O slideshow foi denunciado.
Utilizamos seu perfil e dados de atividades no LinkedIn para personalizar e exibir anúncios mais relevantes. Altere suas preferências de anúncios quando desejar.

Paroles d’enfants…paroles

748 visualizações

Publicada em

  • Seja o primeiro a comentar

  • Seja a primeira pessoa a gostar disto

Paroles d’enfants…paroles

  1. 1. Paroles d’Enfants…Paroles de Juges… Paroles de Loi ? Mohamed amine BENJELLOUN. Pédopsychiatre –Casablanca. Alger-Mai 2005.
  2. 2. Avec Dostoïevski :’’Nous sommes touscoupables de tout et de tousdevant tous, et moi plusque tous les autres. ’’
  3. 3. Après Lévinas…«Nous sommes tousresponsables de tout et detous devant tous, et moiplus que tous les autres. »
  4. 4. Emmanuel Lévinas:« Le visage me demande et m’ordonne. »« La relation au visage est d’emblée éthique.Le visage est ce qu’on ne peut tuer, ce dont le sens consiste à dire « Tu ne tueras point ».»« Visage et discours sont liés. Le visage parle, rend possible et commence tout discours. »« Le visage, cette nudité qui crie son étrangeté au monde, sa solitude, la mort, dissimulée dans son être » In « Éthique et infini »
  5. 5.  L’éthique entendue comme responsabilité où se noue la subjectivité. La responsabilité pour autrui, pour ce qui n’est pas mon fait, pour ce qui ne me regarde pas. Dès lors qu’autrui me regarde, j’en suis responsable. Ce qui me regarde, est abordé comme visage.
  6. 6. Responsabilité: Husserl.  Responsabilité pour la vérité. Heiddeger.  L’authenticité. Engelhart  Autonomie, &Rawls. bienfaisance et justice.  Les générations J.Habernas&H.Jonas. futures.  SUBJECTIVITE. LEVINAS
  7. 7. « La nécessite de penser le rôle des facteurs humains tels que l’empathie ou la subjectivité dans la clinique dans le but de les enseigner doit être considérer comme une priorité .» Cawley, 1993,British Journal of Psychiaty
  8. 8. Paroles d’enfants… Enfant : Encore Objet de plaisir , de pouvoir et de désir ou Sujet du droit et Personne? (art 12 ONU) Infans…Enfant…:’’Sois sage et tais toi ’’ La parole de l’enfant : – fait peur. – Absente,confisquée, appropriée par l’adulte – Le droit : tend à la libérer mais pas à la reconnaître. – Rejouer au tribunal ce qui s’est déjà joué ailleurs ? La vérité de l’enfant≠ vérité judiciaire.
  9. 9. Paroles d’enfants… Accueillir …Et tout vérifier… – Accueillir: cela s’apprend. – Vérifier: coté « Psy »( ex AVD) & coté « Juge+++ », mais aussi coté « Expert » Protéger la parole de l’enfant: – Accompagner; Relayer; Crédibiliser; Conserver; Éviter la répétition… – Surtout au Tribunal… Piero Forno:dimension réelle et symbolique de l’enquête et du procès.
  10. 10. Paroles d’Enfants… Être sensible à ses silences, par-delà ses mots ; observer ses gestes et attitudes; procéder à des recoupements et à des vérifications; remettre en perspective ses propos. L’entendre et pas seulement l’écouter. +E sera Sujet, -il faudra de dispositifs spécifiques, +il sera respecté.
  11. 11. Travailler le Lien… « L’attracteur étrange » de Lorenz
  12. 12. A.Camus…  L’étranger ;1942.« De temps en temps, j’avais envie d’interrompre tout le monde et de dire: ’’Mais, tout de même, qui est l’accusé? C’est important d’être l’accusé. Et j’ai quelque chose à dire .’’ »
  13. 13. Emmanuel Levinas: « Commander, c’est agir sur une volonté ; Parmi  toutes  les  formes  du  faire,  c’est  agir  véritablement.  C’est  agir  sur  une  réalité  indépendante, sur ce qui n’offre pas seulement  une  grande  résistance,  mais  une  résistance  absolue,  d’un  tout  autre  ordre  qu’une  grande  résistance. » « Un  discours  avant  le  discours,  une  entente  préalable au dialogue, ou chaque interlocuteur  tend  à  entrer  dans  la  pensée  de  l’autre  et  à  s’unir à lui dans la raison » « L’ultime signification du rapport à l’autre »
  14. 14. Paroles de Juges… J.P Rosenzcveig’’Ne  l’a-t-on  pas  ici  enfermé  dans  une  posture  qui  interdisait  de  prendre  en  considération  son  « intérêt supérieur »  selon  les  termes  de  la  Convention  Internationale  des  Droits  de  l’  Enfant ?  N’a-t-on  pas  prolongé  son  traumatisme  par  une  mise  en  danger  purement  institutionnelle du fait de l’absence de tout  regard,  donc  de  tout projet concernant son avenir ?’’
  15. 15. Paroles de Juges…  A  propos  de  la  brutalité de la  logique  pénale: ’’Les enfants sont passés du statut de mineur en danger à celui de mineur victime et n’ont plus été que cela .’’
  16. 16. Paroles de Juges…’’Les  enfants  se  sont  tous  trouvés  enrôlés  dans l’accomplissement d’un rite moderne de purification sociale destiné  à l’opinion.  Longtemps  concentré  sur  la  peine,  le  procès pénal ne vit plus en effet que par la mise en scène du pouvoir d’accuser. Ainsi  un poids énorme a été mis sur les épaules  des  enfants.  Notamment du fait de leur instrumentalisation par des associations plus militantes que réellement protectrices. ’’
  17. 17. Paroles de Juges…’’Ce  qui  manque  à  la  justice  pénale,  par  nature orientée sur l’élucidation du passé,  c’est  la  capacité  d’intégrer la notion de temps et d’accéder à des perspectives d’avenir. La justice des mineurs, en raison  de  sa  double  mission  de  répression  et  de  protection  ,  induit  une  perspective  non  seulement  normative  mais  anthropologique,  en  tout  cas  dynamique,  échappe à cette infirmité.’’
  18. 18. Paroles de Loi ? JuanMiguel Petit (ONU, Nov 2002) dénonce: – Enfant mineur non entendu. – Manque de moyens adéquats et de spécialisation chez les hommes de loi. – Sanctions administratives et poursuites pour diffamation si signalement.
  19. 19.  « L’éthique  procède  d’une  relation  avec  les  autres,  pour les  autres,  au  sein  d’institutions fortes. » Paul Ricœur. Principe de responsabilité confidentialité+++ Du Principe de Précaution au Principe de BIENTRAITANCE
  20. 20. Pour une apologie de la banalité…’’ C’est l’heure du dîner et autour de la table les personnes justes vivent avec toi l’heure juste dans le lieu juste, parce que c’est la juste mesure du temps, de la vie et du discours. ’’ Antonio Tabucchi
  21. 21. « Le sourire est la seulerécompense véritablementjuste: ni trop, ni trop peu,chacun y trouve ce qu’il yveut. » Simone Weil, In  La pesanteur et la grâce.
  22. 22. « Après vous, je vous prie… » Emmanuel Lévinas.

×