O slideshow foi denunciado.
Seu SlideShare está sendo baixado. ×

Le Lab Proches : Trombinoscope du gouvernement Philippe II

Ad

L'agence
delabataille
culturelle
Trombinoscope
du Gouvernement Édouard Philippe II
Présentation des membres
du Gouvernemen...

Ad

Liste du Gouvernement
•	Édouard Philippe, Premier ministre.
•	Gérard Collomb, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur
•	N...

Ad

L'agence
delabataille
culturelle
3 Le lab proches études - prospective - innovation
à savoir
Matignon
Informations général...

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Ad

Carregando em…3
×

Confira estes a seguir

1 de 33 Anúncio
1 de 33 Anúncio
Anúncio

Mais Conteúdo rRelacionado

Anúncio

Le Lab Proches : Trombinoscope du gouvernement Philippe II

  1. 1. L'agence delabataille culturelle Trombinoscope du Gouvernement Édouard Philippe II Présentation des membres du Gouvernement Juin 2017
  2. 2. Liste du Gouvernement • Édouard Philippe, Premier ministre. • Gérard Collomb, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur • Nicolas Hulot, ministre d’Etat, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire • Nicole Belloubet, ministre d’Etat, garde des Sceaux • Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères • Florence Parly, ministre des Armées • Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des Territoires • Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes • Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé • Françoise Nyssen, ministre de la Culture • Bruno Le Maire, ministre de l’Economie • Muriel Pénicaud, ministre du Travail • Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale • Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation • Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics • Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation • Annick Girardin, ministre des Outre-mer • Laura Flessel, ministre des Sports • Jacqueline Gourault, ministre auprès de Gérard Collomb • Elisabeth Borne, ministre auprès du ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique, chargée des Transports • Christophe Castaner, porte parole du gouvernement, secrétaire d’Etat en charge des Relations avec le Parlement • Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes • Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées • Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du numérique • Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot • Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot • Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès de l’Europe et des Affaires étrangères • Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des Territoires • Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Armées • Benjamin Griveaux, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie L'agence delabataille culturelle 2 Le lab proches études - prospective - innovation
  3. 3. L'agence delabataille culturelle 3 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Matignon Informations générales • Date et lieu de naissance : le 28 novembre 1970 (46 ans) à Rouen (Seine-Maritime) • Parti politique : LR • Formation(s) : IEP de Paris / ENA (promotion Marc Bloch) Parcours professionnel • Edouard Philippe est un haut fonctionnaire, maître des requêtes au Conseil d’État. • De 2004 à 2007, il travaille dans un cabinet d’avocats américain, Debevoise & Plimpton LLP. • En 2007, il devient brièvement conseiller spécial d’Alain Juppé jusqu’à la défaite de ce dernier aux élections législatives. Édouard Philippe fait alors un court passage au Conseil d’Etat avant de rejoindre le groupe Areva au poste de directeur des affaires publiques, poste qu’il occupera jusqu’en 2010. Engagement politique • Edouard Philippe fait ses débuts en politique au Parti socialiste dans le but de soutenir Michel Rocard avant de rejoindre la droite. • En 2001, il devient adjoint en charge des affaires juridiques du maire du Havre, Antoine Rufenacht puisparticipeunanplustardàlacréationdel’UMP au côté d’Alain Juppé. Il y occupe les fonctions de Directeurgénéraldesservicesjusqu’àladémission d’Alain Juppé en 2004. • Edouard Philippe est engagé pour la ville du Havre depuis 2001 où il occupe différents postes d’adjoints au maire avant de prendre la succession desonmentorAntoineRufenachtenoctobre2010, puis d’être élu à cette fonction en mars 2014. Il est également député de la 7ème circonscription du Havre de 2012 à 2017. • Le 15 mai 2017, Edouard Philippe est nommé Premier ministre sous la présidence d’Emmanuel Macron. Il sera renouvelé dans ses fonctions le 19 juin 2017 au lendemain du second tour des élections législatives. Premier ministre Édouard PHILIPPE Édouard Philippe considère Antoine Rufenacht et Alain Juppé comme ses deux mentors en politique. Cet antisarkozyste fervant d’un « rassemblement des raisonnables » a rencontré Emmanuel Macron en 2011.
  4. 4. L'agence delabataille culturelle 4 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de l’Intérieur Ministre d’État, ministre de l’Intérieur Gérard Collomb Informations générales • Date et lieu de naissance : 20 juin 1947 (70 ans) à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) • Parti politique : ex-PS, LREM • Formation(s) : Faculté des lettres de Lyon, agrégé de lettres classiques (1970) Parcours professionnel • Il enseigne dans plusieurs lycées de la région lyonnaise, notamment au lycée Jean-Perrin dans le IXe arrondissement de Lyon et plusieurs années au lycée René-Cassin de Tarare. Engagement politique • Alors conseiller municipal, il est élu député PS de la 2e circonscription du Rhône le 21 juin 1981, à l’âge de 34 ans. Il est réélu en 16 mars 1986 à l’occasion du scrutin proportionnel. • En 1988, il est candidat aux élections législatives dans la 1ère circonscription du Rhône mais il est battu. Il est également battu dans cette même circonscription en 1997. • Leader de l’opposition au sein du conseil municipal de Lyon, il mène l’opposition à Michel Noir quand celui-ci est élu maire en 1989. • Élu maire du IXe arrondissement de Lyon en 1995, il intègre l’exécutif du Grand Lyon présidé par Raymond Barre. • Il devient sénateur du Rhône en 1999. Il est réélu à chaque nouvelle élection. • Deux ans plus tard, alors qu’il est sénateur-maire du IXe arrondissement de Lyon, il remporte les élections municipales de 2001. Il est réélu en 2008 maire de Lyon dès le premier tour, de même qu’en 2014 en marquant la plus large victoire d’un candidat socialiste dans les grandes villes de France pour ces élections municipales de 2014. • Le 16 avril 2014, il est également réélu président du Grand Lyon dès le premier tour. • Le 1er janvier 2015, il devient le premier président de la nouvelle métropole de Lyon. • Le 17 mai 2017, Emmanuel Macron le nomme Ministre de l’Intérieur. Depuis son ralliement à Emmanuel Macron en avril 2016, cet ancien soutien de Dominique Strauss-Kahn est rapidement devenu son plus proche conseiller.
  5. 5. L'agence delabataille culturelle 5 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de la Transition écologique et solidaire Ministre d’État, Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot Informations générales • Date et lieu de naissance : 30 avril 1955 (62 ans) à Lille (Nord) • Parti politique : EELV Parcours professionnel • Successivement plagiste, moniteur de voile, serveur, puis photo-reporter, il est engagé en 1973 par Gökşin Sipahioğlu, fondateur de l’agence de presse Sipa. • En 1976, il part pour le Guatemala, après le tremblement de terre qui a fait 20 000 morts. • Il fait ses débuts à la télévision dans une émission pour enfants Les Visiteurs du mercredi, en 1980, avant Les Pieds au mur (1982-1983). Puis, il se fait connaître comme animateur-reporter en soirée sur France Inter sur des événements moto, sa chronique s’appelle La poignée dans le coin. • De 1987 à 1995, il présente l’émission télévisée Ushuaïa, le magazine de l’extrême diffusée sur TF1 et co-produite avec Dominique Cantien. Il devient grâce à cette émission un familier des téléspectateurs et un des grands porte-parole français de la sauvegarde de la nature de ces 20 dernières années. • Entre1996et1997,ilprésenteOpérationOkavango, puis Ushuaïa Nature de 1998 à 2012. • Il crée en 1990 la Fondation Ushuaïa (d’où son attributionduprixAndré-de-Saint-Sauveuren1991 par l’Académie des sports, prix en faveur d’exploits sportifs exceptionnels et de caractères originaux), qui devient en janvier 1995 la Fondation Nicolas- Hulot pour la nature et l’homme (reconnue d’utilité publique en 1996) dont il est toujours président. Engagement politique • Désireux que les questions écologiques urgentes pèsentdanslacampagnedel’électionprésidentielle de 2007, il renonce à se présenter après avoir obtenu la signature du Pacte écologique par les principaux candidats. • Candidat à la primaire présidentielle écologiste de 2011 en vue de l’élection présidentielle française de 2012, il est battu par Eva Joly. • Après avoir refusé le ministère de l’Écologie proposé par les présidents Chirac, Sarkozy et Hollande, il est nommé le 17 mai 2017 ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, au sein du gouvernement Édouard Philippe. Alors que son nom a été régulièrement évoqué comme candidat à l’élection présidentielle, il a finalement renoncé à se présenter en juillet 2016. Il n’a pris position pour aucun candidat avant le second tour de l’élection présidentielle.
  6. 6. L'agence delabataille culturelle 6 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de la Justice Ministre d’Etat, garde des Sceaux, ministre de la Justice Nicole Belloubet Informations générales • Date de naissance : le 15 juin 1955 (62 ans) • Parti politique : ancienne militante socialiste • Formation(s) : Université Panthéon-Assas, Université Panthéon-Sorbonne Parcours professionnel • Nicole Belloubet a été professeur des universités et rectrice de l’académie de Limoges de 1997 à 2000 puis de celle de Toulouse entre 2000 et 2005. • De 2000 à 2005, elle préside le Comité interministériel de pilotage pour la promotion de l’égalité des sexes dans les systèmes éducatifs. En 2001, elle rédige, à la demande de Jack Lang, alors ministre de l’Éducation nationale, un rapport intitulé « 30 mesures pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles dans les établissementsscolaires»puisen2002,unsecond rapport présentant 30 mesures pour l’avenir du lycée. • Nicole Belloubet est membre du Conseil constitutionnel depuis le 14 mars 2013, la privant alors d’exercer tout mandat politique. • Elle reçoit plusieurs décorations dont celle de Commandeur dans l’ordre des Palmes académiques en 2003. Engagement politique • Militante socialiste depuis 1983 et élue pour la première fois en 1989, Nicole Belloubet devient en 2008 première adjointe chargée de la culture de la ville de Toulouse dans l’équipe du maire Pierre Cohen (PS). • Le21mars2010,elleestélueauConseilrégionalde Midi-Pyrénées sur la liste PS de Martin Malvy. Elle y occupe le poste de première vice-présidente, chargée de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche, et quitte sa fonction d’adjointe au maire de Toulouse tout en restant conseillère municipale. • Le 21 juin 2017, elle est nommée Ministre d’Etat, garde des Sceaux, ministre de la Justice dans le deuxième gouvernement Edouard Philippe, en remplacement de François Bayrou. Nicole Belloubet est la première femme professeure de droit nommée membre du Conseil constitutionnel. Avant sa nomination, seulement six femmes ont exercé cette fonction. En mai 2002, elle ets candidate PS
  7. 7. L'agence delabataille culturelle 7 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères Ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères Jean-Yves Le Drian Informations générales • Date et lieu de naissance : né le 30 juin 1947 (69 ans) à Lorient (Morbihan) • Parti Politique : PS • Formation(s) : Agrégation d’histoire contemporaine (1971) Parcours professionnel • À partir de septembre 1968, il commence à travailler à mi-temps comme professeur d’Histoire au lycée Notre-Dame-du-Vœu de Hennebont. • Maître-assistant à l’Université de Rennes (1973- 1993), il devient inspecteur général de l’Éducation nationale en 1993. Engagement politique • Il devient maire de Lorient (1981-1998) puis Président de la communauté d’agglomération du Pays de Lorient (2001-2004), avant d’être élu Président du conseil régional de Bretagne, de 2004 à 2012, puis en 2015. • Il est député du Morbihan de 1997 à 2007. • Secrétaire d’État à la Mer auprès du ministre de l’Équipement, du Logement, des Transports et de l’Espace, Paul Quilès (mai 1991-avril 1992), il est nommé Ministre de la Défense pendant l’ensemble du quinquennat de François Hollande. • Le 17 mai 2017, il est nommé ministre de l’Europe et des Affaires étrangères dans le premier gouvernement d’Édouard Philippe. Hollandais historique, son bilan comme ministre de la Défense avait été unanimement salué par ses pairs (vente de 84 rafales, engagement de la France sur plusieurs terrains de guerre et lutte contre Daech).
  8. 8. L'agence delabataille culturelle 8 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère des Armées Ministre des Armées Florence Parly Informations générales • Date et lieu de naissance : le 6 mai 1963 (54 ans) à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) • Parti politique : PS • Formation(s) : ENA Parcours professionnel • Membre de la direction du Budget puis conseillère dans plusieurs cabinets ministériels, elle intègre en 1997 le cabinet du Premier ministre Lionel Jos- pin comme conseillère pour les affaires budgé- taires, qui la nomme ensuite secrétaire d’État au Budget de 2000 à 2002. • En juin 2006, elle devient directrice de la stratégie des investissements à la direction financière d’Air France, jusqu’à sa nomination comme directrice générale adjointe d’Air France Cargo en janvier 2009. • Le 18 novembre 2014, elle devient directrice gé- nérale déléguée de la SNCF13 pour assurer le pi- lotage stratégique et la cohérence économique de l’entreprise face à la réforme ferroviaire avant de devenir au 1er mai 2016 directrice générale de SNCF Voyageurs. Engagement politique • Elle adhère au PS en 1995 et fréquente la section du XIVème arrondissement de Paris. • En mai 2002, elle est candidate aux élections législatives dans l’Yonne mais perd au second tour contre Jean-Pierre Soisson (LR) avec 42,82 % des suffrages. • Elle est vice-présidente du conseil régional de Bourgogne de 2004 à 2006. • De 2004 à 2006, elle préside le directoire de l’Agence régionale de développement d’Île-de- France. • De 2003 à 2005, Florence Parly est responsable national, chargé de l’économie et de l’emploi au Parti socialiste. • En 2007, elle rejoint l’appel Gauche avenir, lancé entre autres par Paul Quilès et Marie-Noëlle Lienemann. Elle participe, en 2008, aux banquets républicains sur l’unité de la gauche, de Benoît Hamon et Jean-Pierre Chevènement. • Le 21 juin 2017, Florence Parly est nommée ministre des Armées dans le deuxième gouvernement Édouard Philippe. Épouse de Martin Vial, Florence Parly a été très proche des réseaux de la gauche du Parti Socialiste avant d’entrer au Gouvernement d’Édouard Philippe.
  9. 9. L'agence delabataille culturelle 9 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de la cohésion des territoires Ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard Informations générales • Date et lieu de naissance : le 3 décembre 1947 (69 ans) à Aurillac (Cantal) • Parti Politique : PRG • Formation(s) : Il obtient le CAPA à Paris II Parcours professionnel • Avocat au barreau de Paris de 1971 à 1976, il est également Vice-Président de l’Université de Paris II de 1970 à 1975, et exerce en parallèle à Aurillac de 1977 à fin 2009, barreau dont il a été le Bâtonnier. Engagement politique • Conseiller Municipal d’Aurillac en 1983, maire Adjoint d’Aurillac (jusqu’à 1992), il cèdera son mandat de maire en 2007. • Conseiller Général du Canton d’Aurillac Nord de mars 1994 à décembre 2008, Jacques Mézard hérite de la Présidence de la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac, qu’il exerce depuis 2001. • Elu sénateur en 2008, il se distingue par sa forte activité et « sa liberté de vote et de parole». En 2011, il devient Président du groupe RDSE au Sénat. Il est réélu sénateur le 28 septembre 2014 au premier tour. Il a également été Vice-président de la Commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi relatif à la délimitation des régions. • Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation dans le gouvernement Philippe I, il remplace Richard Ferrand au ministère de la Cohésion des territoires dans le gouvernement Philippe II. Membre de la commission des lois au Sénat, il a ainsi déposé une proposition de loi constitutionnelle visant à rétablir à sept ans la durée du mandat du Président de la République et à le rendre non renouvelable (2014).
  10. 10. L'agence delabataille culturelle 10 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère des Affaires Européennes Ministre en charge des Affaires européennes Nathalie Loiseau Informations générales • Date et lieu de naissance : le 1er juin 1964 (53 ans) à Neuilly-sur-Seine • Parti politique : aucun • Formation(s) : Institut national des langues et civilisations orientales, IEP de Paris Parcours professionnel • Nathalie Loiseau a exercé vingt-six ans au sein du ministère français des Affaires étrangères, intervenantauxquatrecoinsdumonde: Indonésie, Sénégal, Maroc. • En 2002, elle est nommée chef du service de presse à l’ambassade française à Washington. Elle était notamment porte-parole de l’ambassade de France aux États-Unis pendant la guerre d’Irak de 2003, et a géré les tensions induites par le refus de la France de s’associer aux forces américaines. • En  novembre 2011, elle se voit confier par Alain Juppé la fonction de directrice générale de l’administration au ministère des Affaires étrangères. • Le 3 octobre 2012, elle est nommée directrice de l’École nationale d’administration (ENA). Engagement politique • Le 21 juin 2017, elle est nommée ministre chargée des Affaires européennes dans le deuxième gouvernement Edouard Philippe. À l’ENA, elle a défendu un modèle fondé sur la méritocratie.
  11. 11. L'agence delabataille culturelle 11 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère des Solidarités et de la Santé Ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn Informations générales • Date et lieu de naissance : le 1 novembre 1962 (54 ans) à Paris • Parti politique : aucun • Formation(s) : Professeure en médecine, docteur en immunologie Parcours professionnel • Elle est interne des hôpitaux de Paris (IHP) à partir de 1986 et, après être devenu médecin, elle réalise la majeure partie de son parcours de médecin hématologue et d’universitaire à l’université Paris-Descartes (Paris-V) - Hôpital Necker où elle a été responsable de l’unité de soins intensifs d’hématologie adulte et de greffe de moelle (1992- 2011). • Elle soutient sa thèse de doctorat en 2000 à l’université Paris-Descartes et devient professeure des universités – praticienne hospitalière en 2004 • Depuis 2004, elle est professeur d’hématologie à l’Université Pierre et Marie Curie. • Elle est à la fois responsable de l’Unité de soins intensifs d’hématologie adulte et de greffe de moelle de l’hôpital Necker (de 1992 à 2011), et Responsable d’une équipe de recherche Inserm sur l’immunologie des tumeurs à l’Institut Cochin- Paris V (de 2002 à 2006). • De septembre 2008 à décembre 2012 Elle est présidente du conseil d’administration de l’Institut deradioprotectionetdesûreténucléaire;ainsique Vice-présidented’octobre2010àmai2011.Puiselle devient Présidente du conseil d’administration de l’Institut national contre le cancer ; poste qu’elle quitte pour devenir Présidente du collège de la Haute Autorité de Santé (HAS) en 2016. Engagement politique • Elle est nommée ministre des solidarités et de la santé dans le premier gouvernement d’Édouard Philippe. Engagée dans la lutte contre le tabac et l’abus d’alcool, Agnès Buzyn a dénoncé en juin 2015 l’action des « lobbies » lors du vote des amendements remettant en cause la Loi Évin.
  12. 12. L'agence delabataille culturelle 12 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de la Culture Ministre de la Culture Françoise Nyssen Informations générales • Date et lieu de naissance : née le 9 juin 1951 (66 ans) à Etterbeek (région Bruxelles-Capital) • Parti politique : aucun • Formation(s) : Chimie à l’université libre de Bruxelles (1972) ; urbanisme à l’Institut supérieur d’urbanisme et de rénovation urbaine de Belgique (1978) Parcours professionnel • Elle commence en tant qu’associée et PDG de la coopérative d’éditions du Paradou, avant de devenir, en 1987, co-directrice de la maison d’édition Actes Sud et co-fondatrice de la librairie Actes Sud. • En 2014 elle fonde avec son mari l’école Domaine du possible, un établissement scolaire dans la lignée de « l’éducation nouvelle » dirigé par Henri Dahan, délégué général de la fédération Steiner- Waldorf en France. L’école a accueilli une centaine d’élèves entre 3 et 16 ans à la rentrée 2016. Engagement politique • Le 17 mai 2017, elle est nommée ministre de la Culture du gouvernement Édouard Philippe, sous la présidence d’Emmanuel Macron. Françoise Nyssen a reçu trois Prix Goncourt en sa qualité d’éditrice : en 2004, avec«LeSoleildesScorta»deLaurentGaudé,en2007,aveclasérie«Millenium» de Stieg Larsson, puis en 2015, avec « Boussole » de Mathias Enard.
  13. 13. L'agence delabataille culturelle 13 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de l’Économie et des Finances Ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire Informations générales • Date et lieu de naissance : 15 avril 1969 (48 ans) à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) • Parti Politique : ex-LR, En Marche ! • Formation(s) : l’ENS-Ulm (1989), agrégé de lettres modernes (1992), IEP de Paris, ENA (1998, promotion Valmy) Parcours professionnel • De 1998 à 2002, il est rédacteur à la sous-direction du désarmement et de la non-prolifération nucléaire à la direction générale des affaires politiques et de sécurité au ministère des Affaires étrangères. • D’août 2002 à mars 2002, il devient conseiller pour les questions stratégiques et de défense, de désarmement, de non-prolifération et de terrorisme au cabinet du ministre des Affaires étrangères, Dominique de Villepin. • En avril 2004, et jusqu’en mai 2005 il est conseiller auprès du ministre de l’Intérieur, de la Sécurité intérieure et des Libertés locales, Dominique de Villepin, avant de devenir son conseiller lorsqu’il passe à Matignon, et enfin son directeur de cabinet entre 2006 et 2007. Engagement politique • Il devient secrétaire d’État aux Affaires européennes auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes, Bernard Kouchner (décembre 2008-juin 2009), puis Ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche de juin 2009 à novembre 2010. • Conseiller régional de Haute-Normandie entre 2010 - 2015, il est élu député LR de l’Eure en 2012 avant d’être réélu en 2017 cette fois sous l’étiquette En Marche !. Le dimanche 7 mai au soir, à peine la victoire d’Emmanuel Macron annoncée, l’ancien soutien de François Fillon fut la seule personnalité du parti Les Républicains à lui faire publiquement une offre de service.
  14. 14. L'agence delabataille culturelle 14 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère du Travail Ministre du Travail Muriel Pénicaud Informations générales • Date et lieu de naissance : 31 mars 1955 (62 ans) à Versailles (Yvelines) • Parti politique : aucun • Formation(s) : DEA de sciences de l’éducation et psychologie clinique, et diplômée de l’Institut Européen d’administration des affaires Parcours professionnel • De 1976 à 1985, Muriel Pénicaud a été administratrice territoriale, responsable de la formation du personnel territorial (CNFPT), directrice du CLEJ (Centre lorrain pour l’enfance et la jeunesse), et directrice de la Mission locale pour l’insertion des jeunes de Metz. • Au sein du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle (1985-1993), elle a occupé des fonctions de direction régionale et nationale(1985-1991),puisaétémembreducabinet du ministre (1991-1993). Elle a été conseillère pour la formation auprès de la ministre Martine Aubry (1991-1993). • De 2002 à 2008, elle est directrice générale adjointe du groupe Dassault Systèmes, chargée de l’organisation, des ressources humaines et du développement durable. • De 2008 à 2013, elle est directrice générale des ressources humaines du Groupe Danone, chargée également de l’innovation sociétale, après avoir, de 1993 à 2002, occupé plusieurs fonctions de direction mondiale au sein du groupe Danone. • Elle est présidente du conseil d’administration du Fonds Danone Écosystème depuis sa création en 2009 et jusqu’en 2014. • Depuis 2013, elle est membre du conseil d’administration de la SNCF et présidente du comité transports et logistique ; en 2015, elle devient membre du conseil de surveillance; • De 2011 à 2014, elle est administratrice du groupe Orange et présidente du comité de gouvernance et de responsabilité sociale. • En 2014, elle est nommée administratrice d’Aéroports de Paris Elle est administratrice de l’établissement public Paris-Saclay. • Elle est nommée en mars 2014, en tant que personnalité qualifiée, membre du comité de pilotage des 34 plans de la Nouvelle France industrielle. Engagement politique • Le 17 mai 2017, elle est nommée Ministre du travail dans le premier gouvernement d’Édouard Philippe.  Elle est considérée comme une interlocutrice pro-businness. Sa nomination a tout autant été saluée par Pierre Gattaz (Président du MEDEF) que par Jean- Claude Mailly (Secrétaire général de Force Ouvrière)
  15. 15. L'agence delabataille culturelle 15 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de l’Éducation Nationale Ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer Informations générales • Date de naissance : 4 décembre 1964 (52 ans) à Paris • Parti politique : aucun • Formation(s) : maîtrise de philosophie à l’Université de Panthéon-Sorbonne, IEP de Paris (1989), doctorat en droit à l’Université de Panthéon-Assas (1993) ; agrégé de droit public (1996) Parcours professionnel • Entre 1989 et 1991, Jean-Michel Blanquer est chercheur coopérant à l’Institut français d’études andines à Bogota en Colombie. • Après son passage à l’université Harvard, il est attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’université Panthéon-Assas entre 1992 et 1994, puis maître de conférences en droit public à l’université François-Rabelais de Tours jusqu’en 1996. Enfin, il devient professeur de droit public à l’Institut d’études politiques de Lille. • En 1998, il est nommé directeur de l’Institut des hautes études de l’Amérique latine (IHEAL), et enseigne le droit constitutionnel, la théorie du droit et le droit communautaire à l’université Sorbonne-Nouvelle ainsi qu’à l’Institut d’études politiques de Paris. • Il occupe ce poste jusqu’en 2004, année où il est nommé recteur de l’académie de la Guyane pour deux ans. • En 2006, il est amené à occuper le poste de directeur adjoint du cabinet du ministre de l’Éducationnationale,del’Enseignementsupérieur et de la Recherche, Gilles de Robien, poste qu’il quitte le 21 mars 2007 pour devenir recteur de l’académie de Créteil. • Le 23 décembre 2009, il devient le directeur général de l’enseignement scolaire (DGESCO) de Luc Chatel au ministère de l’Éducation nationale. • Il devient directeur général du groupe ESSEC en juin 2013. Engagement politique • Le17mai2017, ilestnomméMinistredel’Éducation Nationale dans le premier gouvernement d’Édouard Philippe.  Ce proche d’’Alain Juppé et de François Baroin a rédigé à la fin des années 1980 une « Déclaration du troisième millénaire », qui se veut une version actualisée de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789.
  16. 16. L'agence delabataille culturelle 16 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Stéphane Travert Informations générales • Date et lieu de naissance : le 12 octobre 1969 (47 ans) à Carentan (Manche) • Parti politique : PS puis LREM • Formation(s) : Droit, Commerce Parcours professionnel • Stéphane Travert a exercé comme cadre commercial dans le secteur privé et dans l’industrie. Engagement politique • Il adhère au Parti socialiste en 1988 à l’âge de 19 ans et devient secrétaire de section en 2002. Il devient ensuite premier secrétaire de section de la fédération de la Manche qu’il préside depuis 2005. Il soutient Benoît Hamon en novembre 2008 lors de l’élection du premier secrétaire du PS, puis se rallie à Martine Aubry au second tour. • Le 17 juin 2012, il est élu député socialiste de la 3ème circonscription de la Manche en battant le député sortant Alain Cousin (UMP). Il est réélu en juin 2017 sous l’étiquette de La République en marche !. • Proched’EmmanuelMacron,ilestnommédélégué En Marche ! le 26 octobre 2016. • Il est par ailleurs conseiller régional depuis 2010, de Basse-Normandie puis de Normandie. • Le 21 juin 2017, Stéphane Travert est nommé ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation dans le second gouvernement d’Édouard Philippe . Stéphane Travert, qui se dit « socialiste par les valeurs », a été parmi les premiers à rejoindre Emmanuel Macron.
  17. 17. L'agence delabataille culturelle 17 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de l’Action et des Comptes publics Ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin Informations générales • Date et lieu de naissance : le 11 octobre 1982 (34 ans) à Valenciennes (Nord) • Parti politique : LR • Formation(s) : Sciences Po Lille (2007) Parcours professionnel • Il est d’abord proche de Jacques Toubon (UMP), dont il devient l’assistant parlementaire au Parlement européen. • IlestdirecteurdecampagnedeChristianVanneste (LR) pour les élections législatives de 2007 et les municipales de 2008. • Proche collaborateur de David Douillet (LR) dont il dirigea la campagne législative en 2009, il devient son chef de cabinet au secrétariat d’État chargé des Français de l’étranger, puis au ministère des Sports avant d’être nommé directeur de cabinet le 13 avril 2012. Engagement politique • De juin 2012 à mars 2016, il est député (LR) du Nord dans la 10ème circonscription, mandat qu’il abandonne au profit de celui de Vice-Président de la région Hauts de France. • Il est Maire de Tourcoing depuis 2014. • Il devient Ministre de l’action et des comptes publics dans le premier gouvernement d’Édouard Philippe. Elu député à 29 ans et maire dès 32 ans, Gérald Darmanin est à la fois très proche du président de la région des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, et de Nicolas Sarkozy qui en a fait son porte-parole lors de son retour à la vie politique en 2014.
  18. 18. L'agence delabataille culturelle 18 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation Frédérique Vidal Informations générales • Date et lieu de naissance : le 6 mai 1964 53 ans, à Monaco • Parti politique : aucun • Formation(s) : Biochimie, thèse de doctorat en sciences de la vie de l’Université de Nice-Sophia Antipolis Parcours professionnel • Elle commence sa carrière comme Maître de conférence (1995-2002) avant de devenir Présidente de l’Université Nice-Sophie-Antipolis (2012-2017). • De 2007 à 2009, elle est Directrice adjointe au département des sciences de la vie de l’UNS. • Experte pour l’Aeres (Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur) depuis 2007 et pour l’UE depuis 2010 dans le cadre de l’universitéeuro-méditerranéenne(Emuni),elleest également membre du Conseil d’Administration d’Observatoire Cote d’Azur et membre du conseil d’Administration de l’ENS de Lyon. Engagement politique • Le 17 mai 2017, elle est nommée Ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation dans le premier puis le second gouvernement d’Édouard Philippe. Cette spécialiste du monde universitaire souhaite valoriser l’expérimentation dans sa méthode et apporter de la flexibilité à certains textes de loi plutôt que d’en créer une nouvelle.
  19. 19. L'agence delabataille culturelle 19 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère des Outre-Mer Ministre des Outre-Mer Annick Girardin Informations générales • Date et lieu de naissance : le 3 août 1964 (52 ans) à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) • Parti Politique : Parti radical de gauche, présidente du mouvement Cap sur l’avenir • Formation(s) : animatrice socioculturelle Parcours professionnel • Annick Girardin est conseillère d’éducation populaire et de jeunesse. Engagement politique • Après un premier échec en 2002, elle est élue députée face à Gérard Grignon (UMP) en 2007. Elle sera rééelue sous l’étiquette PS en juin 2012 puis sous l’étiquette République En Marche en juin 2017. • Pendant son mandat de députée, Annick Girardin est vice-présidente de la section française de l’Assemblée parlementaire de la francophonie. • De mars 2000 à avril 2016, elle est également membre du conseil territorial de Saint-Pierre-et- Miquelon. • Le 9 avril 2014, elle est nommée secrétaire d’État chargée du Développement et de la Francophonie dans le gouvernement Valls I. • Elle devient ministre de la Fonction publique dans le deuxième gouvernement Valls, lors du remaniement du 11 février 2016. • Pendantlaprimairecitoyennede2017,ellesoutient Sylvia Pinel, avant de soutenir, lors de l’élection présidentielle de 2017, Emmanuel Macron. • Le17mai2017,elleestnomméeministredesOutre- mer dans le gouvernement Édouard Philippe sous la présidence d’Emmanuel Macron. Elle est renouvelée dans ses fonctions le 21 juin 2017. Lors de ses précédents mandats, elle a notamment pris part aux négociations de la COP21 et signé une tribune plaidant pour « un monde à zéro carbone et zéro pauvreté ».
  20. 20. L'agence delabataille culturelle 20 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère des Sports Ministre des Sports Laura Flessel Informations générales • Date et lieu de naissance : 6 novembre 1971 (46 ans) à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) • Parti Politique : La République En Marche Parcours professionnel • Spécialiste de l’épée, elle est quintuple médaillée olympique et remporte les deux médailles d’or des débuts de l’épée féminine aux JO, à Atlanta en 1996, en individuel et par équipes. • Laura Flessel s’adjuge également le bronze à Sydney en 2000, et une médaille d’argent en individuelle à Athènes en 2004 et également une médaille de bronze supplémentaire par équipes. • Elle totalise six titres de championne du monde et un titre européen. • Qualifiée pour ses cinquièmes et derniers Jeux olympiques à Londres, Laura Flessel y est le porte- drapeau de l’équipe de France lors des cérémonies d’ouverture. • Surnommée « la guêpe » en raison de sa spécificité à toucher les adversaires au pied, elle est la plus décorée des escrimeuses françaises. Engagement politique • Le 27 juin 2013, elle est nommée membre du Conseil national du sport en tant que personnalité qualifiée. • Le 17 mai 2017, elle est nommée ministre des Sports dans le gouvernement Édouard Philippe, sous la présidence d’Emmanuel Macron. Durant l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle française de 2017, elle fait partie de la soixantaine de sportifs qui signent un appel à voter Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle « pour que le sport demeure un espace de liberté, d’égalité et de fraternité »
  21. 21. L'agence delabataille culturelle 21 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de l’Intérieur Ministre auprès du ministre de l’Intérieur Jacqueline Gourault Informations générales • Date et lieu de naissance : le 20 novembre 1950 (66 ans) à Montoire-sur-le-Loir (Loir-et-Cher) • Parti politique : MoDem • Formation(s) : professeur d’histoire-géographie Parcours professionnel • Jacqueline Gourault a exercé la fonction de professeur d’histoire-géographie. Elle est aujourd’hui retraitée. Engagement politique • Jacqueline Gourault s’engage en politique en 1974, lors de la campagne de Valéry Giscard d’Estaing. • Elle a exercé plusieurs mandats dont celui de conseillère municipale puis maire de La Chaussée- Saint-Victor pendant 25 ans, de conseillère régional du Centre, de conseillère générale de Loir-et-Cher et sénatrice de Loir-et-Cher depuis 2001. • Elue de terrain, c’est en 1993, lors des élections législatives, que Jacqueline Gourault émerge sur la scène politique départementale en menant campagne contre Jack Lang, alors maire de Blois. • Contrairement à la plupart des parlementaires UDF qui rallient Nicolas Sarkozy au second tour de l’élection présidentielle de 2007, Jacqueline Gourault reste une fidèle de François Bayrou. Elle est membre du Bureau exécutif en tant que vice- présidente exécutive. • En octobre 2014, Jacqueline Gourault est élue vice-présidente du Sénat. • Le 21 juin 2017, elle est nommée ministre auprès du ministre de l’Intérieur. Proche du président du MoDem François Bayrou, elle soutient Alain Juppé pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016 puis parraine Emmanuel Macron à l’élection présidentielle de 2017.
  22. 22. L'agence delabataille culturelle 22 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de la Transition écologique et solidaire Ministre auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports Elisabeth Borne Informations générales • Date et lieu de naissance : le 18 avril 1961 (56 ans) à Paris • Parti politique : aucun • Formation(s) : École polytechnique, École nationale des ponts et chaussées, Collège des ingénieurs Parcours professionnel • Elisabeth Borne débute sa carrière en 1985 comme ingénieure au sein de la société Eurosept associés. • De 1987 et 1991, elle occupe plusieurs postes au sein de l’administration à la direction régionale de l’équipement d’Île-de-France puis à la Sonacotra et au sein du ministère de l’Équipement. • En 1991, elle rejoint le cabinet du ministre de l’Éducation nationale, Lionel Jospin, qu’elle suivra jusqu’en 2002 dans ses différents postes au gouvernement. • De 2002 à 2007, elle est directrice de la stratégie à la SNCF, puis de 2007 à 2008, directrice des concessions au sein d’Eiffage. • Elle occupe ensuite la fonction de directrice de l’urbanisme de la ville de Paris de 2008 à 2013, avant de devenir préfète de la région Poitou- Charentes et préfète de la Vienne, jusqu’en avril 2014. Engagement politique • Le 17 mai 2017, elle est nommée ministre chargée des Transports dans le gouvernement Édouard Philippe. Elle est reconduite dans ses fonctions le 21 juin 2017. Lafeuillederouted’ÉlisabethBorneprésentenotammentlesoutienàl’innovation, l’accompagnement de toutes les nouvelles mobilités et la réorientation des investissements sur l’entretien des infrastructures existantes
  23. 23. L'agence delabataille culturelle 23 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du Gouvernement Christophe Castaner Matignon Informations générales • Date et lieu de naissance : le 3 janvier 1966 (51 ans) à Olliloules (Var) • Parti politique : PS puis LREM • Formation(s) : DESS de juriste d’affaires internationales à la faculté de droit d’Aix-en- Provence Parcours professionnel • Christophe Castaner débute sa carrière en tant que collaborateur d’élus. • En 1995, il est nommé directeur de cabinet de Tony Dreyfus (PS), alors maire du Xe arrondissement de Paris, avant de rejoindre deux ans plus tard le cabinet de la ministre de la Culture Catherine Trautmann (PS) en qualité de conseiller technique puis de chef de cabinet, poste qu’il occupera également auprès de Michel Sapin (PS) pendant deux ans. Engagement politique • En 2001, Christophe Castaner devient maire de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence) puis trois ans après, il est élu Président de la communauté de communes Pays Forcalquier-Mont de Lure, poste qu’il occupera pendant dix ans. • Lors du premier tour des élections régionales de 2015, la liste qu’il mène est éliminée au premier tour au face à la liste de Christian Estrosi (LR), et à celle de Marion Maréchal Le Pen (FN). • Le 17 mai 2017, il est nommé Secrétaire d’État chargé des Relations avec le Parlement, porte- parole du gouvernement du gouvernement Edouard Philippe I. • Christophe Castaner se présente à sa succession aux élections législatives de 2017, sous l’étiquette La République en marche ! (LREM), dans la 2ecirconscription des Alpes-de-Hautes-Provence. Il est réélu. Ex-responsable des jeunes rocardiens et ancien proche de Manuel Valls, ChristopheCastanerafaitlechoixderejoindreEmmanuelMacrondèssesdébuts en 2016. Il était son porte-parole d’Emmanuel Macron pendant la campagne électorale.
  24. 24. L'agence delabataille culturelle 24 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Matignon Secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa Informations générales • Date et lieu de naissance : le 18 novembre 1982 (34 ans) à Paris • Parti politique : LREM • Formation(s) : Géographie (La Sorbonne), communication (Université de Grenoble) Parcours professionnel • Marlène Schiappa occupe plusieurs postes en communicationnotammentàl’agencedepublicité Havas (ex-Euro RSCG) avant de lancer un blog en 2008 intitulé « Maman travaille ». • Son blog devient rapidement une association et un réseau de mères actives (événements, rencontres, débats) ainsi qu’un outil de lobbying pour promouvoir l’égalité professionnelle. • Elle est par ailleurs l’auteur de plusieurs ouvrages et chroniques sur la conciliation entre vie professionnelle-vie personnelle et la maternité. Engagement politique • Marlène Schiappa fait ses débuts en politique en 2001 où elle est candidate aux élections municipales de Paris sur une liste associative pour la défense des services publics • En 2014, elle devient adjointe au maire du Mans Jean-Claude Boulard (PS) en charge de l’Égalité et conseillère communautaire à l’attractivité économique. • Elle rencontre Emmanuel Macron en 2016 et devient responsable du pôle « égalité femmes- hommes » du mouvement politique En marche !, thématique que le candidat avait souhaité érigé en « cause nationale du quinquennat » s’il est élu. • Le 17 mai 2017, Marlène SCHIAPPA est nommée secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes dans le gouvernement Édouard Philippe I. En 2013, plusieurs médias la classe comme la 6e parmi les 100 « influenceurs sociétaux » sur le web. Elle est par ailleurs engagée auprès de plusieurs organisations de promotion du rôle des femmes (États généraux de la femme, Prix Trajectoires HEC au féminin, Prix de l’entrepreneuse)
  25. 25. L'agence delabataille culturelle 25 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Matignon Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées Sophie Cluzel Informations générales • Date et lieu de naissance : le 7 janvier 1961 (56 ans) à Marseille (Bouches-du-Rhônes) • Parti politique : aucun • Formation(s) : KEDGE Business School (ex- Sup’ de Co’ Marseille) Parcours professionnel • Sophie Cluzel travaille d’abord dans un chantier naval en Floride puis dans un réseau de boutiques de linge de maison avant de s’engager dans le militantisme associatif en faveur du handicap à la naissance de sa fille porteuse de la trisomie 21. • Elle est promue Chevalier dans l’ordre national du Mérite par Jacques Chirac en 2002, puis Chevalier de l’ordre national de la Légion d’honneur en 2008 décorée par Nicolas Sarkozy et enfin promue, le 14 juillet 2016, officier de la Légion d’honneur par le président François Hollande. Engagement politique • Sophie Cluzel milite au sein de plusieurs associations qu’elle fonde pour soutenir la scolarisation des enfants handicapés dont le collectif SAIS 92 et l’association Grandir à l’école, qui s’occupe plus spécifiquement de la trisomie 21. • Depuisjuin2011,elleestprésidentedelaFNASEPH (Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap) et administratrice de l’UNAPEI (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis) de 2011 à 2013. • Le 17 mai 2017, elle est nommée Secrétaire d’État, chargée des personnes handicapées auprès du Premier Ministre Edouard Philippe. Sophie Cluzel s’est faite connaître du grand public en janvier 2012 en organisant le premier Grenelle de l’intégration des jeunes handicapés dans la société. Lors du débat de l’entre-deux-tours, Emmanuel Macron avait utilisé sa «carte blanche» de fin d’émission pour parler de handicap.
  26. 26. L'agence delabataille culturelle 26 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Matignon Secrétaire d’État chargé du numérique Mounir Mahjoubi Informations générales • Date et lieu de naissance : le 1er mars 1984 (33 ans) à Paris. • Parti politique : Ex-PS, LREM • Formation(s) : Université Paris-Sorbonne, IEP de Paris, CAP de cuisine Parcours professionnel • Mounir Mahjoubi a occupé différents postes dans le numérique. En 2016 il est nommé directeur général adjoint de l’agence de marketing BETC Digital (Havas). • Il a cofondé plusieurs entreprises notamment La Ruche qui dit oui ! , une plateforme « sociale et collaborative » de mise en relation d’agriculteurs et de consommateurs. • En 2016, il est par le Président de la République à la présidence du Conseil national du numérique (CNNum) qu’il quittera en janvier 2017 pour rejoindre le candidat En Marche ! à l’élection présidentielle. Engagement politique • Il rejoint le Parti socialiste à l’âge de 18 ans. Proche de Thomas Hollande, il a participé aux campagnes de Ségolène Royal en 2007 puis de François Hollande en 2012 en tant que responsable de la conception et de la réalisation du site internet de campagne. • En janvier 2017, il prend la responsabilité du numérique dans l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron. • Le 17 mai 2017, il est nommé secrétaire d’État, chargé du numérique dans le gouvernement d’Édouard Philippe. Il est renouvelé dans ses fonctions le 21 juin 2017. • Lors des élections législatives 2017, il est élu à la députation dans la seizième circonscription de Paris pour La République en Marche contre Jean- Christophe Cambadélis (PS). MounirMahjoubiditdéfendreune«Gauchepragmatiqueetconnectéeaumonde de l’entreprise ». Il reste par ailleurs très proches de Ségolène Royal.
  27. 27. L'agence delabataille culturelle 27 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de la Transition écologique et solidaire Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire Brune Poirson Informations générales • Date et lieu de naissance : le 1er septembre 1982 (34 ans) à Apt (Vaucluse) • Parti politique : LREM • Formation(s) : Sciences Po Aix Parcours professionnel • Brune Poirson débute sa carrière professionnelle comme attachée parlementaire à Londres auprès d’une députée travailliste puis en Inde, dans le cadre d’un projet de distribution d’eau potable dans les bidonvilles, de 2009 à 2011. • Toujours en Inde, elle travaille pour le groupe Véolia, jusqu’en 2014. • De 2014 à 2016, elle est chercheuse sur les innovationssocialesauxEtats-Unisavantderentrer en France et de s’engager dans le mouvement En marche !. Engagement politique • Le 11 juin 2017, Brune Poirson, qui se présente pour la première fois à une élection, sort en tête du premier tour des législatives, sur la 3e circonscription du Vaucluse et remporte le duel contre le candidat du front national Hervé de Lépinau au second tour. • Le 21 juin 2017, elle est nommée secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot dans le deuxième gouvernement Édouard Philippe. Brune Poirson est une nouvelle figure de la politique et était jusqu’à sa nomination «auto-entrepreneuse dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises». Elle a obtenu son premier mandat le 18 juin 2017, soit trois jours avant sa nomination au gouvernement.
  28. 28. L'agence delabataille culturelle 28 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Baptiste Lemoyne Informations générales • Date et lieu de naissance : le 15 septembre 1977 (39 ans) à Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine) • Parti politique : LR • Formation(s) : IEP Strasbourg, Saint-Cyr, ESSEC Parcours professionnel • En juin 2002, il est recruté comme collaborateur de Jean-François Copé. Il l’accompagne dans ses différents ministères (Secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement (2002-2004), Ministère délégué à l’Intérieur (2004), Ministère délégué au Budget et à la Réforme de l’État (2004- 2007) en tant que conseiller technique chargé des relations avec le Parlement. • De 2007 à 2014, il occupe le poste de secrétaire général délégué du groupe UMP à l’Assemblée nationale. Engagement politique • En 1996, il s’engage au sein du Mouvement des Jeunes Républicains (MJR). • En 2001, il est élu conseiller du IVe arrondissement de Paris sous l’étiquette « Démocratie libérale ». • En 2008, il est élu conseiller général de l’Yonne, via le canton de Chéroy où il a des attaches familiales. En 2011, il devient 11e vice-président du conseil général de l’Yonne, chargé de la politique touristique du département. • En 2014 il devient maire de Vallery et sénateur de l’Yonne, siègeant comme apparenté UMP. Il se fait remarquer en devenant co-rapporteur du projet de la Loi travail. • Il est nommé le 21 juin 2017 au sein du second gouvernement d’Édouard Philippe, en tant que secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Il soutient Alain Juppé lors de la primaire des Républicains de 2016. Suite à l’affaire Fillon, il renonce à soutenir le candidat LR et, le 15 mars, rallie Emmanuel Macron, démissionnant de ses différentes fonctions au sein des Républicains.
  29. 29. L'agence delabataille culturelle 29 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de la Cohésion des territoires Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires Julien Denormandie Informations générales • Date de naissance : le 14 août 1980 (36 ans) • Parti politique : LREM • Formation(s) : MBA en Economie, ingénieur des eaux et Forêts Parcours professionnel • Ingénieur des Eaux et Forêts, Julien Denormandie a réalisé une grande partie de sa carrière dans les sphères gouvernementales et diplomatiques. D’abord conseiller à Bercy puis à l’ambassade de France au Caire, en Egypte, il est passé par plusieurs cabinets ministériels – Economie, Commerceextérieur–lorsdudernierquinquennat socialiste, avant de rejoindre Emmanuel Macron, son « mentor », au ministère de l’Economie en 2014. • En avril 2014, mais le suit à Bercy en tant que directeur adjoint du cabinet lorsque celui-ci était ministre de l’Economie. • Julien Denormandie a notamment été l’un des artisans de la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, plus connue sous le nom de « loi Macron ». Engagement politique • Depuis l’été 2016, Julien Denormandie était secrétaire général adjoint du mouvement En Marche !. • Le 21 juin 2017, il est nommé secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard. Très proche du président de la République, il bénéficie de son entière confiance. Il devait créer une start up avec le futur ministre de l’Economie après son départ de l’Elysée, en avril 2014.
  30. 30. L'agence delabataille culturelle 30 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de la Transition écologique et solidaire Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire Sébastien Lecornu Informations générales • Date et lieu de naissance : le 11 juin 1986 (31 ans) à Eaubonne (Val-d’Oise) • Parti politique : LR • Formation(s) :Droitpublicàl’UniversitéPanthéon- Assas Parcours professionnel • Président du Conseil d’administration du Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Eure, Sébastien Lecornu est depuis le 16 janvier 2015, président de l’Établissement public Foncier de Normandie. • Il est aussi président du Musée des impressionnismes de Giverny. • Il est par ailleurs officier de réserve dans la gendarmerie nationale. Engagement politique • Sébastien Lecornu s’engage en politique dès l’âge de 16 ans comme militant à l’UMP. • En 2005, il devient assistant parlementaire de Franck Gilard (LR), député de la cinquième circonscription de l’Eure. Il rencontre alors Bruno Le Maire et intègre son cabinet au secrétariat d’ÉtatdesAffaireseuropéennes,commeconseiller chargé des affaires institutionnelles.Dès lors, Sébastien Lecornu, accompagne Bruno Le Maire dans toutes ses fonctions. • En 2014, il devient maire de Vernon, et en mai 2015 il intègre le bureau national des Républicains. • La même année, il devient conseiller départemental de l’Eure et il est élu Président du Conseil départemental de l’Eure. • Le 21 juin 2017, il est nommé secrétaire d’État auprès de Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire dans le gouvernement Édouard Philippe II. Proche de Bruno Le Maire dont il a dirigé la campagne des primaires, Sébastien Lecornu est le plus jeune ministre de la Ve République à 31 ans. Il était déjà le plus jeune assistant parlementaire de l’Assemblée nationale à 19 ans et le plus jeune conseiller ministériel du gouvernement de François Fillon à 22 ans.
  31. 31. L'agence delabataille culturelle 31 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère des Armées Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées Geneviève Darrieussecq Informations générales • Date et lieu de naissance : le 4 mars 1956 (61 ans) à Peyrehorade (Landes) • Parti politique : MoDem • Formation(s) : médecin allergologue Parcours professionnel • Geneviève Darrieussecq a travaillé pendant 25 ans comme médecin allergologue. • Elle est nommé présidente de la FHF Aquitaine (Fédération Hospitalière de France) le 20 septembre2013,puisdelaFHFNouvelleAquitaine depuis le 18 mars 2016. Engagement politique • Elle s’engage tardivement en politique avec un premier mandat de conseillère régionale d’Aquitaine en 2004. Elle occupera ce poste jusqu’en 2015, quand elle se fait élire conseillère départementale. • En 2008, elle est élue maire de Mont-de-Marsan (MoDem) avec le soutien de l’UMP. C’est la première fois que le PS perd la ville depuis 46 ans. Elle sera réélue en 2014. En 2009, elle prend la présidence de Mont-de-Marsan Agglomération. • Proche de François Bayrou, elle le conseille sur les sujets de santé lors de la campagne de 2012. • Après avoir soutenu Alain Juppé lors de la primaire des Républicains en 2016, elle annonce son ralliement à Emmanuel Macron en avril 2017. • Elle est élue député de la 1ère circonscription des Landes le 18 juin 2017. • Le 21 juin 2017, elle est nommée secrétaire d’État auprès de Florence Parly, ministre des Armées, dans le gouvernement Édouard Philippe II. À Mont-de-Marsan, elle a cultivé sa proximité avec l’armée, dans une ville qui accueille une base militaire cruciale : la BA-118 (3000 militaires), siège de Rafales, et dont environ 800 hommes sont engagés en Opérations extérieures.
  32. 32. L'agence delabataille culturelle 32 Le lab proches études - prospective - innovation à savoir Ministère de l’Économie et des Finances Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Économie et des Finances Benjamin Griveaux Informations générales • Date et lieu de naissance : le 29 décembre 1977 (39 ans) à Saint-Rémy (Saône-et-Loire) • Parti politique : ex-PS, LREM • Formation(s) : IEP de Paris, HEC Parcours professionnel • En 2006, il entre au conseil d’administration de Mediane Conseil, un cabinet de conseil en recrutement, où il reste pendant sept ans avant de fonder son propre cabinet de conseil en recrutement, Audiens Conseil. • Entre 2014 et 2016, il occupe le poste de directeur de la communication et des relations institutionnelles du groupe Unibail-Rodamco, leader européen de l’immobilier commercial. Engagement politique • Benjamin Griveaux entre dans la vie politique en 2003 comme conseiller de Dominique Strauss- Kahn, alors député de la huitième circonscription du Val-d’Oise, poste qu’il occupe pendant quatre ans. • Puis il se fait élire en Saône-et-Loire, dont il est originaire, où il occupe plusieurs mandats entre 2008 et 2014 notamment vice-président de la communauté d’agglomération du Grand Chalon, en charge du développement économique et de l’aménagement du territoire. • En 2012, il intègre le cabinet de la ministre de la Santé Marisol Touraine comme conseiller. • Il rejoint Emmanuel Macron fin 2015 et devient porte-parole du mouvement, chargé de la riposte. • Le 18 juin 2017, Ii est élu député LREM de la cinquième circonscription de Paris qu’il remporte face à la députée socialiste sortante Seybah Dagoma. • Le 21 juin 2017, il est nommé secrétaire d’État auprès de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie etdesFinances,auseindugouvernementÉdouard Philippe. Proche des réseaux rocardiens et strauss-kahniens, Benjamin Griveaux pourrait briguer la Ville de Paris en 2020.
  33. 33. L'agence delabataille culturelle 2017 Cette cartographie vous est proposée par le Lab Proches, pôle Etudes, Prospective et Innovation de l’agence Proches Créée en septembre 2014 par Pierre-Yves Frelaux, Proches est un nouveau modèle d’agence conseil en stratégie d’influence, de réputation et de communication, qui rassemble sous un même toit des consultants politiques, des communicants et des experts du digital. Contact www.agenceproches.com @agenceProches

×