O slideshow foi denunciado.
Utilizamos seu perfil e dados de atividades no LinkedIn para personalizar e exibir anúncios mais relevantes. Altere suas preferências de anúncios quando desejar.

Dynamique des Systèmes Alimentaires de Base et Crise de la COVID-19 en Afrique de l'Est

Cette présentation a été délivrée par Sunday Odjo, Directeur Adjoint, Systèmes de Connaissances, AKADEMIYA2063

  • Seja o primeiro a comentar

  • Seja a primeira pessoa a gostar disto

Dynamique des Systèmes Alimentaires de Base et Crise de la COVID-19 en Afrique de l'Est

  1. 1. Dynamique des Systèmes Alimentaires de Base et Crise de la COVID-19 en Afrique de l’Est Sunday Pierre Odjo Directeur Adjoint, Systèmes de Connaissances, AKADEMIYA2063 sodjo@akademiya2063.org Cotonou, le 29 octobre 2020
  2. 2. STRUCTURE DE LA PRESENTATION  Introduction  Données, sources et méthodes  Perturbations de marchés dues à la COVID-19 et comportement du prix du matooke en Ouganda  Perturbations de marchés dues à la COVID-19 et comportement du prix du maïs au Kenya  Perturbations de marchés dues à la COVID-19 et comportement du prix du maïs au Rwanda  Conclusions and recommandations
  3. 3. INTRODUCTION  Pandémie de la COVID-19 et mesures gouvernementales de contrôle de la propagation: o Apparition des premiers cas: Ouganda (21 mars), Kenya (13 mars), Rwanda (14 mars) o Prise des toutes premières mesures gouvernementales: Ouganda (18 mars), Kenya (15 Mars), Rwanda (18 mars) o Types de mesures prises: Interdictions du mouvement de personnes et véhicules (affectant celui des biens), couvre-feux nocturnes – Interdictions des rassemblements publics (mariages, funérailles) – Fermeture des écoles, marchés, hôtels et restaurants – Fermeture /restriction des frontières terrestres – …  Potentiel de perturbations du fonctionnement des marchés (activités d’offre et de demande)  Potentiel de résilience et d’adaptation aux chocs (capacités de stockage, périssabilité des produits, …)  Etudes des cas du Matooke en Ouganda et du maïs au Kenya et au Rwanda
  4. 4. DONNÉES, SOURCES ET MÉTHODES  Longues séries de prix mensuels du matooke (Ouganda) et du maïs (Kenya et Rwanda): Janvier 2010 à Juillet 2020  Sources, choisies en raison de la disponibilité d’une longue série:  Uganda (Farmgain Africa)  Kenya (WFP online database)  Rwanda (Ministry of Agriculture and Animal Resources) • Méthodes de prévision ARIMA saisonnier (moyenne mobile intégrée auto-régressive )  Modélisation et prévision des prix moyens mensuels sur des marchés locaux sur la période Jan 2010 – Juil. 2020 utilisant les prix observés sur la période Jan 2010 – Déc. 2019  Comparaison des prix observés à ceux qui auraient cours selon les prédictions sur la période de Mars – Juillet 2020
  5. 5. Perturbations de marchés dues à la COVID-19 et comportement du prix du matooke en Ouganda
  6. 6. Ouganda (1)  Matooke: principale denrée alimentaire en Ouganda (pour + de 13 millions de personnes)  Concentration de la production dans les régions du Sud-Ouest et du Centre  Estimation de la production annuelle: 10-12 millions de tonnes  Produit périssable donc vulnérable à toute perturbation du fonctionnement des marchés  Quatre marchés analysés:  Owino (à Kampala)  Masaka (au Centre)  Lira (au Nord )  Mbarara (à l’Ouest)
  7. 7. Ouganda (2)  En Jan - Fév 2020: prix observés plus élevés que les prévisions sur environ 25% des marchés  Avec l’entrée en vigueur des mesures de restrictions liées à la COVID-19: tous les marchés ont enregistré des prix plus bas que les prévisions (mars – juillet 2020) Proportion de marchés aux prix inférieurs/supérieurs aux prévisions sur les marches de consommation 0 20 40 60 80 100 Jan/Feb Mar-20 Apr-20 May-20 Jun-20 Jul-20 Markets with prices lower than predictions Markets with prices higher than predictions
  8. 8. Ouganda (3)  Les prix observés sont plus bas que les prévisions sur tous les marchés (Exemple du marché d’Owino à Kampala) Prix observés et prédits du matooke à Owino (Ugsh/Kg) 0 200 400 600 800 1000 1200 1400 Jan-19 Feb-19 Mar-19 Apr-19 May-19 Jun-19 Jul-19 Aug-19 Sep-19 Oct-19 Nov-19 Dec-19 Jan-20 Feb-20 Mar-20 Apr-20 May-20 Jun-20 Jul-20 PRICEPERKG(UGX) Actual Prices Predicted Prices
  9. 9. Uganda (4)  Baisse plus que normale des prix d’une denrée périssable sur tous les marchés d’Ouganda Ecart entre prix observés et prédits du matooke sur quelques marchés d’Ouganda (%) -60% -50% -40% -30% -20% -10% 0% Mar-20 Apr-20 May-20 Jun-20 Jul-20 Owino Masaka Mbarara Lira
  10. 10. Ouganda (5)  La tendance a la baisse des prix du matooke a été largement commentée dans la presse locale. Voir ci-dessous un article dans le Journal Observer
  11. 11. Perturbations de marchés dues à la COVID-19 et comportement du prix du maïs au Kenya
  12. 12. Kenya (1)  9 marchés analysés situés, certains en zones excédentaires en maïs et d’autres en zones déficitaires  Marchés des zones excédentaires (Eldoret et Nakuru)  Marchés des zones déficitaires – grands centres urbains (Nairobi, Kisumu et Mombasa)  Marchés des zones déficitaires – petites agglomérations urbaines (Mandera, Kitui, Nanyuki et Turkana)
  13. 13. Kenya (2) Proportion des marchés de détail aux prix supérieurs/inférieurs aux prévisions Proportion des marchés de collecte aux prix supérieurs/inférieurs aux prévisions 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Mar-20 Apr-20 May-20 Jun-20 Jul-20 Markets with prices lower than prediction Markets with prices higher than prediction 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Mar-20 Apr-20 May-20 Jun-20 Jul-20 Markets with prices lower than predictions Markets with prices higher than predictions
  14. 14. Perturbations de marchés dues à la COVID-19 et comportement du prix du maïs au Rwanda
  15. 15. Rwanda (1)  5 marchés sont analysés;  Kimironko (à Kigali)  Kibungo (à l’Est)  Byumba (au Nord)  Gasarenda (au Sud)  Musanze (au Nord)
  16. 16. Rwanda (2)  En Janvier-Février 2020, environ 40% des marchés de détail affichaient encore des prix de maïs supérieurs aux prévisions  Avec l’entrée en vigueur des mesures de contrôle de la COVID-19, des prix de maïs inferieurs aux prévisions sont observés sur tous (100%) les marchés de mars à juillet 2020 Proportion de marchés de détail affichant des prix de maïs inferieurs/supérieurs aux prévisions au Rwanda 0 20 40 60 80 100 Jan-Feb March April May June July August Sept Markets with prices lower than predictions Markets with prices higher than predictions
  17. 17. Rwanda (3)  Baisse plus que normale des prix du maïs sur des marchés du Rwanda entre mars et juillet 2020 Ecart entre prix observés et prédits du maïs sur quelques marchés du Rwanda (%) -80% -70% -60% -50% -40% -30% -20% -10% 0% 10% 20% Jan-20 Feb-20 Mar-20 Apr-20 May-20 Jun-20 Jul-20 Byumba Gasarenda Kibungo Kimironko Musanze
  18. 18. Rwanda (3)  Les prix de maïs observés sont plus bas que les prévisions sur tous les marchés analysés (Exemple du marché de Kimironko) Prix du maïs observés et prédits à Kimironko (RWF/Kg) 0 100 200 300 400 500 600 700 Jan-19 Feb-19 Mar-19 Apr-19 May-19 Jun-19 Jul-19 Aug-19 Sep-19 Oct-19 Nov-19 Dec-19 Jan-20 Feb-20 Mar-20 Apr-20 May-20 Jun-20 Jul-20 Aug-20 Sep-20 Actual Prices Predicted Prices
  19. 19. Résumé et recommandations (1)  Les mesures de contrôle de la propagation de la COVID-19 prises par les gouvernements ont pu provoquer des effets inattendus de perturbations du fonctionnement des marchés de denrées agricoles de base  La baisse de la demande et l’augmentation de l’offre en saison de récolte et les restrictions de commerce ont conduit a une chute rapide sur les marchés de locaux de matooke en Ouganda et du maïs au Rwanda  Au Kenya, les variations des prix ne sont pas uniformes sur tous les marchés. Toutefois, une hausse généralisée des prix est observé sur les marchés des zones déficitaires
  20. 20. Résumé et recommandations (2)  Les restrictions des déplacements de personnes et véhicules et la fermeture des marchés, hôtels et restaurants sont de nature a perturber les chaines d’approvisionnement et les comportements de de demande  Les gouvernements ont pris des mesures d’atténuation des effets potentiels de la COVID-19, y compris, par exemple :  Une allocation hebdomadaire pour les ménages pauvres dans les zones urbaines du Kenya;  Une couverture de protection sociale accrue au Rwanda conjointement avec l'UE;  Un programme de distribution alimentaire ciblant 1,5 million de personnes dans les zones urbaines des districts de Kampala et Wakiso en Ouganda
  21. 21. Résumé et recommandations (3)  Les gouvernements devraient tirer leçons de la gestion de cette pandémie pour mieux aborder les chocs futurs de la même nature:  Pour mieux gérer les chocs futurs, il est important de veiller a une perturbation minimale de la circulation des denrées de base entre les zones de production er les marchés locaux et les marches des pays voisins.  Par ailleurs, un ciblage mieux informé des zones de restrictions aiderait a réduire des perturbations à grande échelle.
  22. 22. POUR PLUS D’INFORMATION https://www.akademiya2063.org/events.php?lang=en www.resakss.org https://www.ilri.org/
  23. 23. Merci pour votre attention

×