O slideshow foi denunciado.
Utilizamos seu perfil e dados de atividades no LinkedIn para personalizar e exibir anúncios mais relevantes. Altere suas preferências de anúncios quando desejar.

La smart city en question

0 visualizações

Publicada em

Présentation au colloque de Cerisy 2018 sur l'avenir des smart cities

  • Seja o primeiro a comentar

  • Seja a primeira pessoa a gostar disto

La smart city en question

  1. 1. Qui détient la clé de la ville numérique? La smart city en question Colloque de Cerisy 6 mai 2018 Pr. Claude Rochet claude-rochet.fr Claude.rochet@uvsq.fr
  2. 2. Sommaire ´Qu’est-ce qu’une ville intelligente? ´Principes de conception d’une ville intelligente dans l’iconomie ´Principes de modélisation ´Une nouvelle science de la ville 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 2
  3. 3. Au fait….. 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 3 …. Qu’est-ce qu’une ville intelligente? Ville connectée? Ville agréable à vivre? Ville économe en énergie? Ville sans voiture? Ville belle ? ? Creusons la question!
  4. 4. Ce que n’est pas une “smart city” ´ Une collection de « smarties » ´ Une ville techno-centrée ´ Une ville sans passé ´ Un système déterministe 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 4 Ville intelligente => Territoires intelligents!
  5. 5. Le mythe des « classes créatives » 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 5
  6. 6. ´ « L’entreprise innovante ne préexiste pas aux milieux locaux, elle est secrétée par eux » ´ Le territoire est un capital immatériel ´ Histoire et capacité à générer un projet commun ´ La capacité à générer des consensus est corrélée à la dynamique de l’innovation ´ Les actifs territoriaux… ´Accès à la connaissance technologique ´Composition du marché du travail ´Savoir-faire technologique ´ … constituent un milieu innovateur Ce que nous apprend la recherche:
  7. 7. My god! I forgot inhabitants! 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 7
  8. 8. Temptative of integrated smart city: Kazan 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 8 Is Kazan really to be a smart city? - What is the strategic intent? - What are the benefits expected? - Where is the learning process? - Where are the spill over and increasing returns - What is the place and role of inhabitants? - What about the metrics?
  9. 9. La cybernétique de premier ordre 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 9 The myth of the super mind and perfect control IBM at Rio do Janeiro The big brother like city
  10. 10. Un système qui n’apprend pas et est incapable de s’autoréguler 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 10 Le niveau zéro: Paris métro….
  11. 11. Que veut dire “intelligent”: une boucle d’apprentissage 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 11 11 Action Effect feedback from 0,0001sec. to a génération Sensors Data TreatmentInterpretation Usage Decision Technologies Social sciences Iconomy
  12. 12. Les villes intelligentes actuelles réalisent ces connections par le numérique 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 12 Systèmes humains vivants Systèmes physiques Sans racines l’arbre meurt… Sans feuilles et branches l’arbre dépérit
  13. 13. Les villes anciennes étaient intelligentes: Développement organique, synergies économiques, liberté politique. 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 13 Bien commun Vivere politico Bien économique Bien individuel
  14. 14. Le principe de la ville médiévale: la croissance organique 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 14 ´ « Organic planning does not begin with a preconceived goal; it moves from need to need, from opportunity to opportunity, in a series of adaptations that themselves become increasingly coherent and purposeful, so that they generate a complex final design, hardly less unified than a pre-formed geometric pattern. » Coherence without the need of a detailed plan!
  15. 15. La démocratie directe au cœur de la vie urbaine 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 15 Une institution née en Russie Novogorod veche: La direction par l’assemblée du peuple Новгоро́дская республика вече Une nécessité que l’on retrouve aujourd’hui pour assurer la résilience de la ville
  16. 16. Sommaire ´Qu’est-ce qu’une ville intelligente? ´Principes de conception d’une ville intelligente dans l’iconomie ´Règles de gestion des nouveaux risques ´Une nouvelle science de la ville 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 16
  17. 17. L’efficience de la ville croît avec sa taille… et ne meurt jamais! 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 17 Efficiency L’efficience de la production de la ville est suPRAlinéaire en TOUT: x 1,15 Le coût des infrastructures de la ville est suBlinéaire: x 0,75 La question de la frontière (dedans ó dehors) est primordiale en ingénierie système des villes Geoffrey West:
  18. 18. Une intégration des lois de croissance 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 18 Densité Potentiel d’interconnexions Y=x2 Loi de Metcalfe Mais….. Distance Interconnexions réelles Lois de Von Thünen Tobler Externalités+et_ Taille Mais….. Taille Nombredevilles Lois de Marshall West Bettencourt Lois de Zipf
  19. 19. Quand la complexité entre en rendement décroissant: 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 19 L’effondrement devient alors la solution ultime pour décomplexifier la société Bad complexityGood complexity
  20. 20. Combiner ces lois: 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 20 Taille x Nbre de villes Connexionsxrichesse Nouvelle ville Nouvelle ville Cluster urbain de villes moyennes Entrée dans la zone de rendements décroissants et d’instabilité Une ville est un système de réseaux sociaux interconnectés: Le système de vie reste local (20 000 hab.) : une grande ville est une reproduction en fractale de petites villes: La connexion locale est la condition de l’évolution organique de la ville. Valeur cible de G*: 600 000 hab. (Paul Bairoch)
  21. 21. Les externalités négatives sont plus que proportionnelles à la taille 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 21
  22. 22. Déplacements journaliers 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 22
  23. 23. La maladie du transport domicile lieu de travail ´ Bercy • 7000 personnes • 1:10 de transport jour en moyenne • Combien d’interactions créatives une fois dans son bureau,? • Architecture du lieu de travail, transport, pollution, externalités positives et négatives sont liées 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 23
  24. 24. L’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas ´Energie, transport, pollution, déchets… = Une question d’architecture des flux ´Quels sont les bons flux (externalité positives) et les mauvais flux (externalités négatives)? 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 24
  25. 25. L’intégration des externalités dans les coûts: une vieille histoire ´ EX: le coût du transport ´ Mexico: 21 M. hab., 4:00 de transport par jour ´ SI 10 M. se déplacent = 40 M d’heures ´ Cout: ´ Temps perdu: travail créatif, vie familiale ´ Stress ´ Energie ´ Pollution 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 25 1920: A.C. Pigou Où est passé notre idéal des huit heures?
  26. 26. Intégrer le territoire effectif dans le calcul des coûts 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 26 ´ Intégrer la pollution importée ´ La ville est elle- réellement verte?
  27. 27. L’impact de la fermeture des voies sur berges à Paris 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 27
  28. 28. Sommaire ´Qu’est-ce qu’une ville intelligente? ´Principes de conception d’une ville intelligente dans l’iconomie ´Principes de modélisation ´Une nouvelle science de la ville 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 28
  29. 29. Analyse stratégique 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 29 Why building a city & what are the strategic goals? Who are the stakeholders? What are the generic functions to be performed by a smart city? With which organs? Technical devices, software… With which smart people? Conception, metamodel framework, steering Subsystems and processes People and tools Why designing this ecosystem? Who will live in the city? What are its activities? How the city will be fed? Where the city is located ? (context) What are the functions to be performed to reach the goals and how do they interact? With which organs and ressources? How people will interact with the artifacts? How civic life will organize?
  30. 30. Smart City System functional Integration 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 30 Soft domains Hard domains SMART city TransportationIndustry WorkHousing Sanitation EnergyWater Waste recycling Public services Health care Civic life Leisure Education Social integration GovernmentEconomy Institutional scaffolding Social life Periphery Commercial exchanges Food City Territory Waste
  31. 31. Problèmes de modélisation 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 31 Hard systems may be modeled thanks to the laws of physics (conservative systems) Soft systems can’t be modeled with the laws of physics (dissipative systems) - Social sciences - Big data - Multi-agents modeling The key of the success is here… … while business is there System integration, a key competency to be developed
  32. 32. La durabilité repose sur le caractère organique de l’évolution urbaine 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 32 NO! An evolutionary process Integration process is bottom-up… … based on ordinary interactions Þ We must understand how ordinary people behave Þ Q: Is there an architect with a master plan?
  33. 33. Ce que modéliser veut dire 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 33 Reality Model = abstract representation of perceived reality Human constructed reality Emergence Transition Evolutionary model
  34. 34. ´ Considérons chaque contribution possible des firmes participantes comme des producteurs de briques de base d’une ville intelligente. ´ Pour intégrer ces briques de base nous allons les traiter comme des patterns. ´ Définition: ´ Un pattern est une configuration stable et réutilisable, composé d’éléments physiques (p. ex. une boite aux lettres multifonction) qui ont des relations avec leur environnement… ´ … et qui résout un problème en intégrant toutes les contraintes de manière non conflictuelle. ´ Un pattern est un système de forces. ´ Les patterns s’organisent de manière arborescente, de l’élémentaire (la boite aux lettres) au complexe (la ville communicante). Principes de l’intégration système 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 34
  35. 35. Que décrivent les patterns? 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 35 ´Les patterns définissent des systèmes de vie ´Ils ne font sens que dans la relation avec d’autres patterns… ´… et s’organisent par arborescence ascendante Ex: Singapour= moins de 45’ de transport par jour
  36. 36. Exemple: la BAL décentralisée multifonctions (hypothèse) 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 36 Recevoir son courrier Poster tout type de courrier sans se déplacer Trajet < 10’ sans véhicule à moteur Recevoir un recommandé en son absence Améliorer la rapidité des tournées et l’exactitude de la distribution BAL multifonctions Tournée
  37. 37. L’intégration ascendante des patterns vers des fonctions complexes 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 37 Démultiplier les fonctions d’un objet urbain par les usages Optimiser la polyvalence des ressources énergie et données Rendre le déplacement sûr, ludique et pertinent Fortifier le lien social par les nouvelles connexions Tout bâti et tout service doit être conçu de manière modulaire et évolutive pour gérer les cycles d’innovation Mobilier urbain multifonction Consommer juste BAL multifonction Contrôle commande de l’énergie électrique Traitement de la donnée Recréer de la proximité grâce à l’Internet Intégrer les cycles d’innovation Le cas de Patterns fonctionnels Techno organiques patterns
  38. 38. Architecture des fonctions de base de la ville durable: ex. la santé, à partir du pattern «vieillir en bonne santé en ville » 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 38 Vieillir en bonne santé dans la ville Quartier Réseaux de santé Habitat Travail Transports Centres de santé Système de vie d’une personne âgée Schémas territoriaux de santé Parcours de santé Fonctions de pilotage Fonctions de production Données Processus modélisés Logiciels Réseaux numériques Fonctions numériques support
  39. 39. La ville est un système « far from equilibrium » (M. Batty) ´ La ville est un système « loin de l’équilibre », et sa stabilité est liée à sa capacité d’évolution face aux variations de l’environnement (externe au système) et à l’innovation interne. ´ C’est un processus dynamique et continu d’évolution. ´ La suroptimisation d’une partie mène à la sous-optimisation du tout 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 39 Vouloir suroptimiser un seul paramètre comme déterminant accroit le déséquilibre et mène à des configurations absurdes
  40. 40. Deux approches de la relation entre citoyens et gouvernement: Christchurch (NZ) 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 40 40
  41. 41. Christchurch: investir dans la résilience ´ La ville s’est dotée d’un Chief Resilience Officer et consacre depuis 2016 10 % de son budget au renforcement de la résilience. ´ L’idée de base est que les phénomènes sociaux (être sans-abri, la pauvreté, les inondations et les catastrophes naturelles) ne sont pas des événements isolés, mais des phénomènes globaux interreliés qui constituent une agression contre le système social qui doit être capable d’y répondre dans son entièreté. 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 41
  42. 42. Citizen produce ideas 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 42
  43. 43. 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 43
  44. 44. Producing and structuring ideas 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 44
  45. 45. L’apprentissage repose sur la délibération collective 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 45 L’arbre à palabres africain est un des plus vieux systèmes délibératifs qui permet d’explorer toutes les dimensions d’un problème et de parvenir à un consensus solide
  46. 46. La question clé: 05/05/201 8 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 46 Le succès d’un maire est de tendre vers l’inutilité
  47. 47. Conclusions ´La ville intelligente coute moins cher en couts complet ´Qui détient la clé de la ville numérique?: l’architecte système ´La résilience de la ville repose sur la démocratie directe 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 47
  48. 48. Sommaire ´Qu’est-ce qu’une ville intelligente? ´Principes de conception d’une ville intelligente dans l’iconomie ´Principes de modélisation ´Une nouvelle science de la ville 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 48
  49. 49. INTERNATIONAL RESEARCH CENTER AND Executive Master in management of Smart Cities : From Conception to Resilience • Lancement janvier 2018 • Rentrée janvier 2019
  50. 50. A New Science of City ´ « Cities do not exist in benign environments and cannot be easily closed off from the wider world. In addition, they do not automatically return to equilibrium, for they are forever changing; indeed, they are always far from equilibrium. ´ Nor are they centrally ordered, but evolve mainly from the bottom up as the products of millions of individual and group decisions, with only occasional top-down centralized action. In short, cities are more like biological than mechanical systems. ´ The rise of the sciences of complexity, which have changed the direction of systems theory from top down to bottom up, is one that treats such systems as open, based more on the product of evolutionary processes than of grand design. ´ During this time, the image of a city as a “machine” has been replaced by that of an “organism,” while the origins of these ideas remain firmly embedded in past developments. » ´ Batty, Michael. The New Science of Cities The MIT Press. 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 50
  51. 51. Smart city as a complex system 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 51 Smart city building and governance requires a « New Science of Cities » based on complex systems architecture and the integration of a large array of hard sciences (physics, engineering, computing, big data…) and social sciences (history, social capital, geography, institutional economics, new business models of the digital economics ....) What is at stake is to build a common framework between cities, citizens and industry to frame the architecture of the future smart cities, avoiding the dead-end of the techno centric approach. Smart city as a self sustaining complex system Urban sociology and architecture System modeling and complex system architecture Complex project governance Analytics and big data Energy management Urban life cycle management Smart territory and social capital Cybersecurity Financial governance Smart city self- government
  52. 52. Merci! 05/05/2018 © Claude Rochet Reproduction interdite sans autorisation 5252 Thank you!Спасибо

×