O slideshow foi denunciado.
Seu SlideShare está sendo baixado. ×

PforRTZoverviewpptFrench.pptx

Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Carregando em…3
×

Confira estes a seguir

1 de 40 Anúncio
Anúncio

Mais Conteúdo rRelacionado

Mais recentes (20)

Anúncio

PforRTZoverviewpptFrench.pptx

  1. 1. Programme axé sur les résultats (PforR) Aperçu Dar Es Salaam | Tanzanie 21 juin 2016
  2. 2. Programme  PforR : De quoi s’agit-il ?  PforR : Exemples PforR : Aperçu
  3. 3. Trois instruments de financement complémentaires 2 PforR : Aperçu Mécanisme de mise en œuvre Apport de fonds pour des dépenses spécifiques Règles et procédures de la Banque en matière de FPI Financement de projet d’investissement (FPI) Fonds pour un soutien budgétaire d’ordre général et sans affectation spécifique Processus nationaux d’action publique Financement à l’appui des politiques de développement (FPD) Apport de fonds pour un programme de dépenses spécifique Programme axe sur les résultats (PforR) Systèmes propres au programme
  4. 4. PforR : Principales caractéristiques 3 PforR : Aperçu Finance des programmes publics Soutient le renforcement des capacités institutionnelles, notamment les systèmes de financement, de passation des marchés et de gestion environnementale et sociale Décaisse les fonds en fonction des résultats obtenus Renforce les partenariats en utilisant les systèmes propres au programme
  5. 5. En quoi consiste le Programme axé sur les résultats ? Le PforR comprend les étapes suivantes :  Identification du programme public (national ou infranational, sectoriel ou intersectoriel, existant ou nouveau)  Définition du programme financé par l’opération  Définition des principaux résultats escomptés et des indicateurs servant de base aux décaissements  Évaluation du programme en termes d’impact sur le plan technique, fiduciaire, social et environnemental  Recherche des moyens de renforcer les capacités et d’améliorer la performance des systèmes  Accent sur l’appui à la mise en œuvre et les résultats à atteindre 4 PforR : Aperçu
  6. 6. Le cycle de traitement du PforR 5 PforR : Aperçu Le PforR suit le même cycle de traitement et le même calendrier que les opérations de financement des projets d’investissement Préparation Mise en œuvre
  7. 7. Stade de l’identification 6 PforR : Aperçu IDENTIFICATION EXAMEN ÉVALUATION APPUI A LA MISE EN OEUVRE ACHÉVEMENT ET ÉVALUATION FINALE NÉGOCIATION ET APPROBATION DU CONSEIL A titre préliminaire :  Définir la portée du programme (point essentiel !)  Définir les résultats à atteindre  Déterminer les dépenses globales du programme, les activités à prévoir et les modalités d’exécution  Déterminer les exclusions possibles  Estimer le niveau de financement  Déterminer si les systèmes propres au programme sont adéquats dans l’ensemble  Si le programme envisagé s’inscrit dans un programme en cours, prendre en compte les résultats obtenus à ce jour et les enseignements tirés  Envisager les risques qui pèsent sur la réalisation des objectifs du programme et de ses résultats
  8. 8. Les deux piliers du PforR : Programmes et Indicateurs servant de base aux décaissements (DLI) 7 PforR : Aperçu Définition du Programme/Dépen ses du Programme  Le PforR a financé différents DLI, selon le programme  Les DLI comprennent les indicateurs de prestation de services, les produits et/ou les résultats  Les DLI comprennent également les indicateurs institutionnels, qui portent notamment sur les questions fiduciaires, environnementales et sociales  Pour chaque DLI, on suit un protocole de vérification avant le décaissement Indicateurs servant de base aux décaissements (DLI)  Le PforR a financé différents programmes publics  La majorité a servi à financer des sous- programmes sectoriels ou locaux  La définition de la portée du Programme permet également de définir la portée des évaluations à effectuer
  9. 9. Définition du Programme  Si le programme public et le PforR ont la même portée – c’est idéal  Les opérations PforR visent à financer des programmes qui ont pratiquement la même portée que le programme public ; dans certains cas cependant, il est justifié de réduire la portée  Pour financer le programme public, il est essentiel de définir le PforR, notamment sa portée  Aucune structure juridique n’est requise pour définir le Programme – il suffit d’indiquer clairement ce qu’il couvre. Cela fait partie de l’identification et de la préparation d’un PforR  Il est également essentiel de définir le PforR pour déterminer la portée des évaluations nécessaires ainsi que les résultats escomptés et les plans d’action à appliquer 8 PforR : Aperçu
  10. 10. = Le programme public Program Definition Définition du programme Le Programme Financeme PforR PforR : Aperçu 9
  11. 11. Décaissements et flux financiers  Les fonds sont versés sur le compte du Trésor public : les fonds sont versés par la Banque, à la demande du gouvernement, sur le compte de l’État à la Banque centrale.  Financement du Programme : Le gouvernement s’engage à financer le PforR dans le cadre de ses procédures budgétaires ordinaires.  Prévisibilité du budget : Le calendrier préliminaire de réalisation des DLI donne une idée des dates de décaissement des fonds de la Banque. PforR : Aperçu 10
  12. 12. Facteurs d’incitation essentiels : les indicateurs servant de base aux décaissements (DLI) 11 PforR : Aperçu  Selon le Programme, les DLI peuvent être :  Les DLI doivent être :  Les DLI peuvent être modulables, ce qui signifie que les décaissements sont proportionnels aux progres accomplis dans la réalisation de l’objectif visé. Cela permet d’établir une base de décaissement plus stable que des conditions fondées sur un seuil à atteindre. Jusqu’ à 25% Des fonds peuvent être avancés 25% Peuvent être décaissés en fonction des résultats atteints entre la définition du concept et la signature de l’accord juridique (résultats préliminaires) concrets transparents sous le contrôle de l’État vérifiables des actions des produits des résultats intermédiaires des résultats Les opérations PforR décaissent les fonds sur la base de certains indicateurs (les DLI)
  13. 13. Formulation des DLI 12 PforR : Aperçu  Variables à prendre en considération pour choisir les DLI— le montant et l’allocation des fonds, le caractère modulable et le calendrier. Objectifs du Programme Étapes clés du cadre de résultats du Programme Évaluation des systèmes Vise à renforcer la performance des systèmes propres au Programme Cadre de résultats Plan d’action du Programm e Indicateurs servant de base aux décaissement s
  14. 14. DLI des opérations Éthiopie – Deuxième projet de développement des collectivités locales 13 PforR : Aperçu DLI Total (million s de dollars) Point de depart EX 15 EX 16 EX 17 EX 18 EX 19 DLI 3 : Les municipalités ont fourni les infrastructures et l’entretien et soutenu la création d’emplois comme prévu dans leurs plans d’investissement et leurs plans d’actions annuels, tel que démontré dans les évaluations annuelles de leur performance, et ont tiré le meilleur parti des ressources 0 60 (note moyen ne) 65 (note moye nne) 70 (note moyen ne) 75 (note moye nne) 80 (note moyen ne) Montant alloue : 75 10,3 16,2 16,2 16,2 16,2
  15. 15. DLI des opérations Rwanda – Programme de transformation du secteur agricole (phase 3) 14 PforR : Aperçu DLI Total (million s de dollars) % du financem ent total Point de départ (2012/13 ) Calendrier indicatif prévu pour atteindre le DLI (les chiffres sont cumulatifs) Année 1 (2013/14) Année 2 (2014/15) Année 3 (2015/16) DLI 5 : Financement de l’agriculture. Accroissement du crédit agricole (pour la production et la transformation agricoles) (% du total) 10,0 10 3,6 4,8 5,9 7,0 Montant alloué 10,0 10 2,5 3,75 3,75
  16. 16. DLI des opérations Mozambique – Programme de gestion des finances publiques axée sur les résultats 15 PforR : Aperçu DLI Total (millions de dollars) % du financem ent total Calendrier indicatif prévu pour atteindre le DLI et valider les résultats* (les chiffres sont cumulatifs) Mars 2015 Mars 2016 Mars 2017 DLI 7 : Pourcentage d’écoles primaires offrant un cycle d’études complet qui reçoivent des dotations directes au plus tard le 28 février de chaque année 50 % 75 % 90 % Montant alloué 6 12 % USD 2 millions USD 2 millions USD 2 millions
  17. 17. Exemples de DLI pour les opérations PforR en cours 16 PforR : Aperçu Améliorations apportées aux systèmes •Pourcentage de membres clés du personnel (de services spécifiques) qui reçoivent une formation sur les mesures de sauvegarde environnementales et sociales et un guide de gestion Gouvernance participative Pourcentage de femmes et de jeunes dans les organes de gestion des collectivités locales Résultats du Programme •Pourcentage d’enfants âges de 12 à 23 mois qui reçoivent le vaccin pentavalent 3 Accès aux services •Pourcentage de la population ayant accès à un meilleur approvisionnement en eau dans les communes rurales ciblées par l’INDH
  18. 18. Exemples de DLI pour les opérations PforR en cours 17 PforR : Aperçu Mexique • Opération d’alimentation en eau et d’assainissement dans l’État d’Oaxaca : • Élaboration et publication d’une loi visant à règlementer l’alimentation en eau et l’assainissement, et élaboration d’un règlement type pour les services municipaux d’eau et d’assainissement Uruguay • Programme de réfection et d’entretien des routes : • Mise en place d’un système d’audit environnemental des travaux Brésil • Opération Ceara : • Indice de qualité de l’application des normes environnementales (application et suivi plus efficaces des règles de protection de l’environnement) Tanzanie • Programme de renforcement des municipalités : • Mise en place d’un système de gestion des dossiers
  19. 19. Étude de cas no 1 : Services d’assainissement rural viables Domaine de résultats 1 : Meilleur accès aux services d’assainissement 18 PforR : Aperçu Activités Produits Résultats intermédiaires Résultats Élaborer des plans annuels d’extension de la couverture Préparer des études de faisabilité et des plans techniques Publier des manuels d’exploitation et d’entretien Se procurer les produits, les travaux et les services nécessaires pour étendre la couverture Superviser les contrats d’extension de la couverture Contrats de services d’assainissement signés Plan techniques achevés Études de faisabilité achevés Plans annuels finalisés Plans d’exploitation et d’entretien en place pour chaque réseau d’assainissement = Indicateur servant de base aux décaissements = Plan d’action du Programme = Manuel d’exécution du Programme Élargissement de l’accès des particuliers aux réseaux d’assainissement Raccordement des villages aux réseaux d’assainissement Entretien des équipements sanitaires des particuliers et des villages assuré comme prévu Les raccordements des particuliers fonctionnent Octroi de subventions d’équipement sous forme de transferts budgétaires
  20. 20.  Mettre en place de modalités de vérification crédibles  La vérification est généralement effectuée par des entités indépendantes de l’État (le plus souvent des cabinets d’audit) ou des entreprises privées engagées par le gouvernement  Chaque DLI doit être assorti d’un protocole de vérification convenu lors de la préparation et de l’évaluation Organisme public 38% Tierce partie independant e 62% Repértition des protocoles de vérification pour les opérations PforR approuvées DLI : Mécanismes de vérification PforR : Aperçu 9
  21. 21. Stade de l’examen 20 PforR : Aperçu La Banque effectue trois types d’examen :  Évaluation technique  Examen des aspects fiduciaires (passation des marchés, gestion financière)  Examen des aspects environnementaux et sociaux (systèmes, capacités, consultation)  Évaluation des risques (évaluation globale des obstacles pouvant empêcher le PforR d’atteindre son objectif)  Finalité de l’examen : Comprendre comment les systèmes fonctionnent et comment on peut les renforcer  Dans le cadre du Programme, la Banque collabore avec les pouvoirs publics et d’autres partenaires  S’appuie sur les études et travaux d’analyse antérieurs pour évaluer les systèmes du Programme et ses aspects techniques IDENTIFICATION EXAMEN ÉVALUATION APPUI À LA MISE EN OEUVRE ACHÈVEMENT ET ÉVALUATION FINALE NÉGOCIATION ET APPROBATION DU CONSEIL
  22. 22. Évaluation technique 21 PforR : Aperçu Viabilité technique  Un programme techniquement viable est conçu, organisé et mis en œuvre pour produire des résultats et atteindre les objectifs visés. La viabilité technique est évaluée au regard de l’expérience internationale et des bonnes pratiques dans le domaine en question.  Ces activités du Programme contribuent-elles effectivement à la réalisation des objectifs visés ?  Dispositions institutionnelles. Le programme est-il doté du cadre institutionnel voulu pour planifier, concevoir, exécuter et contrôler les activités ? Pour les programmes en cours, l’évaluation portera également sur la performance effective des institutions du programme. Viabilité technique Cadre de dépenses Cadre de résultats et suivi-évaluation Analyse économique Éléments clés de l’évaluation technique
  23. 23. Nécessité de déterminer le cadre de dépenses 22 PforR : Aperçu 1. Examen de la structure du budget et de la nomenclature budgétaire Quelles dépenses publiques sont couvertes par le Programme ? Quelle est leur composition (c’est-à-dire la part allouée aux salaires, aux dépenses de fonctionnement et aux dépenses d’équipement ?) 2. Viabilité financière du Programme et prévisibilité de son financement L’État est-il en mesure de financer l’exécution du Programme ? Peut-il financer le Programme à moyen terme ? 3. Alignement des dépenses inscrites au budget du Programme et de son exécution sur les priorités de l’État Les allocations budgétaires correspondent-elles aux priorités de l’État ? Dans quelle mesure la composition des dépenses effectives du Programme correspond-elle au budget initialement approuvé ? 4. Efficacité des dépenses du Programme Les équipes de projet déterminent si le Programme est exécuté de manière efficace, compte tenu des ressources disponibles, et/ou si les coûts de production sont raisonnables. *Nécessité de s’écarter des méthodes classiques de calcul des coûts (qui mettent l’accent sur les intrants) pour évaluer le niveau, l’efficacité et l’equité des programmes publics Viabilité technique Cadre de dépenses Cadre de résultats et suivi-évaluation Analyse économique Éléments clés de l’évaluation technique
  24. 24. Evaluation technique 23 PforR : Aperçu Cadre de resultats Les resultats doivent s’inscrire dans la chaîne de resultats des programmes publics Suivi-evaluation La capacite des pouvoirs publics de suivre, evaluer et communiquer les resultats est un aspect important de tout programme axe sur les resultats. Ce type d’operation permet aux clients de renforcer leurs systemes de suivi-evaluation. Analyse economique L’analyse economique porte sur des questions fondamentales, a savoir : execution et/ou financement ; impact economique des programmes ; et valeur ajoutee par la Banque Viabilite technique Cadre de depenses Cadre de resultats et suivi-evaluation Analyse economique Elements cles de l’evaluation technique
  25. 25. Examen des aspects fiduciaires (FSA) 24 PforR : Aperçu  Les equipes de projet determinent si les programmes prevoient des modalites fiduciaires pour faciliter et promouvoir l’application des principes d’efficacite, d’efficience, d’economie, de transparence et de responsabilite  Systemes de passation des marches  Systemes de gestion financiere  Risques de fraude et de corruption  Permet de determiner les mesures a prendre pour renforcer ou ameliorer ces systemes  En outre, l’examen permet de recenser les activites exclues – comme les contrats d’un montant eleve
  26. 26. Examen des aspects fiduciaires (FSA)  Les systèmes de passation des marchés sont évalués afin de déterminer dans quelle mesure les dispositifs et pratiques en place pour la planification et le lancement d’appels d’offres, l’évaluation des offres, l’attribution des marchés et leur administration donnent des assurances raisonnables que le Programme produira les résultats escomptés par le biais de ses processus et procédures de passation des marchés  Les systèmes de gestion financière sont évalués afin de déterminer dans quelle mesure les dispositifs concernant la planification, la budgétisation, la comptabilité, le contrôle interne, les flux financiers, l’information financière et les audits donnent des assurances raisonnables que les fonds alloués au Programme seront bien utilisés et que ses actifs seront préservés.  L’examen fiduciaire prend également en considération la façon dont les systèmes du Programme traitent la fraude et la corruption, notamment en prévoyant des mécanismes de dépôt de plainte, ainsi que les mesures prévues pour gérer et/ou atténuer ces risques. 25 PforR : Aperçu
  27. 27. Examen des aspects environnementaux et sociaux (ESSA) 26 PforR : Aperçu  Examine les incidences possibles d’un programme sur le plan environnemental et social, ainsi que la capacité des organismes concernés de les gérer efficacement et les résultats obtenus dans ce domaine  Détermine les mesures à prendre pour assurer le respect des principes fondamentaux sur le plan environnemental et social, ou pour renforcer les capacités de gestion environnementale et sociale  Consultation et divulgation. La Banque examine la manière dont l’emprunteur prévoit d’organiser des consultations sur le programme et évalue les procédures de recours  Avant l’évaluation, l’équipe de projet rend public la version préliminaire du document d’évaluation, et procède ensuite à des consultations avec les parties concernées (avant ou pendant l’évaluation)  La version finale du document d’évaluation est également rendue publique  Recensement des activités exclues. La Banque examine toutes les activités du programme afin de recenser celles qui pourraient être considérées à haut risque
  28. 28. Stade de l’évaluation 27 Accord sur :  la portée du programme à financer  les objectifs et les résultats du programme  Les DLI et le protocole de vérification  Accord sur les mesures à prendre pour renforcer les systèmes et les capacités, s’agissant notamment de l’administration du programme et du suivi-évaluation  Décrit dans le Plan d’action du Programme  Consultation sur la version préliminaire du document d’évaluation des aspects environnementaux et sociaux (si cela n’a pas été déjà fait avant l’évaluation) et publication de la version finale après l’évaluation IDENTIFICATION EXAMEN ÉVALUATION APPUI À LA MISE EN OEUVRE ACHÈVEMENT ET ÉVALUATION FINALE NÉGOCIATION ET APPROBATION DU CONSEIL PforR : Aperçu
  29. 29. Plan d’action du Programme (PAP) Chaque opération PforR comporte un Plan d’action du Programme (PAP)  Élément clé de la préparation d’un PforR, le PAP est suivi de près pendant la mise en œuvre.  Le PAP s’articule autour d’un petit nombre de mesures prioritaires définies à l’issue de chaque évaluation afin de renforcer les institutions et d’améliorer la performance des systèmes.  Types d’améliorations à prévoir éventuellement dans le PAP :  Mesures visant à améliorer les aspects techniques du Programme ainsi que les règles et procédures régissant l’organisation et la gestion des systèmes utilisés pour améliorer le Programme.  Mesures visant à améliorer les capacitives et les résultats des organismes concernés.  Mesures d’atténuation des risques pour faire en sorte que le Programme ait plus de chances de produire les résultats escomptés et de prendre en compte les questions fiduciaires, environnementales et sociales. 28 PforR : Aperçu
  30. 30. Exemples de plan d’action de programme Source : Renforcement des municipalités en Tanzanie 29 Sujet transversal/général Sujet/ Description des risques Mesure/Achèvement Calendrier Entités compétentes Instrument Personnel suffisant pour la municipalité La collectivité locale est dotée d’un effectif de base suffisant, notamment pour la passation des marchés, la gestion financière ainsi que la gestion environnementale et sociale, conformément aux normes nationales de dotation en personnel des collectivités locales Recrutement de personnel avant l’entrée en vigueur ; personnel en place pendant toute la durée du Programme Cabinet du Premier ministre - Administration régionale et collectivité locale (PMO-RALG) DLI 4 Bonne exécution des activités de renforcement des capacités Le PMO - la RALG établit un plan annuel de renforcement des capacités (indiquant notamment toutes les conditions à remplir sur le plan fiduciaire et de la gestion environnementale et sociale) qu’il présente à la Banque au plus tard le 30 avril de chaque année Annuel PMO-RALG Clause PforR : Aperçu
  31. 31. Négociation et approbation du Conseil 30  Négociation suivant le processus général des IPF et nécessité d'un accord sur les DLI et le plan d'action du Programme qui feront partie de l'accord juridique. IDENTIFICATION EXAMEN ÉVALUATION APPUI À LA MISE EN OEUVRE ACHÈVEMENT ET ÉVALUATION FINALE NÉGOCIATION ET APPROBATION DU CONSEIL PforR : Aperçu
  32. 32. Appui à la mise en œuvre 31 PforR : Aperçu  Appui de la Banque à la mise en œuvre :  Examen de l'avancement de la mise en œuvre et de la réalisation des résultats et des DLI  Appui à la résolution des problèmes naissants et au renforcement des capacités  Suivi de l'adéquation de la performance des systèmes  Appui à l'emprunteur dans le suivi de l'évolution des risques  Contrôle du respect des accords juridiques, notamment le plan d'action du Programme  Une fois le DLI réalisé, le client en informe la Banque et en fournit la preuve ainsi que convenu dans le protocole de vérification du DLI IDENTIFICATION EXAMEN ÉVALUATION APPUI À LA MISE EN OEUVRE ACHÈVEMENT ET ÉVALUATION FINALE NÉGOCIATION ET APPROBATION DU CONSEIL
  33. 33. Processus de décaissement 32 PforR : Aperçu 1 2 3 Réalisation des résultats Examen des résultats par l'organisme de vérification Envoi de documents sur les résultats et la vérification par le gouvernement à la Banque Examen des documents et explications par l'équipe de projet de la Banque Recommandation soumise par l'équipe de projet de la Banque au directeur des opérations pour le décaissement Approbation du directeur des opérations Notification au gouvernement l'informant que la demande de décaissement a été soumise 4 5 6 7
  34. 34. Programme d'appui aux OMD pour la santé en Éthiopie 33 PforR : Aperçu Problème de développement L'Éthiopie est déjà en voie d'atteindre certains objectifs du Millénaire pour le développement dans le domaine de la santé, notamment ceux sur la survie des enfants, le VIH/SIDA et le paludisme. L'État envisage de renforcer les incitations financières destinées à élargir le champ couvert par les services de santé de base dans le pays. Objectif de développement du programme Amélioration de la fourniture et de l'utilisation d'une trousse complète de services de santé maternelle et infantile Montant du financement : USD 676 millions (USD 100 millions pour tout le programme) Résultats cibles du programme PforR  Augmentation de la proportion de prestations fournies par des agents de santé qualifiés  Respect des délais de vaccination pour protéger les enfants contre cinq maladies à prévention vaccinale (diphtérie, tétanos, coqueluche, hépatite B et Haemophilus influenzae de type B)  Les femmes enceintes reçoivent au moins une visite de soins prénatals
  35. 35. Programme axé sur les résultats en statistique au Kenya 34 PforR : Aperçu Problème de développement Le Gouvernement du Kenya a fixé comme priorité de renforcer les capacités du Bureau national de la statistique du Kenya (KNBS) pour combler le manque de données et améliorer la qualité des statistiques. Objectif de développement du programme Appui au Bureau national de la statistique du Kenya (KNBS) pour la production de données plus accessibles et de meilleure qualité pour informer les décideurs et contribuer au renforcement des capacités. Montant du financement : USD 50 millions (USD 138,4 millions pour tout le programme) Résultats cibles du programme PforR  Informations pour les stratégies de développement, les politiques et les programmes de lutte contre la pauvreté du Gouvernement du Kenya  Production de données et statistiques périodiques de suivi de la pauvreté  Production de meilleures statistiques économiques sur la situation réelle et le secteur externe  Amélioration de l'accès aux microdonnées des
  36. 36. Inde : Appui à Swachh Bharat Mission 35 PforR : Aperçu Problème de développement 1 décès sur 10 en Inde est lié au manque de services d'assainissement Le Gouvernement indien a formulé une demande d'aide au programme national pour mettre fin à la pratique de la défécation à l'air libre d'ici 2019 Objectif de développement du programme Réduction de la pratique de la défécation à l'air libre dans les zones rurales et renforcement des capacités du ministère de l'Eau potable et de l'Assainissement (MDWS) à administrer le programme national Swachh Bharat Mission- Gramin Mobilisation de USD 1,5 milliard pour obtenir un financement de USD 20,5 milliards pour le programme national Résultats cibles du programme PforR  Augmentation de l'accessibilité et de l'utilisation d'installations sanitaires fonctionnelles  Pérennisation de l'élimination de la défécation à l'air libre  Accroissement du nombre de personnes ayant accès aux services de gestion des déchets solides et liquides  Renforcement des capacités du MDWS en gestion de programmes, sensibilisation et suivi-
  37. 37. Maroc : Initiative nationale pour le développement humain (INDH2) 36 PforR : Aperçu Problème de développement Fort des leçons de l'INDH1 lancée en 2015, le gouvernement a presque doublé le champ géographique couvert et augmenté le budget de USD 1,7 milliard à USD 2,1 milliards pour l'INDH2. Il a également relevé la barre en obtenant des retombées concrètes. Objectif de développement du programme Amélioration de l'accès et/ou de mécanismes participatifs de gouvernance locale, d'infrastructures de base, de services sociaux et d'opportunités économiques dans la zone du programme Montant du financement : USD 300 millions (USD 1,1 milliard pour tout le programme) Résultats cibles du programme PforR  Élargissement de l'accès et amélioration de la qualité des prestations  Renforcement des mécanismes participatifs de gouvernance et de responsabilité sociale au niveau local  Renforcement de l'inclusion économique  Appui au renforcement des capacités et au développement des systèmes
  38. 38. Programme de renforcement des collectivités locales urbaines en Tanzanie 37 PforR : Aperçu Problème de développement Face à la rapidité de l'urbanisation, les collectivités locales assument une large gamme de responsabilités qui n'existaient pas en Tanzanie dans le passé Objectif de développement du programme Amélioration de la performance des institutions dans le domaine de la prestation de services urbains au moyen du renforcement de la gouvernance des collectivités locales urbaines participant au programme Montant du financement : USD 255 millions (USD 255 millions pour tout le programme) Résultats cibles du programme PforR  Amélioration de la planification urbaine  Accroissement des recettes propres tirées de la taxe foncière  Gestion fiduciaire efficace  Amélioration des infrastructures, de la prestation de services, des opérations et de l'entretien  Renforcement de la transparence et des systèmes de surveillance
  39. 39. MERCI Pour plus d'informations : www.worldbank.org/pforr Banque mondiale 1818 H Street NW Washington DC 20433
  40. 40. Remerciements et déni de responsabilité  Le présent exposé a été préparé par la Banque mondiale uniquement aux fins d'information. La Banque mondiale ne formule, n'exprime ni n'implique aucune déclaration, garantie ou assurance au sujet de l'exactitude et de l'exhaustivité de l'une quelconque des informations présentées.  Il est demandé aux emprunteurs de suivre les politiques et directives pertinentes approuvées par le Conseil des Administrateurs pour l'instruction et l'administration du PforR. En cas de différences, les politiques régissant le PforR prévalent.  Consulter OPSC (Banque mondiale) avant toute utilisation externe de ces informations. 39 PforR : Aperçu

Notas do Editor

  • It would actually be useful to change this slide showing how it is different to the IPF and DPF (assessment/vs preparation)

×