O slideshow foi denunciado.
Utilizamos seu perfil e dados de atividades no LinkedIn para personalizar e exibir anúncios mais relevantes. Altere suas preferências de anúncios quando desejar.

Anesthesie et anesthesiques

Anesthesie et anesthesiques

  • Entre para ver os comentários

Anesthesie et anesthesiques

  1. 1. DR DIDOUH MOSTAFA PHARMACO IP 2012 L'ANESTHESIE ET ANESTHESIQUES
  2. 2. DÉFINITIONS L'anesthésie : Etat dans lequel l'individu est dans l'incapacité de percevoir des sensations. Selon le niveau d’interruption de la transmission du message sensitif et douloureux, elle peut être qualifiée de : Locale : récepteurs Tronculaire : fibres afférentes Epidurale : la moelle épinière Générale 21/03/16DR didouh mostafa phaco ip 20112 L'ANESTHESIE ET ANESTHESIQUES
  3. 3. Définitions Anesthésie générale: Etat clinique obtenu au moyen de produits médicamenteux Caractérisé par quatre états: l'analgésie, la narcose, la myorésolution la protection du système neurovégétatif. 21/03/16DR didouh mostafa phaco ip 20113
  4. 4. 1. L'analgésie:  Absence de perception de la douleur. 2. La narcose :  Perte de conscience 3. La myorésolution :  Relâchement du système musculaire 4. La protection du système neurovégétatif :  Mise au repos de ce système afin de limiter, au maximum, les réactions de l'organisme qui font intervenir les systèmes sympathique et parasympathique.  Parmi ces réactions, il peut y avoir des arrêts réflexes de la respiration (apnées), ou des battements cardiaques (syncopes). 21/03/16DR didouh mostafa phaco ip 20114 Anesthésie générale : 4 états
  5. 5. ANESTHÉSIQUES GÉNÉRAUX L'anesthésie par inhalation Réalisée avec des agents gazeux ou volatils. Le protoxyde d'azote  Premier utilisé, conserve une place privilégiée,  faible pouvoir analgésique mais se trouve aujourd'hui potentialisé par les analgésiques, les neuroplégiques et les curarisants. L' halothane, ainsi que certains de ses analogues:  à la fois puissant, facile à manier, n'est ni inflammable ni explosif,  mais il pose un problème de pollution au bloc opératoire, qu'il faut équiper de moyens d'évacuation. 21/03/16DR didouh mostafa phaco ip 20116
  6. 6.  Elle fait appel à un nombre considérable de produits.  Thiopental NESDONAL Ce sont des barbiturates, entre , le plus largement utilisés.  Relativement peu toxiques  Ils dépriment cependant la ventilation pulmonaire et le myocarde.  Combinés au curare, fournissent d'excellentes anesthésies.  Le contrôle de la ventilation doit toujours être possible sinon systématique. 21/03/16DR didouh mostafa phaco ip 20118 ANESTHÉSIQUES GÉNÉRAUX L'anesthésie par voie intraveineuse :
  7. 7. Midazolam HYPNOVEL C’est une BZD Présentation :ampoule de 5 mg /1 ml et de 5mg /5 ml Pharmacocinétique : Le délai d ’action après injection IV est de 2 min Effet secondaire: Somnolence Dépendance et accoutumance 9 N N NH3C Cl F
  8. 8. AUTRES AG Propofol DIPRIVAN Etomidate HYPOMIDATE Kétamine KETALAR 21/03/16DR didouh mostafa phaco ip 201110
  9. 9. SURVEILLANCE DES AG : LES URGENCES EN ANESTHÉSIE ET LES SOINS POSTOPÉRATOIRES Risque majeur de l'anesthésie l'apnée qui précède la syncope. Les urgences et les soins associés à une anesthésie sont donc: l'insuffisance respiratoire l'insuffisance cardio-vasculaire l'hypothermie la déshydratation la douleur postopératoire 21/03/16DR didouh mostafa phaco ip 201111
  10. 10. ANESTHÉSIQUES LOCAUX CLASSIFICATION:  Les anesthésiques locaux sont:  Des esters :  Benzocaïne, oxybuprocaïne,  Procaïne, tétracaïne  Des amides :  lidocaïne, bupivacaïne, 21/03/16DR didouh mostafa phaco ip 201112
  11. 11. ANESTHÉSIQUES LOCAUX Positionnement  Les solutions d'anesthésiques locaux contiennent aussi souvent un vasoconstricteur, dans le but d'en ralentir la résorption et de prolonger ainsi la durée de l'anesthésie locale. . 21/03/16DR didouh mostafa phaco ip 201113
  12. 12.  Réactions allergiques :  Cardiovasculaires:  bradycardie, troubles de la conduction cardiaque  Vasoconstriction généralisée et hypertension, arythmies et douleurs angoreuses dues aux vasoconstricteurs, souvent doués de propriétés - et -mimétiques.α β  Méthémoglobinémie 21/03/16DR didouh mostafa phaco ip 201114 ANESTHÉSIQUES LOCAUX Effets indésirables principaux
  13. 13.  Les anesthésiques locaux traversent la barrière placentaire et peuvent ainsi provoquer des effets indésirables chez les nouveau-nés. 21/03/16DR didouh mostafa phaco ip 201115 ANESTHÉSIQUES LOCAUX et Grossesse
  14. 14. LES CURARES 16
  15. 15. INTRODUCTION Curarisation = relâchement musculaire après injection d’un curare. But : faciliter le geste chirurgical ou médical comme l’intubation 18
  16. 16. CLASSIFICATION Selon leur mécanisme d’action on a deux groupes: Curarisants dépolarisants comme le succinylcholine (celocurine) Curarisants non dépolarisants:  comme le Vecuroniurn (NORCURON), Pancuroniurn (PAVULON) l'Atracrium (TRACRIUM) 22

×