O slideshow foi denunciado.
Utilizamos seu perfil e dados de atividades no LinkedIn para personalizar e exibir anúncios mais relevantes. Altere suas preferências de anúncios quando desejar.

Burnout

4.578 visualizações

Publicada em

présentation sur le burnout (ou stress professionnel)

Publicada em: Turismo
  • Seja o primeiro a comentar

Burnout

  1. 1. Burnout « L’épuisement professionnel » 1 Jihad MANSOUR
  2. 2. Plan de la presentation • Introduction • 1. Qu’est-ce que le «Burnout»?  Définitions du Burnout  Historique  Burnout et relations interpersonnelles: l’apport de Maslach (1976)  Le «Maslach Burnout Inventory»  Données épidémiologiques • 2. Symptomatologie  Les symptômes émotionnels  Les symptômes physiques  Les symptômes au plan de la cognition 2
  3. 3. Plan de la presentation (suite) 3. les causes du Burnout 4. processus de développement 5. La prévention  La prévention au plan individuel  La prévention au plan des organisations Conclusion Références 3
  4. 4. Introduction 4
  5. 5. Qu’est-ce que le «Burnout»? 5
  6. 6. Définitions du Burnout vocabulaire aérospatial le risque d’échauffement brutal, voir de destruction, d’une fusée, provoqué par l’épuisement de son carburant. En anglais « s’user » « s’épuiser », « craquer en raison de demandes excessive d’énergie, de forces ou de ressources ». 6
  7. 7. Historique • En 1974, Herbert Freudenberger, psychiatre et psychothérapeute américain, a découvert le Burnout. • Il dirigeait un centre de jour accueillant des toxicomanes à New York. Cette clinique fonctionnait essentiellement avec de jeunes bénévoles. • Freudenberger a observé que ces jeunes gens perdaient leur enthousiasme après un an d’activité et présentaient: ▫ d’une part, des symptômes somatiques tels que des maux de tête, des insomnies, de la fatigue, de l’épuisement et, ▫ d’autre part, des réactions émotionnelles telles que l’irritabilité, la colère… 7
  8. 8. • Freudenberger et Richardson (1980) définissent le «Burnout» en ces termes: 8
  9. 9. « Burnout» et relations interpersonnelles: l’apport de Maslach (1976) C. Maslach (1976) 9 Maslach et Jackson (1981),
  10. 10. l'apport de Maslach réside essentiellement dans la mise en évidence de trois éléments centraux du syndrome, à savoir : l’épuisement éémmoottiioonnnneell ((ssttrreessss,, ffrruussttrraattiioonn,, mmaannqquuee ddee mmoottiivvaattiioonn)) llaa ddééppeerrssoonnnnaalliissaattiioonn (( ddééttaacchheemmeenntt,, ddiissttaannccee,, iissoolleemmeenntt,, ccyynniissmmee,, rreejjeett)) LL’’éécchheecc ddee ll’’aaccccoommpplliisssseemmeenntt ppeerrssoonnnneell ((ddéévvaalloorriissaattiioonn,, aauuttoo--éévvaalluuaattiioonn nnééggaattiivvee)) 10
  11. 11. Le « Maslash Burnout Inventory» 11
  12. 12. Données épidémiologiques 12
  13. 13. Les multiples symptômes du Burnout • Les troubles psychosomatiques (fatigue, troubles d’endormissement, ulcères, douleurs musculosquelettiques, rythme cardiaque plus élevé, élévation du taux de cholestérol, etc). • Les troubles psychologiques (comportements inhabituels , attitudes inhabituelles) • Les conduites à risque (la prise de drogues, la consommation régulière ou excessive d’alcool, etc). • Les attitudes de type défensif (comportements de résistance aux changements, une rigidité envers toute décision nouvelle à prendre, etc). • L’hyperactivité (quand l’activité démesurée est associée à une inefficacité totale des efforts. Le temps passé au travail est illimité mais les résultats sont inversement proportionnels au temps passé au bureau, etc). 13
  14. 14. Les causes de l’épuisement professionnel ! 14
  15. 15. Modèle de Lee et Aschfort (1996), 15 Les facteurs personnels Attentes élevées par Dispositions personnelles à l’idéalisation, au perfectionnisme Faible estime de soi Névrotisme Motivation extrinsèque rapport à l’organisation et au travail Implication très poussées au sein de l’organisation
  16. 16. modèle de Karasek et Therell (1990) 16 Les facteurs organisationnels Les demandes Les ressources
  17. 17. ÉÉppuuiisseemmeenntt pprrooffeessssiioonnnneell  Détresse psychologique nécessairement lié au travail  Manifestation de colère  Aucune idéation suicidaire  Fluctuation de poids négligeable DDéépprreessssiioonn Détresse psychologique qui n’est pas nécessairement lié au travail Absence de colère Présence d’idéation suicidaire Perte de l’appétit 17
  18. 18. Processus de développement Le professeur Matthias Burisch du département de psychologie de l’Université de Hambourg (Burisch 2005) propose un processus de développement probant et facile à suivre dans les études cliniques, par lequel il définit sept phase: • Phase des signes avant-coureurs • Phase de la réduction de l’engagement • Phase des réactions émotionnelles • Phase de la baisse des capacités cognitives • Phase du déclin de la vie émotionnelle et sociale • Phase des réactions psychosomatiques • la Phase de la dépression et du désespoir 18
  19. 19. La prévention • Prendre le temps de partager son vécu au travail et de ventiler ses émotions. • Identifier les manifestions psychologiques, comportementales et physiques qui sont liés au stress. • Agir directement sur les causes du stress. • Maintenir un bon dialogue avec les collègues et les patrons. • Fixer des objectifs de travail réalistes. • Gestion efficace du travail: se donner un temps d’arrêt durant la journée. • Éviter de devenir esclave de la technologie • Style de vie sain La prévention au plan individuel
  20. 20. Favoriser le tissage d’un réseau social à l’intérieur de l’entreprise. Faire circuler l’information. Directives claires. Clarifier les rôles de chacun. comportement éthique Élaboration et communication des valeurs de l’entreprise. Éviter la surcharge de travail. Préciser les attentes et les mécanismes d’évaluation de la performance. Service d’aide aux employés. Esprit de collégialité dans le processus de prise de décision. Accorder des temps de repos et encourager la prise des vacances annuelles. 20 La prévention au plan de l’organisation
  21. 21. Conclusion 21 Le Burnout est une dépression dont les causes sont liées au travail, qu’il s’agisse des conditions de travail ou des difficultés relationnelles. Parce que les causes sont organisationnelles, cette situation doit être prise en compte dans le cadre du travail, même si elle nécessite parfois d’être étendue à une prise en charge psychothérapeutique des effets individuels.
  22. 22. Références • PIERRE CANAOUI, ALINE MAURANGES, ANNE FORATIN, le Burnout à l'hôpital : le syndrome d'épuisement professionnel des soignants. édition MASSON 2008. • ASSAAD EL AKREMI, SYLVIE GERRERO, JEAN PIERRE NEVEU, comportement organisationnel, volume 2, 1ere édition, de BOECK, 2006. • MADELEINE ESTRYN-BETTAT, stress et souffrance des soignants à l'hôpital : reconnaissance, analyse et prévention. édition ESTEM 1997. • A.LOROCQUE, association de psychologie du travail de langue française, psychologie du travail et nouveaux milieux de travail: actes du 4eme congres international de psychologie du travail de langue française , presses universitaire du Quebec 1987. • DANIÈLE LEFEBVRE, Le Burnout ou l’épuisement professionnel des soignants, PrimaryCare 2004;4: Nr. 46, PDF. 22

×