O slideshow foi denunciado.
Seu SlideShare está sendo baixado. ×

La restitution des résultats des enquêtes intra-domiciliaires_New1.pptx

Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Carregando em…3
×

Confira estes a seguir

1 de 38 Anúncio
Anúncio

Mais Conteúdo rRelacionado

Mais recentes (20)

Anúncio

La restitution des résultats des enquêtes intra-domiciliaires_New1.pptx

  1. 1. Annexe Mopti Bienvenue à la restitution des résultats de l’enquête intra- domiciliaire au Csréf de Djenné 29/11/2022 1
  2. 2. SOMMAIRE I- Introduction II- Diagnostique communautaire: 1- Méthodologie de l’enquête 2- La présentation des données de l’enquête 3- Identification des problèmes prioritaires, besoins de sante prioritaires et leurs solutions 4- Identification des pathologies fréquentes de la population 5- Plan d’action de résolution des problèmes prioritaires résultant des enquêtes intra-domiciliaires III- CONCLUSION: 29/11/2022 2
  3. 3. I- Introduction : La Direction générale de l’INFSS sous la tutelle du ministère de l’ enseignement supérieur et de la recherche scientifique a organise le stage rural à l’intention des étudiants de la 3ème année cycle Licence en sciences de la santé au titre de l’examen national 2017-2018. Le présent stage s’inscrit dans ce cadre. Il permet aux étudiants de lier la théorie à la pratique afin d'asseoir leurs connaissances et de les préparer à la nouvelle vie professionnelle. 29/11/2022 3
  4. 4. 29/11/2022 4 Le cercle de Djenné est situé au Sud-est de la région de Mopti et dans le delta central du fleuve Niger, le cercle de Djenné couvre une superficie de 4651 km² soit 5,87% du territoire régional. Il est limité : ☞Au nord par le cercle de Mopti ; ☞A l’Est par les cercles de Bandiagara et Tominian, ☞Au sud par le cercle de San (région de Ségou) ☞Et à l’Ouest par les cercles de Macina (Région de Ségou) et de Ténenkou. Le cercle de Djenné a une population de 261 551 habitants en 2016 et compte 176 villages repartis en 12 communes dont une urbaine. IL est constitué de vastes plaines rizicoles et bourgoutière avec des grandes dépressions formants des mares poissonneuse.
  5. 5. II-Diagnostique communautaire 1-Méthodologie de l’enquête Sur les 12 quartiers de la ville de Djenné, un tirage au sort a déterminé 5 quartiers dans lesquels les enquêtes ont été menées. Pour une meilleure coordination de l’activité, nous avons décidé de former un deux groupes afin de mener les enquêtes ensemble. C’est ainsi que nous avons pu enquêter dans les quartiers qui sont : Kanafa , Dioboro, Yoboucaïna, Sankoré, Tolober L’enquête a été portée sur 50 concessions .En effet, on a enquêté 10 concessions par quartier de façon aléatoire. A la fin de l’enquête, le dépouillement et les analyses nous ont permis d’identifier les différentes maladies rencontrées dans la localité. 29/11/2022 5
  6. 6. Tableau1: Renseignements généraux des maisons Nombre de concessions 50 Personne enquêtée Nombre de personne s dans les concessio ns Nombre de pièces Etat General de la maison Présence de parc Présence de culture Propriétaire de la maison Chef de famille autres Bon Mauvais oui Non Oui Non Nombre 36 8 6 575 170 20 30 31 19 00 50 Taux en % 72% 16% 12% 40% 30% 62% 38% 0% 100% 29/11/2022 6 2-La présentation des données de l’enquête : Les données de l’enquête sont représentées dans les tableaux ci-dessous.
  7. 7. Analyse : Sur les 50 concessions enquêtées 36 sont propriétaires de maison soit 72%, 08 sont chef de ménage soit 16% et 6 sont ni propriétaire de la maison ni chef de ménage soit 12%. On note au moins deux(2) personnes par pièces dans l’ensemble des concessions enquêtées, 40% des maisons sont en bon état et 60 % sont en mauvais état ; 62% des concessions font des parcages et 38% ne le font pas ; 100% des concessions ne font pas de culture . Interprétation : La majorité des personnes enquêtées sont propriétaires de leur maison. Les pièces contiennent en moyenne deux personnes, ce qui peut diminuer la fréquence de transmission de certaines maladies contagieuses. La majorité des concessions ont des parcs intra domiciliés. La présence de parcs des animaux dans les concessions entrainent la prolifération des insectes (mouches, moustiques) qui sont des vecteurs de transmissions de certaines maladies comme le paludisme, diarrhée etc.… 29/11/2022 7
  8. 8. Tableau2: Approvisionnement en eau potable Concessions(50) Approvisionnement en eau potable(AEP) Puits Distance entre puits et la latrine A l’extérieur Robi-net Puits Autres Mar-gelle Revête- ment Fermeture Puits Puits du voisin Born Fontaine Fo-rage Cour d’eau Puits public Nombre 47 02 01 02 02 0 13m 15m 0 0 0 0 Taux en % 94% 4% 2% 100% 100% 0% 29/11/2022 8
  9. 9. • Analyse : 94% des familles utilisent l’eau de robinet, 4% les puits, et 2% d’autres moyens. • Interprétation : Dans les 50 concessions rares sont ceux qui s’approvisionnent en eau à d’autres sources à part le robinet soit 94%, un atout dans le cadre de la lutte contre les maladies diarrhéiques. 29/11/2022 9
  10. 10. Tableau: Mode de stockage d’eau Concession 50 Moyen de stockage d’eau Couvercle Fréquence de renouvellement Jarre Bassine Fût Oui Non Moins de 24 heures Plus de 24 heures Nombre 31 05 14 31 0 50 0 Taux en % 62% 10% 28% 62% 0% 100% 0% 29/11/2022 10
  11. 11. • Analyse : 62% ont pour moyen de stockage la jarre, 10% les bassines et 28% les futs. • Interprétation : La jarre est le moyen principal de stockage d’eau et est en bon état, le bon entretien des moyens de stockage de l’eau réduirait la fréquence des maladies liées à l’eau. 29/11/2022 11
  12. 12. Tableau4: Evacuation des excrétas et eaux usées Concession 50 Nombre de latrines Fermeture Entretien de latrines Mode de vidange Puisard Puisard avec fermeture Oui Non Oui Non manuelle spiros oui non oui non Nombre 50 35 15 46 4 50 00 02 48 02 48 Taux en % 100% 70% 30% 93% 7% 100% 0% 4% 96% 4% 96% 29/11/2022 12
  13. 13. Analyse: Il ressort que dans cette analyse : Les 50 concessions enquêtées possèdent toutes une latrine, 70% des latrines possèdent une fermeture, 30% des latrines n’en ont pas, 93% des concessions font l’entretient correcte des latrines et 7% des latrines ne sont pas entretenues, 100% des concessions font des vidanges manuelles. Sur les 50 latrines 02 ont des puisards soit 04% dont 02 avec couvercle soit 4% et 48 puisards n’ont pas de couvercle soit 96%, et 48 latrines n’ont pas de puisards soit 96% dont les eaux coulent dans les rue. Interprétation: Presque toutes les concessions ont des latrines avec fermeture, elles sont à peu près toutes entretenues et leur vidange est manuelle. 29/11/2022 13
  14. 14. Tableau5: Evacuation des déchets solides 50 Concessions Existe-t-il de poubelle Si oui existe-t-il de couvercle Dépôt Enlèvement d’ordure Circuit de collecte Evacuation finale des ordures Oui Non Oui Non Oui Non Oui Non Oui Non Nombre 40 10 04 46 40 10 50 0 50 0 50 Taux 80% 20% 8% 92% 80% 20% 100% 0% 100% 0% 100% 29/11/2022 14
  15. 15. Analyse : Dans les 50 concessions enquêtées : -80% de ces concessions disposent des poubelles, 20% n’en ont pas ; -Parmi ces poubelles, 08% ont des couvercles et 92% n’en disposent pas ; -80% de ces concessions ont des dépôts d’ordure ;  20% de ces concessions n’ont pas de dépôts d’ordure, -100% s’occupent de l’évacuation finale des ordures. Interprétation : La grande partie des concessions disposent des poubelles. La majorité des concessions ont des dépôts. Toutes les concessions disposent des dépôts et font l’évacuation finale au bord du fleuve. 29/11/2022 15
  16. 16. Tableau6: Méthode de traitement des ordures Concession 50 Distance entre le dépôt Et l’habitation Méthode de traitement des ordures Moins de 10m Plus de 10m Compostage Enfouissement Incinération Autres Nombre 22 28 00 04 07 39 Taux en % 43% 57% 0% 8% 14% 78% 29/11/2022 16
  17. 17. Analyse : Dans les 50 concessions enquêtées : 22% des dépôts sont à moins de 10 mètres des habitations; 28% des dépôts sont à plus de 10 mètres des habitations; • On constate que 08% des ordures sont enfouies, 14% des ordures sont incinérées, 78% des familles utilise d’autres moyens et parmi ces moyens le compostage ne faisant pas partie. • Il n’existe pas de circuit de collecte et l’évacuation finale des ordures est assurée par la famille elle-même. Interprétation : Il résulte de l’analyse que la majeure partie des déchets et ordures sont incinérées et cela n’est pas sans conséquences et peuvent produire des gaz toxiques dangereux pour la santé. 29/11/2022 17
  18. 18. Tableau7: Lutte contre les insectes et les rongeurs Concessions 50 Lutte contre les rongeurs Lutte contre les insectes Rodon- Ticides Pièges Autres Désherbage Comblement De gites Insecti- cides MII Mousti- quocoil Autres Nombres 32 07 11 0 0 16 49 00 01 Taux en % 64% 14% 22% 0% 0% 32% 98% 0% 2% 29/11/2022 18
  19. 19. Analyse : sur les 50 concessions enquêtées : 64% utilisent des rondonticides, 14% utilisent des pièges et 22% utilisent autres méthodes (chat). 13% utilisent des moustiquoil et 98 % utilisent des moustiquaires imprégnées d’insecticides, 32 % utilisent les insecticides. Et 02% utilisent autres methodes pour lutter contres les insectes, Interprétation Plus de la moitié de la population utilisent des rodonticides comme méthode de lutte contre les rongeurs ce qui a entrainé la diminution du nombre de rongeur. La plus part de la population utilisent les moustiquaires imprégnées d’insecticides comme méthode de lutte contre les insectes. 29/11/2022 19
  20. 20. Tableau8: Hygiène corporelle 50 Concession Lavage des mains au savon Lavage des mains au savon a la sorti des toilette Lavage des mains au savon après défécation des enfants Conservation des denrées alimentaires Avant de manger Après le manger oui non oui non grenier sac cart on autres Nombre 38 20 47 03 42 08 00 49 00 01 Taux 76% 40% 94% 6% 84% 16% 0% 98% 0% 02% 29/11/2022 20
  21. 21. Analyse : Sur 50 concessions enquêtées on remarque que : 76% de la population lavent leurs mains au savon avant de manger, 40% de la population le pratiquent après avoir mangé ; la majorité (94%) de la population lavent leurs mains au savon à la sortie des toilettes ; 84% lavent leurs mains au savon après la défécation des enfants et 98% des denrées alimentaires sont conservées dans les sacs. Interprétation : Cette analyse nous montre que la pratique de lavage des mains au savon avant de manger, après avoir mangé et à la sortie des toilettes est de plus en plus pratiquée par la population et que la majorité de la population conserve les denrées alimentaires dans les sacs. 29/11/2022 21
  22. 22. Tableau9: La nutrition allaitement Moment de la première tété du nné Alimentation du nné Allaitement exclusif pendant 6mois Introduction des suppléments Immediate ment Apres delivrance Dan les 24h Exclusif Artificiel Mixe Oui Non Avant 6 mois Dans les6 mois Plus de 6 mois Nombre 18 30 02 29 02 19 37 8 09 19 22 Taux 36% 60% 04% 58% 04% 38% 73% 27% 18% 38% 44% 29/11/2022 22
  23. 23. Analyse : Dans les 50 concessions enquêtées : 36% des femmes allaitent leurs enfants dès les premières minutes qui suivent l’accouchement, 60% des femmes allaitent leurs enfants après la délivrance et 04% des femmes font allaitements du nouveau-né dans les 24 heures qui suivent l’accouchement. 58% des femmes allaitent exclusivement leurs enfants et 38% font l’allaitement mixte. 73% des femmes allaitent exclusivement leurs enfants pendant 6 mois et 27% donnent de l’eau et autre tisane; 38% des femmes introduisent une alimentation supplémentaire dans les 6 mois, tandisque 44% le font après les 6 mois. Interprétation : Moins de femmes allaitent leurs enfants immédiatement après l’accouchement ; Plus de la moitié des femmes allaitent exclusivement leurs enfants dans les 6 premières mois ; mais moins de femmes introduisent des suppléments d’aliments après 6 mois. 29/11/2022 23
  24. 24. Tableau10: Nutrition 50 Concessions L’âge de sevrage Mode de sevrage Alimentation de l’enfant cas de grossesse rapprochée 1 an 2 ans Plus de 2 ans Brusque Progressif Brusque Allaitement mixte Nombre 13 35 02 39 11 14 36 Taux 26% 70% 04% 78% 22% 28% 72% 29/11/2022 24
  25. 25. Analyse : 70% des femmes sèvrent leurs enfants dans les 2ans alors que 04% des femmes sèvrent leurs enfants à plus de 2ans; 78% des femmes sèvrent leurs enfants brusquement alors que 22% des femmes le font progressivement; En cas de grossesses rapprochées 28% des femmes font l’allaitement mixte tant disque 72% des femmes font le sevrage brusquement. Interprétation : plus de la moitié des femmes sèvrent leurs enfants dans les 24 mois ; La grande partie des femmes sèvrent brusquement leurs enfants ; Le sevrage brusque est la plus utilisée en cas de grossesse rapprochée. 29/11/2022 25
  26. 26. Tableau11: Maladies a Principales maladies Rencontrées Dans la famille Attitudes des mamans Face à ces maladies Vaccinations Femmes Enfants Paludisme IRA Diarrhé e AutoMedica tion Traitement Traditionel Consultation Medicale A jour En Retard non A jour Non En retard Nombre 50 30 07 05 09 36 32 10 08 36 05 09 Taux En % 100% 60% 14% 10% 18% 72% 64% 20% 16% 72% 10 % 18% 29/11/2022 26
  27. 27. Analyse : Dans les 50 concessions enquêtées : 100% de la population sont confrontées au paludisme ; 60% aux IRA et 14% à la diarrhée. 10% font l’automédication, 18% pratiquent le traitement traditionnel 72% de la population vont dans les centres de santés. 64% des femmes sont à jours par rapport à leurs vaccinations, 20% sont en retard ; 72% des enfants ont leurs vaccinations à jours et 18% sont en retard. Interprétation : Le paludisme est la maladie la plus fréquente au sein de la population, La grande partie des femmes font correctement leurs vaccinations, Plus de moitié des enfants ont leurs vaccinations à jours. 29/11/2022 27
  28. 28. 3- Identification des problèmes prioritaires, besoins de sante et leurs solutions : 29/11/2022 28
  29. 29. Problème 01 : Mode de stockage et de renouvellement de l’eau de boisson Solution : Laver proprement les jarres pouvant contenir l’eau de boisson et bien les couvrir, Traiter régulièrement les eaux de boisson, Eviter aux enfants de jouer avec l’eau de boisson, 29/11/2022 29
  30. 30. Problème 02 : Evacuation des déchets solides Solution : Aménager un dépositoire des déchets solides en dehors de la ville, Mettre en place un GIE local pour le traitement des déchets solides, Organiser des sessions de sensibilisation sur l’hygiène environnementale. 29/11/2022 30
  31. 31. Problème 03 : Evacuation des excrétas et eaux usées Solution : Eviter la proximité latrine-cuisine en mettant les deux à l’opposée, 29/11/2022 31
  32. 32. Problème 04 : Présence de parc dans les concessions Solution : Promouvoir l’utilisation des enclos fermés pour l’élevage des animaux, Faire l’entretien régulier de l’enclos. 29/11/2022 32
  33. 33. 4. Identification des pathologies fréquentes de la population : Les problèmes de santé prioritaires pendant nos enquêtes intra- domiciliaires sont : Le paludisme : 100 % Les IRA (infection respiratoire aiguë) :60 % La diarrhée : 14% 29/11/2022 33
  34. 34. Tableau12: Relatif aux problèmes prioritaires de santé Affections Nombre Taux paludisme 50 57% IRA 30 34% Diarrhée 07 08% Total 87 100% 29/11/2022 34
  35. 35. 5- Plan d’action de résolution des problèmes prioritaires résultant des enquêtes intra domiciliaires 29/11/2022 35
  36. 36. PROBLEMES 0BJECTIFS ACTIONS RESSOURCES RESPONSABLES Paludisme -Diminuer la prévalence du paludisme de 87% à 20% -Utilisation des MII ; -Utilisation des insecticides ; -Creuser des caniveaux -Portes et fenêtres grillagées -Désherbages -Campagne de sensibilisation. -MII -La houe -Des pelles et brouettes -Les autorités sanitaires et les familles. IRA -Réduire la prévalence des IRA de 60% à 15% -Self protection ainsi que les enfants pendant la période froide, d’hivernage, et de poussière. -Habits lourds ; -Huile goménolée ; -Turban -Les familles (surtout les mères) Diarrhée -Réduire la prévalence de la diarrhée de 57% à 10% -Se laver les mains aux moments critiques ; -Utilisation de l’eau potable ; -Avoir une bonne hygiène alimentaire. -SRO ; -Zinc -Les services d’hygiènes ; -Les autorités sanitaires Et les familles (surtout les mères) 29/11/2022 36
  37. 37. III- Conclusion Le stage nous a permis de mettre en pratique les connaissances théoriques, d’avoir une connaissance sur l’organisation du système de santé au Mali et précisément dans le centre de santé de REFERENCE (CSREF) de Djenné, de connaitre le paquet minimum des activités du Csref, de connaitre les coutumes et mœurs de la communauté d’accueil, la perception de la maladie de la communauté et de développer des relations amicales avec les autres stagiaires, les prestataires et les utilisateurs des services du Centre de Santé. 29/11/2022 37
  38. 38. MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION 29/11/2022 38

×