SlideShare uma empresa Scribd logo
1 de 28
Baixar para ler offline
PARTNERS
Fiscalité des Services
Financiers Numériques en
Afrique Subsaharienne
Awa Diouf
11/11/2022
Un état des lieux
Sommaire
Le programme DIGITAX
La Taxation des SFN en Afrique Subsaharienne
Focus sur quelques pays
PARTNERS
DIGITAX
Le programme DIGITAX
Ø Un programme de l’International Centre for Tax and Development (ICTD),
basé à l’Institute of Development Studies (IDS).
Ø Un programme lancé en 2020 et financé par la Fondation Bill & Melinda
Gates.
Ø Focus sur les pays à revenu faible, avec un intérêt particulier pour l’Afrique.
Ø Des projets mis en œuvre et en cours sur plusieurs pays d’Afrique.
Ø Travaille en étroite collaboration avec les Administrations fiscales, les ONG
et le secteur privé.
Ø Plus d’information sur le site web du programme.
Le programme DIGITAX
Focus sur deux aspects des SFN
•Questions de politique fiscale et solutions pour SFN
•Exploiter la technologie d’AFD/d’identification numérique pour les
administrations fiscales
Objectifs principaux
•Encourager l’adoption de politiques fondées sur des données
probantes
•Améliorer l’efficacité de l’administration fiscale
Comment travaillons nous ?
•Équipe internationale de consultants et de chercheurs (équipe)
•Travaille principalement en Afrique subsaharienne
•Engagements et collaborations avec le gouvernement, les
administrations, le secteur privé, le milieu universitaire, les PDD (plus)
et financement de la recherche externe
Notre approche
•La recherche
•L’assistance
Working Paper 136
Should GovernmentsTax Digital
Financial Services? A Research Agenda to
Understand Sector-SpecificTaxes on DFS
Laura Munoz, Giulia Mascagni,Wilson Prichard and Fabrizio
Santoro
February 2022
Working Paper 142
Enablers, Barriers and Impacts of
Digital Financial Services:Insights from
an Evidence Gap Map and Implications for
Taxation
Philip Mader, Maren Duvendack and Adrienne Lees, with Aurelie
Larquemin and Keir Macdonald
June 2022
Notre travail au Sénégal…
Ø Engagement des démarches avec la DGID pour signer un MoU.
Ø Quels sont les éventuels effets de la taxation spécifique des SFN?
Ø Quelle est la capacité contributive de ces taxes?
Ø Quelles sont les implications de telles réformes en matière
d’équité?
Ø Quelle forme de taxation serait plus juste?
PARTNERS
La Fiscalité des Services
Financiers Numériques en
Afrique Subsaharienne
Contexte
L’inclusion financière en ASS
• Un outil clé de lutte contre la pauvreté.
• Facilitée par l’expansion du MoMo en Afrique.
• Entre 2012 et 2022, le nombre de comptes de MoMo a décuplé.
• En 2021, 48 % des comptes actifs de 30 jours en ASS.
• L’adoption du mobile money a eu des impacts non négligeables :
• Résilience contre les chocs,
• Facilitation les programmes d’aides,
• Consommation des ménages,
• Réduction des inégalités.
• Un besoin en ressources de plus en plus important.
• Un secteur relativement facile à taxer.
• Et donc considéré comme une source potentielle de recettes.
• Cependant, les taxes impactent directement le coût de ces services.
• Alors que l’inclusion financière reste un défi majeur en ASS.
• Nécessaire de s’intéresser à ces politiques et à leur impact.
Des transactions ciblées par les gouvernements
Notre champ d’étude
Ø Taxes spécifiques aux transactions électroniques.
Ø Des bases variées :
Ø Les frais de transactions,
Ø Les valeurs des transactions,
Ø Le chiffre d’affaires des opérateurs.
Ø Des transactions diverses :
Ø Transferts d’argent,
Ø Paiements
Ø Retraits,
Ø Dépôts.
Quels pays taxent spécifiquement les
Services Financiers Numériques en ASS ?
Quels pays taxent spécifiquement les SFN ?
Ø Une dizaine de pays d’ASS appliquent une taxe spécifique aux SFN
Ø Pour quelles raisons ?
Ø Collecte de recettes fiscales
Ø Inclusion du secteur informel à la base taxable
Ø Plusieurs types de réformes
Ø Base taxable
Ø Transactions ciblées
Ø Taux d’imposition (forfaitaire, ad-valorem)
Ø Exonérations (cumulative ou non)
Ø Montant plafond
Ø Avec des effets immédiats assez similaires
Ø Protestations, non acceptation des réformes
Ø Baisse des volumes/valeurs des transactions
Kenya
• Février 2013
• Transferts d’argent
• 12%
Tanzanie
• Juillet 2013
• Transferts d’argent
• 10%
Ouganda
• Juillet 2013
• Transferts et Retraits d’argent
• 15%
Les taxes sur les frais de transaction
Zimbabwe
•Janvier 2014
•Transferts d’argent
•0,02 ZWE$/ZWB$ -
0,04$/$
•Exonération des
transactions
inférieures à 5$
•Existence d’un
montant plafond
Ouganda
•Juillet 2018
•Retraits
•0,5%
•Exonération des
réceptions et
paiements
Nigéria
• Janvier 2021
• Transferts et
dépôts
• N50
• Exonération des
transactions
inférieurs à N10000
Tanzanie
•Juillet 2021
•Transferts et Retraits
•Entre 10-40000 TZS
•Exonération de
certaines
transactions
Tchad
Cameroun
•Janvier 2022
•Transferts
•0,2%
•Exonération des
transferts bancaires
Ghana
•Mai 2022
•Transferts
•1,5%
•Exonération
journalière des
transactions
inférieures à 100
cedis
Les taxes sur les valeurs des transactions
Côte d’Ivoire
• Janvier 2019
• Transferts d’argent
• 7,2%
RDC
• Février 2018
• Transferts et Retraits
d’argent
• 3%
Congo
• Janvier 2019
• Transferts et Paiements
• 1%
Bénin
• Janvier 2022
• Transferts
• 5%
• Exonération des
transferts bancaires
Les taxes sur le chiffre d’affaires des opérateurs
Focus sur quelques pays d’ASS
Le Kenya
Ø Le leader en Afrique en ce qui concerne le MoMo.
Ø Mais également le pionnier concernant la taxation.
Ø Une stratégie de taxation particulière:
Ø Transferts bancaires: 20%,
Ø Transferts par MoMo: 12%.
Ø Implémentation de la taxe sans consultation préalable des parties prenantes (Brian Muthiora, 2015).
Ø Charge fiscale transmise au consommateur (Brian Muthiora, 2015; Fehling, 2019).
Ø Quelques analyses montrent un effet non significatif de la taxe (Herbling, 2013; Fehling, 2019).
Ø Une étude en cours de DIGITAX trouve également un effet non significatif de la taxe.
Ø Au plan microéconomique
Ø Au plan macroéconomique
Ø Explications possibles : Extension du MoMo à plusieurs services (Herbling, 2013); Une taxation plus
souple du MoMo; Un marché spécial.
févr. 2013
Le Kenya applique une taxe de 10% sur les frais de transfert
juil. 2018
Le Kenya augmente le taux de la taxe à 12%
L’Ouganda
Ø Cumule une taxe sur les frais et une autre sur les valeurs des transactions.
Ø Un exemple qui illustre l’importance d’un processus efficace d’application de ces réformes.
Ø DIGITAX s’est beaucoup intéressé au processus de mise en place de l’impôt sur les valeurs des
transactions (Lees & Akol, 2021) :
Ø Une application hâtive de la réforme,
Ø Absence d’une vision claire à moyen terme pour convaincre les parties prenantes,
Ø Non prise en compte des préoccupations des parties prenantes,
Ø Cependant, réussite de la négociation entre l’État et les parties prenantes qui a abouti à une
baisse du taux.
juil. 2013
L’Ouganda applique une taxe de 10 % sur les frais
juil. 2014
Intégration des retraits au champ d’application de
l’impôt sur les frais
juil. 2018
Augmentation du taux de l’impôt sur les frais à 15%
Instauration d’une taxe de 1% sur les valeurs
nov. 2018
Baisse du taux de la taxe sur les valeurs à 0,5%
Applique la taxe uniquement aux retraits
La Tanzanie
Ø Cumule une taxe sur les frais et les valeurs des transactions.
Ø Plusieurs modifications de la réforme suite à des protestations et une baisse d’utilisation.
Ø Une augmentation importante des coûts des services de MoMo (GSMA, 2021).
Ø Les transactions P2P ont baissé de 38% juste après la taxe sur les valeurs (GSMA, 2021).
Ø DIGITAX s’est beaucoup intéressé à la taxe sur les valeurs des transactions de la Tanzanie:
Ø Avec des données des opérateurs de MoMo,
Ø Nous trouvons une réduction de la valeur et des volumes des transactions après la taxe,
Ø La baisse du taux a stabilisé les transactions sans leur donner leur niveau d’avant taxation,
Ø Des transactions non ciblées (transferts bancaires, dépôts) ont connu une baisse en valeur et volume.
Ø Il a été annoncé en Septembre 2022 la suppression de la taxe pour les transferts Bank-MoMo; MoMo-Bank et Bank-Bank
juil. 2013
Applique une taxe de 0,15% sur les
valeurs de transfert
juil. 2014
Remplace la taxe par une autre de
10% sur les frais
juil. 2021
Instaure une taxe de 10-10000 TZS
sur les valeurs
sept. 2021
Modifie le taux de la taxe à 10-7000
TZS
juil. 2021
Modifie le taux de la taxe à 10-4000
TZS
oct. 2021
Modifie le taux de la taxe à 10-2000
TZS
Le Ghana
Ø L’un des derniers pays à cibler spécifiquement les valeurs des transactions financières.
Ø Un ciblage particulier du secteur informel.
Ø Plusieurs études indiquent une non-acceptation de la taxe :
Ø ¾ des Ghanéens désapprouvent la taxe (Afrobarometer, 2022)
Ø 47% des Ghanéens arrêteront, 41% baisseront et 11% continueront d’utiliser (Amoah & Amoah, 2022).
Ø Une exonération de 100 cedis pour les transferts par MoMo et 20,000 cedis pour les transferts bancaires.
Ø DIGITAX a récemment rencontré les principales parties prenantes:
Ø Une capacité contributive en deçà des attentes du gouvernement,
Ø Les utilisateurs jouent autour de l’exonération journalière,
Ø Ou transactent depuis des comptes agents,
Ø Plusieurs agents de MoMo ont cessé activité,
Ø Les populations les plus vulnérables sont les plus touchées,
Ø Des risques sécuritaires à cause du retour au cash.
Mai 2022
Le Ghana applique une taxe de 1,5% sur les valeurs des transactions électroniques avec une exonération journalière de 100 cedis.
Le Zimbabwe
Ø Le Zimbabwe a l’une des taxes les plus élevées sur le MoMo.
Ø L’un des deux pays a avoir appliqué une taxe forfaitaire.
Ø Existence d’un montant au-delà duquel la taxe est fixe.
Ø Actuellement, le plafond est de 20,000$ si la valeur est supérieure ou égale à 500,000$ .
Ø Modification fréquente de la taxe.
Ø DIGITAX a actuellement un projet sur le processus d’élaboration de la taxe.
janv. 2014
Applique une taxe 0,05$ sur
les transaction
oct. 2018
Remplace la taxe forfaitaire
par une taxe ad valorem
fixée à 2 % de la valeur des
transactions. Avvec une
exonération et un plafond.
août 2019
Modifie le montant plafond
et le seuil d’exonération.
août 2020
Modifie le montant plafond
et le seuil d’exonération.
janv. 2021
Modifie le montant plafond
et le seuil d’exonération.
janv. 2022
Mofidie le montant
plafond.
mai 2022
Augmente le taux.
août 2022
Modifie le montant plafond
et le seuil d’exonération.
La Côte d’Ivoire
Ø Une réforme pour lutter contre l’optimisation fiscale des Telcos qui créaient des
entités distinctes pour ne pas payer certains impôts.
Ø Après l’application de cette réforme, les coûts d’utilisation de ces services ont
augmenté.
Ø La Côte d’Ivoire a alors appliqué une régulation pour empêcher les Telcos de
transférer la taxe aux consommateurs finaux.
janv. 2018
La Côte d’Ivoire applique une taxe de 0,5% sur la
valeur des transactions électroniques, qui a été
abrogée quelques mois après.
janv. 2019
La Côte d’Ivoire inclue les transactions électroniques
des Telcos au champ de plusieurs taxes, avec un taux
global de 7,2%
Pour conclure…
En résumé…
Ø Les SFN sont de plus en plus ciblés par les pays d’Afrique.
Ø Des taxes assez impopulaires et mal acceptées.
Ø Application de ces réformes sans études préalables sur leurs effets.
Ø Également sans une inclusion des parties prenantes.
Ø Des changements récurrents et des différences entre pays.
Ø Certains de ces instruments sont régressifs.
Ø Leur impact n’est pas assez documenté.
La suite pour DIGITAX
Ø Présenter sur un format compréhensible et interactif la taxation des SFN.
Ø Analyser le processus d’application de ces taxes.
Ø Étudier les impacts de ces taxes sur l’inclusion financière.
Ø Analyser leur impact sur les agents de mobile money.
Ø Analyser les déterminants du niveau d’acceptation des taxes.
Ø Estimer leurs effets en matière d’équité.
Ø Analyser leur capacité à collecter des recettes fiscales.
Discussion : Les questions essentielles
Ø Quelle forme de taxation privilégier pour ne pas réduire
l’inclusion financière des plus pauvres ?
Ø Quel niveau d’efficacité attribuer aux exonérations ? Aux
montants plafonds ?
Ø Serait-il plus juste de taxer les opérateurs au lieu des
consommateurs ?
Ø Quel niveau d’efficacité attribuer à la régulation pour empêcher
la transmission des taxes aux consommateurs par les
opérateurs?
Ø Une taxation spécifique d’un secteur en expansion peut réduire
son développement, est-ce que le marché du Sénégal permet
une taxation spécifique des transactions électroniques ?
PARTNERS
Merci de votre aimable attention
Awa Diouf
a.diouf@ids.ac.uk

Mais conteúdo relacionado

Mais procurados

Whitepaper Bitcoin Bahasa Indonesia - Sebuah Sistem Uang Tunai Elektronik
Whitepaper Bitcoin Bahasa Indonesia - Sebuah Sistem Uang Tunai Elektronik Whitepaper Bitcoin Bahasa Indonesia - Sebuah Sistem Uang Tunai Elektronik
Whitepaper Bitcoin Bahasa Indonesia - Sebuah Sistem Uang Tunai Elektronik
IQbal KHan
 
Régime fiscal des entreprises totalement exportatrices
Régime fiscal des entreprises totalement exportatricesRégime fiscal des entreprises totalement exportatrices
Régime fiscal des entreprises totalement exportatrices
Melek Sellami
 
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.comMonnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
cours fsjes
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
穆罕 默德穆罕
 

Mais procurados (20)

Whitepaper Bitcoin Bahasa Indonesia - Sebuah Sistem Uang Tunai Elektronik
Whitepaper Bitcoin Bahasa Indonesia - Sebuah Sistem Uang Tunai Elektronik Whitepaper Bitcoin Bahasa Indonesia - Sebuah Sistem Uang Tunai Elektronik
Whitepaper Bitcoin Bahasa Indonesia - Sebuah Sistem Uang Tunai Elektronik
 
La Finance Digitale : Les nouvelles technologies au service de la performance...
La Finance Digitale : Les nouvelles technologies au service de la performance...La Finance Digitale : Les nouvelles technologies au service de la performance...
La Finance Digitale : Les nouvelles technologies au service de la performance...
 
Guide d'orientation RSE et Développement Durable
Guide d'orientation RSE et Développement DurableGuide d'orientation RSE et Développement Durable
Guide d'orientation RSE et Développement Durable
 
Mémoire sur : Les Fintech
Mémoire sur : Les FintechMémoire sur : Les Fintech
Mémoire sur : Les Fintech
 
Bank Al Maghrib
Bank Al MaghribBank Al Maghrib
Bank Al Maghrib
 
le contrôle de gestion pour le pilotage de la performance financière et écono...
le contrôle de gestion pour le pilotage de la performance financière et écono...le contrôle de gestion pour le pilotage de la performance financière et écono...
le contrôle de gestion pour le pilotage de la performance financière et écono...
 
La satisfaction de la clientèle bancaire
La satisfaction de la clientèle bancaire La satisfaction de la clientèle bancaire
La satisfaction de la clientèle bancaire
 
Pfe: ETUDE DU MARKETING A L’EXPORTATION:Cas des produits agroalimentaires a...
Pfe:  ETUDE DU MARKETING  A L’EXPORTATION:Cas des produits agroalimentaires a...Pfe:  ETUDE DU MARKETING  A L’EXPORTATION:Cas des produits agroalimentaires a...
Pfe: ETUDE DU MARKETING A L’EXPORTATION:Cas des produits agroalimentaires a...
 
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
 
Régime fiscal des entreprises totalement exportatrices
Régime fiscal des entreprises totalement exportatricesRégime fiscal des entreprises totalement exportatrices
Régime fiscal des entreprises totalement exportatrices
 
cours de consolidation en ifrs
cours de consolidation en ifrscours de consolidation en ifrs
cours de consolidation en ifrs
 
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.comMonnaie et marches financier  - télécharger sur  www.coursdefsjes.com
Monnaie et marches financier - télécharger sur www.coursdefsjes.com
 
Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE
Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE
Le Marketing Digital et les Nouveaux Séniors | Achraf jamal | PFE
 
La gestion des comptes d’une agence bancaire
La gestion des comptes d’une agence bancaireLa gestion des comptes d’une agence bancaire
La gestion des comptes d’une agence bancaire
 
Rapport de stage dgi adnane bouzri
Rapport de stage dgi adnane bouzriRapport de stage dgi adnane bouzri
Rapport de stage dgi adnane bouzri
 
20120612 04 - Les différentes facettes de la securité. La vision IBM
20120612 04 - Les différentes facettes de la securité. La vision IBM20120612 04 - Les différentes facettes de la securité. La vision IBM
20120612 04 - Les différentes facettes de la securité. La vision IBM
 
Franchise
FranchiseFranchise
Franchise
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
 
Negociation contractuelle
Negociation contractuelleNegociation contractuelle
Negociation contractuelle
 
Les textiles intelligents au service des travailleurs - Des études de cas
Les textiles intelligents au service des travailleurs - Des études de casLes textiles intelligents au service des travailleurs - Des études de cas
Les textiles intelligents au service des travailleurs - Des études de cas
 

Semelhante a Fiscalité des services financiers numériques en Afrique – A Diouf

2014.06.05 beltug mémorandum fr final
2014.06.05 beltug mémorandum fr final2014.06.05 beltug mémorandum fr final
2014.06.05 beltug mémorandum fr final
Danielle Jacobs
 
Guide cgem guide fiscal des pme
Guide cgem guide fiscal des pmeGuide cgem guide fiscal des pme
Guide cgem guide fiscal des pme
abjadi72
 
Fiscalite maroc fiscalité et comptabilité
Fiscalite maroc  fiscalité et comptabilitéFiscalite maroc  fiscalité et comptabilité
Fiscalite maroc fiscalité et comptabilité
Allaeddine Makhlouk
 
Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...
Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...
Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...
KAMARDINE SOULE ALI
 
Un mécanisme innovant de fiscalité locale pour l’amélioration de l’accès aux ...
Un mécanisme innovant de fiscalité locale pour l’amélioration de l’accès aux ...Un mécanisme innovant de fiscalité locale pour l’amélioration de l’accès aux ...
Un mécanisme innovant de fiscalité locale pour l’amélioration de l’accès aux ...
Sylvain Maire
 

Semelhante a Fiscalité des services financiers numériques en Afrique – A Diouf (20)

nécessité d'adapter la fiscalité de l'argent mobile en RDC aux bonne pratique...
nécessité d'adapter la fiscalité de l'argent mobile en RDC aux bonne pratique...nécessité d'adapter la fiscalité de l'argent mobile en RDC aux bonne pratique...
nécessité d'adapter la fiscalité de l'argent mobile en RDC aux bonne pratique...
 
Quelles politiques fiscales à prendre par la République Démocratique du Congo...
Quelles politiques fiscales à prendre par la République Démocratique du Congo...Quelles politiques fiscales à prendre par la République Démocratique du Congo...
Quelles politiques fiscales à prendre par la République Démocratique du Congo...
 
Actualité fiscale et Lois de Finances 2016 pour le secteur financier : la fin...
Actualité fiscale et Lois de Finances 2016 pour le secteur financier : la fin...Actualité fiscale et Lois de Finances 2016 pour le secteur financier : la fin...
Actualité fiscale et Lois de Finances 2016 pour le secteur financier : la fin...
 
Projet de réforme du système fiscal Tunisien
Projet de réforme du système fiscal TunisienProjet de réforme du système fiscal Tunisien
Projet de réforme du système fiscal Tunisien
 
Actualité fiscale et Lois de finances 2016 : la fin de la fiscalité nationale ?
Actualité fiscale et Lois de finances 2016 : la fin de la fiscalité nationale ?Actualité fiscale et Lois de finances 2016 : la fin de la fiscalité nationale ?
Actualité fiscale et Lois de finances 2016 : la fin de la fiscalité nationale ?
 
ENA-Memoire-DIAGO.LA RÉFORME DES MODALITÉS DE RESTITUTION DES CRÉDIT DE TVA
ENA-Memoire-DIAGO.LA RÉFORME DES MODALITÉS DE RESTITUTION DES CRÉDIT DE TVAENA-Memoire-DIAGO.LA RÉFORME DES MODALITÉS DE RESTITUTION DES CRÉDIT DE TVA
ENA-Memoire-DIAGO.LA RÉFORME DES MODALITÉS DE RESTITUTION DES CRÉDIT DE TVA
 
Présentation conférence prélèvement à la source
Présentation conférence prélèvement à la sourcePrésentation conférence prélèvement à la source
Présentation conférence prélèvement à la source
 
Vers un espace TVA unique dans l'Union Européenne, avec Donato Raponi
Vers un espace TVA unique dans l'Union Européenne, avec Donato RaponiVers un espace TVA unique dans l'Union Européenne, avec Donato Raponi
Vers un espace TVA unique dans l'Union Européenne, avec Donato Raponi
 
2014.06.05 beltug mémorandum fr final
2014.06.05 beltug mémorandum fr final2014.06.05 beltug mémorandum fr final
2014.06.05 beltug mémorandum fr final
 
LFC 2010 et son impact sur les PME - 20 Octobre 2010 - Crossroad Alger
LFC 2010 et son impact sur les PME - 20 Octobre 2010 - Crossroad Alger LFC 2010 et son impact sur les PME - 20 Octobre 2010 - Crossroad Alger
LFC 2010 et son impact sur les PME - 20 Octobre 2010 - Crossroad Alger
 
Madagascar et son guichet unique TRADENET
Madagascar et son guichet unique TRADENETMadagascar et son guichet unique TRADENET
Madagascar et son guichet unique TRADENET
 
Inclusion financière : Mobile Banking
Inclusion financière : Mobile BankingInclusion financière : Mobile Banking
Inclusion financière : Mobile Banking
 
Guide cgem guide fiscal des pme
Guide cgem guide fiscal des pmeGuide cgem guide fiscal des pme
Guide cgem guide fiscal des pme
 
Diong business ohada
Diong business ohadaDiong business ohada
Diong business ohada
 
Fiscalite maroc fiscalité et comptabilité
Fiscalite maroc  fiscalité et comptabilitéFiscalite maroc  fiscalité et comptabilité
Fiscalite maroc fiscalité et comptabilité
 
Des conventions fiscales et des pays en développement
Des conventions fiscales et des pays en développementDes conventions fiscales et des pays en développement
Des conventions fiscales et des pays en développement
 
Transparence fiscale en Afrique 2020: Rapport de progrès de l'Initiative Afri...
Transparence fiscale en Afrique 2020: Rapport de progrès de l'Initiative Afri...Transparence fiscale en Afrique 2020: Rapport de progrès de l'Initiative Afri...
Transparence fiscale en Afrique 2020: Rapport de progrès de l'Initiative Afri...
 
Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...
Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...
Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...
 
Un mécanisme innovant de fiscalité locale pour l’amélioration de l’accès aux ...
Un mécanisme innovant de fiscalité locale pour l’amélioration de l’accès aux ...Un mécanisme innovant de fiscalité locale pour l’amélioration de l’accès aux ...
Un mécanisme innovant de fiscalité locale pour l’amélioration de l’accès aux ...
 
Les transactions financières et bancaires dans la e-administration & la e-go...
Les transactions financières et bancaires  dans la e-administration & la e-go...Les transactions financières et bancaires  dans la e-administration & la e-go...
Les transactions financières et bancaires dans la e-administration & la e-go...
 

Mais de International Centre for Tax and Development - ICTD

Mais de International Centre for Tax and Development - ICTD (20)

Methodology and Data Challenges - ICTD and GRA Workshop
Methodology and Data Challenges - ICTD and GRA WorkshopMethodology and Data Challenges - ICTD and GRA Workshop
Methodology and Data Challenges - ICTD and GRA Workshop
 
The Impact of Mobile Money Taxation on SACCOS and their Members in Tanzania
The Impact of Mobile Money Taxation on SACCOS and their Members in TanzaniaThe Impact of Mobile Money Taxation on SACCOS and their Members in Tanzania
The Impact of Mobile Money Taxation on SACCOS and their Members in Tanzania
 
The Certainty in the Uncertain E-Levy: a Money Supply Reflections
The Certainty in the Uncertain E-Levy: a Money Supply ReflectionsThe Certainty in the Uncertain E-Levy: a Money Supply Reflections
The Certainty in the Uncertain E-Levy: a Money Supply Reflections
 
Measuring the True Cost of Digital Financial Services
Measuring the True Cost of Digital Financial ServicesMeasuring the True Cost of Digital Financial Services
Measuring the True Cost of Digital Financial Services
 
Mobile Money Tax: Implications on Agent Performance and Revenue Sustainability
Mobile Money Tax: Implications on Agent Performance and Revenue SustainabilityMobile Money Tax: Implications on Agent Performance and Revenue Sustainability
Mobile Money Tax: Implications on Agent Performance and Revenue Sustainability
 
E-levy and Merchant Payment Exemption in Ghana
E-levy and Merchant Payment Exemption in GhanaE-levy and Merchant Payment Exemption in Ghana
E-levy and Merchant Payment Exemption in Ghana
 
Digital Financial Services Taxation in Africa
Digital Financial Services Taxation in AfricaDigital Financial Services Taxation in Africa
Digital Financial Services Taxation in Africa
 
Mobile Money Taxes: Knowledge, Perceptions and Politics: The Case of Ghana
Mobile Money Taxes: Knowledge, Perceptions and Politics: The Case of GhanaMobile Money Taxes: Knowledge, Perceptions and Politics: The Case of Ghana
Mobile Money Taxes: Knowledge, Perceptions and Politics: The Case of Ghana
 
Digital merchant payments as a medium of tax compliance – F Santoro
Digital merchant payments as a medium of tax compliance – F SantoroDigital merchant payments as a medium of tax compliance – F Santoro
Digital merchant payments as a medium of tax compliance – F Santoro
 
Digital tax payment systems in low- and middle-income countries (LMICs) – M A...
Digital tax payment systems in low- and middle-income countries (LMICs) – M A...Digital tax payment systems in low- and middle-income countries (LMICs) – M A...
Digital tax payment systems in low- and middle-income countries (LMICs) – M A...
 
MSMEs, insurance and tax-base expansion – Federation of Small and Medium-size...
MSMEs, insurance and tax-base expansion – Federation of Small and Medium-size...MSMEs, insurance and tax-base expansion – Federation of Small and Medium-size...
MSMEs, insurance and tax-base expansion – Federation of Small and Medium-size...
 
Reshaping the tax system that supports the Financial Sector Development Strat...
Reshaping the tax system that supports the Financial Sector Development Strat...Reshaping the tax system that supports the Financial Sector Development Strat...
Reshaping the tax system that supports the Financial Sector Development Strat...
 
The perspective on taxation of savings and investment – Capital Markets Autho...
The perspective on taxation of savings and investment – Capital Markets Autho...The perspective on taxation of savings and investment – Capital Markets Autho...
The perspective on taxation of savings and investment – Capital Markets Autho...
 
Uganda Manufacturers Association (UMA) proposals to enhance domestic revenue ...
Uganda Manufacturers Association (UMA) proposals to enhance domestic revenue ...Uganda Manufacturers Association (UMA) proposals to enhance domestic revenue ...
Uganda Manufacturers Association (UMA) proposals to enhance domestic revenue ...
 
Taxation of financial services: VAT and Excise Duty – Christopher Wales
Taxation of financial services: VAT and Excise Duty – Christopher WalesTaxation of financial services: VAT and Excise Duty – Christopher Wales
Taxation of financial services: VAT and Excise Duty – Christopher Wales
 
The taxation of digital financial services – Christopher Wales
The taxation of digital financial services – Christopher WalesThe taxation of digital financial services – Christopher Wales
The taxation of digital financial services – Christopher Wales
 
The taxation of savings and investment – Christopher Wales
The taxation of savings and investment – Christopher WalesThe taxation of savings and investment – Christopher Wales
The taxation of savings and investment – Christopher Wales
 
Harnessing the digitisation of financial services for the Financial Sector De...
Harnessing the digitisation of financial services for the Financial Sector De...Harnessing the digitisation of financial services for the Financial Sector De...
Harnessing the digitisation of financial services for the Financial Sector De...
 
The Bank of Uganda's role in financial sector development and promoting finan...
The Bank of Uganda's role in financial sector development and promoting finan...The Bank of Uganda's role in financial sector development and promoting finan...
The Bank of Uganda's role in financial sector development and promoting finan...
 
Remarks on the Financial Sector Development Strategy by the Permanent Secreta...
Remarks on the Financial Sector Development Strategy by the Permanent Secreta...Remarks on the Financial Sector Development Strategy by the Permanent Secreta...
Remarks on the Financial Sector Development Strategy by the Permanent Secreta...
 

Fiscalité des services financiers numériques en Afrique – A Diouf

  • 1. PARTNERS Fiscalité des Services Financiers Numériques en Afrique Subsaharienne Awa Diouf 11/11/2022 Un état des lieux
  • 2. Sommaire Le programme DIGITAX La Taxation des SFN en Afrique Subsaharienne Focus sur quelques pays
  • 4. Le programme DIGITAX Ø Un programme de l’International Centre for Tax and Development (ICTD), basé à l’Institute of Development Studies (IDS). Ø Un programme lancé en 2020 et financé par la Fondation Bill & Melinda Gates. Ø Focus sur les pays à revenu faible, avec un intérêt particulier pour l’Afrique. Ø Des projets mis en œuvre et en cours sur plusieurs pays d’Afrique. Ø Travaille en étroite collaboration avec les Administrations fiscales, les ONG et le secteur privé. Ø Plus d’information sur le site web du programme.
  • 5. Le programme DIGITAX Focus sur deux aspects des SFN •Questions de politique fiscale et solutions pour SFN •Exploiter la technologie d’AFD/d’identification numérique pour les administrations fiscales Objectifs principaux •Encourager l’adoption de politiques fondées sur des données probantes •Améliorer l’efficacité de l’administration fiscale Comment travaillons nous ? •Équipe internationale de consultants et de chercheurs (équipe) •Travaille principalement en Afrique subsaharienne •Engagements et collaborations avec le gouvernement, les administrations, le secteur privé, le milieu universitaire, les PDD (plus) et financement de la recherche externe Notre approche •La recherche •L’assistance Working Paper 136 Should GovernmentsTax Digital Financial Services? A Research Agenda to Understand Sector-SpecificTaxes on DFS Laura Munoz, Giulia Mascagni,Wilson Prichard and Fabrizio Santoro February 2022 Working Paper 142 Enablers, Barriers and Impacts of Digital Financial Services:Insights from an Evidence Gap Map and Implications for Taxation Philip Mader, Maren Duvendack and Adrienne Lees, with Aurelie Larquemin and Keir Macdonald June 2022
  • 6. Notre travail au Sénégal… Ø Engagement des démarches avec la DGID pour signer un MoU. Ø Quels sont les éventuels effets de la taxation spécifique des SFN? Ø Quelle est la capacité contributive de ces taxes? Ø Quelles sont les implications de telles réformes en matière d’équité? Ø Quelle forme de taxation serait plus juste?
  • 7. PARTNERS La Fiscalité des Services Financiers Numériques en Afrique Subsaharienne
  • 9. L’inclusion financière en ASS • Un outil clé de lutte contre la pauvreté. • Facilitée par l’expansion du MoMo en Afrique. • Entre 2012 et 2022, le nombre de comptes de MoMo a décuplé. • En 2021, 48 % des comptes actifs de 30 jours en ASS. • L’adoption du mobile money a eu des impacts non négligeables : • Résilience contre les chocs, • Facilitation les programmes d’aides, • Consommation des ménages, • Réduction des inégalités.
  • 10. • Un besoin en ressources de plus en plus important. • Un secteur relativement facile à taxer. • Et donc considéré comme une source potentielle de recettes. • Cependant, les taxes impactent directement le coût de ces services. • Alors que l’inclusion financière reste un défi majeur en ASS. • Nécessaire de s’intéresser à ces politiques et à leur impact. Des transactions ciblées par les gouvernements
  • 11. Notre champ d’étude Ø Taxes spécifiques aux transactions électroniques. Ø Des bases variées : Ø Les frais de transactions, Ø Les valeurs des transactions, Ø Le chiffre d’affaires des opérateurs. Ø Des transactions diverses : Ø Transferts d’argent, Ø Paiements Ø Retraits, Ø Dépôts.
  • 12. Quels pays taxent spécifiquement les Services Financiers Numériques en ASS ?
  • 13. Quels pays taxent spécifiquement les SFN ? Ø Une dizaine de pays d’ASS appliquent une taxe spécifique aux SFN Ø Pour quelles raisons ? Ø Collecte de recettes fiscales Ø Inclusion du secteur informel à la base taxable Ø Plusieurs types de réformes Ø Base taxable Ø Transactions ciblées Ø Taux d’imposition (forfaitaire, ad-valorem) Ø Exonérations (cumulative ou non) Ø Montant plafond Ø Avec des effets immédiats assez similaires Ø Protestations, non acceptation des réformes Ø Baisse des volumes/valeurs des transactions
  • 14. Kenya • Février 2013 • Transferts d’argent • 12% Tanzanie • Juillet 2013 • Transferts d’argent • 10% Ouganda • Juillet 2013 • Transferts et Retraits d’argent • 15% Les taxes sur les frais de transaction
  • 15. Zimbabwe •Janvier 2014 •Transferts d’argent •0,02 ZWE$/ZWB$ - 0,04$/$ •Exonération des transactions inférieures à 5$ •Existence d’un montant plafond Ouganda •Juillet 2018 •Retraits •0,5% •Exonération des réceptions et paiements Nigéria • Janvier 2021 • Transferts et dépôts • N50 • Exonération des transactions inférieurs à N10000 Tanzanie •Juillet 2021 •Transferts et Retraits •Entre 10-40000 TZS •Exonération de certaines transactions Tchad Cameroun •Janvier 2022 •Transferts •0,2% •Exonération des transferts bancaires Ghana •Mai 2022 •Transferts •1,5% •Exonération journalière des transactions inférieures à 100 cedis Les taxes sur les valeurs des transactions
  • 16. Côte d’Ivoire • Janvier 2019 • Transferts d’argent • 7,2% RDC • Février 2018 • Transferts et Retraits d’argent • 3% Congo • Janvier 2019 • Transferts et Paiements • 1% Bénin • Janvier 2022 • Transferts • 5% • Exonération des transferts bancaires Les taxes sur le chiffre d’affaires des opérateurs
  • 17. Focus sur quelques pays d’ASS
  • 18. Le Kenya Ø Le leader en Afrique en ce qui concerne le MoMo. Ø Mais également le pionnier concernant la taxation. Ø Une stratégie de taxation particulière: Ø Transferts bancaires: 20%, Ø Transferts par MoMo: 12%. Ø Implémentation de la taxe sans consultation préalable des parties prenantes (Brian Muthiora, 2015). Ø Charge fiscale transmise au consommateur (Brian Muthiora, 2015; Fehling, 2019). Ø Quelques analyses montrent un effet non significatif de la taxe (Herbling, 2013; Fehling, 2019). Ø Une étude en cours de DIGITAX trouve également un effet non significatif de la taxe. Ø Au plan microéconomique Ø Au plan macroéconomique Ø Explications possibles : Extension du MoMo à plusieurs services (Herbling, 2013); Une taxation plus souple du MoMo; Un marché spécial. févr. 2013 Le Kenya applique une taxe de 10% sur les frais de transfert juil. 2018 Le Kenya augmente le taux de la taxe à 12%
  • 19. L’Ouganda Ø Cumule une taxe sur les frais et une autre sur les valeurs des transactions. Ø Un exemple qui illustre l’importance d’un processus efficace d’application de ces réformes. Ø DIGITAX s’est beaucoup intéressé au processus de mise en place de l’impôt sur les valeurs des transactions (Lees & Akol, 2021) : Ø Une application hâtive de la réforme, Ø Absence d’une vision claire à moyen terme pour convaincre les parties prenantes, Ø Non prise en compte des préoccupations des parties prenantes, Ø Cependant, réussite de la négociation entre l’État et les parties prenantes qui a abouti à une baisse du taux. juil. 2013 L’Ouganda applique une taxe de 10 % sur les frais juil. 2014 Intégration des retraits au champ d’application de l’impôt sur les frais juil. 2018 Augmentation du taux de l’impôt sur les frais à 15% Instauration d’une taxe de 1% sur les valeurs nov. 2018 Baisse du taux de la taxe sur les valeurs à 0,5% Applique la taxe uniquement aux retraits
  • 20. La Tanzanie Ø Cumule une taxe sur les frais et les valeurs des transactions. Ø Plusieurs modifications de la réforme suite à des protestations et une baisse d’utilisation. Ø Une augmentation importante des coûts des services de MoMo (GSMA, 2021). Ø Les transactions P2P ont baissé de 38% juste après la taxe sur les valeurs (GSMA, 2021). Ø DIGITAX s’est beaucoup intéressé à la taxe sur les valeurs des transactions de la Tanzanie: Ø Avec des données des opérateurs de MoMo, Ø Nous trouvons une réduction de la valeur et des volumes des transactions après la taxe, Ø La baisse du taux a stabilisé les transactions sans leur donner leur niveau d’avant taxation, Ø Des transactions non ciblées (transferts bancaires, dépôts) ont connu une baisse en valeur et volume. Ø Il a été annoncé en Septembre 2022 la suppression de la taxe pour les transferts Bank-MoMo; MoMo-Bank et Bank-Bank juil. 2013 Applique une taxe de 0,15% sur les valeurs de transfert juil. 2014 Remplace la taxe par une autre de 10% sur les frais juil. 2021 Instaure une taxe de 10-10000 TZS sur les valeurs sept. 2021 Modifie le taux de la taxe à 10-7000 TZS juil. 2021 Modifie le taux de la taxe à 10-4000 TZS oct. 2021 Modifie le taux de la taxe à 10-2000 TZS
  • 21. Le Ghana Ø L’un des derniers pays à cibler spécifiquement les valeurs des transactions financières. Ø Un ciblage particulier du secteur informel. Ø Plusieurs études indiquent une non-acceptation de la taxe : Ø ¾ des Ghanéens désapprouvent la taxe (Afrobarometer, 2022) Ø 47% des Ghanéens arrêteront, 41% baisseront et 11% continueront d’utiliser (Amoah & Amoah, 2022). Ø Une exonération de 100 cedis pour les transferts par MoMo et 20,000 cedis pour les transferts bancaires. Ø DIGITAX a récemment rencontré les principales parties prenantes: Ø Une capacité contributive en deçà des attentes du gouvernement, Ø Les utilisateurs jouent autour de l’exonération journalière, Ø Ou transactent depuis des comptes agents, Ø Plusieurs agents de MoMo ont cessé activité, Ø Les populations les plus vulnérables sont les plus touchées, Ø Des risques sécuritaires à cause du retour au cash. Mai 2022 Le Ghana applique une taxe de 1,5% sur les valeurs des transactions électroniques avec une exonération journalière de 100 cedis.
  • 22. Le Zimbabwe Ø Le Zimbabwe a l’une des taxes les plus élevées sur le MoMo. Ø L’un des deux pays a avoir appliqué une taxe forfaitaire. Ø Existence d’un montant au-delà duquel la taxe est fixe. Ø Actuellement, le plafond est de 20,000$ si la valeur est supérieure ou égale à 500,000$ . Ø Modification fréquente de la taxe. Ø DIGITAX a actuellement un projet sur le processus d’élaboration de la taxe. janv. 2014 Applique une taxe 0,05$ sur les transaction oct. 2018 Remplace la taxe forfaitaire par une taxe ad valorem fixée à 2 % de la valeur des transactions. Avvec une exonération et un plafond. août 2019 Modifie le montant plafond et le seuil d’exonération. août 2020 Modifie le montant plafond et le seuil d’exonération. janv. 2021 Modifie le montant plafond et le seuil d’exonération. janv. 2022 Mofidie le montant plafond. mai 2022 Augmente le taux. août 2022 Modifie le montant plafond et le seuil d’exonération.
  • 23. La Côte d’Ivoire Ø Une réforme pour lutter contre l’optimisation fiscale des Telcos qui créaient des entités distinctes pour ne pas payer certains impôts. Ø Après l’application de cette réforme, les coûts d’utilisation de ces services ont augmenté. Ø La Côte d’Ivoire a alors appliqué une régulation pour empêcher les Telcos de transférer la taxe aux consommateurs finaux. janv. 2018 La Côte d’Ivoire applique une taxe de 0,5% sur la valeur des transactions électroniques, qui a été abrogée quelques mois après. janv. 2019 La Côte d’Ivoire inclue les transactions électroniques des Telcos au champ de plusieurs taxes, avec un taux global de 7,2%
  • 25. En résumé… Ø Les SFN sont de plus en plus ciblés par les pays d’Afrique. Ø Des taxes assez impopulaires et mal acceptées. Ø Application de ces réformes sans études préalables sur leurs effets. Ø Également sans une inclusion des parties prenantes. Ø Des changements récurrents et des différences entre pays. Ø Certains de ces instruments sont régressifs. Ø Leur impact n’est pas assez documenté.
  • 26. La suite pour DIGITAX Ø Présenter sur un format compréhensible et interactif la taxation des SFN. Ø Analyser le processus d’application de ces taxes. Ø Étudier les impacts de ces taxes sur l’inclusion financière. Ø Analyser leur impact sur les agents de mobile money. Ø Analyser les déterminants du niveau d’acceptation des taxes. Ø Estimer leurs effets en matière d’équité. Ø Analyser leur capacité à collecter des recettes fiscales.
  • 27. Discussion : Les questions essentielles Ø Quelle forme de taxation privilégier pour ne pas réduire l’inclusion financière des plus pauvres ? Ø Quel niveau d’efficacité attribuer aux exonérations ? Aux montants plafonds ? Ø Serait-il plus juste de taxer les opérateurs au lieu des consommateurs ? Ø Quel niveau d’efficacité attribuer à la régulation pour empêcher la transmission des taxes aux consommateurs par les opérateurs? Ø Une taxation spécifique d’un secteur en expansion peut réduire son développement, est-ce que le marché du Sénégal permet une taxation spécifique des transactions électroniques ?
  • 28. PARTNERS Merci de votre aimable attention Awa Diouf a.diouf@ids.ac.uk