currently being experimented in several European countries, leans on the model of the unique emergency European number (112) ; ◼◼ The « Third Party Services supported eCall », involves a Third Party Service Provider (TPSP). The on-board system establishes a vocal connection and a data exchange (GPRS network).The role of the TPSP (IMA) is to receive, to qualify, to filter or to transmit the alert to the relevant Public Safety Answering Point. The system triggering can be automatic in case of shock or manual.The Minimum Set of Data (MSD) transmitted by the vehicle to the alert reception center integrates the last three localizations, the vehicle’s type, its mode of propul- sion; the alert triggering mode... This information allows the emergency services to adapt their action to the event. To date, only a vocal link exists between the TPSP and the PSAP. IMA, solution d’Interopérabilité entre Assisteurs et Services publics de secours Optimisation des services aux voyageurs • Traveller service optimisation Mobilité intelligente : le savoir-faire français • Smart Mobility: French know-how Résumé Une expérience de plus de 15 ans dans l’assistance routière géolocalisée et dans le traitement des appels d’urgence a permis au groupe IMA de développer un traitement « sans couture » de l’appel d’urgence (eCall) permettant une interopérabilité entre les plateformes techniques d’IMA et des PSAP. Acteur de référence dans l’eCall et dans le monde des services connectés, IMA est candidat pour assurer la réception et le filtrage des appels d’urgence dans la perspective du déploiement obligatoire du « eCall 112 » en 2017. Au-delà de l’eCall, IMA se positionne comme leader pour garantir une mobilité partagée et sécurisée. Enjeux & Objectifs La sécurité routière étant un sujet majeur pour l’Europe, le Parlement et le Conseil ont intégré cet enjeu dans la Directive ITS 2010/40/UE du 7 juillet 2010 Art 3 c) & d). Le déploiement d’un service d’appel d’urgence pan européen (eCall) et l’information temps réel des usagers sur les événements de sécurité routière ont ainsi été intégrés dans ses actions prioritaires. Actions reprises dans le plan national (Français) ITS. Par ailleurs, l’interopérabilité entre les acteurs est un enjeu fondamental d’ordre organisationnel et technique pour la mise en place d’un service eCall national (Français). Fort d’une expérience de plus de 15 ans dans les services connectés liés à l’automobile, IMA souhaite proposer la première architecture autorisant une interopérabilité parfaite entre les acteurs de l’écosystème pour un service de « bout en bout » à l’usager. Description de l’eCall Le service eCall recouvre deux standards : ▬▬ le « eCall 112 », en phase d’expérimentation dans certains pays européens, s’appuie sur le modèle du numéro unique d’urgence européen (112) ; ▬▬ le « TPS eCall », intègre un fournisseur de services (TPS Provider). Le sys- tème embarqué, établit une connexion vocale et un échange data (flux GPRS). Le rôle du TPSP (IMA) est de recevoir, qualifier, filtrer ou transmettre l’alerte au centre de secours compétent. Le déclenchement du système peut être automatique en cas de choc ou manuel. L’ensemble minimum de données (MSD : Minimum Set of Data) transmis par le véhicule au centre de réception d’alerte intègre les trois dernières localisations, le type du véhicule, son mode de propulsion, le mode de déclenchement de l’alerte… Ces informations permettent d’adapter la réponse des services d’urgence selon l’événement. À ce jour, seul un lien vocal existe entre le TPSP et les centres de secours (PSAP). Antoine TRARIEUX Directeur Services Télématiques Automobile
  2. 2. 93juillet-septembre 2015  [TEC 227] IMA, solution d’Interopérabilité entre Assisteurs et Services publics de secours IMA: More than 15 years of eCall & geolocation-based assistance XX [1998-2008] Single customer technical platform Since 1998, in close collaboration with PSA, Inter Mutu- elles Assistance (IMA) participated in the development of a receiving platform for emergency calls (eCall). This work consisted in developing a secure technical architecture, meeting high availability requirements, and dedicated to the processing of emergency calls (eCall) emitted by PSA’s vehicles as well as geolocation-based roadside assistance calls (bCall). Operational since January 2003, this IMA « Telematics Platform » allows the concomitant reception of: Phone calls emitted by the embedded telematics box ; ◼◼ Data for the Identification, geo-localization and pre- qualification of the event (Minimum Set of Data). ◼◼ The « Telematics Platform » allows displaying simulta- neously the received data and the call. The processing of the phone call after reception is personalized and the assistance operator of the IMA emergency platforms can focus on processing the situation. The analysis of the situation and the applicable emergency doctrine knowledge allow the assistance’s operator to verify the information, and to decide on a filtering or on an alert’s transfer towards emergency services. From 2003 till 2008, this eCall service was gradually deployed by IMA under the Peugeot-Citroën brand in 9 European countries. There are now 5 interconnected emergency call reception platforms which process this activity for our customers. XX [2007-2011] Multi-customers technical platform It’s in this context of eCall’s progressive deployment, that in 2007, IMA and 2 reference insurers in the automobile world,MAIF and MACIF,joined forces to test and launch an eCall aftermarket solution associated with a package of connected services. This project name was Vcall. It consisted of bringing an adapted answer to the eCall aftermarket which was not taken into account by the European directive for eCall, which aims to mandate an emergency call system into all the new vehicles. With this objective in mind and with regard to the lack of information commonly available, it was essential to start an experimental development process in order to reduce the initial uncertainty which was as follows: « Which technical architecture would allow the transmis- sion of alerts from any vehicle type up to IMA’s assistance platform while meeting the project’s requirements (security, reliability, real time …)? ». Figure 1 – Vcall system’s components IMA : Plus de 15 ans d’eCall et d’assistance géo localisée XX [1998-2008] Plateforme technique mono client Depuis 1998, en collaboration étroite avec PSA, Inter Mutuelles Assistance (IMA) a participé aux travaux de mise au point d’une plateforme de réception des appels d’urgence eCall. Ces travaux ont consisté à développer une architecture technique sécurisée, répondant à des exigences de haute disponibilité, et dédiée au traitement des appels d’urgence eCall devant être émis par les véhicules PSA ainsi qu’à des appels d’assistance routière géo localisée (bCall). Opérationnelle depuis janvier 2003, cette « Plateforme Télématique » IMA assure la réception concomitante : ▬▬ des appels téléphoniques émis par le boîtier télématique embarqué ; ▬▬ des données d’identification, de géolocalisation et de préqualification de l’événement (le Minimum Set of Data). La « Plateforme Télématique » permet la présentation simultanée des données reçues et de l’appel. L’accueil téléphonique est alors personnalisé et le chargé d’assistance du plateau d’urgence IMA peut se concentrer sur le traitement de la situation. L’analyse de la situation, et la connaissance de la doctrine de secours appli- cable permettent au chargé d’assistance de vérifier les informations, et de décider d’un filtrage ou d’un transfert de l’alerte vers les services de secours. De 2003 à 2008, ce service eCall a été progressivement déployé par IMA au profit des marques Peugeot, Citroën dans 9 pays européens. Ce sont ainsi 5 plateaux de réception d’appel d’urgence interconnectés qui traitent désormais cette activité pour nos clients. XX [2007-2011] Plateforme technique multi-clients C’est dans ce contexte de déploiement progressif de l’eCall, qu’en 2007, IMA et 2 assureurs de référence dans le monde automobile, MAIF et MACIF s’associent pour tester et lancer une solution de eCall « seconde monte » associée à un bouquet de services connectés. Ce projet nommé Vcall, consistait à apporter une réponse adaptée au marché de la seconde monte (véhicule d’occasion) non pris en compte par la direc- tive Européenne sur l’eCall visant à rendre obligatoire un dispositif d’appel d’urgence sur tous les véhicules neufs. Face à cet objectif et au regard du manque d’information disponible au sein du savoir commun, il était primordial d’amorcer un processus de dévelop- pement expérimental afin de répondre à l’incertitude initiale suivante : « Quelle architecture tech- nique permettrait d’assurer la transmission d’alertes depuis n’importe quel type de véhicule jusqu’aux pla- teaux d’assistance IMA tout en répondant aux exigences (sécurité, fiabi- lité, temps réel,…)  du projet ? » Figure 1  Composants du système Vcall
  3. 3. 94 [TEC 227]  juillet-septembre 2015 Optimisation des services aux voyageurs • Traveller service optimisation XX [2009-2012] Multichannel technical platform In 2009, at the same time asVcall, IMA join the European SafeTRIP project. This project aimed at the realization of a platform of integrated systems allowing any third company to develop applications for the road market. The figure below describes the basic services available via the SafeTRIP’s platform. Figure 2 – Basic services of the SafeTRIP platform Having an expertise in the field of the eCall, IMA group was in charge of realizing the SafeTRIP platform’s « eCall module ». This consisted in developing a system for the emergency calls « eCall » management, capable of adapting its com- munication mode (GSM or satellite network) according to the environmental context (white zone), but also of visually confirming the state of the vehicle’s passenger compartment. The figure below presents the SafeTRIP communication architecture. Figure 3 – SafeTRIP communication architecture In conformity with the“NF EN 16102”European stand- ard,the emergency call system capable of visual confirma- tion realized by IMA within the SafeTRIP project brought a concrete solution to reduce the number of alerts sent to the PSAP in case of silent calls. Beyond the concrete contribution that these two projects, Vcall and SafeTRIP, represented for IMA’s technico-func- tional and business expertise in the eCall field, it seemed necessary to pursue our efforts in order to strengthen a leading position in the eCall world. XX [2012-2015] Multi-platforms interoperability eCall-bCall territoriality In 2011, PSA, a historic IMA customer, manifested the wish to widen its “pan-European” service perimeter beyond the territory covered by IMA group. For IMA, this request will be the opportunity to widen its action perimeter via interoperability between TPS actors, gradually expanding from 9 to 17 countries. A 6th IMA platform (UK) will become the interface between these various assistance companies. The figure below illustrate the cartography of the emer- gency perimeter covered to this day. Figure 4 – IMA’s eCall/bCall perimeter In 2013, more than 43 000 eCall alerts (23 000 in France) were received and handled by the IMA group among which 4800 were transmitted to a PSAP, after qualifica- tion; this translates to an 89 % filtering rate. Real time alerts & traffic information From October 2010 until January 2011, a preliminary study led jointly by the ASFA, Autoroutes Trafic (AT), PSA and IMA, had allowed to demonstrate, at the end XX [2009-2012] Plateforme technique multicanale En 2009, parallèlement à Vcall, IMA rejoint le projet Européen SafeTRIP. Celui-ci visait la réalisation d’une plateforme de systèmes intégrée permettant à n’importe quelle entreprise tierce de développer des applications pour le marché routier. La figure ci-dessous liste les services de base disponibles via la plateforme SafeTRIP. Figure 2  Services de base de la plateforme SafeTRIP Ayant une expertise dans le domaine de l’eCall, le groupe IMA était chargé de réaliser la « brique eCall » de la plateforme SafeTRIP. Cette participation a consisté à développer un système pour la gestion des appels d’urgence « eCall », capable d’adapter son mode de communication (réseau mobile ou satellitaire) en fonction du contexte environnemental (zone blanche), mais aussi d’effectuer une « levée de doute » visuelle de l’habitacle du véhicule. La figure ci-dessous présente l’architecture de com- munication SafeTRIP. Figure 3  Architecture de communication SafeTRIP Conforme au standard Européen « NF EN 16102 », le système d’appel d’urgence avec levée de doute vidéo réalisé par IMA dans le cadre du projet SafeTRIP, a permis d’apporter une solution concrète pour réduire le nombre d’alertes envoyées au service de secours en cas d’appels silen- cieux. Au-delà de l’apport concret que ces deux projets, Vcall et SafeTRIP, ont représenté pour l’expertise technico-fonctionnelle et métier d’IMA dans le domaine de l’eCall, il est apparu nécessaire de poursuivre nos efforts afin de consolider une position de leader dans le monde de l’eCall.
  4. 4. 95juillet-septembre 2015  [TEC 227] IMA, solution d’Interopérabilité entre Assisteurs et Services publics de secours of three months of tests, the interest which highways companies would have in being real time addressees of the alerts generated by localized assistance and emergency call systems (eCall / bCall). Indeed, by comparing the timestamp of real events occurring on highways and recorded by PSA and the input by the relevant French toll-road company, it was observed that on average, the motorway control room was informed of the event (accident / breakdown) 13 minutes after its triggering. The figure below presents the gap from time between PSA’s detection and the French toll-road company’s detection of an event. Figure 5 – Time gap between the PSA’s detection’s and the French toll-road’s detection In 2012, building on this study, IMA and PSA offered to ASFA and Autoroutes Trafic to experi- ment with alert transmission (voice + data) from the assistance company to the motorway control room in case of events on the highways. Figure 6 – Alert transmission process In 2013, a first analysis concluded with everyone involved agreeing to pursue and to widen this cooperation. Initially,only 40% of the French toll-road companies were involved, but this this trial was generalized in March 2014 to 100% of these companies. More than 600 real cases of alerts (emergency calls eCall or simple breakdowns) were handled and analyzed. This alert transmission includes a data and voice exchange towards the motorway control room (Interoperability IMA, PSA, Autoroutes Trafic, Motorway companies). Below is the nominal process of an eCall alert processing in this context : ◼◼ eCall reception voice + data ; ◼◼ Vocal qualification between IMA and the vehicle (fil- tering out false alarms and simple towing requests) ; XX [2012-2015] Interopérabilité multiplateformes Territorialité eCall-bCall En 2011 PSA, client historique d’IMA manifeste le souhait d’étendre le périmètre pan-européen de ses services au-delà de la territorialité couverte par le groupe IMA. Cette demande sera l’opportunité pour IMA d’étendre son périmètre d’action via une interopérabilité entre acteurs TPS, couvrant progressivement 9 à 17 pays. Une 6e plateforme IMA (UK) deviendra l’interface entre ces différents assisteurs. La figure ci-dessous illustre la cartographie du périmètre d’urgence couvert à ce jour. En 2013, ce sont ainsi plus de 43 000 alertes eCall (23 000 en France) qui ont été reçues et traitées par le groupe IMA dont 4 800 ont été, après qualification, transmises aux PSAP ; soit un taux de filtrage de 89 %. Alertes et Info Trafic temps réel D’octobre 2010 à janvier 2011, une étude préalable menée conjointement par l’ASFA, Autoroutes Trafic (AT), PSA et IMA, avait, à l’issue de trois mois de tests, permis de démontrer l’intérêt qu’auraient les sociétés d’autoroutes à être destinataires en temps réel des alertes générées par les systèmes d’appels d’urgence et d’assistance localisés (eCall / bCall). En effet, en comparant l’horodatage d’événements réels survenus sur auto- route et enregistrés par PSA à celui saisi par les SCA, il était observé qu’en moyenne, le PC autoroutier prenait connaissance de l’événement (accident/ panne…) 13 minutes après son déclenchement. La figure ci-dessous présente l’écart de temps entre l’heure de détection de PSA et celle de la SCA. Figure 5  Écart de temps entre l’heure de détection de PSA et celle de la SCA En 2012, suite à cette étude, IMA et PSA proposent à l’ASFA et à Autoroutes Trafic une expérimentation de transmission d’alerte (voix + données) de l’assisteur vers le PC autoroutier en cas d’événement sur autoroutes. Figure 6  Processus transmission d’alerte En 2013, une première analyse se conclut par la décision des parties prenantes de poursuivre et d’élargir cette coopération. Figure 4  Périmètre eCall/bCall IMA
  5. 5. 96 [TEC 227]  juillet-septembre 2015 Optimisation des services aux voyageurs • Traveller service optimisation ◼◼ IMA transfers the suspected or verified alert towards the PSAP (vocal connection) ; ◼◼ IMA informs the motorway control room (vocal) + the data flow is sent via Autoroutes Trafic ; ◼◼ The motorway control room triggers the patrol staff and, if necessary, a towing intervention. At the same time, it can broadcast the information to other users (radio, variable messages sign). This interoperability allows reducing the risks of after- shocks due to the lack of real-time traffic information, and for users of the PSA emergency call system,it removes the need to physically go to the orange kilometer markers to place an emergency call. The 2015/2016 period should see the extension of this process to other geo-localized support services bound to mobile applications supplied by insurance companies. IMA partner of the Public Safety Answering Point Within the “NF399 civil security software” committee, workgroup 399 is in charge of defining the interoper- ability requirements for emergency systems dedicated to people in case of emergency situation. This work allowed the definition of the data exchange formats between public emergency actors or between support platforms and emergency actors. On this base,IMA started an experiment to transfer alerts (data flow) towards Niort and Poitiers French fire-fighters starting in 2015. This last step will allow IMA group to demonstrate the « end to end » processing of eCall alert for road users. This is done with high respect for emergency services organizations and emergency call networks. It is a natural step in the run-up to full deployment, before October 2017, of the national infrastructures for the reception of eCall 112 alerts. Beyond the eCall, IMA positions itself as a leader for a shared and secure mobility. Portant initialement sur 40 % des autoroutes concédées, ce pilote a donc été généralisé en mars 2014 à 100 % des SCA. Plus de 600 cas réels d’alertes (appels d’urgence eCall ou simples pannes) ont ainsi été traités et analysés. Cette transmission comprend un échange (voix + données) vers les PC d’exploitation autoroutiers (Interopérabilité IMA, PSA, Autoroutes Trafic, SCA). Voici ci-dessous le processus nominal du traitement d’une alerte eCall dans un contexte autoroutier : ▬▬ réception eCall voix + données ; ▬▬ qualification vocale entre IMA et le véhicule (filtrage des fausses alertes et des simples demandes de remorquage) ; ▬▬ IMA transfère l’alerte avérée ou suspectée aux services de secours (vocal) ; ▬▬ IMA informe le PC d’exploitation autoroutier (vocal) + envoi flux de données via Autoroutes Trafic ; ▬▬ Le PC d’exploitation déclenche l’envoi d’un patrouilleur et/ou d’un remor- queur ainsi que l’information aux autres usagers (radio / panneau à messages variables). Cette interopérabilité permet de réduire les risques de sur-accidents liés au manque d’Info Trafic temps réel, et pour les usagers équipés du système d’appel d’urgence de PSA, de supprimer les déplacements jusqu’aux bornes orange. La période 2015-2016 devrait voir l’extension de ce fonctionnement à d’autres services d’assistance géo localisée liés à des applications mobiles fournies par des sociétés d’assurance. IMA partenaire des acteurs publics de secours Au sein du comité de marque « NF399 logiciel de sécurité civile », Le groupe de travail GT 399 est chargé de définir les exigences d’interopérabilité des systèmes de secours à personnes (SAP) dans le cas de situation d’urgence. Ces travaux ont permis de définir les formats d’échanges de données entre acteurs publics du secours ou entre plateformes d’assistance et acteurs du secours. Sur cette base, IMA a initié une expérimentation visant le transfert des alertes en flux data avec les SDIS de la Vienne et des Deux-Sèvres à compter de 2015. Cette dernière étape permettra au groupe IMA de démontrer le traitement de « bout en bout » d’une alerte eCall au bénéfice des usagers de la route. Ceci dans le respect des organisations des services de secours et des réseaux d’appel d’urgence. Elle s’inscrit naturellement dans la perspective du déploie- ment, avant octobre 2017, des infrastructures nationales de réception des alertes eCall 112. Au-delà de l’eCall, IMA se positionne comme leader pour garantir une mobilité partagée et sécurisée. n Antoine TRARIEUX est actuellement Directeur des services connectés pour le groupe IMA. Il a été en charge de ces sujets et de la télématique depuis 2009 au sein de la Direc- tion « R&D et prospective » du groupe. Auparavant, il a occupé plusieurs postes à responsabilités dans le management et l’organisation au siège d’IMA. Il a ainsi mené à bien différents projets liés à l’interopérabilité en temps réel dans les domaines des transports (Global Distribution System aériens, Portails Web de location de voitures) et de la gestion des accidents automobiles à l’étranger. Il dispose également d’une expérience significative dans l’assurance IARD dans le marché des collectivités publiques. Antoine TRARIEUX is currently Director of Connected Ser- vices for the IMA group. He was in charge of these topics, as well as telematics, since 2009 within the « R&D and prospec- tive » department of IMA group. He previously held several strategic positions in the management and organization at IMA’s head office. He has thus carried out different projects linked to real-time interoperability in the fields of transports (aerial global distribution system, web portal for car rental) and car accident management abroad. He also has significant experience in property and casualty insurance in the market of public authorities.

×