O slideshow foi denunciado.
Utilizamos seu perfil e dados de atividades no LinkedIn para personalizar e exibir anúncios mais relevantes. Altere suas preferências de anúncios quando desejar.

Frederik cnockaert restaurateur des oeuvres d'art Kerat sprl Depuis 2002

97 visualizações

Publicada em

FREDERIK CNOCKAERT Restaurateur
Restauration d’œuvres d’art Wervik
Kerat sprl Depuis 2002
Frederik Cnockaert travaille à Wervik. Il y dispose d’un atelier spacieux et lumineux perdu dans la verdure un cadre idéal pour rafraîchir, restaurer ou préserver des œuvres d’art en tous genres. Cnockaert a appris le métier dans des écoles spécialisées et s’est forgé une sérieuse expérience en travaillant pour de prestigieux musées de villes d’art flamandes. La plus belle œuvre qu’il a été appelé à restaurer jusqu’à présent, est une peinture de Theodoor van Loon, un contemporain de Rubens.
Pour restaurer des œuvres d’art, il faut connaître l’ensemble des techniques picturales et matériaux utilisés au fil des siècles. Il faut aussi avoir l’expérience requise pour réparer les dégâts en bonne et due forme. Frederik Cnockaert possède ces acquis pour avoir suivi une formation d’arts plastiques monumentaux à l’Institut supérieur des Arts plastiques Saint-Luc à Gand, pour avoir fait ensuite une maîtrise de conservation-restauration à l’Académie royale des Beaux-Arts, également à Gand, et pour s’être enfin spécialisé dans les techniques de dorure et dans la restauration de statues polychromes à l’Académie royale des Beaux-Arts d’Anvers.
Avec une telle formation, Cnockaert aurait pu devenir artiste plasticien. Mais cela ne l’attirait pas. Sa vocation n’est pas de créer des œuvres d’art, mais d’en restaurer. Après ses études, il restaure des tableaux pour le Musée des Beaux-Arts et le MIAT (le musée d’archéologie industrielle et du textile) de Gand. Il travaille aussi dans des musées anversois et, pendant huit ans, comme conservateur-restaurateur des musées historiques de Bruges, dont le musée Groeninge et le musée Gruuthuse.
Un moment choisi à bon escient En 2002, il s’installe à Wervik comme restaurateur indépendant, sous l’enseigne de Kunst En Restauratie Atelier (Kerat). Le moment était apparemment bien choisi car les commandes ne tardent pas à affluer. Depuis, il enchaîne les restaurations d’œuvres d’art ancien et moderne : des huiles sur toile, cuivre ou bois et leurs encadrements, mais aussi des statues polychromes en pierre, plâtre ou bois et des œuvres sur papier. Il les nettoie et retouche, remplace le vernis, élimine d’anciennes restaurations, traite le bois contre les xylophages, pose une couche de protection, répare, entoile, etc.
Il a une clientèle très diversifiée, composée aussi bien de professionnels (galeristes, antiquaires, architectes, experts-conseils en patrimoine) que de collectionneurs particuliers qui font appel à ses services ou conseils. Au fil des ans, les commandes émanant d’administrations publiques, de musées et de fabriques de l’Église se sont également multipliées. Parmi ses clients, il compte aussi des compagnies d’assurances qui lui de- mandent d’expertiser une œuvre endommagée de l’un de leurs clients ou de faire un devis pour la réparer ou restaurer.

  • Entre para ver os comentários

Frederik cnockaert restaurateur des oeuvres d'art Kerat sprl Depuis 2002

  1. 1. FREDERIK CNOCKAERT Restaurateur Restaurationd’œuvresd’art Wervik Keratsprl Depuis2002 FrederikCnockaert travaille à Wervik.Il y dispose d’un atelierspacieuxetlumineuxperdudans la verdure un cadre idéal pour rafraîchir, restaurer ou préserverdesœuvresd’art en tous genres. Cnockaert a appris le métierdans desécolesspécialiséesets’estforgé une sérieuse expérience en travaillant pour de prestigieuxmuséesde villesd’artflamandes.La plus belle œuvre qu’il a été appelé à restaurer jusqu’à présent,estune peinture de Theodoorvan Loon, un contemporainde Rubens. Pourrestaurerdesœuvresd’art,il fautconnaître l’ensembledestechniquespicturalesetmatériaux utilisésaufil dessiècles.Il fautaussi avoirl’expériencerequise pourréparerlesdégâtsenbonne et due forme.FrederikCnockaertpossèdecesacquispouravoirsuivi une formationd’artsplastiques monumentaux àl’InstitutsupérieurdesArtsplastiquesSaint-LucàGand,pour avoirfaitensuite une maîtrise de conservation-restaurationàl’Académie royaledesBeaux-Arts,égalementàGand,et pour s’être enfinspécialisédanslestechniquesde dorure etdansla restaurationde statues polychromesàl’Académieroyale desBeaux-Artsd’Anvers. Avecune telle formation,Cnockaertauraitpudevenirartiste plasticien.Maiscelane l’attiraitpas.Sa vocationn’estpasde créer desœuvresd’art,maisd’enrestaurer.Aprèssesétudes,il restaure des tableaux pourle Musée desBeaux-Artsetle MIAT(le musée d’archéologieindustrielle etdutextile) de Gand. Il travaille aussi dansdesmuséesanversoiset,pendanthuitans,comme conservateur- restaurateurdesmuséeshistoriquesde Bruges,dontle muséeGroeningeetle musée Gruuthuse. Un moment choisi à bon escient En 2002, il s’installeàWervikcomme restaurateurindépendant,sousl’enseigne de KunstEn Restauratie Atelier(Kerat).Le momentétaitapparemmentbienchoisicarlescommandesne tardent pas à affluer.Depuis,il enchaîne lesrestaurationsd’œuvresd’artancienetmoderne :deshuilessur toile,cuivre ouboisetleursencadrements,maisaussi desstatuespolychromesenpierre,plâtre ou boisetdesœuvressur papier.Il lesnettoie etretouche,remplace le vernis,élimined’anciennes restaurations,traite le boiscontre lesxylophages,pose une couche de protection,répare,entoile, etc. Il a une clientèle trèsdiversifiée,composée aussi biende professionnels(galeristes,antiquaires, architectes,experts-conseilsenpatrimoine) que de collectionneursparticuliersqui fontappelàses servicesouconseils.Aufil desans,lescommandesémanantd’administrationspubliques,de musées et de fabriquesde l’Église se sontégalementmultipliées.Parmi sesclients,il compte aussi des compagniesd’assurancesqui lui de-mandentd’expertiserune œuvre endommagée de l’unde leurs clientsoude faire undevispourla réparerourestaurer. Une restaurationne coûte pasforcémentcher.Souventil suffitde remplacerle vernisterni oujauni pour rendre à l’œuvre toutsonéclat…oupour découvrirqu’elle aplusde valeurque sonpropriétaire ne le croyait.
  2. 2. Préserver ce qui est authentique Cesdernièresannées,latendance estplusàlapréservationqu’àlarestauration,surtoutquandil s’agitd’œuvresde prestige.Lesclientsne souhaitentplusque leursœuvressoientremisesdansleur étatd’origine,maisplutôtlesfaire traiterafinqu’ellesne se détériorentpasdavantage. Une œuvre d’artestplusintéressante quandonpeutdistinguerce qu’elleaencore d’authentique. Il arrive aussi que desclientssoientsurprisquandunexamenrévèle que l’œuvre qu’ilsdétiennent n’estpasd’un maître de renomcomme ilsl’avaientespéré.Il circule de nombreusescopiesd’œuvres de grands maîtres,dontcertainesn’ontd’ailleursrienàenvieràl’œuvre originale. Dernièrement,Keratarestauré untableaud’AbrahamJanssens,uncontemporainde Rubens,qui jusqu’alorsavaitété attribué àunélève de Rubens.Souslacrasse se cache parfoisune signature insoupçonnée.Comme cellede ‘VanderNeer’surune peinture retouchéeetparticulièrementsale du XVIIe siècle,se souvient Cnockaert.Quoi qu’ilensoit,toute œuvre d’arttémoignantdusavoir- faire de sonauteur mérite d’être traitéeavecrespect,aussi etsurtoutparle restaurateur. Examens scientifiques Un diagnosticpeutêtre parfoisposé rapidement.Souventune lampe UV utilisée dansune chambre noire permetdéjàde révélersi l’œuvre aété retouchéeourecèle des« vicescachés».Quandune œuvre envautla peine ouquandle clientle demande expressément,Cnockaertfaitfaire des radiographiesafind’ensavoirplus.Et,le cas échéant,il s’adresseàun laboratoire pourfaire analyser lesmatériaux misenœuvre. Les peintures,statuesetœuvresgraphiquessouffrentde lalumière,desdifférencesde température et de l’humidité.Le restaurateur-conservateurpréconisedoncde veillerauclimatdanslequel elles séjournent.Desconseilsenmatière de bontraitementouunexamenpréventif peuventéviterbien desdégâts. En fonctionde lanature de l’œuvre àtraiter,l’atelierKeratutilise desméthodesettechniquesde restaurationanciennesourécentes,dûmentéprouvées.Qui se présente avecune œuvre chezKerat, reçoitenpremière instance une propositionde traitementetune offre de prix :lesbonsaccordsfont lesbonsamis! « Un examen préventif peut sauver une œuvre d’art. » À chaque restauration,Cnockaertdresse undossiercomplet,avecdesdescriptifs,descommentaires et desphotos.Ce dossierpeutêtre trèsutile lorsd’interventionsultérieures.Oupermettre une identificationen casde vol. Sur invitation, FrederikCnockaertdonne desconférencessurdessujetstelsque lesfaux,lafrontière entre art et kitsch,lavaleuroula datationetle style d’unobjetd’art.Il ouvre aussi sonatelierau public,surrendez-vous. KERAT FrederikCnockaertHoogweg42 - B - 8940 Wervik +32 56 22 67 97 info@kerat.be www.kerat.be

×