O slideshow foi denunciado.
Utilizamos seu perfil e dados de atividades no LinkedIn para personalizar e exibir anúncios mais relevantes. Altere suas preferências de anúncios quando desejar.
Evaluation du leadership du dispositif national de sécurité
alimentaire (CNSA) dans la gouvernance de la sécurité
alimenta...
Introduction
1. Méthodologie
2. Résultats de l’évaluation
3. Leçons tirées de l’utilisation de l’outil
4. Difficultés
5. P...
 Insécurité alimentaire et nutritionnelle: phénomène multisectoriel nécessitant l’engagement
et l’implication de tous les...
 Multiplicité et diversité des crises ;
 Diversité des acteurs dans la SAN ;
 Diversité des interventions dans la SAN ;...
 Collecte des données à l’aide de l’Outil C-GOV SAN auprès des
acteurs du dispositif national de sécurité alimentaire (SE...
69%
Environnement politique
2. Résultats de l’évaluation
 Existence et mise en œuvre d'une politique et d'un
programme na...
69%
Environnement politique
2. Résultats de l’évaluation
 Sous-section 1.2. Cohérence d'ensemble : liens fonctionnels ent...
Dispositif de prévention et de gestion
des crises alimentaires et nutritionnelles
94%
2. Résultats de l’évaluation
Sous-se...
83%
2. Résultats de l’évaluation
Coordination du dispositif
 Existence d'une multitude de cadres de coordination : Existe...
RESULTATS DE L’EVALUATION
Indice de leadership global du CNSA
1/12
10
 Mise en évidence de l’inexistence ou des limites de certains instruments
ou textes ;
 Nécessité de prendre en compte l’...
Principales difficultés rencontrées lors de la conduite de l’évaluation :
 Formulation de certains indicateurs (1.12; 2.7...
5. Plan d’actions
Section 1 : Amélioration de l’environnement politique du CNSA
Actions Objectifs
Poursuivre le diagnostic...
5. Plan d’actions
Section 2 : Dispositif de prévention et de gestion des crises alimentaires et nutritionnelles
Actions Ob...
5. Plan d’actions
Section 3 : Concertation en faveur de la coordination, de la convergence, de
l’alignement et de l’effica...
5. Plan d’actions
Actions Objectifs
Finaliser la rédaction de la charte, organiser un atelier
de validation et assurer sa ...
5. Plan d’actions
Coût du plan d’actions
Coût global : 192 624 000 F CFA
Environneme
nt politique
103 000 000
(54%)
Préven...
5. Plan d’actions
Principaux défis à relever :
• La mobilisation des ressources financières ;
• L’insécurité et la pandémi...
Conclusion
Intérêt de l’utilisation de l’outil C-GOV SAN :
 Outil d’évaluation pratique pour apprécier la gouvernance en ...
Conclusion
 Outil pouvant également aider à améliorer la coordination globale et la
cohérence des interventions au niveau...
21
Próximos SlideShares
Carregando em…5
×

Évaluation du leadership du dispositif national de sécurité alimentaire dans la gouvernance de la SAN au Burkina Faso

Évaluation du leadership du dispositif national de sécurité alimentaire dans la gouvernance de la SAN au Burkina Faso, présentation par le SE-CNSA

  • Seja o primeiro a comentar

  • Seja a primeira pessoa a gostar disto

Évaluation du leadership du dispositif national de sécurité alimentaire dans la gouvernance de la SAN au Burkina Faso

  1. 1. Evaluation du leadership du dispositif national de sécurité alimentaire (CNSA) dans la gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Burkina Faso Réunion restreinte du RPCA par Visio conférence les 8 et 9 avril 2021 BURKINA FASO Unité Progrès Justice 1
  2. 2. Introduction 1. Méthodologie 2. Résultats de l’évaluation 3. Leçons tirées de l’utilisation de l’outil 4. Difficultés 5. Plan d’actions Conclusion Plan 2
  3. 3.  Insécurité alimentaire et nutritionnelle: phénomène multisectoriel nécessitant l’engagement et l’implication de tous les acteurs de développement ;  Mise en place d’un dispositif chargé de la mise en œuvre de la politique de sécurité alimentaire et la coordination des actions s’impose avec acuité ;  Adoption du CNSA suivant le décret n°2003-670/PRES/PM/MAECR/MAHRH/MFB/MEDEV du 31 décembre 2003, chargé de mettre en œuvre la politique nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle ;  Ce dispositif regroupe plusieurs Ministères, PTF et OSC ;  Instance, des organes (CT-CNSA, SE-CNSA) des structures spécialisées, déconcentrées Introduction 3
  4. 4.  Multiplicité et diversité des crises ;  Diversité des acteurs dans la SAN ;  Diversité des interventions dans la SAN ; Important d’évaluer son niveau de leadership sur le plan politique, sa capacité de prévention et de gestion des crises alimentaires et nutritionnelle ainsi que sa capacité dans la coordination des activités de sécurité alimentaire et nutritionnelle pour plus de cohérence, de synergie d’actions et d’efficacité dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. Introduction Contexte et justification 4
  5. 5.  Collecte des données à l’aide de l’Outil C-GOV SAN auprès des acteurs du dispositif national de sécurité alimentaire (SE-CNSA, MAAHM, DN/MS, MFSNF/AH) ;  Analyse des données / informations collectées et des résultats par une équipe restreinte ;  Proposition d’actions pour améliorer le leadership du dispositif. 1. Méthodologie 5
  6. 6. 69% Environnement politique 2. Résultats de l’évaluation  Existence et mise en œuvre d'une politique et d'un programme national de sécurité alimentaire et nutritionnelle: PNSAN  Existence et mise en œuvre d'une politique et d'un programme national de nutrition: PNMN  Existence et mise en œuvre d'une politique et d'un programme national de protection sociale: PNPS  Existence et mise en œuvre d'une politique et d'un programme national agricole (agriculture, élevage, pèche, foresterie): PNSR II et PASP Existence de documents de politique ou de programmes 6
  7. 7. 69% Environnement politique 2. Résultats de l’évaluation  Sous-section 1.2. Cohérence d'ensemble : liens fonctionnels entre les différents politiques et programmes nationaux  Lien entre la PNSAN-PNMN- PNPS-PNSR II- PSAP  Prise en compte des différentes formes d'insécurité alimentaire (transitoire, cyclique et chronique) ainsi que les instruments de réponse  Prise en compte des différents types de zones en insécurité dans la politique de sécurité alimentaire ainsi que dans les options de prévention et de réponse  La stratégie de mise en œuvre des options de réponse est systématique en concertation avec l'État  Sous-section 1.3. Instruments de communication, de veille et de compatibilité  Mécanismes de communication et de partage de l'action gouvernementale  Instruments de suivi du financement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle 7
  8. 8. Dispositif de prévention et de gestion des crises alimentaires et nutritionnelles 94% 2. Résultats de l’évaluation Sous-section 2.3. Mécanisme de financement du dispositif de prévention et de gestion  Cadre pérenne de financement du dispositif de prévention et de gestion : Le Burkina Faso dispose d’un Fonds d’Appui à la Sécurité Alimentaire (FASA)  Le FASA est utilisé par l’Etat et les PTF  Le cadre pérenne de financement du dispositif de prévention et de gestion reçoit toutes les allocations 8
  9. 9. 83% 2. Résultats de l’évaluation Coordination du dispositif  Existence d'une multitude de cadres de coordination : Existence de plusieurs cadre (CNSA, CNCN, CNPS, CONASUR), militant tous pour la synergie d’actions mais certains fonctionnent indépendamment.  Existence de mécanismes formels de suivi de la mise en œuvre des résolutions du cadre ou instance de coordination : AG et le CT-CNSA émettent des décisions dont la mise en œuvre est suivie par le SE- CNSA.  Existence de cadre ou instance de dialogue en faveur de l'alignement des interventions des partenaires : les AG et les CT-CNSA. Certains partenaires ne respectent pas formellement les procédures d’interventions.  Bon fonctionnement des cadres ou instance de dialogue  Coordination de toutes les actions du dispositif en faveur de l’alignement des interventions des acteurs par le SE-CNSA 9
  10. 10. RESULTATS DE L’EVALUATION Indice de leadership global du CNSA 1/12 10
  11. 11.  Mise en évidence de l’inexistence ou des limites de certains instruments ou textes ;  Nécessité de prendre en compte l’insécurité civile dans la caractérisation de la vulnérabilité et des actions de résilience ;  Nécessité de disposer d’un instrument propre au dispositif permettant de suivre tous les financements alloués au domaine de la sécurité alimentaire. 3. Leçons tirées de l’utilisation de l’outil 11
  12. 12. Principales difficultés rencontrées lors de la conduite de l’évaluation :  Formulation de certains indicateurs (1.12; 2.7; 3.3; 3.5) qui de fois contient plusieurs questions rendant difficile le choix de la modalité ;  La non prise en compte de certaines modalités dans les options de réponse (Ex: Etat et partenaires en lieu et place de partiellement par les partenaires). 4. Difficultés 12
  13. 13. 5. Plan d’actions Section 1 : Amélioration de l’environnement politique du CNSA Actions Objectifs Poursuivre le diagnostic du fonctionnement du dispositif national de sécurité alimentaire Dégager les pistes d’amélioration de fonctionnement du dispositif à travers son organe de coordination Relire les textes du dispositif (Cadre général de Coopération; Statuts et manuel de procédure du FASA ; Arrêté conjoint; Règlement intérieur du CT-CNSA, PNOCSUR) pour les conformer à l'évolution du contexte socio-politique Adapter le dispositif à l'évolution du paysage socio-politique Sensibiliser les acteurs pour la prise en compte des différents types de zones d'insécurité civilo-militaire dans les actions d'interventions Prendre en compte le niveau d'insécurité civil dans les options de prévention et de réponse Définir un indice de vulnérabilité à insécurité alimentaire en tenant compte de l'insécurité civilo-militaire Disposer d'un outil caractérisant la vulnérabilité en fonction du niveau d'insécurité dans une zone donnée Elaborer une échelle de résilience à insécurité alimentaire en tenant compte de l'insécurité civilo-militaire Prévoir les actions de réponse en fonction du niveau d'insécurité dans une zone donnée Mener des plaidoiries auprès des partenaires et des décideurs pour la dynamisation des cadres de concertations surtout au niveau déconcentré Rendre davantage fonctionnel les cadres de concertation sur la SAN (national et déconcentré) 13
  14. 14. 5. Plan d’actions Section 2 : Dispositif de prévention et de gestion des crises alimentaires et nutritionnelles Actions Objectifs Sensibiliser tous les acteurs à abonder conséquemment le FASA Renforcer la synergie d'actions et l'éfficacité des actions de lutte contre l'insécurité alimentaire et la malnutrition Dynamiser le système d'alerte précoce Renforcer la veille sur la SAN Poursuivre la mise en place de la plateforme d'information et d'analyse sur la SAN Renforcer le système d’information sur la SAN et faciliter l’analyse et la prise de décisions par les décideurs 14
  15. 15. 5. Plan d’actions Section 3 : Concertation en faveur de la coordination, de la convergence, de l’alignement et de l’efficacité de l’action collective en matière de SAN Actions Objectifs Mener des plaidoiries auprès des partenaires et des décideurs pour la création d'un fond spécifique au sein du FASA dédié au financement des cadres de concertations surtout au niveau déconcentré Rendre davantage fonctionnel les cadres de concertation sur la SAN 15
  16. 16. 5. Plan d’actions Actions Objectifs Finaliser la rédaction de la charte, organiser un atelier de validation et assurer sa diffusion auprès de tous les acteurs Disposer d'un outil fixant les conditions d'interventions au BF Elaborer un guide des interventions en matière de SAN Fixer les modalités d'intervention au BF Elaborer un panier des interventions en matière de SAN Fixer les modalités d'intervention au BF Sous-section 3.2. Mécanismes et concertation en faveur de l'alignement des interventions des partenaires 16
  17. 17. 5. Plan d’actions Coût du plan d’actions Coût global : 192 624 000 F CFA Environneme nt politique 103 000 000 (54%) Prévention et de gestion des crises alimentaires et nutritionnelles 67 024 000 (35%) Coordination 22 000 000 (11%) 17
  18. 18. 5. Plan d’actions Principaux défis à relever : • La mobilisation des ressources financières ; • L’insécurité et la pandémie du Covid-19 ; • L’implication et l’engagement des acteurs. 18
  19. 19. Conclusion Intérêt de l’utilisation de l’outil C-GOV SAN :  Outil d’évaluation pratique pour apprécier la gouvernance en matière de sécurité alimentaire ;  Outil combinant une démarche scientifique et une approche participative impliquant les populations concernées ;  Instrument offrant la possibilité de conduire des analyses et un dialogue politique à plusieurs échelles : infranationale, nationale et régionale ; 19
  20. 20. Conclusion  Outil pouvant également aider à améliorer la coordination globale et la cohérence des interventions au niveau national ;  Outil simple, permettant de s’autoévaluer régulièrement afin de mesurer les progrès accomplis et de mettre en œuvre des mesures correctives face aux faiblesses ; Le plan d’actions dégagé nécessite la mobilisation de près de 192 624 000 F CFA pour améliorer la gouvernance ; Un appel est lancé pour la mobilisation des ressources 20
  21. 21. 21

×