O slideshow foi denunciado.
Utilizamos seu perfil e dados de atividades no LinkedIn para personalizar e exibir anúncios mais relevantes. Altere suas preferências de anúncios quando desejar.

Covid : quelles conséquences sur la mobilité ?

369 visualizações

Publicada em

Lors de la dernière conférence OOH Trends, le rendez-vous annuel de la Communication Extérieure qui a réuni cette année plus de 600 invités, Bruno Schmutz a présenté quelques mesures des effets de la crise sanitaire sur la mobilité des Français. Ces données étaient issues de la nouvelle mesure d’audience de la Communication Extérieure, Mobimétrie, et venaient puiser à deux principales sources : d’une part, ‘l’enquête déplacements’, qui permet de connaitre avec précision la mobilité des individus ; et d’autre part, la ‘base de cadrage’ qui recense, agrège et homogénéise l’ensemble des données de flux disponibles en France, qu’il s’agisse par exemple de comptages routiers, de traces Gps ou de statistiques publiques.

En savoir + : https://www.ipsos.com/fr-fr/covid-quels-effets-sur-la-mobilite-des-francais

Publicada em: Notícias e política
  • Seja o primeiro a comentar

  • Seja a primeira pessoa a gostar disto

Covid : quelles conséquences sur la mobilité ?

  1. 1. COVID : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LA MOBILITÉ ? Bruno Schmutz, Ipsos
  2. 2. UNE MESURE MULTI-DATA AU PLUS PRÈS DE LA MOBILITÉ Panneaux Enquête Cadrage Déplacements Audience
  3. 3. EFFET COURT TERME TRAFIC AUTOMOBILE
  4. 4. EFFET MOYEN TERME NOUVEAUX USAGES Nouvelles habitudes de mobilité (post confinement) 4 303 répondants, du 7 septembre au 4 novembre Pour anticiper début 2021
  5. 5. EN SEPT/OCT, 48% DES FRANÇAIS SE DÉPLAÇAIENT AUTANT OU PLUS QU’EN 2019 Comparé à l’année dernière, diriez-vous que vous vous déplacez plus, autant, ou moins qu’en 2019 ? plus autant moins Actifs 35-59 ans Faible crainte CovidEtudiants, lycéens 16 – 24 ans Testés positif Plus de 60, retraités Télétravail Agglo Paris Hauts revenus 48 % 52 %
  6. 6. LES MOTIFS PRIMAIRES SONT PEU IMPACTÉS 0% 50% 100% courses non alimentaires lieu de loisirs courses alimentaires lieu d'études lieu de travail plus autant moins qu'en 2019 Comparé à l’année dernière, diriez-vous que vous pratiquez ces activités plus, autant, ou moins qu’en 2019 ? 75% 75% 63% 48% 45%
  7. 7. 0% 20% 40% 60% 80% 100% transports publics voiture, moto bicyclette, trottinette marche plus autant moins qu'avant Comparé à l’année dernière, diriez-vous que vous utilisez ces modes de transport plus, autant, ou moins qu’en 2019 ? DÉVELOPPEMENT ACCÉLÉRÉ DES MODES DOUX 87% 85% 71% 52%
  8. 8. A RETENIR ✓ Actuellement, la circulation automobile est réduite mais cette baisse est bien moins forte qu’en mars-avril (+100% vs 1er confinement). ✓ Après le premier confinement, 50% des Français déclarent se déplacer autant ou plus qu’en 2019. ✓ Les motifs primaires de déplacement (travail, études, courses alimentaires) sont peu affectés. ✓ Les modes doux (marche, bicyclette, trottinette) connaissent un développement accéléré.
  9. 9. MERCI ! Bruno Schmutz, Ipsos

×