O slideshow foi denunciado.
Seu SlideShare está sendo baixado. ×

Le marché immobilier des commerces - 3ème trimestre 2018

Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Anúncio
Carregando em…3
×

Confira estes a seguir

1 de 41 Anúncio

Mais Conteúdo rRelacionado

Diapositivos para si (20)

Semelhante a Le marché immobilier des commerces - 3ème trimestre 2018 (20)

Anúncio

Mais de Knight Frank France (15)

Mais recentes (20)

Anúncio

Le marché immobilier des commerces - 3ème trimestre 2018

  1. 1. LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES FRANCE R E TA I L 3T 2018
  2. 2. LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE SYNTHÈSE 2 ÉCONOMIE • La consommation devrait accélérer au 2nd semestre grâce à la hausse du pouvoir d’achat. • Ce scenario est entouré d’importantes incertitudes, à l’échelle nationale comme au plan international du fait d’un environnement moins porteur et plus incertain. • La fréquentation touristique reste très dynamique à Paris, avec des arrivées hôtelières en hausse de 5 % sur un an (à fin juillet) grâce à la forte progression des visiteurs étrangers. FORMATS • Les nouvelles attentes des consommateurs, alliées à la révolution digitale, offrent de belles opportunités et permettent de renouveler l’offre commerciale. • Les enseignes multiplient les tests pour répondre à l’essoufflement de certains formats traditionnels. • Parmi les formats qui impriment leurs marques sur le marché immobilier des commerces : les concepts urbains d’enseignes de périphérie, les boutiques de marques et les boutiques de pure-players du web. LOCATIF • Les ouvertures emblématiques se concentrent sur un nombre limité de pôles ou d’artères. • C’est sur la rive droite que le marché des pieds d’immeuble parisien reste le plus animé, ce dont témoignent l’effervescence de la rue Saint-Honoré, le dynamisme du luxe et de nouveaux projets de flagships sur les Champs- Élysées. • Sur la rive gauche, ce sont principalement les ensembles commerciaux qui font l’actualité. INVESTISSEMENT • 2,2 milliards d’euros ont été investis en commerces en France depuis janvier, soit une hausse de 11 % sur un an. • L’activité est polarisée sur quelques opérations d’envergure : cinq transactions supérieures à 100 millions d’euros concentrent 48 % des volumes investis dans l’Hexagone depuis le début de l’année 2018. • Les actifs de pied d’immeuble restent privilégiés par les investisseurs : ils comptent pour 58 % des sommes engagées en France depuis janvier.
  3. 3. Grands indicateurs CONSOMMATION DES MÉNAGES + 0,9 % en 2018* + 1,1 % en 2017 Source : INSEE *Hausse annuelle / Prévision OPINION DES MÉNAGES* 94 en septembre 2018 101 en septembre 2017 Source : INSEE *Indice synthétique de confiance des ménages TAUX DE CHÔMAGE* 8,7 % à fin 2T 2018 9,1 % à fin 2T 2017 Source : INSEE *En France métropolitaine CA DU E-COMMERCE 22 mds € au 2T 2018 + 14,4 % sur un an Source : Fevad BOUTIQUES DE LUXE 41 ouvertures prévues en 2018* 26 recensées en 2017 Source : Knight Frank *Recensement arrêté à fin septembre MONTANTS INVESTIS* 2,2 mds € à fin septembre 2018 + 11 % sur un an Source : Knight Frank *En France LOYER PRIME (Zone A) 20 000 €/m²/an au 3T 2018* 20 000 €/m²/an au 3T 2017 Source : Knight Frank *Champs-Élysées ARRIVÉES HÔTELIÈRES* + 5 % sur un an à fin juillet 2018 + 11,4 % pour les visiteurs étrangers Source : Office de tourisme de Paris *Nombre, à Paris intra-muros 3 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE CHIFFRES CLÉS
  4. 4. Environnement économique
  5. 5. Croissance revue à la baisse Indicateurs économiques de la France Croissance annuelle en %, sauf indication contraire Indicateur 2016 2017 2018p 2019p 2020p PIB 1,1 2,3 1,6 1,6 1,6 Inflation 0,3 1,2 2,1 1,7 1,8 Consommation des ménages 2,0 1,1 0,9 1,3 1,4 Revenu des ménages¹ 1,8 1,4 1,0 1,7 1,5 Chômage (France entière) 10,1 9,4 9,1 8,8 8,5 ¹Revenu disponible brut réel des ménages • La faiblesse de la consommation, la stagnation de la production manufacturière et le ralentissement des exportations ont pesé sur l’économie française au 1er semestre 2018. Au 2nd semestre, la hausse du pouvoir d’achat et le niveau soutenu des investissements des entreprises devraient permettre un rebond de l’activité. Les créations d’emplois devraient aussi accélérer mais seront, en 2018, moins nombreuses qu’en 2017. • En 2019, le PIB de la France conservera le même rythme de croissance qu’en 2018 (+ 1,6 %). Toutefois, l’élan pourrait s’essouffler en raison d’un environnement international moins porteur et plus incertain (Brexit, politique économique italienne, tensions protectionnistes, etc.). Source : Banque de France, Projections macroéconomiques Mitigée Évolution du taux de chômage % population active France métropolitaine Ile-de-France Source : INSEE 5 8,9 8,0 4 6 8 10 12 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 20172018 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE
  6. 6. • Les dépenses des ménages ont marqué le pas au 1er semestre 2018. Au 2nd semestre, la consommation devrait en revanche accélérer grâce à la hausse attendue du pouvoir d’achat. • Ce scenario est entouré d’importantes incertitudes : à l’échelle nationale tout d’abord, l’impact sur la consommation de certaines mesures gouvernementales restant encore à mesurer (réforme de la taxe d’habitation, prélèvement à la source, etc.) ; à l’échelle internationale ensuite, du fait du ralentissement de la croissance mondiale. Hausse attendue…mais sans certitude Consommation des ménages En France, % des variations annuelles en volume Retour au niveau de 2016 Opinion des ménages Indicateur synthétique – Données CVS-CJO 80 90 100 110 120 130 mars-00 sept-00 mars-01 sept-01 mars-02 sept-02 mars-03 sept-03 mars-04 sept-04 mars-05 sept-05 mars-06 sept-06 mars-07 sept-07 mars-08 sept-08 mars-09 sept-09 mars-10 sept-10 mars-11 sept-11 mars-12 sept-12 mars-13 sept-13 mars-14 sept-14 mars-15 sept-15 mars-16 sept-16 mars-17 sept-17 mars-18 sept-18 Source : INSEESource : Banque de France, Projections macroéconomiques 6 0.60% 0.80% 1.40% 2.00% 1.10% 0.90% 1.30% 1.40% 2013 2014 2015 2016 2017 2018p 2019p 2020p LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE
  7. 7. Nouveaux sommets Évolution du nombre d’arrivées hôtelières À Paris, à la fin du mois de juillet de chaque année Source : Office de tourisme de Paris / NB : encadré rouge = évolution 7 mois 2018 / 7 mois 2017. 7 • Habituellement sensible aux soubresauts de l’actualité mondiale, l’activité touristique pourrait souffrir de l’accentuation des risques. Toutefois, après une année 2017 exceptionnelle, la fréquentation semble pour l’instant bien partie pour atteindre de nouveaux sommets en 2018. • Celle-ci continue de progresser à Paris, avec des arrivées hôtelières en hausse de près de 5 % sur un an à la fin du mois de juillet grâce à la forte augmentation du nombre de visiteurs étrangers (+ 11,4 %, contre – 3,9 % pour les Français). Par ailleurs, les aéroports de Paris ont établi un nouveau record aux mois de juillet-août, avec une hausse de 4,2 % sur un an de leur trafic passagers. + 14 % + 8 % + 19 % + 11 % + 8 % + 5 % 0 200000 400000 600000 800000 1000000 1200000 1400000 Etats-Unis Royaume-Uni Allemagne Chine Japon Russie 2016 2017 2018 Visiteurs étrangers Les étrangers tirent la croissance Évolution du nombre d’arrivées hôtelières À Paris Source : Office de tourisme de Paris + 11,4 % sur un an À fin juillet 2018 Visiteurs français - 3,9 % sur un an À fin juillet 2018 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE
  8. 8. 8 Nette progression dans le luxe… Taux d’ouverture dominicale en ZTI À Paris, selon le secteur d’activité en % …et parmi les plus grands commerces Taux d’ouverture dominicale en ZTI À Paris, selon la taille des commerces • Près de trois ans après l’adoption de la loi Macron, le dernier bilan dressé par le ministère de l’Économie confirme la progression de l’ouverture dominicale des commerces à Paris, passée en moyenne de 17,4 % avant la mesure à 32,3 % en février 2018. • L’évolution à la hausse est particulièrement marquée dans le secteur du luxe et parmi les plus grands commerces. Cette percée s’accompagne d’une plus grande fréquence d’ouverture (31 % des commerces situés en ZTI ont ouvert dix dimanches ou plus au 4T 2017, contre 24 % au 4T 2016 et 15 % au 4T 2014). Source : Direction générale des Entreprises. Alimentaire Source : Direction générale des Entreprises. 55% 56% 19% 26% 27% 31% Luxe Autres commerces Février 2017 Février 2018 32,8% 19,5% 35,6%35,6% 22,7% 52% 0 10 20 30 40 50 60 0 à 1 salarié 2 à 10 salariés 11 salariés et + févr-17 févr-18 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE
  9. 9. Stratégies des enseignes & formats commerciaux
  10. 10. LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE STRATÉGIES DES ENSEIGNES & FORMATS COMMERCIAUX Croissance soutenue Chiffre d’affaires du e-commerce En France 11.6 15.6 20.0 25.0 31.0 37.7 45.0 51.1 57.5 64.9 72.0 81.7 93.2 33% 34% 28% 25% 24% 22% 19% 14% 12% 14% 15% 14% 14% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018p CA (€ mds) Croissance annuelle (%) Source : Fevad • Après les 22,3 milliards d’euros du 1er trimestre 2018, les ventes en ligne ont totalisé 22 milliards au 2e trimestre, soit une hausse de 14,4 % sur un an portée par l’essor continu des ventes de l’Internet mobile (+ 20 % sur un an), l’augmentation de la fréquence d’achat et le succès de certains produits (ameublement/décoration). Sur l’ensemble de 2018, les ventes en ligne devraient atteindre un peu plus de 90 milliards d’euros. Elles franchiront le seuil symbolique des 100 milliards en 2019. • Dans ce contexte, retailers traditionnels et acteurs du web multiplient les alliances afin de renforcer les synergies entre distribution physique et digitale, proposer de nouveaux services aux consommateurs et consolider leur position. 10 L’année du phygital Exemples d’alliances
  11. 11. 11 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE STRATÉGIES DES ENSEIGNES & FORMATS COMMERCIAUX Plans sociaux / Licenciements / Fermetures Cessions d’enseignes • Plusieurs secteurs de la distribution sont en difficulté. L’habillement (avec des ventes en baisse de 4 % sur un an à la fin du 3e trimestre) et le jouet fournissent plusieurs exemples de cessions, de plans sociaux et de fermetures de magasins. • De nouvelles enseignes étrangères continuent parallèlement d’affluer dans l’Hexagone. Si Paris et ses rues commerçantes restent une cible privilégiée, les nouveaux entrants visent aussi d’autres villes et d’autres typologies d’actif. Des historiques chahutés… Exemples récents Sources : Knight Frank / Presse …mais un flux constant de nouveaux entrants Exemples d’enseignes par pays en 2018 Sources : Knight Frank / Presse ENSEIGNE ORIGINE LIEU IMPLANTATION BYREDO Paris, rue Saint-Honoré COIN CASA Rennes, CC Grand Quartier ICICLE Paris, avenue George V LTB JEANS Nice, CC Cap 3000 NIU Paris, avenue de la Grande Armée OBEY Paris, rue de Nazareth SEAFOLLY Cannes, rue d’Antibes SNIPES Paris, rue Berger SUITSUPPLY Paris, rue de la Paix XIAOMI Paris & CC Vélizy 2
  12. 12. • Les enseignes multiplient les tests pour répondre à l’essoufflement de certains formats traditionnels, délaissés par des consommateurs hyperconnectés et plus difficiles à fidéliser. Cet essoufflement peut conduire les enseignes à accélérer leurs arbitrages. Toutefois, les nouvelles attentes de la clientèle, alliées à la révolution digitale, offrent aussi de belles opportunités : opportunités pour de nouveaux acteurs d’accroître leur visibilité, et opportunités pour les enseignes historiques de renouveler leur offre. • Trois types de format impriment plus particulièrement leurs marques sur le marché immobilier des commerces : les concepts urbains d’enseignes solidement établies en périphérie, les « boutiques de marques » et les boutiques de pure-players du web. 12 Pure-players Boutiques de marques Concepts urbains AMPM BIRCHBOX ROSSIGNOL SALOMON IKEA DÉCATHLON Et aussi : Et aussi : Et aussi : LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE STRATÉGIES DES ENSEIGNES & FORMATS COMMERCIAUX Des formats renouvelés Exemples d’ouvertures et de projets
  13. 13. 13 L’alimentation-restauration fait sa révolution Expansion du bio Floraison de concepts Nouveaux « spots » • Le dynamisme de l’alimentation-restauration est illustré par la poursuite de l’expansion des spécialistes du bio, des formats de proximité de la grande distribution ou des enseignes de restauration rapide, comme Prêt à Manger qui a récemment ouvert près de l’Opéra et de la Sorbonne. • Le phénomène des « food halls » prend également de l’ampleur. Les projets se multiplient, à Paris et en Île-de-France (Beaupassage, récemment ouvert dans le 7e, Eataly qui ouvrira en 2019 dans le Marais son premier flagship français, les 5 000 m² de « Food Society » au sein des Ateliers Gaité en 2020, Oxygen et Table Square à La Défense l’an prochain, etc.) comme en régions (« Heat » à Lyon, « Halle Boca » à Bordeaux, ex « Halles Alstom » de l’île de Nantes, La Cartoucherie à Toulouse, etc.). 20 0 0 10 63 40 14 14 0 10 20 30 40 50 60 70 Naturalia Bio C' Bon Biocoop La Vie Claire 2003 2017 Évolution du nombre de magasins d’enseignes Bio à Paris LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE STRATÉGIES DES ENSEIGNES & FORMATS COMMERCIAUX DRIVES PIÉTONS CASINO 4 NEGOZIO LEGGERO FRANPRIX DARWIN FOOD SOCIETY BEAUPASSAGE OXYGEN HALLE BOCA Exemples de nouveaux concepts Exemples de projets à Paris/IDF et en régions Source : APUR
  14. 14. MODE / SPORTSWEAR BESSON DÉCATHLON DEICHMANN INTERSPORT JD SPORT KIABI LPB WOMAN PRIMARK SŒUR TAKKO UNIQLO Exemples d’enseignes en développement En France, par activité Sources : Knight Frank, presse et sites d’enseignes 14 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE STRATÉGIES DES ENSEIGNES & FORMATS COMMERCIAUX RESTAURATION AU BUREAU BEEF HOUSE BISTRO RÉGENT BURGER KING FRESH BURRITOS IT LA PIZZA DE NICO O’TACOS PRÊT À MANGER VAPIANO YOGURT FACTORY ALIMENTATION ANGE BIO C BON BIOCOOP DAY BY DAY GRAND FRAIS LA VIE CLAIRE MARIE BLACHÈRE NATURALIA NATURÉO NESPRESSO THIRIET AUTRES ACTION BASIC FIT BOULANGER FITNESS PARK LA REDOUTE MAXI BAZAR OPTICAL CENTER SOSTRENE GRENE STOKOMANI TIGER TOM & CO Périphérie Centres commerciaux Rues commerçantes
  15. 15. Le marché locatif Rues commerçantes
  16. 16. LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE RUES COMMERÇANTES | PARIS 16 • Si la fréquentation touristique pourrait atteindre de nouveaux sommets en 2018, le tourisme international n’est pas le seul soutien du marché parisien des commerces. La demande des enseignes est également alimentée par les dépenses des consommateurs locaux, notamment dans l’alimentation et la restauration dont le dynamisme est illustré par l’essor du bio, la poursuite du maillage des formats de proximité de la grande distribution et les nouvelles ouvertures d’enseignes de restauration rapide. D’autres secteurs ont le vent en poupe, comme ceux de la beauté, des cosmétiques ou du sport. • Les ouvertures les plus emblématiques continuent de se concentrer sur un nombre limité de pôles ou d’artères. Sur la rive gauche ce sont les ensembles commerciaux qui font l’actualité, avec la confirmation de l’installation dans « Beaugrenelle » des Galeries Lafayette, le lancement des travaux de rénovation et d’extension du centre « Italie 2 », et l’avancée des chantiers et de la commercialisation des « Ateliers Gaité » et des commerces de la gare Montparnasse. • C’est sur la rive droite que le marché des commerces de pied d’immeuble reste le plus animé. Dans le Marais, l’ouverture d’un nouveau magasin & Other Stories (groupe H&M) au 76 bis rue Vieille- du-Temple marque une nouvelle étape de son expansion parisienne. La taille de ce nouveau flagship (900 m²) est assez inhabituelle dans un quartier contraint par le manque d’offres de grandes surfaces. Une autre arrivée de poids est attendue en 2019 : celle d’Eataly sur 2 400 m² de surface de vente, qui devrait démultiplier les flux rue Sainte-Croix de la Bretonnerie. • Le succès du Marais s’inscrit dans celui, plus général, du cœur de la rive droite. L’ouverture de nouveaux flagships dans le Marais s’ajoute ainsi au regain d’intérêt pour le secteur Etienne Marcel / Place des Victoires, et aux transformations en cours rue de Rivoli où le chantier de la Samaritaine se poursuit. C’est donc bien un resserrement des liens unissant les grandes polarités de la rive droite qui se dessine, et que d’autres types de projets, comme ceux dédiés à l’art, pourraient aussi favoriser. Après la Fondation Pinault dans la Bourse de Commerce, c’est ainsi la Fondation Cartier qui est maintenant annoncée dans l’hypercentre parisien, dans l’ancien « Louvre des Antiquaires ». • Les Champs-Élysées continuent de prospérer. Près de 25 ouvertures et transactions y ont été recensées ces trois dernières années, confortant le succès d’une avenue de plus en plus dédiée aux flagships et dont le positionnement est toujours plus haut-de-gamme. • Les groupes de luxe restent très actifs rue Saint-Honoré. 17 ouvertures de boutiques de luxe sont pour l’instant programmées en 2018 et 2019 sur l’artère, soit un tiers de l’ensemble des ouvertures à venir dans la capitale, dans un contexte particulièrement favorable pour le secteur (excellents résultats des grands groupes, essor du tourisme international, etc.). • Le bouillonnement du marché parisien du luxe ne se traduit pas par une hausse généralisée des valeurs locatives. Celles-ci peuvent ponctuellement augmenter sur un nombre restreint d’artères. Elles peuvent aussi accuser une pression à la baisse sur quelques axes du fait des stratégies de rationalisation des enseignes et de leurs exigences accrues de rentabilité. Le cœur battant du commerce parisien Tendances du marché des rues commerçantes à Paris
  17. 17. Exemples de transactions et ouvertures récentes à Paris Source : Knight Frank Enseigne Adresse Arrondissement Surface totale (m²) IKEA 23 boulevard de la Madeleine Paris 1 6 000 LVMH 127 avenue des Champs-Élysées Paris 8 2 000 SUITSUPPLY 18 rue de la Paix Paris 2 1 680 SNIPES 2 rue Berger Paris 1 1 060 MILIBOO 14 boulevard de la Madeleine Paris 8 1 046 LANCÔME 52 avenue des Champs-Élysées Paris 8 715 XIAOMI 30 avenue des Champs-Élysées Paris 8 680 BALMAIN 374 rue Saint-Honoré Paris 1 620 AMPM 49 rue Etienne Marcel Paris 1 560 ROSSIGNOL 21 boulevard des Capucines Paris 2 300 TUMI 17 rue du Vieux Colombier Paris 6 240 BANDE À PART 16 boulevard des Capucines Paris 9 220 SALOMON 129 boulevard Saint-Germain Paris 6 210 HERNO 259 rue Saint-Honoré Paris 1 100 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE RUES COMMERÇANTES | PARIS 17 Futur IKEA, 23 bd de la Madeleine, Paris 1 127 avenue des Champs-Élysées, Paris 8 AMPM, 49 rue Étienne Marcel, Paris 1
  18. 18. Record en vue Ventes d’articles de luxe dans le monde LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE RUES COMMERÇANTES | PARIS 18 159 170 167 153 173 192 212 218 224 251 250 260 276-281 7% -2% -2% -8% 13% 11% 10% 3% 3% 12% 0% 4% 6-8% -20% -10% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 0 50 100 150 200 250 300 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018p CA (€ mds) Croissance annuelle (%) Source : Bain & Company • Après avoir marqué le pas en 2016 et être reparties à la hausse l’an passé, les ventes du luxe devraient encore gagner de la vigueur en 2018. La progression pour cette année serait ainsi comprise entre 6 et 8 %, soutenue par le dynamisme des ventes en Asie (entre 9 et 11 %). • L’industrie du luxe profite d’un faisceau de facteurs conjoncturels et structurels favorables, lui assurant une croissance pérenne sur le long terme. Parmi ceux-ci, la poursuite de l’essor du tourisme international (arrivées en hausse de 3,3 % par an dans le monde entre 2010 et 2030), et l’adaptation croissante des marques de luxe aux nouveaux modes de consommation (digitalisation, attentes des « millenials », etc.). Accélération des dépenses des consommateurs chinois Essor du tourisme Boom des ventes en ligne Succès de la beauté et des accessoires Millenials Alignement des planètes Un faisceau de facteurs favorables Sources : Bain & Company / Knight Frank Consommation locale
  19. 19. La rue Saint-Honoré sous les spotlights Focus sur le marché du luxe parisien • Le succès de la rue Saint-Honoré contribue directement à l’augmentation du nombre d’ouvertures de boutiques de luxe à Paris. Celle-ci concentre un tiers des ouvertures programmées à Paris en 2018 et 2019. • Toujours privilégié par les marques les plus prestigieuses, le Triangle d’or offrira à terme de nouvelles opportunités d’implantation grâce à de grandes opérations de restructuration (ex Europe 1 rue François 1er, etc.). Libérations et projets de développement de nouveaux flagships sont également à l’origine de la montée en gamme des Champs-Elysées. En revanche, l’expansion du luxe vers d’autres quartiers traditionnellement moins « huppés », qui avait été observée entre 2010 et 2015 dans le Marais ou sur la rive gauche, ne semble plus pour l’instant d’actualité. LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE RUES COMMERÇANTES | PARIS 19 22% 12% 12% 11% 10% 7% 4% 24% 33% 6% 12%6% 4% 8% 12% 15% Rue Saint-Honoré Avenue Montaigne Vendôme / Paix Faubourg Saint-Honoré Sèvres / Saint-Germain George V / François 1er Champs-Elysées Autres Évolution du nombre d’ouvertures de boutiques de luxe À Paris Répartition des ouvertures par artère Part en %, sur le total des ouvertures à Paris 2018-2019 2012-2017 Source : Knight Frank Source : Knight Frank 39 50 50 26 41 Moyenne an. 2012-2017 2015 2016 2017 2018* ¹Recensement réalisé à fin septembre 2018.
  20. 20. Dynamisme de l’hôtellerie de luxe Projets récents et à venir à Paris LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE RUES COMMERÇANTES | PARIS 20 Source : Knight Frank
  21. 21. Statu quo Valeurs locatives prime, à Paris, en €/m²/an Zone A* Source : Knight Frank Rue ou zone commerçante Arrondissement Loyer au 3T 2017 Loyer au 3T 2018 Tendance Avenue des Champs-Élysées Paris 8 20 000 20 000  Avenue Montaigne Paris 8 15 000 15 000  Rue du Faubourg Saint-Honoré Paris 8 15 000 15 000  Rue Saint-Honoré Paris 1 12 000 12 000  Boulevard Haussmann Paris 8 / 9 6 000 6 000  Sèvres / Saint-Germain Paris 6 / 7 6 000 6 000  Marais Paris 3 / 4 5 000 5 000  Capucines / Madeleine Paris 1 / 2 / 8 / 9 4 000 4 000  Rue de Rivoli Paris 1 / 4 4 000 4 000  Rue de Passy Paris 16 2 500 3 000  *Valeur locative : loyer + cession (droit au bail/fonds de commerce) décapitalisé - 5,000 10,000 15,000 20,000 25,000 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 3T2018 Champs-Elysees Avenue Montaigne Rue Saint-Honoré Rue des Francs-Bourgeois Évolution des valeurs locatives prime Entre 2006 et 2018, sur quelques artères parisiennes, en €/m²/an, Zone A* Source : Knight Frank LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE RUES COMMERÇANTES | PARIS 21
  22. 22. Une métamorphose en marche Exemples de projets récents et à venir À Paris, entre 2017 et 2021 Source : Knight Frank LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE RUES COMMERÇANTES | PARIS 22
  23. 23. De grands projets de restructuration Tendances du marché des rues commerçantes en régions • En régions, c’est sur les meilleurs axes des plus grandes villes que sont recensées les ouvertures les plus significatives. Primark, qui mène plusieurs projets en centre commercial, vient ainsi d’inaugurer son flagship de la rue de Rémusat à Toulouse en attendant celui de Strasbourg. Uniqlo a par ailleurs ouvert à Rennes, et mettra bientôt un pied dans les centres-villes de Toulouse et de Nantes. • Les géants de la fast-fashion continuent également de pousser leurs pions dans de plus petites villes, à l’exemple du magasin qu’H&M doit ouvrir en 2019 à Agen ou de l’arrivée de Bershka à Angers. Ces projets n’empêchent pas ces mêmes groupes d’accélérer leurs arbitrages, à l’exemple d’H&M à Lille (rue de Béthune) ou de Zara à Avignon (rue de la République), qui s’ajoutent aux fermetures d’enseignes en difficulté (Happy Chic, New Look, etc.). • Magasins de décoration et bazars (Sostrene Grene, Tiger, Maxi Bazar, etc.), salles de fitness et sportswear (JD Sports), cosmétiques (Nyx)restent parmi les secteurs les plus dynamiques. Celui de la restauration est également actif, comme le montrent les nouvelles ouvertures d’enseignes à succès (Big Mamma à Lille, Five Guys à Lyon, Vapiano à Nancy et Bordeaux, etc.), ainsi que la multiplication des projets de « food halls » (« Halle Bocca » à Bordeaux, ex Halles Alstom de Nantes, « La Cartoucherie » à Toulouse, « Heat » à Lyon Confluence, etc.). Ceux-ci accompagnent souvent le développement de nouveaux quartiers et, associés à d’autres usages, marquent l’émergence d’une offre plus en phase avec les nouvelles attentes des consommateurs. • Après l’inauguration du « Grand Hôtel Dieu » à Lyon, les projets de restructuration restent nombreux dans plusieurs grandes villes de France. La mixité est quasi systématiquement à l’ordre du jour, à l’exemple d’« Iconic » à Nice ou du projet de transformation du Palais du Commerce à Rennes, dont une nouvelle étape a été franchie avec une première sélection de quatre opérateurs. • À Lille, la première pierre de l’opération de redéveloppement du « 31 » a été posée : d’ici la fin de 2019, le site accueillera plus de 10 000 m² de commerces, auxquels s’ajouteront 8 000 m² de bureaux et un hôtel 4* de 120 chambres ; une mixité qui caractérise aussi l’opération de restructuration de l’ex bâtiment des Galeries Lafayette à Marseille, soit 4 500 m² de commerces et 8 400 m² d’espaces de coliving. • Les valeurs locatives prime restent stables. Lyon et Bordeaux affichent les valeurs les plus élevées (2 500 €/m²/an, voire plus, pour les meilleurs emplacements). Nice complète le trio de tête. D’autres capitales régionales, telles Strasbourg et Toulouse, suivent avec des valeurs comprises, depuis plusieurs années, entre 2 000 et 2 200 €/m²/an. LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE RUES COMMERÇANTES | RÉGIONS 23
  24. 24. LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE RUES COMMERÇANTES | RÉGIONS Exemples d’ouvertures et de projets récents en régions Sources : Knight Frank / Enseignes / Presse 24 Villes appartenant au Top 10 des aires urbaines françaises Autres villes LILLE Zara & Zara Home AMPM / Boggi Big Mamma STRASBOURG Primark Hugo Boss Samsonite Scotch & Soda LYON Décathlon City / COS Five Guys / JD Sports L’Oréal / Sostrene Grene AIX / MARSEILLE Five Guys Philipp Plein Scotch & Soda NANTES Uniqlo / COS Superdry / Nyx RENNES Uniqlo Nespresso ROUEN Rituals Tiger Boulanger TOULOUSE Primark / Uniqlo Truffaut / Sostrene Grene BORDEAUX Ex Virgin Megastore Lalique / Rains Balibaris / Vapiano AGEN H&M Sneakers Specialist NICE JD Sports Sœur CANNES Dolce & Gabbana Oysho Tiger NANCY Five Guys Sostrene Grene Vapiano / Tiger ANGERS Bershka ORLÉANS Nespresso Sostrene Grene
  25. 25. Stabilisation des valeurs locatives En régions, fin 3T 2018, en €/m²/an Zone A* Source : Knight Frank *Valeur locative : loyer + cession (droit au bail/fonds de commerce) décapitalisé 1 400 / 1 600 1 500 / 1 700 1 800 / 2 000 1 800 / 2 000 1 800 / 2 000 2 200 / 2 400 2 200 / 2 400 2 200 / 2 500 Nantes Marseille Strasbourg Toulouse Lille Nice Bordeaux Lyon € 0 € 500 € 1,000 € 1,500 € 2,000 € 2,500 € 3,000 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE RUES COMMERÇANTES | RÉGIONS 25
  26. 26. Le marché locatif Ensembles commerciaux
  27. 27. • Les ouvertures les plus significatives du 1er semestre 2018 avaient porté sur des centres nouvellement créés, comme « Le Prado » à Marseille, « B’Est » en Lorraine ou le « Grand Hôtel Dieu » à Lyon. Ces trois derniers mois, ce sont les inaugurations d’opérations de renouvellement de centres existants qui ont dominé l’actualité. • Cette tendance, récemment illustrée par l’extension de la galerie et de l’hypermarché Cora de Publier près d’Evian (« Shop’In Publier »), l’ouverture des 7 000 nouveaux m² de « Carrefour Grand Évreux » ou l’ajout de 28 nouveaux magasins au centre « La Lézarde » à Montivilliers près du Havre, représentera une part conséquente des développements en 2018 et 2019. Si quelques grandes créations doivent bientôt voir le jour (« Lillenium » à Lille), les projets d’extension et de rénovation sont en effet nombreux, notamment en Ile-de-France où les plus grandes foncières poursuivent la transformation de leurs centres (Hammerson avec « Les Trois Fontaines » à Cergy et « Italie 2 » à Paris, Klépierre avec « Créteil Soleil », Unibail avec « Les Ateliers Gaité » à Paris, Carré Sénart, Parly 2 et Vélizy 2 » etc.). • Les foncières de la grande distribution ne sont pas en reste. Si certaines cèdent une partie de leurs actifs, elles accélèrent en parallèle la modernisation de leur patrimoine. C’est le cas de Mercialys qui, tout en poursuivant ses arbitrages, finalise quelques grandes opérations (extension de « Cap Sacré Cœur » à La Réunion) et continue de réduire la surface de plusieurs de ses hypermarchés pour y accueillir des moyennes surfaces différenciantes et génératrices de flux (la FNAC à Besançon, Action à Annecy, etc.). • Les gares sont un autre territoire privilégié par les foncières. Ceetrus a récemment été choisi pour transformer la gare du Nord (la plus fréquentée d’Europe) et faire passer de 10 000 à 50 000 m² sa surface commerciale. D’autres projets de grande ampleur sont en cours à Paris, avec le développement de près de 20 000 m² de commerces dans les gares d’Austerlitz et de Montparnasse (où sont notamment attendus Lush, The Kooples, la Fnac, Hema et Marks & Spencer Food). En régions, les projets sont également nombreux, à l’exemple des opérations menées à Bordeaux, Nantes, Nice ou Toulouse. (Grands) travaux en cours Tendances du marché français des centres commerciaux LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE CENTRES COMMERCIAUX 27 Le Prado, Marseille (13) Lillenium, Lille (59) Italik, Paris (75013)
  28. 28. Exemples d’ouvertures et de projets significatifs de centres commerciaux Source : Knight Frank Ouvertures 2018 Ouvertures 2019 Centre Commune Type Surface (m²) B’Est Farebersviller (57) Création 55 000 Le Prado Marseille (13) Création 23 000 Leclerc Baleone Sarrola-Carcopino (2A) Création 18 000 Grand Hôtel Dieu Lyon (69) Création 17 000 La Lézarde Montivilliers (76) Extension 15 000 Cap Sacré Coeur (Phase 1) Le Port (La Réunion) Extension 9 200 Shop’In Houssen Colmar (68) Extension 5 300 Centre Commune Type Surface (m²) Lillenium Lille (59) Création 56 000 Open Sky Plaisir (78) Redéveloppement 37 000 Cap 3000 Saint-Laurent-du-Var (06) Extension 32 500 Vélizy 2 Vélizy-Villacoublay (78) Extension 19 970 Créteil Soleil Créteil (94) Extension 11 600 Italik Paris (75013) Extension 6 500 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE CENTRES COMMERCIAUX 28 NB : en rose, projets ouverts
  29. 29. Profusion de projets Tendances du marché français des retail parks LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE RETAIL PARKS 29 • Près de 300 000 m² ont été inaugurés en France depuis le début de 2018. Après « Les Océanides » près de Bordeaux, « Cap Saran » près d’Orléans ou le « Frunshopping » de Nancy-Sud au 1er semestre, les trois derniers mois ont vu les ouvertures (totales ou partielles) de l’« Aren’Park » de Cergy, des « Promenades de Brétigny » ou du « Chamblyrama » de Chambly. • Les foncières de la grande distribution continuent par ailleurs de développer de nouveaux retail parks à proximité de leurs centres. Après « Cap Saran », Carrefour vient par exemple d’inaugurer deux retail parks de 15 000 et 30 000 m² : l’un est situé à Chalezeule près de Besançon, l’autre à Guichainville près d’Évreux. • En 2019 sont notamment annoncés « Steel » à Saint-Étienne et « Le Puisoz » à Vénissieux, près de Lyon, où s’installeront IKEA et Leroy-Merlin. Après avoir inauguré « Shopping Promenade Cœur Picardie » à Amiens en 2017, Frey prépare aussi la livraison de plusieurs sites importants en 2019 et 2020, à l’exemple des 19 000 m² de la « Shopping Promenade » d’Arles, de « Wood Shop » à Bois Sénart ou des 67 000 m² de la « Shopping Promenade Cœur d’Alsace » près de Strasbourg. • La demande des enseignes à petits prix reste vigoureuse. Celles-ci poursuivent leur expansion en profitant, notamment, des cessions d’enseignes. Gifi vient ainsi de finaliser l’acquisition de Besson Chaussures. Présent depuis 2012 dans l’Hexagone, Action continue par ailleurs de multiplier les ouvertures et compte aujourd’hui près de 400 magasins. D’autres enseignes, plus récentes, se développent également, à l’exemple de Takko, Zeeman ou Pep & Co. • « Chamblyrama », « Les Promenades de Brétigny », l’« Aren’Park », etc. : plusieurs projets récents mettent l’accent sur les loisirs ; une tendance également illustrée par le succès de certains concepts comme Hapik, qui ouvrira bientôt à Roncq près de Lille ou près de Grenoble, ou l’expansion des enseignes de fitness (Basic Fit, Fitness Park, L’Orange Bleue, etc.). • Enfin, enseignes d’alimentation et de restauration sont aussi plus présentes, portées par le boom de la franchise, l’essor du bio et du frais, et la volonté des opérateurs de constituer de véritables pôles dédiés développant une offre plus vaste et plus qualitative. Les Océanides, La Teste-de-Buch (33) Open Sky, Buchelay (78) Shopping Promenade, Arles (13)
  30. 30. Exemples d’ouvertures et de projets significatifs de retail parks Source : Knight Frank Centre Commune Type Surface (m²) Les Promenades de Brétigny* Brétigny-sur-Orge (91) Création 49 000 Grand Évreux Guichainville (27) Création 30 000 Cap Saran Saran (45) Création 29 200 Frunshopping Nancy Sud Saint-Nicolas-de-Port (54) Création 23 000 Les Océanides La Teste-de-Buch (33) Création 22 000 Aren’Park Cergy-Pontoise (95) Création 20 000 PAC Carrefour Chalezeule (25) Création 15 000 Centre Commune Type Surface (m²) Steel Saint-Étienne (42) Création 70 000 Puisoz Vénissieux (69) Création 50 000 Open Sky Buchelay (78) Redéveloppement 40 000 Eden 2 Servon (77) Création 35 000 Shopping Promenade Arles (13) Création 19 000 Pop’A Autun Autun (71) Création 10 800 Ouvertures 2018 Ouvertures 2019 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE RETAIL PARKS 30 NB : en rose, projets ouverts / *Phase 1
  31. 31. De plus en plus prisés Tendances du marché français des centres de marques • Avec un parc totalisant un peu plus de 500 000 m² principalement situés dans le nord du pays, les centres de marques ne représentent qu’une petite part du marché immobilier des commerces en France. • Néanmoins, le format est de plus en plus prisé par les enseignes, qui l’utilisent pour écouler leurs produits dans un contexte de ralentissement des ventes d’habillement et de promotions quasi permanentes. • Si un nombre croissant d’enseignes privilégient ce format, c’est aussi parce qu’il colle mieux désormais aux attentes des consommateurs, offrant une architecture plus soignée et des concepts plus variés et haut de gamme. L’expansion des grands magasins est particulièrement significative, à l’exemple des nombreuses ouvertures des Galeries Lafayette (Roppenheim, Honfleur, Villefontaine, île Saint-Denis, etc.), • Le rythme de développement de nouveaux projets s’est accéléré depuis 2017. Plus de 150 000 m² ont ouvert depuis le début des années 2010, dont près de 40 000 m² l’an passé avec l’extension de Romans-sur-Isère et l’inauguration de deux nouveaux centres : le « Honfleur Normandy Outlet » et le « McArthurGlen Provence » à Miramas. • Le 1er semestre 2018 a été marqué par l’ouverture de « The Village » à Villefontaine, près de Lyon. D’autres projets sont attendus en 2019 et 2020, dont le volume devrait au moins totaliser près de 60 000 m² de commerces. Parmi les ensembles en cours de développement figurent les 20 000 m² de « City Outlets Paris » à Romainville, en région parisienne et, sur une surface comparable, le « Alpes The Style Outlets » situé à Châtillon-en- Michaille, non loin de la frontière suisse. • Si le format étend peu à peu sa toile dans l’Hexagone, plusieurs autres projets sont dans les cartons, à l’exemple du « Village Outlet » de Coutras, près de Bordeaux, ou du village de marques de Sorigny, près de Tours. Ce dernier projet s’est vu récemment opposé un avis défavorable de la CDAC, et sa réalisation est désormais suspendue à la décision de la CNAC, attendue d’ici la fin de 2018. • Le stock de projets potentiels reste important (plus de 100 000 m² programmés après 2020). Toutefois, une part importante d’entre eux pourrait ne pas ouvrir compte-tenu de l’importance des recours et de l’opposition fréquemment suscitée par le développement de nouveaux villages de marques. LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE CENTRES DE MARQUES 31 The Village, Villefontaine (38) City Outlets Paris, Romanville (93) Alpes the Style Outlets, Châtilon-en-M. (01)
  32. 32. Source : Knight Frank Exemples d’ouvertures et de projets significatifs de centres de marques Ouverture Centre Commune Type Surface (m²) 2011 Nailloux Outlet Village Nailloux (31) Création 24 800 2012 The Style Outlets Roppenheim (67) Création 27 300 2013 One Nation Paris Les-Clayes-sous-Bois (78) Création 24 000 2015 Marques Avenue A13 Aubergenville (78) Restructuration 13 700 2017 Honfleur Normandy Outlet Honfleur Création 12 700 2017 McArthurGlen Provence Miramas Création 25 000 Ouverture Centre Commune Type Surface (m²) 2018 The Village Villefontaine (38) Création 25 000 2019 Viaduc Village (Phase 1) La Cavalerie (12) Création 7 500 2019 L’Escale Outlet Shopping Village Hautmont (59) Création 10 500 2019 City Outlets Paris Romainville (93) Création 20 000 2020 Alpes The Style Outlets Châtillon-en-Michaille (01) Création 19 000 ˃ 2020 Village de marques Coutras (33) Création 19 200 ˃ 2020 Village de marques Sorigny (37) Création 20 000 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE CENTRES DE MARQUES 32NB : en rose, projet ouvert Évolution des ouvertures en France En m², volume total par année* 0 5000 10000 15000 20000 25000 30000 35000 40000 45000 50000 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 Source : Knight Frank *Opérations certaines et potentielles
  33. 33. Le marché de l’investissement
  34. 34. 34 3T 2018 3T 2017 TENDANCE Volumes investis en commerces en France 2,15 Md € 1,95 Md €  Part des commerces* 14 % 13 %  Nombre de transactions > 100 M€ 5 3  Part des volumes investis en Ile-de-France** 48 % 48 %  Part des investisseurs étrangers** 53 % 31 %  Taux de rendement prime Rues commerçantes 2,90 % 2,75 %  Taux de rendement prime Centres commerciaux 4,25 % 3,75 %  Taux de rendement prime Retail parks 5,00 % 4,75 %  Source : Knight Frank *Part exprimée sur l’ensemble des volumes investis en France, tous types d’actifs confondus. / **Part exprimée sur l’ensemble des volumes investis en France, en commerces. LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE INVESTISSEMENT
  35. 35. • Près de 600 millions d’euros ont été investis en commerces en France au 3e trimestre 2018, portant à près de 2,2 milliards les sommes engagées depuis janvier. En hausse de 11 % sur un an, ce montant équivaut à 14 % de l’activité du marché français de l’immobilier d’entreprise. • Cette progression tient toujours à la vente à Hines (BVK), au 2e trimestre, du futur Apple Store des Champs-Elysées. La polarisation de l’activité sur quelques opérations d’envergure est d’ailleurs l’une des grandes caractéristiques de cette année 2018, cinq transactions supérieures à 100 millions d’euros comptant à elles seules pour 48 % des volumes investis sur le marché des commerces. Une hausse en trompe-l’œil Évolution des volumes investis en commerces En France Source : Knight Frank 35 € 2,160 14% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% € 0 € 5,000 € 10,000 € 15,000 € 20,000 € 25,000 € 30,000 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 3T 2018 Montants investis en France Montants investis en commerces en France Part des commerces (%) + 11 % Sur un an LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE INVESTISSEMENT
  36. 36. Un marché un peu plus actif en régions Répartition géographique des volumes investis en commerces En France Source : Knight Frank • En dépit d’un nombre limité de transactions, Paris accentue sa part d’une année sur l’autre grâce à la cession de l’Apple Store des Champs- Elysées. Celle-ci a toutefois diminué par rapport à la fin du 1er semestre 2018 (39 % fin 3e trimestre 2018 contre 47 % au trimestre précédent). • Les régions voient leur part augmenter en raison d’un 3e trimestre un peu plus actif et de la finalisation cet été de la cession à RFR Holding du 65 Croisette à Cannes pour un peu plus de 100 millions d’euros. 24% 13% 54% 9% 39% 9% 50% 2% Paris Ile-de-France - Hors Paris Régions Portefeuilles non divisibles 3T 2018 2017 TOP 3 | Acquisitions 2018* Régions Paris / IDF GrandVitrolles PACEden114Champs-El. 36 277Saint-Honoré Promenade Ste-Catherine Source : Knight Frank *Hors portefeuilles non divisibles 65Croisette LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE INVESTISSEMENT
  37. 37. • Les actifs de pied d’immeuble restent privilégiés par les investisseurs. Sur les neuf premiers mois de 2018, ils concentrent 58 % de l’ensemble des montants investis sur le marché français des commerces. • Les volumes investis sur le marché des PAC sont en baisse de 17 % sur un an. Leur performance reste néanmoins honorable, soutenue par la réalisation de plusieurs cessions d’actifs unitaires, de portefeuilles d’enseignes et de boîtes commerciales. Enfin, le marché des centres commerciaux reste quasiment atone, reflétant l’absence de centres commerciaux phares disponibles à la vente et le manque de visibilité des investisseurs quant au devenir d’actifs moins prime. L’année des pieds d’immeuble Répartition des volumes investis en commerces par typologie En France Source : Knight Frank 58% Part des volumes investis en rues commerçantes en France en 2018 (fin 3T) 36% 58% 27% 26% 37% 16% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 3T 2018 Rues commerçantes Parcs d'activités commerciales Centres commerciaux 37 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE INVESTISSEMENT
  38. 38. 38 Adresse / Actif Type Ville Vendeur Acquéreur Prix Apple Store | 114 Champs-Élysées PI Paris 8 EPI Hines (BVK) Grand Vitrolles CC Vitrolles Klépierre / CNP Carmila 65 Croisette PI Cannes Thor Equities RFR Holding Promenade Sainte-Catherine* PI Bordeaux Redevco PGGM Portefeuille BUT PAC France BNP Paribas Reim - & Other Stories | 277 rue St-Honoré PI Paris 8 Privé Privé Mulberry | 275 rue Saint-Honoré PI Paris 8 Privé Richemont Retail Park Eden PAC Servon Privé Real IS Moschino | 255 rue St-Honoré PI Paris 1 Financière JL Generali Portefeuille Lutèce | 46 actifs PI Paris Generali Groupe Madar Retail Park PAC Saint-Priest - ImocomPartners Ermenegildo Zegna | 50 rue du Fbg St-Honoré PI Paris 8 - BMO Rep H&M, Desigual | 45-55 rue St-Jean PI Nancy Vastned UBS Carrefour Market PI Nice Vinci Immobilier La Française Hypermarché Géant CC Pessac Groupe Casino Tristan Capital Partners Retail Park PAC Orchies Compagnie Lebon ImocomPartners Grand Hôtel PI Toulouse BNP Paribas REIM LaSalle IM Les Grands Philambins PAC Chasseneuil-du-Poitou - ImocomPartners Portefeuille Léon de Bruxelles PAC France AEW Ciloger Sofidy ZAC Benoît Hure PI Bagnolet Vinci immo Heracles Place des Fêtes PI Paris 19 Duval Investisseur privé JD Sports | 29 rue Saint Ferréol PI Marseille Vastned Voisin NB: PI pieds d’immeuble, PAC Parcs d’activités commerciales, CC centres commerciaux *Apport par Redevco de « Promenade Sainte-Catherine » à Bordeaux dans le cadre l’amorçage du fond Urban Retail Ventures formé par Redevco et PGGM. < 20M€ 20-50M€ 50-100M€ > 100M€ Eden, Servon Grand Hôtel, Toulouse Apple Store, Paris Champs-Élysées Exemples de transactions investissement en 2018 Source : Knight Frank LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE INVESTISSEMENT
  39. 39. Les Français minoritaires Volumes investis en commerces par nationalité En France, au 3T 2018 Source : Knight Frank • Avec près de la moitié des volumes investis sur le marché des commerces, la part des investisseurs français reste stable depuis le début d’année. Celle des Américains a augmenté au 3e trimestre 2018 en raison de la cession du 65 Croisette. • La répartition des montants engagés par typologie d’acteurs place de nouveau les assureurs / mutuelles en tête du classement avec près d’un tiers des volumes investis sur le marché des commerces. Les fonds d’investissement (22 %) et les SCPI / OPCI (21 %) complètent le podium. Assureurs / Mutuelles en tête Volumes investis en commerces par typologie En France, au 3T 2018 Source : Knight Frank 47% 35% 4% 8% 6% France Zone € Europe hors zone € Amérique du Nord Autres 31% 21%11% 22% 10% 5% Assureurs / Mutuelles SCPI / OPCI Foncières Fonds Privés / Family Office Autres 39 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE INVESTISSEMENT
  40. 40. • Les taux de rendement des centres commerciaux (4,25 %) et des retail parks (5,00 %) n’ont pas connu d’évolution significative au cours des trois derniers mois, même s’il convient de noter le nombre très limité de cessions d’actifs prime. • Au plancher depuis 2016, le taux prime des boutiques parisiennes enregistre à l’inverse une légère pression à la hausse pour s’établir à 2,90 % (hors transactions exceptionnelles ou actifs recelant un potentiel de réversion). Pression à la hausse Taux de rendement prime commerces En France, en % Source : Knight Frank 2.90 4.25 5.00 2.00 3.00 4.00 5.00 6.00 7.00 8.00 9.00 10.00 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 3T 2018 Rues commerçantes Centres commerciaux régionaux Retail parks 40 LE MARCHÉ IMMOBILIER DES COMMERCES EN FRANCE INVESTISSEMENT
  41. 41. Contacts Antoine Grignon Partner | Head of Retail Capital Markets & Leasing +33 (0)1 43 16 88 70 +33 (0)6 73 86 11 02 antoine.grignon@fr.knightfrank.com Antoine Salmon Partner | Head of Retail Leasing +33 (0)1 43 16 88 64 +33 (0)6 09 17 81 76 antoine.salmon@fr.knightfrank.com Vianney d’Ersu Partner | Retail Leasing +33 (0)1 43 16 56 04 +33 (0)6 75 26 03 96 vianney.dersu@fr.knightfrank.com David Bourla Partner | Chief Economist & Head of Research +33 (0)1 43 16 55 75 +33 (0)7 84 07 94 96 david.bourla@fr.knightfrank.com 41

×